23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 14:37

 

Éditorial du numéro 0 de la revue   

 

 

 

Un pan à faire 

 

 

 

 

 

 

 

Le numéro zéro est consacré au thème Poésie & Crise et cela ne relève point du hasard, mais d’une pensée liée à l’historicité de cet art vieux comme le monde. Qu’est-ce que la poésie, la poésie peut-elle être sauvée par les femmes, y a–t-il vraiment une crise, etc. ?

La poésie semble résister, proliférer, grandir là où certains prêchent sa mort...

De quelle poésie parle-t-on ? De quels maux/mots souffre-t-elle ? À l'aube du XXIe siècle comme à l'aube du XVIIIe siècle la poésie dit-on en crise, se meurt ou bien elle est déjà morte.

Les contributions de nos auteur(e)s s’inscrivent dans cette démarche, viennent en témoigner et lui redonner toute sa pertinence dans un siècle où tout est devenu une affaire de spéculation... 

Nous voudrions encore parler de Poésie pour mieux apprécier le sens de notre existence et pour mieux miroiter encore et encore les champs de possibles quand des voix émergent pour nous dire le contraire... 

 

 

 

 

Zonage de la revue

 

 

La revue pratique le zonage et refuse la catégorisation. Ce choix politique et lié aux notions deleuziennes : « territorialisation » et « déterritorialisation ». De même, il trouve son ancrage dans la notion d’« urbanisation ».  Le numéro zéro est ainsi divisé en cinq zones :

 

  • La première est celle des textes théoriques où vous trouvez des articles sur la poésie en général et sur le thème Poésie & Crise.
  • La deuxième est celle de l’entretien poétique où la revue interroge l’artiste-peintre Filomena Salley sur les femmes et la poésie dans la peinture.
  • La troisième est celle des poèmes des femmes et/ou des poèmes sur les femmes et la poésie. La revue accorde toutefois une exception aux poètes jeunes.
  • La quatrième est celle des invitations où vous pourriez vous laisser influencer par nos choix culturels.
  • La cinquième est celle de l'actualité poétique de la revue. On y trouve des propositions et des calepins variés qui servent essentiellement  son évolution.

 

 

 

Notre point de vue sur nous et sur le monde

 

 

Devrions-nous dire plutôt notre manière de critiquer, de nous contredire, de nous autocritiquer, de penser l'introspection à l'échelle de l'Imprimé (papier ou électronique) et de pratiquer cela ?

Il s'agit de vous révéler notre sentiment sur ce que nous allons vous présenter et ce que nous sommes. Ce n'est plus de l'ordre de l'Avertissement mais de l'ordre de l'Autocritique : Nous sommes ordinaires (notre traçabilité idéologique est claire et prompte).
 

On vit dans des sociétés de plus en plus floues où la normalité des comportements semble l'emporter sur le reste. Or, que veut dire être normal(e) ou de se comporter normalement dans une société qui fustige ses agent(e)s et les transforment en masse de névrosé(e)s et/ou de psychosé(e)s ?

 

 

Et nous nous demandons : Parler de poésie est-il un acte (a)normal ? 

Que veut dire une norme comportementale ? Et qui la détermine ? 
 

On parlait déjà des normes sexuelles, mais aujourd'hui, on ne parle que des normes comportementales et cela s'applique même aux enfants...

La mode de la normalité comportementale est telle que l'on parle même d'une recherche assidue de ses traces...

Dès l'enfance, une traçabilité comportementale s'installe et devient la base de tout jugement sociopolitique sur la personne.

 

Parlons poésie malgré tout !
 

Nous ne pouvons point vous rassurer sur la normalité comportementale de notre sentiment mais nous insistons toutefois sur la pertinence de notre élan idéologique. 

Sans avoir recours ni au divan, ni au coaching (mode qui supplante actuellement la première), nous serons capables par la multitude de nos voix de vous livrer une revue authentique. 

Parlons poésie même si cela est devenu un acte marginal et marginalisant (au moins médiatiquement parlant...)

 

 

 

Une revue féministe mais aussi une revue de poésie

 

 

 

 

Voici une revue qui se jette au net pour défendre les femmes, pour faire parler de leurs talents et l’intérêt qu'il y ait à se pencher corps et âme sur leurs œuvres afin de les répertorier, les diffuser et les réhabiliter.

 

Ce numéro vient couronner un travail intéressant fourni par les un(e)s et les autres pour mettre à votre disposition une revue féministe vouant, dès ses premiers instants, son existence à la diffusion et à la réhabilitation des femmes dans la poésie (qu’elles soient modèles ou celles qui composent, qu’elles soient rédactrices ou celles qui en proposent…)

Chères lectrices, vous êtes ici dans votre territoire, soyez alors les bienvenues !

Nous voudrions par cette adresse annoncer, entre autres, l’importance qu'accorde cette revue au lectorat féminin sans pour autant ignorer les lecteurs. Il s’agit surtout d’un clin d’œil aux femmes que nous nous engageons à respecter, à défendre, à diffuser et à réhabiliter dans un domaine où le terme « poétesse » continue encore à traîner dans son histoire sémantique, sémiotique et étymologique les stigmates d’un sens péjoratif accolé au féminin.

 

 

En un mot, nous rappelons que la poésie prolifère mais elle ne se vend pas assez. On dit qu'elle n’est pas encore considérée comme une matière de spéculation. Elle est plus que jamais la voie de l’émancipation, celle qui fait entendre l’indicible.

Soyez alors les nôtres, soyez celles et ceux qui s’indignent de voir encore l’art poétique rejeté par certaines sphères au nom de l’omnipotence de la spéculation et de l'Audimat. La poésie est plus que jamais présente là où l’indicible opère. 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour citer cet article



 

Dina Sahyouni, « Éditorial du numéro 0 de la revue| Un pan à faire »,  in Le Pan poétique des muses|Revue de poésie entre théories & pratiques : « Poésie & Crise » [En ligne], n°0|Automne 2011, mis en ligne en octobre 2011. URL.  http://0z.fr/0oyl4    ou  

URL. http://www.pandesmuses.fr/article-n-0-editorial-86694646.html

 

 

 

 

 

 

 

Pour visiter le site de l'auteur(e)


   ..............

 

Auteur(e)

 

 

 

Dina Sahyouni

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Dina Sahyouni - dans n°0|Automne 2011

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...