23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 16:43

 

Critique & réception

Recueil reçu en septembre dernier

 

Rêveries

dans Paul Tojean, Poèmes philosophiques suivis de Questions de principe

en collaboration avec Rosy Guillot, préface de Laurent Roustan,

dessins de Gaëtan Guillot, Brumerge, 2016

 

© Crédit photo : 1ère de couverture des éditions Brumerge

 

Extrait-citation du recueil 

Pages 15-16

 

Quelque chose d'irrémédiable s'est brûlée dans le feu de mon existence.

Éros, ô nuit noire.

La poésie est femme.

La beauté féminine est à l'apogée de la beauté poétique.

La poésie est le rêve. Le rêve l'amour.

L'amour et la poésie ne font qu'un.

Les rêves, l'amour, la poésie, les sciences, les philosophies, voici de quoi émanciper tous les esprits et matière à pouvoir rédiger un traité de la liberté ou de l'athéisme.

La géométrie par sa théorie est fondamentalement poétique.

 

***

Avant-première

 

Extrait de la critique à paraître dans le hors-série imprimé du Ppdm en décembre 2016

 

Dans cet ouvrage divisé en deux parties, la première intitulée « Poèmes philosophiques » et écrite par Paul Tojean, la deuxième nommée « Questions de principe » écrite en collaboration avec Roy Guillot, les pensées éparses égrenées au fil des jours sur la quotidienneté et de ses avatars sont le fil rouge de la première partie où le poète promène librement son regard observateur et critique sur lui-même, sur les autres et sur le monde.

Les monologues des « Poèmes philosophiques » se contrastent toutefois avec le dialogue du cadavre exquis (jeu surréaliste) des « Questions de principe ». Des rêveries du poète on bascule dans l'univers de la séduction, des jeux amoureux et dans un long héritage poétique de jeux poétiques entre les hommes et les femmes connus par nous grâce surtout aux œuvres sur les querelles littéraires. Dans « Questions de principe », la poésie de circonstance des deux biens-aimés trouve ses racines dans les joutes poétiques orales où les poètes avaient l'habitude d'improviser sur un thème ou de versifier en s'imposant des contraintes.

Les « Questions de principe » perpétuent aussi sous sa forme de duo homme-femme amoureux jouant au jeu du "Cadavre exquis" la poésie courtoise et bourgeoise, les madrigaux et les poèmes querelleux composés en deux voix. La plus ancienne version (ou une des plus anciennes) de ce genre d'héritage poétique de l'amour courtois entre les hommes et les femmes existe dans La Bible (précisément, au sein de l'Ancien Testament) dans la « Cantique des Cantiques (de Salomon) ». Ici, il manque le duo polyphonique commun célébrant l'amour, on a par contre une alternance de phrases symboliques en prose entre le duo amoureux échangeant par question-réponse.

 

Aphorismes philosophiques

Ce recueil composé de poésie en prose, de genres poétiques brefs et de poésie narrative rappelle par sa structure décousue des productions littéraires de la littérature classique comme les Pensées de Montesquieu et Les Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau. Dans la citation présente ci-dessus, le poète nous renseigne sur ce qu'il pense de la poésie : elle est femme, rêve et amour. Puis en poète influencé par Platon et par son esthétique, Il conclut que la géométrie et la poésie ont le même principe. Le poète Paul Tojean garde au fond de lui la définition classique du poète en Versificateur [...]

***

Voir aussi le billet suivant :

Paul Tojean, Poèmes philosophiques suivis de Questions de principe en collaboration avec Rosy Guillot aux éditions Brumerge, 2016

 

Pour citer ce texte

  

Dina Sahyouni, « Rêveries dans Paul Tojean, Poèmes philosophiques suivis de Questions de principe en collaboration avec Rosy Guillot, préface de Laurent Roustan,  dessins de Gaëtan Guillot, Brumerge, 2016 », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre spéciale édition 2016 [En ligne], mis en ligne le 23 octobre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/reveries.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...
  • Barbara Polla (dir.), Équinoxe, recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Annonces diverses | Annonce de parution Barbara Polla (dir.), Équinoxe recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020 LE PAN POÉTIQUE DES MUSES a le plaisir de vous annoncer...
  • Mer infamilière
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Mer infamilière Texte de Carole Clotis Œuvres artistiques de Poline Harbali Site officiel © Crédit photo: P oline Harbali, Série Le Damas des autres, no 1. « Et ce jour-là les grands vaisseaux,...
  • Nous ferons l’amour et Mon souffle dessine
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie Nous ferons l’amour & Mon souffle dessine Textes de Sylvia Undata Site officiel Poèmes reproduits de son recueil érotique Murmures avec son aimable autorisation...