8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 09:54

 

Critique & réception pour la 1ère thématique :

Errance, folie, drogues, alcools, poètes maudits, etc.

 

Le Monde selon  Garp,

 

Roman de John Irving

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

                          

 Crédit photo : John Irving  (photo trouvée sur commons Wikimedia)

 

 

Ce livre publié en 1978 a remporté le National Book Arward et George Roy Hill en a réalisé un film homonyme en 1982 avec Robin Williams dans le rôle de Garp.

Fils d’une infirmière féministe qui l’a engendré durant la seconde guerre mondiale, Garp se passionne très tôt pour l’écriture et la fiction et tente par ce biais de séduire la fille de son entraîneur de lutte.

 Élevé par une mère qui ne voulait pas s’encombrer d’un mari mais qui a profité de l’état de perpétuelle surexcitation d’un soldat agonisant dont le cerveau a été endommagé pour l’engendrer, Garp est affublé du nom singulier de T. S qui renvoie à son géniteur « Technicial Sergeant ». Jenny, la mère de Garp, décide d’écrire un livre qui dénonce la luxure et la sexualité, ce sera très vite un best-seller au titre aguicheur « Sexuellement suspecte ». Icône féministe, la mère de Garp, utilise ses revenus pour recueillir des femmes en difficulté. C’est dans ce centre ouvert par sa mère que Garp découvre l’existence des « Ellen Jamesiennes », des femmes qui ont volontairement tranché leur propre langue en signe de solidarité envers Ellen James, une jeune fille de onze ans qui a été violée, puis a eu la langue tranchée afin qu’elle ne puisse pas identifier ses agresseurs.

Il va de soi que l’on songe très vite au mythe de Philomèle qui a peut-être pu inspirer John Irving qui mêle dans ses écrits fiction et réalité comme le fait Garp dans son livre. Le synopsis de cet ouvrage a partie liée, sans nul doute, avec la vie même de John Irving qui a été élevé par sa mère et qui n’a connu le nom de son père qu’à soixante ans !

Il est évident que dans Le Monde selon Garp, John Irving règle ses comptes avec une forme de féminisme débridé qui donne lieu à des scènes surréalistes frôlant la loufoquerie et l’absurde.

Le Monde selon Garp est un miroir grossissant mais parfois à peine déformant de notre monde réel, il en est une critique impitoyable qui ne peut manquer de nous interpeller. C’est ainsi que l’histoire horrible d’Ellen James devient le prétexte fallacieux pour les « Ellen Jamesiennes » à défendre leur cause dans une violence inouïe qui n’a rien à envier à celle des agresseurs de la jeune fille qui supplie en vain les « féministes » de ne plus se trancher la langue pour la soutenir… Garp est accusé dans le même temps par les « Ellen Jamesiennes » d’avoir procédé au « lavage de cerveau » de la jeune Ellen James et devient ainsi l’homme à abattre, au sens propre comme au sens figuré… Mais l'écriture reste toujours chez John Irving une revanche sur la vie et la jeune fille amputée de sa langue devient à son tour écrivain !

 

 

Pour citer ce texte

Françoise Urban-Menninger, « Le Monde selon Garp, roman de John Irving », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique « Megalesia 2016 » [En ligne], mis en ligne le 8 avril 2016. Url :  http://www.pandesmuses.fr/2016/04/lMonde-selon-Garp.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Reconfinement | Rêveries fleuries
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DE RECONFINEMENT EN FRANCE Rêveries fleuries Crédit photo : Jane Atché (1872–1937), "Rêverie", Peinture sur porcelaine, dessin de J. Atché, peinture de Evalina Guenthoer, domaine public,...
  • Va et viens
    Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 28 Va & viens Myriam OH Facebook : Myriam OH, Instagram : oh myriam, Youtube : poéTICo Crédit photo : Charles Joshua Chaplin, "Rêverie" image de Commons, domaine public. va, et viens, va...
  • Calendrier poéféministe 2021 portant sur le féminicide
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe 2021 contre le féminicide Calendrier poéféministe 2021 pour lutter contre les violences faites aux femmes et particulièrement le féminicide © Crédit photo : Sarah Mostrel, Stop . 2020. En cours d'édition.......
  • JUILLET 2021 | Gardiennes de l'honneur
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | Juillet 2021 Gardiennes de l'honneur Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Poème édité par notre revue dans le calendrier...
  • Je vais te raconter
    N°9 | Catastrophes & faits divers en poésie | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages Je vais te raconter Nadine Adra Histoire poétique et philanthropique inédite sur les explosions du 4 août 2020 au Liban Crédit photo : La baie de Chekka au...
  • JUIN 2021 | Chambre 9
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | JUIN 2021 Chambre 9 Véro Ferré Illustration de Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa,...
  • MAI 2021 | Déphasage
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | Mai 2021 Déphasage Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Poème reproduit de Maggy de Coster avec son aimable autorisation et celle de la maison d'édition Unicité Illustration...
  • Le petit pays qui n’aimait pas ceux qui l’aimaient
    Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 27 Le petit pays qui n’aimait pas ceux qui l’aimaient Nadine Adra Poème reproduit de Dr. Nadine ADRA avec son aimable autorisation Histoire poétique et philanthropique sur les explosions...
  • Les yeux parlent aux yeux
    N°9 | Sourires & rires féministes Les yeux parlent aux yeux Nsanzimana Avec tes gros trous dans les narines Tu ne peux manquer d’hémoglobines Ni de globules rouges et tes babines Injectent une profondeur féline À tes baisers tant doux que mirifiques Il...
  • Les yeux clos. Je respire
    Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 27 Les yeux clos. Je respire Sarah Fekonja Auteure, rédactrice Web, transcriptrice Sites officiels : www.sarahfekonja.com www.auteure.sarahfekonja.com Crédit photo : Design pour un livre,...