10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:00

 

Poèmes

 

Délices fleuris d'Iroise,


Fleur du vent, La fleur d'Aliet,


La fleur métaphore & Rose de sable

 

 


Hélène Berger

 

 

 

 

 

Délices fleuris d’Iroise 


 

 

La falaise sous la brise

S’étire

Folle des senteurs d’Alyse

Respire

 

L’exubérante Fougère

Caresse

La rose fleur de Bruyère

Tendresse

 

L’Oyat danse sur la dune

Fragile

Et frissonne sous la lune

Docile

 

Au creux des pierres l’Armoise

Rieuse

Se vêt aux couleurs d’Iroise

Soyeuse

 

Un Lamier fleur d’Orchidée

Coquine

S’abreuve et rit de l’ondée

Mutine

 

Les embruns sur l’Immortelle

Rêveuse

S’emperlent de Mirabelle

Juteuse

 

Douce la Criste marine

 Friponne

Sous l’astre et sa main féline

Frissonne

 

Au jardin de ma falaise

Prémices

L’Iroise me comble d’aise

Délices 

 

 

 

« La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité »

Alfred de Musset

 

 

 


 

 

Fleur du vent

 

 

 

Tes mots sont des bouquets, quand ta plume compose,

Leur douceur fait chanter la bouche et le regard

Si l'oiseau sous le vent s'envole par hasard

Saura-t-il voir la fleur moins belle que la rose ?

 

 

Que l'arrière saison attrape les demains

Qui tiendront à ton gré sur ton cœur ton aimée

Pour enfin l'embrasser  et chérir l'adorée,

Corps blotti dans ton nid, son amour dans tes mains.

 


 

 

 

La fleur d'Aliet


 

 

Au ciel

D’orage

Vermeil

Mirage

 

La fleur

Des pierres

En pleur

Misères

 

Trop tôt

A l’aube

Au flot

Bien probe

 

Sans peur

Ni joie

De heurt

Se noie

 

Tout nu

Sans drague

Le ru

Zigzague

 

Enfin

La vague

Revient

Divague

 

Revêt

S’accroche

Et vêt

La roche

 

Parfum

D’Aliet*

De thym

D’aneth

 

La fleur

S’abreuve

Au cœur

Du fleuve

 

 

 

 

*Massif  montagneux de Savoie près du lac de la Plagne qui alimente le Ponthurin.

 

 


 

La fleur métaphore


 

 

La rose s'arroge la beauté

Et tout regard aveugle l'adore,

Croyant naïf en la pureté

De ce cœur au parfum d’hellébore.

 

 

Tentatrice aux lèvres de Vénus

Elle offre son teint de canneberge,

Ses dards érigés tel un cactus

Au manant assoiffé de fleur vierge.

 

 

Plus moqueuse et fière que le lys,

Le sang par l'épine est la sentence

Aux mains avides des Anubis

Dans l'intime cœur de sa semence.

 

 

Elle est ange mais aussi démon

Quand l'amour à son fruit fait fortune,

Elle est haine sans aucun pardon

Son bouton refermé à la brune.

 

 

Ses pétales en doux frisottis,

S'ouvrent aux caresses de l' aurore,

Frémissent au soleil des midis …

Diabolique métaphore !

 

 

Rose de sable

 

 

 

Sa hanche de grains fins au soleil d'Orient

Se balance

Dans l'ombre de son corps étiré vacillant

En cadence

 

 

Un ruban d'ocre luit sur le bord de son cœur

Fruit de l'ambre

Suave comme l'or la sève d'une fleur

Qui se cambre

 

 

Si belle que l'on ose à peine l'effleurer

Immobile

En ce dernier sursaut promis à s'étherer

Si fragile

 

 

Au milieu du désert ses volutes au vent

Ô chimère 

Dans le sable est la rose et la rose est au temps

Éphémère

 


Pour citer ces poèmes


Hélène Berger,  «   Délices fleuris d'Iroise   », « Fleur du vent    », «    La fleur d'Aliet »  , «    La fleur métaphore  »  & «  Rose de sable », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : « Le printemps féminin de la poésie », Hors-Série n°1 [En ligne], sous la direction de C. Aubaude, L. Delaunay, M. Gossart, D. Sahyouni & F. Urban-Menninger, mis en ligne le 10 mai 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-fleur-du-vent-rose-de-sable-delices-fleuris-d-iroise-la-fleur-metaphore-et-la-fleur-d-aliet-116293613.html/Url.http://0z.fr/k7wSQ

 

Auteur/Autrice  

Hélène Berger

Hélène Berger écrit depuis son enfance, elle tient très tôt un journal intime qu’elle ne quitte guère. Mais c’est véritablement en 1962, en classe de CM1, qu’il se révèle quand son poème « Le petit chat » fût distingué et publié dans « Le journal féminin des Normaliennes » de Moulins-sur-Allier. Sa véritable première rencontre poétique a lieu avec Lamartine vers 12 ans puis, elle découvre Rimbaud et Baudelaire. À 35 ans, des évènements dramatiques l’ont alors plongée dans l’écriture poétique, salvatrice et durable. En 2008, elle publie chez Édilivre son premier recueil Lumières d’horizon.

Critique

J’ai rencontré l’écriture d’Hélène Berger dans des fora littéraires sur le net et je m’y suis attaché. Je qualifie son  style d'écriture intuitive dans le genre néo-classique qui exige cependant un véritable travail technique en ce qui concerne les sonorités et la musique. Par ailleurs, elle s’est orientée vers la poésie classique.

 Je dirais de son style qu’il est précieux c'est-à-dire doué d’une grande finesse, d’une tendre délicatesse et d’une belle élégance avec toujours une recherche musicale minutieuse. Hélène Berger est une virtuose des assonances et des allitérations qu’elle met au service des couleurs et des parfums. En 2012, elle obtient le 2e prix, flamme d’argent, au concours de poésie classique organisé par « Flammes vives », association créée il y a plus de 50 ans par le poète Jean Aubert, distingué par l’Académie Française.

Notice bio-bibliographique rédigée par

Damy Tangage (rédacteur indépendant de la revue LPpdm)

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Hors-Séries du Ppdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Ivresses mortelles, ivresses salutaires
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Ivresses mortelles, ivresses salutaires Laure Delaunay Site officiel : https://lauredelaunay.com/ Crédit photo : "Bacchante" par Élisabeth Vigée Le Brun, Commons. Presque, pas tout...
  • Certaines l'aiment chaud
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Articles & témoignages & N° 10 | Célébrations | Poésie érotique Certaines l'aiment chaud Barbara Polla* Site où elle publie régulièrement : https://sarasvati.fr/ ou https //womentoday.fr/ Blog officiel :...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. IMPORTANT : Suite à un problème technique grave et indépendant...
  • Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide)
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide) Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire...
  • Chronique d’occupation de l’Odéon. Un violent désir de bonheur
    Lettre n°16 | Bémols artistiques (réception cinématographique) | Revue culturelle d'Europe Huitième épisode du reportage-feuilleton d'Occupation du Théâtre de l'Odéon Chronique d’occupation de l’Odéon. Un violent désir de bonheur Mustapha Saha Sociologue,...
  • Chante l’amour
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Varia de Poétextes Chante l’amour Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire des Poètes...
  • Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!!
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Réflexions féministes sur l'actualité Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Capture d'écran...
  • Firmaman, textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret...
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Critique & réception Firmaman textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret. Ouvrage paru aux éditions Sans Escale avec une couverture signée par Jacques Cauda Françoise Urban-Menninger Blog officiel...
  • Agnieszka Holland, "Le Procès de l’herboriste", avec Ivan Trojan, Josef Trojan et Juraj Loj ​​​​
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Chroniques de Camillæ/Poésie & Cinéma ou Chroniques cinématographiques Agnieszka Holland, Le Procès de l’herboriste, avec Ivan Trojan, Josef Trojan & Juraj Loj Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/...