8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 10:29

 

Lettre n°13 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages

 

 

 

In memoriam

 

 

 

Toutes les équipes bénévoles du Cirrus des Muses (Le Pan poétique des Muses, la SIÉFÉGP, Semainier des Muses, etc.) présentent leurs sincères condoléances et chaleureuses pensées à leur collègue Maggy de Coster qui vient de perdre sa mère (information lue ce matin). Elles lui adressent également leurs amitiés et leur soutien résolu.

La rédaction du Pan poétique des Muses ouvre cette page pour recueillir vos témoignages de sympathie du 8 au 28 février compris.

 

In memoriam

 

III

 

[P. 263 du format PDF/P. 248 du recueil]

 

 

Au pied des monts voici ma colline abritée,

Mes figuiers, ma maison,

Le vallon toujours vert et la mer argentée

Qui m'ouvre l'horizon.

 

Pour la première fois sur cette heureuse plage

 

 

[P. 264 du format PDF/P. 249 du recueil]

 

Le cœur tout éperdu,

Quand j'abordai, c'était après un grand naufrage,

Où j'avais tout perdu.

 

Déjà, depuis ce temps de deuil et de détresse,

J'ai vu bien des saisons

Courir sur ces coteaux que la brise caresse.

Et parer leurs buissons.

 

Si rien n'a refleuri, ni le présent sans charmes,

Ni l'avenir brisé,

Du moins mon pauvre cœur, fatigué de mes larmes,

Mon cœur s'est apaisé :

 

Et je puis, sous ce ciel que l'oranger parfume

Et qui sourit toujours,

Rêver aux temps aimés, et voir sans amertume

Naître et mourir les jours.

 

 

Nice, mai 1852.

 

[P. 264 PDF/P. 249 du recueil]

 

Ce poème est tiré du recueil intitulé Contes et poésies de Louise ACKERMANN (1813-1890), Paris, Librairie de L. Hachette et Cie, Boulevard Saint-Germain (n° 77), 1863, In-8°, pp. 248-249. Ce poème, transcrit par D. Sahyouni pour Le Pan Poétique des Muses, appartient initialement au domaine public, voir la Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, YE-13760, document mis en ligne sur Gallica le 24/08/2009 :  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56075418, permaliens vers les pages transcrites :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56075418/f261.image,

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56075418/f262.image

https://youtu.be/JSAd3NpDi6Q

Classical Music Only

Titre : George Frederic Handel, "Sarabande"

Handel 's Sarabnande was played in the movie "Barry Lyndon", "Concerts royaux, Quatrième concert: Sarabanda" de Armonie Symphony Orchestra, Stefano Seghedoni.

 

 

Pour citer ce texte


Le Pan Poétique des Muses (LPpdm), « In memoriam », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Lettre n°13, mis en ligne le 8 février 2018. Url : http://www.pandesmuses.fr/2018/2/in-memoriam

 

© Tous droits réservés                        Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Rédaction de la revue LPpdm - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...