26 février 2020 3 26 /02 /février /2020 15:40

 

Lettre n°14 |Être féministe|Annonces diverses

 

 

Des

séminaires sélectionnés

 

à l'Université Paris 3

 

 

 

 

 

Questions théoriques

 

à la littérature contemporaine

 

 

Cher.e.s collègues, cher.e.s ami.e.s,

 

Le lundi 9 mars 2020, de 18h00 à 20h00, notre séminaire accueillera pour sa troisième séance de l'année académique notre réflexion croisée autour des "expériences extérieures" de la littérature contemporaine.

 

En Sorbonne, amphi Durkheim, entrée rue de la Sorbonne (ou rue Cujas). Le séminaire est ouvert à tous. Dans l'espoir de vous y retrouver,

 

Résumé :

 

Assumant tous les risques expressifs, s’aventurant à ses propres frontières, renouvelant ses héritages, la littérature française d’aujourd’hui est en attente de catégories, à qui on ne demanderait pas de jouer le rôle d’étiquettes fermées, mais plutôt d’aiguillages et de balises dans un champ d’une ampleur inédite. Partant de lectures ou de relectures attentives, on explorera des pistes conceptuelles possiblement utiles à la compréhension des œuvres du XXIe siècle : genres, cadres, métaphores, méthodes et outils variés dont on essayera de saisir autant l’originalité théorique que l’effectivité pratique.

 

 

© Crédit photo : Affiche du séminaire, image fournie par A. Gefen. 

 

Ce séminaire est organisé par Bruno Blanckeman (Paris 3), Alexandre Gefen (Paris 3-CNRS) et Dominique Rabaté (Paris 7).

 

Programme

 

 

  • 9 décembre 2019 : Expériences ordinaires
  • 20 janvier 2020 :  Expériences intérieures (avec Yannick Haenel)

 

  • 9 mars 2020 : Expériences extérieures 
  • 4 mai 2020 : Expériences collectives

 

 

 

Formes de vies et Expressivité

 

© Crédit photo :  Affiche du séminaire, image fournie par A. Gefen. 

 

 

Chères et chers collègues,

 

Dans le cadre de notre séminaire « Formes de vies et Expressivité », nous recevrons mardi 3 mars Victor Rosenthal autour d'une intervention intitulée "Voix intérieure comme institution".

 

C’est de 17h30 à 19h30 à la Maison de la recherche de Paris 3. N'hésitez pas à diffuser autour de vous et à nous rejoindre.

 

Alexandre Gefen et Sandra Laugier 

 

Programme

 

  • Mardi 17 septembre 2019 : Dominique Jullien, « Récits du renoncement »
  • Mardi 5 novembre 2019 : Barbara Formis, « Gestes communs et écritures sensibles »
  • Mardi 3 décembre 2019 : Estelle Ferrarese, « Le gémissement »
  • Mardi 21 janvier 2020 : Dominique Rabaté, « Style, voix, expression »
  • Mardi 3 mars 2020 : Victor Rosenthal, « Voix intérieure comme institution »
  • Mardi 5 mai 2020 : Mélanie Traversier, « Éclats de voix et corps exposés »

 

 

Résumé :

 

Gestes, signes, plaintes, aveux, excuses ; projections imaginaires, vies ordinaires, récits d’extase ou de souffrance, quête de justesse et de perfection, cri de révolte ou de solidarité : l’ère démocratique a ouvert un espace d’expression personnelle et collective, impossible à délimiter mais toujours à investir. Enquêtes philosophiques et récits autobiographiques, ethnographies et mobilisations sociales, revendications partiales et quêtes introspectives participent d’une culture commune de l’expressivité et répondent à une même demande de maîtrise émotionnelle, d’éducation sémantique et de valorisation des singularités, spectaculaires ou minoritaires. 

 

L'expressivité traverse les frontières de la description et de la performance, du social et du vital, dans une élucidation des formes de la vie humaine et de leurs diverses façons d'apparaître et de se transformer. Elle porte des valeurs et différences inédites, des personnes et groupes invisibles. Elle subvertit des divisions conceptuelles établies : action et passion, parole et écriture, liens forts et faibles, illocutoire-perlocutoirelocutoire, expertise et amateurisme, individuel et collectif, élitisme et populaire.

 

C’est ce territoire, autant littéraire et artistique que philosophique et éthique, où s’expose à la fois la confiance en soi de l'individu.e et sa fragilité, que nous voudrions explorer.

 

Ce séminaire de recherche est ouvert à tous et a lieu de 17h30 à 19h30 à la Maison de la recherche de Paris 3 dans la Salle Mezanine, 4 rue des Irlandais 75005 Paris.

 

Voir aussi le séminaire "Affinités électives" de Guillaume Métayer et Alexandre Gefen.

 

Source des informations :

Alexandre Gefen

​​​​UMR THALIM, « Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité »

Université Paris 3 - Sorbonne nouvelle 

Web : https://cv.archives-ouvertes.fr/alexandre-gefen

***

 

Pour citer ces avis

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, « Des séminaires sélectionnés à l'Université Paris 3 », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°14|Être féministe, mis en ligne le 26 février 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/lettreno14/seminaires

 

Page publiée par le rédacteur David Simon

© Tous droits réservés                                 Retour au sommaire ​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Un enfant n'est pas un partenaire sexuel !
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité Un enfant n'est pas un partenaire sexuel ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Fillette à l'orange par Louise Catherine Breslau (1856-1927), wikimedia, domaine public. Si...
  • perdre la mer
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques | S'ndigner, soutenir, Lettres ouvertes, Hommages, etc. | Poésie féministe pour lutter contre les violences faites aux femmes perdre la mer Houle Crédit photo : Édouard Debat-Ponsan (1847-...
  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...