23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 14:37

 

 

 

 

Silence

 


 

 

 

J’embrasse le silence et ses réminiscences,
Ses lèvres au goût âpre, son parfum si futile,
Je ressens ces frissons et cette douce impuissance,
Et mes tendres sentiments ne tiennent qu’à un fil.

 

 

 
La tristesse fait rage, dans ce royaume divin,
Réitérant sans cesse sa promesse perfide,
Sans remords elle offre mon âme au malin,
Abreuvant sans répit son gosier si avide.

 

 

 

Orphary


 

 

 

 

 


Décadence

 

 

 

 



Au fil du temps, les roses, lentement
Douces et frêles peignent l'amertume
Peines et regrets ne sont plus maintenant
Que des poussières sur les vagues telles l’écume.

Les sentiments délaissés, oubliés
Ont été exilés de la mémoire
Mais leur séjour a laissé des effets
Qui réapparaissent par malheur le soir.

Terre d’exil des âmes compagnes
Leur cœur accueille ces nouveaux arrivants
Les prisonniers se prélassent dans le bagne
Puis s’évadent dans la nuit en chantant.

La folie, grande princesse des ombres
Séduit la victime et lui creuse une tombe
Les âmes s’épouvantent
Lassées de leur attente
Et apportent
Leur aide à la
Mort.

 

 

 

 

Orphary

 


 

 

 


 


Adieu

 


 

 

 

 

Adieu douce insouciance, repose en paix ma chère
Compagne des premiers jours, heureuse voyageuse
Étrange créature, tu avais tout pour plaire
C’est au bord de l’eau que tu sommeillais, rêveuse.
 
Adieu douce insouciance, repose en paix ma chère
Déesse solitaire dansant dans mon esprit,
Prêtresse de l’enfance, pauvre âme éphémère
Complice de mon cœur tu m’as déjà trahie
 
Adieu douce insouciance, repose en paix ma chère
Douce amie de l’aurore,  magicienne de l’écume
Tu ornais mon berceau de ta poussière nacrée
Glissant du ciel doré frêle comme une plume
 
Adieu douce insouciance, repose en paix ma chère
Je t’oublie, tu n’es plus qu’un lointain souvenir
Idées, pensées, regrets, achèvent cette ère
Adieu insouciance, il est temps pour moi de fuir

 

 

 

 

 


  Orphary


 

 

 

 

 

 

 

Pour citer ce(s) poème(s)



 

 

Orphary, Silence, Décadence, Adieu  , (poème(s) reproduit(s) avec l’aimable autorisation   de l’auteure), in Le Pan poétique des muses|Revue de poésie entre théories & pratiques : « Poésie & Crise » [En ligne], n°0|Automne 2011, mis en ligne en octobre 2011. URL. http://0z.fr/Co33m       ou 

URL. http://www.pandesmuses.fr/article-n-0-poemes-d-orphary-85418002.html

 

 


 


 

 

 

 


Pour visiter le site de l'auteur(e)


 
 ..............


Auteur(e)




  Orphary



 



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
revue-de-poesie-le-pan-poetique - dans n°0|Automne 2011

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...
  • Barbara Polla (dir.), Équinoxe, recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Annonces diverses | Annonce de parution Barbara Polla (dir.), Équinoxe recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020 LE PAN POÉTIQUE DES MUSES a le plaisir de vous annoncer...