8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 09:54

 

Critique & réception pour la 1ère thématique :

Errance, folie, drogues, alcools, poètes maudits, etc.

 

Le Monde selon  Garp,

 

Roman de John Irving

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

                          

 Crédit photo : John Irving  (photo trouvée sur commons Wikimedia)

 

 

Ce livre publié en 1978 a remporté le National Book Arward et George Roy Hill en a réalisé un film homonyme en 1982 avec Robin Williams dans le rôle de Garp.

Fils d’une infirmière féministe qui l’a engendré durant la seconde guerre mondiale, Garp se passionne très tôt pour l’écriture et la fiction et tente par ce biais de séduire la fille de son entraîneur de lutte.

 Élevé par une mère qui ne voulait pas s’encombrer d’un mari mais qui a profité de l’état de perpétuelle surexcitation d’un soldat agonisant dont le cerveau a été endommagé pour l’engendrer, Garp est affublé du nom singulier de T. S qui renvoie à son géniteur « Technicial Sergeant ». Jenny, la mère de Garp, décide d’écrire un livre qui dénonce la luxure et la sexualité, ce sera très vite un best-seller au titre aguicheur « Sexuellement suspecte ». Icône féministe, la mère de Garp, utilise ses revenus pour recueillir des femmes en difficulté. C’est dans ce centre ouvert par sa mère que Garp découvre l’existence des « Ellen Jamesiennes », des femmes qui ont volontairement tranché leur propre langue en signe de solidarité envers Ellen James, une jeune fille de onze ans qui a été violée, puis a eu la langue tranchée afin qu’elle ne puisse pas identifier ses agresseurs.

Il va de soi que l’on songe très vite au mythe de Philomèle qui a peut-être pu inspirer John Irving qui mêle dans ses écrits fiction et réalité comme le fait Garp dans son livre. Le synopsis de cet ouvrage a partie liée, sans nul doute, avec la vie même de John Irving qui a été élevé par sa mère et qui n’a connu le nom de son père qu’à soixante ans !

Il est évident que dans Le Monde selon Garp, John Irving règle ses comptes avec une forme de féminisme débridé qui donne lieu à des scènes surréalistes frôlant la loufoquerie et l’absurde.

Le Monde selon Garp est un miroir grossissant mais parfois à peine déformant de notre monde réel, il en est une critique impitoyable qui ne peut manquer de nous interpeller. C’est ainsi que l’histoire horrible d’Ellen James devient le prétexte fallacieux pour les « Ellen Jamesiennes » à défendre leur cause dans une violence inouïe qui n’a rien à envier à celle des agresseurs de la jeune fille qui supplie en vain les « féministes » de ne plus se trancher la langue pour la soutenir… Garp est accusé dans le même temps par les « Ellen Jamesiennes » d’avoir procédé au « lavage de cerveau » de la jeune Ellen James et devient ainsi l’homme à abattre, au sens propre comme au sens figuré… Mais l'écriture reste toujours chez John Irving une revanche sur la vie et la jeune fille amputée de sa langue devient à son tour écrivain !

 

 

Pour citer ce texte

Françoise Urban-Menninger, « Le Monde selon Garp, roman de John Irving », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique « Megalesia 2016 » [En ligne], mis en ligne le 8 avril 2016. Url :  http://www.pandesmuses.fr/2016/04/lMonde-selon-Garp.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire  

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans Megalesia

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°11
    Publication successive durant l'été 2017 Lettre n°11 Vive la poésie ! © Crédit photo : Cendrillon s'endort par Dina Sahyouni, une partie de la photographie de 2009 , collection privée. ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue...
  • Non, la haine n'aura pas notre peau !
    S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Non, la haine n'aura pas notre peau ! Dina Sahyouni Improvisation du 18 août 2017 en hommage aux victimes des attentats terroristes qui ont frappé l'Espagne hier et cette nuit. La haine frappe les corps,...
  • Grand prix de poésie de la ville d’Aix-en-Provence, Session 2017, Concours organisé par l’Association Artistique et Culturelle H O R I Z O N sous le haut patronage et avec la participation de la Ville d’Aix-en-Provence
    Annonce de concours Grand prix de poésie de la ville d’Aix-en-Provence, Session 2017, Concours organisé par l’Association Artistique et Culturelle H O R I Z O N sous le haut patronage et avec la participation de la Ville d’Aix-en-Provence Mesdames, Messieurs,...
  • Diana Morán : panaméenne, universitaire et poète de l'exil
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" Diana Morán : panaméenne, universitaire et poète de l'exil Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ © Crédit photo : Photo de l'auteure...
  • Femmes ! & Les cris d'une rebelle
    Dossier 2 | Florilège de textes poétiques Poésie militante Femmes ! & Les cris d'une rebelle Mokhtar El Amraoui Femmes ! L'impossible ne peut être femmes ! Nous aurons toujours la taille de nos rêves ! Nous rejoindrons, de notre florale impatience, Dans...
  • Ouest Trans appelle à une mobilisation collective afin de garantir notre accès aux soins !
    S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Ouest Trans appelle à une mobilisation collective afin de garantir notre accès aux soins ! L'association Ouest Trans © Crédit photo : Logo de l'association Ouest Trans En Bretagne, la CPAM 29 (Finistère)...
  • L’apport des femmes haïtiennes dans la peinture
    N°7 | Bémol artistique Avant-première, article L’apport des femmes haïtiennes dans la peinture Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ Forme d’expression traditionnelle en Haïti , la...
  • Nocturnes avec Chopin
    N°7 | S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Avant-première, hommage Nocturnes avec Chopin Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste-peintre © Crédit photo : Portrait de Jeanne Moreau par Mustapha Saha. Peinture sur toile. Dimensions 100 x 81...
  • Un été poétique malgré tout !
    Agenda | Newsletters Un été poétique malgré tout ! Le Pan Poétique des Muses (sigle LPpdm) Chères lectrices, chers lecteurs, L e Pan Poétique des Muses, première revue féministe plurilingue et pluridisciplinaire de poésie qui intègre les études des femmes...
  • Concours de « POETA »
    Annonce de concours poétique Concours de « POETA » Tatjana Debeljački © Crédit photo : Le visuel du concours à télécharger, fourni par l'auteure « POETA » ouvre un concours nommé « HAIKU » « Cœur serbe de Johannes » Le thème est défini en fonction du...