28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 07:57

 

 

Revue des éditrices & éditeurs en poésie | Compte rendu

 

 

 

L'Ange et les Pervers de Lucie Delarue-Mardrus,

 

 

Édition critique établie par Nelly Sanchez,

 

 

Classiques Garnier, N°258, 210 p., 25 €

 

 

 

 

Nelly Sanchez

 

 

© Crédit photo : 1ère de couverture illustrée aux éditions Classiques Garnier

 

 

 

Publié en 1930 puis en 1934, L'Ange et les Pervers occupe à plus d'un titre une place particulière dans la carrière littéraire de Lucie Delarue-Mardrus. Sa construction narrative, le style employé, laisse penser qu'il s'agit d'un roman à quatre mains. D'autre part, il est le premier roman à clefs de l'auteure, inaugurant ainsi une série d'écrits autobiographiques, laquelle s'achève en 1938 avec Mes Mémoires. Dans le Paris des Années folles, l'auteure refait vivre des personnalités de la Belle Époque comme Natalie Clifford Barney. Chaque fois que cela a été possible, nous avons établi une corrélation entre réalité et fiction, mettant à jour certaines constructions de personnage.
 
Il est surtout le premier écrit où Lucie Delarue-Mardrus évoque son orientation sexuelle et tâche de la justifier. Le protagoniste, Marion Hervin de Valdeclare, est un hermaphrodite, qui mène une double vie. Suivant qu'il est Miss Hervin ou Mario de Valdeclare, il fréquente les sphères gays ou lesbiennes de la Capitale, le monde du théâtre. La bisexuation du personnage, particularité biologique, est à considérer comme la métaphore du caractère inné de l'homosexualité de l'auteure. Comme le protagoniste, celle-ci ne fait, en définitive, que suivre sa nature.
 
Au-delà de l'intérêt biographique, Lucie Delarue-Mardrus développe dans L'Ange et les Pervers sa conception de la féminité, adoptant une démarche qualifiée plus tard de constructiviste. Pour elle, point d’essence féminine, tout n’est qu’apprentissage forcé de comportements socialement attendus d’une femme. L’Ange et les Pervers semble dès lors porter en germe tous les éléments qui conduiront Simone de Beauvoir à écrire, en 1941, Le Deuxième sexe
 
Table des matières : https://www.classiques-garnier.com/editions-tabmats/StfMS265_tabmat.pdf
 
Pour commander ce livre chez l'éditeur :
 
L'Ange et les Pervers de Lucie Delarue-Mardrus, Édition critique établie par Nelly Sanchez, STFM n°258, édité par Classiques Garnier. N°258, 210 p., 11,5 x 17,4 cm Broché, ISBN 978-2-86503-307-2, 25 €
 

***

 

Pour citer ce texte


Nelly Sanchez, « L'Ange et les Pervers de Lucie Delarue-Mardrus, Édition critique établie par Nelly Sanchez, Classiques Garnier, N°258, 210 p., 25 € », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°11, mis en ligne le 28 août 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/8/ange-pervers.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

 

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°11
    Publication successive durant l'été 2017 Lettre n°11 Vive la poésie ! © Crédit photo : Cendrillon s'endort par Dina Sahyouni, une partie de la photographie de 2009 , collection privée. ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue...
  • Cecilia Mereiles : poète brésilienne avant-gardiste
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" I – Parcours poétiques à découvrir Cecilia Mereiles : poète brésilienne avant-gardiste Rédac trice : Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/...
  • Mère nourricière, cesse tes colères
    S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Mère nourricière, cesse tes colères Dina Sahyouni Crédit photo : Médaillon de Gaïa en Déesse mère Isis du IVe siècle, domaine public, image trouvée sur Wikipédia La terre tremble, le silence s'envole –...
  • Rencontre Buenos-Aires-Strasbourg à la galerie Art’Créenvol de Strasbourg
    N°7 | Revue culturelle des Amériques Avant-première | Compte rendu artistique Nouvelle zone qui célèbre les Amériques en poésie Rencontre Buenos-Aires-Strasbourg à la galerie Art’Créenvol de Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure...
  • Semainier des muses ; Carole CLOTIS, « Passages », N°12, ÉTÉ 2017 aux éditions Pan des muses, coll. Ops, 8 p., 3,50 €
    Annonce de parution Les éditions Pan des muses vous annoncent la parution de leur SEMAINIER DES MUSES (SDM) JOURNAL ANTHOLOGIQUE, FÉMINISTE , PARITAIRE, INTERNATIONAL & MULTILINGUE DE POÉSIE N° 12 | ÉTE 2017 dédié à la poésie de Carole CLOTIS Dix poèmes...
  • À propos de la poésie de Matilde Espinosa
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" I – Parcours poétiques à découvrir À propos de la poésie de Matilde Espinosa Rédac trice : Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/...
  • Edgar Morin, une pensée faite monde
    Revue culturelle d'Orient & d'Afrique Nouvelle zone qui célèbre l'Orient et l'Afrique en poésie Edgar Morin, une pensée faite monde Mustapha Saha Reportage photographique par © Élisabeth et Mustapha Saha Contexte Le Maroc célèbre Edgar Morin à Paris avec...
  • Jennifer Bush : une artiste de la Lumière
    N°7 | Bémols artistiques Avant-première Jennifer Bush : une artiste de la Lumière * Sylvain Josserand Blog : http://sylvainjosserand.blogspot.fr Jennifer Bush, alias JYM, est une peintre et une dessinatrice contemporaine anglaise et allemande née à Munich....
  • Regard sémiotique sur la peinture intemporelle d’Ahmed Cherkaoui
    Revue culturelle d'Orient & d'Afrique Nouvelle zone qui célèbre l'Orient et l'Afrique en poésie Regard sémiotique sur la peinture intemporelle d’Ahmed Cherkaoui Mustapha Saha © Crédit photo : Portrait d’Ahmed Cherkaoui par Mustapha Saha, peinture sur...
  • Trouville en hiver
    N °7 | Dossier mineur | Textes poétiques Avant-première Trouville en hiver Mustapha Saha Illustration par Élisabeth Bouillot-Saha © Crédit photo : Mustapha Saha, été 2017 à Trouville-sur-mer par Élisabeth Bouillot-Saha Les Voiles sous crachin surchauffent...