10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 13:50

 

 

 

Publication successive durant l'été et jusqu'au 10 octobre prochain

 

 

 

Lettre n°8

 

 © Crédit photo : Apollon et les Muses : frontispice, artiste inconnu, domaine public, image trouvée sur Gallica, url : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42039389z

ISSN = 2116-1046

Revue féministe,  internationale &

multilingue de poésie entre théories & pratiques

diffusée en versions électronique

(apériodique) et imprimée (4 numéros par an)

Le Pan poétique des muses (Imprimé)
ISSN 2492-0487

Logodupan

© www.pandesmuses.fr  

Comité de rédaction : Khris Anthelme, Camille Aubaude, Cyril Bontron, Laure Delaunay, Marie-Josée Desvignes, Eric Guillot, Mario Portillo Pérez, Dina Sahyouni, Nelly Taza & Françoise Urban-Menninger. Sélection & réalisation technique : Anna Perenna, Cyril Bontron. Contacts : contact@pandesmuses.fr & contact.revue@pandesmuses.fr

 

Avertissement !

 

Votre revue s'est métamorphosée en périodique imprimé de 4 numéros par an, continue aussi à publier a-périodiquement sa version (différente) en ligne. La Lettre du Ppdm prend désormais un rôle important dans nos publications en ligne, n'hésitez plus donc à y contribuer. Vos contributions peuvent être choisies pour figurer dans nos numéros imprimés. Notre site héberge également et pour une durée indéterminée l'association SIEFEGP et ses publications. Belles rencontres poétiques au fil de nos pages !

Au plaisir de vous lire et de vous publier,
Rédaction de la revue LPpdm,
contact.revue@pandesmuses.fr
© www.pandesmuses.fr

 

Vos poèmes, nouvelles, photos et articles sont les bienvenus

pour paraître dans cette Lettre à partir du 11 juin 2016
pour une publication successive

tout au long de l'été et jusqu'au 10 octobre selon nos possibilités

Une partie de l'équipe du périodique travaille sur les numéros imprimés de la revue

La revue fonctionne donc au ralenti durant quelques mois

Merci de votre compréhension !

Sommaire

In memoriam. Le Pan poétique des muses et la SIEFEGP participent au deuil national et continuent à résister à travers l'écriture poétique : écrire, c'est résister, faire la paix, être dans la non violence. Écrire,  c'est aussi vivre et rêver !

Vos textes sont souhaités

Pour les victimes de Nice

Pour les victimes de Nice

***

Le Pan poétique des muses

Revue féministe,  internationale &  multilingue de poésie entre théories & pratiques

diffusée en versions électronique (apériodique)

ISSN de l'édition électronique : 2116-1046

et imprimée (4 numéros par an)

Le Pan poétique des muses (sur support papier : ISSN 2492-0487)
 

Logodupan

© www.pandesmuses.fr  

 

Donner votre avis| ...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter |

...suivre la SIEFEGP sur Face-book |

 

© Tous droits réservés

Le festival Megalesia (avril 2016)

 

Mise en ligne par C. Bontron & Anna Perenna

 

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Rechercher

À La Une

  • N°6 | Printemps 2017 | Penser la maladie et la vieillesse en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°6 | PRINTEMPS 2017 Penser la maladie & la vieillesse en poésie Sous la direction de Françoise URBAN-MENNINGER © Crédit photo : Claude...
  • N°6 | Sommaire
    N°6 | Sommaire Mise en ligne progressive avant la parution du numéro en version imprimée Le Pan poétique des muses publie aussi un Supplément au sixième numéro afin de répondre à vos nombreuses demandes de publication Merci bien de votre intérêt pour...
  • Pour une main tendue
    Dossier majeur | Textes poétiques Pour une main tendue Jean-Claude Paillet Pour une main tendue Un sourire, une voix Au bord de la vie Pour un autre regard, une attention D’une brindille d’espoir Allumez un feu de joie Pour l’enfant qui joue Insouciant...
  • Catherine Gil Alcala, La Somnambule dans une Traînée de Soufre, éd. La Maison Brûlée, 2017, 108 p., 13€
    Critique & réception Catherine Gil Alcala La Somnambule dans une Traînée de Soufre éd. La Maison Brûlée, 2017, 108 p., 13€ Dina Sahyouni © Crédit photo : image de la 1ère de couverture illustrée par Catherine Gil Alcala Joliment présenté, le recueil intitulé...
  • Magnifique vernissage parisien, en présence d'Adonis, de l'exposition « Peinture-poésie » de Haider et Mustapha Saha
    Compte-rendu Bémol artistique & poétique Magnifique vernissage parisien, en présence d'Adonis, de l'exposition « Peinture-poésie » de Haider et Mustapha Saha Texte & illustrations Mustapha Saha © Crédit photo : « Adonis, Mustapha Saha et Élisabeth Bouillot-Saha...
  • Contribuer à l'Encyclopédie évolutive de la poésie mineure
    Appel à contribution Contribuer à l'Encyclopédie évolutive de la poésie mineure « La poésie est le langage naturel à tous les cultes » (Germaine de Staël (Mme la Baronne de Staël-Holstein, 1766-1817)* La poésie est partout et nulle part, elle brode nos...
  • La poésie malgré la pluie !
    Compte rendu du récital d'Apollonia Événement poétique avec un membre de la revue LPpdm La poésie malgré la pluie ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Récital d'Apollonia , image fournie par Françoise Urban-Menninger...
  • Adonis en fraternité poétique
    N°6 | Muses au masculin (/genre en poésie) Article Adonis en fraternité poétique Cette rubrique est dédiée aux hommes & au masculin qui inspirent les hommes poètes & artistes Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : "Adonis et...
  • Polychromies lyriques avec Adonis, Haider et Mustapha Saha
    Bémol artistique & poétique Polychromies lyriques avec Adonis, Haider et Mustapha Saha Texte & illustration de Mustapha Saha © Crédit photo : Portrait d’Adonis par Mustapha Saha Peinture sur toile. Dimensions : 100 x 81 cm Adonis est sans doute aujourd’hui...
  • À la dérive & Elles s'en vont les joyeuses pensées
    Dossier majeur | Textes poétiques Poèmes d'une aïeule À la dérive & Elles s'en vont les joyeuses pensées Amélie Gex À la dérive [P. 182/P. 186 PDF, « En fermant le livre »] J'ai vu s'enfuir ma riante jeunesse Comme un parfum s'envole d'une fleur !......