31 mars 2022 4 31 /03 /mars /2022 17:52


Numéro Spécial | Printemps 2022 | Dossier mineur | Articles & témoignages | Revue matrimoine

 

 

 

 

 

 

 

Na Castelloza, dame du castel d'Oze

 

 

 

 

 

 

 

Chantal Robillard

 

Art. Wikipédia​​​​​​

 

 

 

© Crédit photo :  Castelloza (Bibliothèque Nationale MS854, XIIIe siècle), photographie fournie par l'auteure. 

 

 

 

 

Trobaïritz (en français : troubaderesse), Castelloza (Bibliothèque Nationale MS854, XIIIe siècle). 


 

 

Na Castelloza, ou Na de Castel d'Oze, est une troubaderesse auvergnate née vers 1200, dame du château d'Oze, un château-fort dominant les  gorges de l'Auze à Sénézergues, dans le Cantal.

 

Le troubadour Hugues de Saint-Circq, a fait d'elle un portrait, écrit au XIIIe siècle :
« Na castellosa si fo Alvernha, gentils domna, moiler del Turec do Maironna. et amat N'Arman del Brehon, e fetz de lui sas cansos. Et era una domna mout gaia e mout enseignada e mout bella. ».

Dame Castellosa donc fut d'Auvergne, noble femme, épouse du Turc de Mayronne, et elle aima Armand de Bréon, et fit sur lui ses chansons. Et c'était une dame fort gaie, fort instruite et fort belle. 

 

Son mariage malheureux avec Truc (ou Turc) de Meyronne, beaucoup plus âgé qu'elle, la transplanta en Haute-Loire actuelle, de l'autre côté de l'Auvergne. On pense qu'il prit part notamment à la quatrième croisade et fut longtemps absent, la laissant seule en son château au fond de la vallée de la Desges. Certains pensent que son surnom de « Turc » viendrait des croisades. Mais il existe beaucoup de monts arrondis appelés trucs dans la région (notamment en Aubrac et en Lozère) et dans la famille Meyronne il y eut des prénommés Truc et des Truchet, et même une Trucha qui eut 3 enfants... Mystère, donc, autour de ce nom !

Il ne subsiste plus rien, dans la commune de Venteuges, du château de Meyronne... D'où mes poèmes sur ces lieux, que j'ai eu la chance de pouvoir découvrir grâce à mon oncle, taxi dans la région de Langeac. Il qui connaissait le paysan qui occupe les terres où se situent les ruines du château et put ainsi nous faire pénétrer sur ces lieux pentus envahis de ronces. Coïncidence : mon oncle avait à ce moment-là un ongle incarné qui le faisait souffrir. Or la toute première sextine identifiée, celle d'Arnaut Daniel, s'intitule « la chanson d'ongle et d'oncle » !

Revenons à Na Castelloza. Elle eut pour amant un dénommé Arman de Breon, seigneur de Mardogne, auquel elle adressait ses poèmes d'amour :" Com pog en loc venir - On eu vos bais e us estregna - Qu'ab aitan pot revenir - Mos cors, quez es envejos - De vos mout e cobeitos - Amics, no m laissatz morrir ! ». Mais il semble, d'après ses poèmes, que cet amour n'était pas réciproque et que le dénommé Armand aimait une dame de plus haute noblesse qu'elle.

On sait qu'elle assista en 1230 à la Cour d'amour tenue en Provence par Phanette de Gantelme. Puis, en1265, déjà âgée, Castelloza parut aux Fêtes de l'Épervier, et à la Cour d'Amour de sa cousine de Polignac. Y participaient la baronne d'Allègre, Béatrix de Mercœur, ainsi que les sieurs de Beauvoir, de Randon, du Roure et d'Apchier. Cette cour de l'Épervier se tenait au XIII ème siècle chaque année au Puy en Velay, soit à quelques dizaines de kilomètres de Venteuges et tout près de la forteresse de Polignac. S'y réunissaient au printemps les aristocrates des environs pour jouter avec les armes et jongler avec les mots. 

 

Œuvres : le sujet de ses poésies est l'amour courtois. Il ne nous en reste que trois poèmes. Ces poèmes étaient probablement chantés, bien qu'on n'en ait pas la preuve formelle.

 

  • Amies, s’ie.us trobes avinen 
  • Ja de chantar non degr'aver talen 
  • Mout avetz faich long estatge 

 

Comme les troubadours, les trobairitz / troubaderesses faisaient partie de la société courtoise. Par opposition à leurs homologues de condition ordinaire, les joglaresses (en français jongleuses), elles étaient toutes de naissance noble et dotées d'une bonne instruction littéraire. Citons parmi les plus connues, Marie de Ventadour et Béatrice de Dia, comtesse de Die. Peu de textes nous en sont parvenus...

 

© Chantal Robillard

 

***

 

Pour citer cet article

 

Chantal Robillard, « Na Castelloza, dame du castel d'Oze », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 31 mars 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/cr-nacastelloza

 

 

 

Mise en page par Aude 

​​​

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 ​​​​​​​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro Spécial 2022 Muses et féminins en poésie

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • 2022 | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE UN BOUQUET POÉTIQUE POUR TOUTES À L'ÉCOLE & LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES ÉDITION 2022 QUI FÊTE LE 11 OCTOBRE 2022 LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES CET ÉVÉNEMENT...
  • Lea Nagy, Le chaos en spectacle, préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar, Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception Lea Nagy, Le chaos en spectacle préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir...
  • No 12 | AUTOMNE 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | AUTOMNE 2022 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique". Tableau temporaire....
  • J'ai vu la larme
    N°12 | Une Poémusique des Femmes & Genre | Astres & Nature J'ai vu la larme Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « J'ai vu la larme », dessin. J’ai vu la larme sur l’eau Se poser tel un pigeon Attendu en regards et semences...
  • No 11 | ÉTÉ 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
  • N°11 | ÉTÉ 2022 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE N°11 | SOMMAIRE EN COURS D'ÉDITION... © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Titre...
  • Biographie de Charlène LYONNET
    Biographie & publications disponibles numériquement Charlène LYONNET Chasseuse d'élans poétiques Discrète, vagabonde. chasseuse d'élans poétiques et de rebondissements, mélangeuse d'encritures. Publications : Puissance Dix le Mag, n°4 été 2020, parution...
  • Le corbeau amoureux
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur| Florilège | Astres & animaux Le corbeau amoureux Charlène Lyonnet © Crédit photo : Bouquet de fleurs, image prise par DS. Ombre en peine apprivoise, timide, les mots doux à la lueur des fragrances du crépuscule....
  • William Klein, l’ami américain
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue culturelle des Amériques | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages William Klein, l’ami américain Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste © Crédit photo : William Kein & Mustapha Saha. Paris, 14 septembre...
  • Le cri des femmes du monde
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur| Florilège | Réflexions féministes sur l'actualité Le cri des femmes du monde Lydia Kowicz Loriot © Crédit photo : Schutterstock, Natalypaint, image fournie par l'autrice. Parce qu’il faut qu’un poète crie...