23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 23:00

J

 

Page en perpétuelle construction

 

 

 

J

 

 

 

Martine L. JACQUOT (ou Martine Jacquot), vit entre la France et le Canada. Elle a publié une trentaine d'ouvrages (poésie, romans, nouvelles, essais, récits et romans jeunesse) dont Au gré du vent, roman (éd. du Grand Pré, prix européen de l'Adelf) et Duras ou le regard absolu, essai (éd. des Presses du Midi, France). Elle a aussi contribué à de nombreuses anthologies et a fait plusieurs tournées littéraires internationales (Russie, Cameroun, Maroc, Roumanie, Inde).

 

 

Thibault  JACQUOT-PARATTE, né le 10 mars 1993, Thibault Jacquot-Paratte a publié dans des anthologies en Colombie-Britannique, au Canada, ainsi que dans des revues à l'université Acadia et à l'université de Volgograd. Il a travaillé comme journaliste pendent deux ans. Il sort en 2012 deux albums de musique avec la Thibs solo band, puis en 2013 un autre album avec le duo David and Thibs. Il a été largement actif dans la scène de la jeunesse canadienne-française. Il a participé à plusieurs troupes de théâtre et d'improvisation, plus récemment la troupe Démodocos à Paris. Étudie en études nordiques à l'université de Paris IV.

 

 

Myra JARA est née à Lima, au Pérou. Elle a commencé un diplôme en sciences humaines à Lima, et ensuite à l'Université Jacobs de Brême, en Allemagne. Elle a, en même temps, étudié la danse contemporaine dans divers endroits, y compris des ateliers à Brooklyn (New York), à Berlin, et Séville. Elle vit à Rome et publie son premier recueil, Mood, à Lima, en mars 2015.

 

 

Oda JAUNE est une artiste, née en Bulgarie. Elle a étudié aux Beaux Arts de Düsseldorf et vit à Paris depuis 2008. Elle appartient à la jeune génération d'artistes engagés qui ont redonné une vivacité à la pratique de la peinture figurative. La galerie Daniel Templon, 30 rue Beaubourg, Paris 3e, info@danieltemplon.com. Oda Jaune expose jusqu'au 20 février 2016 un ensemble d'œuvres inédites intitulé « Blue Skies ». L'expression anglaise blue sky désigne une projection volontairement optimiste qui correspond à celles d'Oda Jaune et de ce recueil sur Philomèle : refuser les appartenances, s'émanciper des traditions tout autant que de l'autobiographie pour développer une œuvre personnelle. Nourri de poésie, son univers étrange s'attache à « tout ce qui ne doit pas se dire de l'intime et du monde social » (Alain Berland). Un catalogue Blue Skies, a été publié, avec texte d'Alain Berland.  Il est disponible à la galerie et dans les bonnes librairies. Voir aussi le site de l'artiste, url : http://www.odajaune.de/.

 

 

JODELLE,  poète en cyberrance du genre artisanal, tendance barde et adepte de la licence Art Libre pour le partage avant tout : c'est l'écrit qui est important, pas l'auteur (cf. http://artlibre.org/). Sa page auteur sur Atramenta : http://www.atramenta.net/authors/jodelle/6902
 

Sylvain JOSSERAND (62), poète et plasticien. Animateur d’Atelier d’écriture (formation Aleph-écriture) et formateur en Arts plastiques (formation Terre et Feu), il anime divers ateliers à Lyon et aux Estables en Haute Loire. Blog : http://sylvainjosserand.blogspot.fr

Bibliographie

Contes : Vassilia et le Lechlii (L’Harmattan, collection Contes des quatre vents, illustrations Katia Lou) ; Les flèches brisées (illustrations Katia Lou)

Voyages, souvenirs, essais : Sur les Traces du Passé, des Cévennes au Mexique (collection Voyages Zellidja) ; Un Bon-Abri (vie d’un Home d’enfants au Chambon-sur-Lignon 1953-1986) ; Des mots sur un plateau (ouvrage collectif ; collection  Le Parc – Blanche Maynadier) ; Galeries de portraits (Collection Le Parc – Blanche Maynadier)

Poésie : Le Murmure du Silence (Collection Le Parc – Blanche Maynadier) ; illustrations Sylvain Josserand

Participations aux anthologies : Le chant des villes (Dianoïa) ; Attention travail (L’Harmattan ; collection Accent tonique – poésie) ; Les Fontaines de Paris (chapitre XII Bruxelles Paris) ; Le passage des choses (Aleph-écriture) ; Voyages en lignes (Aleph-écriture) ; Couleur Femme (Les Poètes Français) ; Florilège de la Saint Valentin (Éditions Thierry Sajat) ; La revue des 100 voix ; À la dérive (collectif de poètes) ; Fenêtre ouverte / Ventana abierta (Éditions Idem)

Participations aux revues de poésies Arts et mots (Poésie en Vexin), Le manoir des poètes,  L’ouvre boîte à poèmesPleinSens

Haïkus : Haïkus de cœur (L’Harmattan, collection Accent tonique — poésie)

Nouvelles aux éditions L’Harmattan : La DRH et autres nouvelles au sein du marché du travail (collection Amarante) ; Alambic des mots (collection romans, nouvelles Europe) ; Courts métrages (collection Écritures)

Aux éditions Publibook (à l’issu d’un concours) : Contes et nouvelles du temps présent ; La vie en plein mouvement ; Écriture de nouvelles pour la revue Rue Saint Ambroise  et d’articles à thèmes pour la Gazette de la lucarne (des écrivains)

Romans | Dans la Collection Le Parc – Blanche Maynadier : De Cercle en Cercle ; Le taiseux ; L’Attente

 

Tatiana JULIEN, à la suite de son diplôme du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en juin 2010, elle interprète Les Indes dansantes de Nathalie Pernette et la création Nil de la Cie 72/73. En janvier 2011, elle rejoint la Cie Illico de Thomas Lebrun où elle interprète les pièces La Constellation consternéeLe Baiser, et Les soirées What you want?

Diplômée d’une Licence d'Art du Spectacle Chorégraphique de l'université Paris VIII, elle a publié des articles dans la rubrique Scène du site d'actualité culturelle L'Intermède.com ainsi que dans la revue Repères. En mars 2011, elle fonde la compagnie C’Interscribo (https://sites.google.com/site/cinterscribo/). En mai 2010, elle présente sa pièce Ève sans feuille & la cinquième côte d’Adam inspirée de nus érotiques. Dans la continuité de sa recherche, sa seconde pièce, la Mort & l'Extase, traite de l'érotisme et la mort dans une conception sacrée. Elle est présentée le 26 juin 2010, dans le cadre de l'évènement Danse élargie par le Musée de la Danse/CCN de Rennes, au Théâtre de La Ville de Paris, puis programmée à Micadanses et au CCN de Tours. Désignée en juin 2011, parmi 8 jeunes artistes des pays du pourtour méditerranéen, par Boris Charmatz et Vincent Baudriller, Tatiana Julien participe à la 2èmeédition du Réseau Kadmos, impulsé par les Festivals d'Avignon, de Barcelone, d'Athènes et d'Istanbul.


Ingrid JUNILLON, née en 1972, est spécialiste de la culture scandinave. Elle a publié sa thèse d'histoire de l'art, Edvard Munch face à Henrik Ibsen : impressions d’un lecteur, ainsi que plusieurs articles sur l’art et la littérature symboliste. Elle a enseigné dans différentes universités et est actuellement directrice des expositions au musée Fabre de Montpellier.

© Tous droits réservés

 

Dernière mise à jour : mars 2016

Dernière mise à jour : juin 2017

Dernière mise à jour : juillet 2017

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Index des auteurEs et artistes

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...