23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 14:37

 

Éditorial du numéro 0 de la revue   

 

 

 

Un pan à faire 

 

 

 

 

 

 

 

Le numéro zéro est consacré au thème Poésie & Crise et cela ne relève point du hasard, mais d’une pensée liée à l’historicité de cet art vieux comme le monde. Qu’est-ce que la poésie, la poésie peut-elle être sauvée par les femmes, y a–t-il vraiment une crise, etc. ?

La poésie semble résister, proliférer, grandir là où certains prêchent sa mort...

De quelle poésie parle-t-on ? De quels maux/mots souffre-t-elle ? À l'aube du XXIe siècle comme à l'aube du XVIIIe siècle la poésie dit-on en crise, se meurt ou bien elle est déjà morte.

Les contributions de nos auteur(e)s s’inscrivent dans cette démarche, viennent en témoigner et lui redonner toute sa pertinence dans un siècle où tout est devenu une affaire de spéculation... 

Nous voudrions encore parler de Poésie pour mieux apprécier le sens de notre existence et pour mieux miroiter encore et encore les champs de possibles quand des voix émergent pour nous dire le contraire... 

 

 

 

 

Zonage de la revue

 

 

La revue pratique le zonage et refuse la catégorisation. Ce choix politique et lié aux notions deleuziennes : « territorialisation » et « déterritorialisation ». De même, il trouve son ancrage dans la notion d’« urbanisation ».  Le numéro zéro est ainsi divisé en cinq zones :

 

  • La première est celle des textes théoriques où vous trouvez des articles sur la poésie en général et sur le thème Poésie & Crise.
  • La deuxième est celle de l’entretien poétique où la revue interroge l’artiste-peintre Filomena Salley sur les femmes et la poésie dans la peinture.
  • La troisième est celle des poèmes des femmes et/ou des poèmes sur les femmes et la poésie. La revue accorde toutefois une exception aux poètes jeunes.
  • La quatrième est celle des invitations où vous pourriez vous laisser influencer par nos choix culturels.
  • La cinquième est celle de l'actualité poétique de la revue. On y trouve des propositions et des calepins variés qui servent essentiellement  son évolution.

 

 

 

Notre point de vue sur nous et sur le monde

 

 

Devrions-nous dire plutôt notre manière de critiquer, de nous contredire, de nous autocritiquer, de penser l'introspection à l'échelle de l'Imprimé (papier ou électronique) et de pratiquer cela ?

Il s'agit de vous révéler notre sentiment sur ce que nous allons vous présenter et ce que nous sommes. Ce n'est plus de l'ordre de l'Avertissement mais de l'ordre de l'Autocritique : Nous sommes ordinaires (notre traçabilité idéologique est claire et prompte).
 

On vit dans des sociétés de plus en plus floues où la normalité des comportements semble l'emporter sur le reste. Or, que veut dire être normal(e) ou de se comporter normalement dans une société qui fustige ses agent(e)s et les transforment en masse de névrosé(e)s et/ou de psychosé(e)s ?

 

 

Et nous nous demandons : Parler de poésie est-il un acte (a)normal ? 

Que veut dire une norme comportementale ? Et qui la détermine ? 
 

On parlait déjà des normes sexuelles, mais aujourd'hui, on ne parle que des normes comportementales et cela s'applique même aux enfants...

La mode de la normalité comportementale est telle que l'on parle même d'une recherche assidue de ses traces...

Dès l'enfance, une traçabilité comportementale s'installe et devient la base de tout jugement sociopolitique sur la personne.

 

Parlons poésie malgré tout !
 

Nous ne pouvons point vous rassurer sur la normalité comportementale de notre sentiment mais nous insistons toutefois sur la pertinence de notre élan idéologique. 

Sans avoir recours ni au divan, ni au coaching (mode qui supplante actuellement la première), nous serons capables par la multitude de nos voix de vous livrer une revue authentique. 

Parlons poésie même si cela est devenu un acte marginal et marginalisant (au moins médiatiquement parlant...)

 

 

 

Une revue féministe mais aussi une revue de poésie

 

 

 

 

Voici une revue qui se jette au net pour défendre les femmes, pour faire parler de leurs talents et l’intérêt qu'il y ait à se pencher corps et âme sur leurs œuvres afin de les répertorier, les diffuser et les réhabiliter.

 

Ce numéro vient couronner un travail intéressant fourni par les un(e)s et les autres pour mettre à votre disposition une revue féministe vouant, dès ses premiers instants, son existence à la diffusion et à la réhabilitation des femmes dans la poésie (qu’elles soient modèles ou celles qui composent, qu’elles soient rédactrices ou celles qui en proposent…)

Chères lectrices, vous êtes ici dans votre territoire, soyez alors les bienvenues !

Nous voudrions par cette adresse annoncer, entre autres, l’importance qu'accorde cette revue au lectorat féminin sans pour autant ignorer les lecteurs. Il s’agit surtout d’un clin d’œil aux femmes que nous nous engageons à respecter, à défendre, à diffuser et à réhabiliter dans un domaine où le terme « poétesse » continue encore à traîner dans son histoire sémantique, sémiotique et étymologique les stigmates d’un sens péjoratif accolé au féminin.

 

 

En un mot, nous rappelons que la poésie prolifère mais elle ne se vend pas assez. On dit qu'elle n’est pas encore considérée comme une matière de spéculation. Elle est plus que jamais la voie de l’émancipation, celle qui fait entendre l’indicible.

Soyez alors les nôtres, soyez celles et ceux qui s’indignent de voir encore l’art poétique rejeté par certaines sphères au nom de l’omnipotence de la spéculation et de l'Audimat. La poésie est plus que jamais présente là où l’indicible opère. 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour citer cet article



 

Dina Sahyouni, « Éditorial du numéro 0 de la revue| Un pan à faire »,  in Le Pan poétique des muses|Revue de poésie entre théories & pratiques : « Poésie & Crise » [En ligne], n°0|Automne 2011, mis en ligne en octobre 2011. URL.  http://0z.fr/0oyl4    ou  

URL. http://www.pandesmuses.fr/article-n-0-editorial-86694646.html

 

 

 

 

 

 

 

Pour visiter le site de l'auteur(e)


   ..............

 

Auteur(e)

 

 

 

Dina Sahyouni

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Dina Sahyouni - dans n°0|Automne 2011

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Une nuit
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Une nuit Christine Fusarelli © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Désir", peinture. Et cette nuit qui vient Est-elle menace d’immobilité Ou promesse de recommencement...
  • tes mains
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie tes mains* Houle Crédit photo : Hands, domaine public, image de Commons, Wikimedia. je clos mes paupières dans les profondeurs du lit. immobile, comme le poème d'un mort....
  • J'ai jeté l'encre dans les ports
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie J'ai jeté l'encre dans les ports Olympia Alberti Crédit photo : Olympia Alberti en 2 016, image de Commons, Wikimédia. J'ai jeté l'encre dans les ports en pluie en amertume...
  • À mon seul désir
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie À mon seul désir Chantal Robillard Crédit photo : Mon seul désir, un détail de la tapisserie de la dame à la licorne, Commons, Wikimédia. A u milieu du ciel rouge vif et...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Merci Overblog ?
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. Merci Overblog ! Chère plate-forme Overblog France, La revue LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous adresse ses sincères remerciements pour la qualité de votre entreprise,...
  • La Mouille scandaleuse
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie La Mouille scandaleuse* Roxane Darlot-Harel P rofesseur agrégée de lettres modernes Son blog Crédit photo : La naissance de Vénus par Sandro Botticelli, Commons, Wikimédia. Tempus...
  • Mort du grand poète catalan Joan Margarit
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | No 8 | Varia d'articles sur la poésie S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. Mort du grand poète catalan Joan Margarit Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Crédit photo : Le poète catalan...
  • Le récital de Mika : féeries poétique et musicale à l'Opéra Royal de Versailles
    Lettre no 15 | Eaux oniriques... | Poésie & Musique | poésie audiovisuelle Le récital de Mika : féeries poétique & musicale à l'Opéra Royal de Versailles Dina Sahyouni L'émerveillement, dans son double mouvement de surprise (impliquant la prise de conscience...