8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

 

Invité de la Lettre n°1

 

   Mots doux


 

 

 

Jacques Ravix 

 

 

Mon dernier amour,
Mon fol amour,
Si tu savais la plainte du vent
Qui ensorcelle les arbres avant de les écarteler
Tu comprendrais la déchirure
D’une vie sans tendresse,
D’une affection non partagée
Et l’abime profond,
De la vieillesse.
Mon cher amour,
Si tu savais.


J’écoute le bruits de tes pas
Sur le dallage de la chambre
Et je me souviens
Jadis nabuchodonosor
Fit construire les jardins suspendus de Babylone
Afin que la reine son épouse
N’oublie pas les vertes prairies de sa Médie natale
De quelles savanes es tu hantée ?
De quels mystères
Que je ne puisse les découvrir
Dans le miroir de tes yeux noirs
Et puis te les offrir
Dégoulinant de rosée dans un pays réconcilié




Chacune de tes absences,
Crée dans mon cœur un vide,
qui déborde à ton retour,
la coupe de mes lèvres.
Je frémis en te voyant,
comme un taureau sous le harpon,
dans l’arène de mes désirs.
Carillonnent les cloches,
et dansent les lucioles
à l’occasion de ton retour prochain.
 

Venue de nulle part,
Venue d’ailleurs ou des étoiles pour s’engouffrer
Sans précautions aucune dans les chambres
De mon cœur bouillonnant de sang chaud et tropical,
Avec des yeux pour tel parure
Qu’on ne vit,
Qu’eux à l’horizon.
Depuis des décennies d’attente.
Femme douce et fascinée d’infini
Je t’emporterai avec moi dans un voyage en séconaphin.*
Dussé-je n’avoir de toi qu’un souvenir dans mes bagages.
*séconaphin. : ange transporteur d’un univers à un autre
Papillon bleu

Papillon bleu de mes nuits sombres,
Cette crevasse sur ta joue est un enjoliveur de ton âme,
Je rêve parfois de m’y plonger,
Et me réveiller dans ta basse-cour,
Gorgée de fruits juteux et frais.
Sur le parvis de ton hôtel,
Je poserai des fleurs rares,
Telles qu’on en trouve point qu’avec recherche
Sur ta planète.
Donne moi ce baiser d’amour et d’amitié,
Que je le partage avec tous mes frères
Et qu’ ensemble nous expulsions le déplaisir
Et la haine !!!
 

 

Pour citer ce poème

Jacques Ravix, «  Mots doux »,  in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars  2013.

Url. http://www.pandesmuses.fr/article-mots-doux-115995890.html/Url. http://0z.fr/zRk-H

Auteur(e)

Jacques Ravix 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...