17 octobre 2022 1 17 /10 /octobre /2022 16:25

Événements poétiques | BRAVOURE IRANIENNE 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Revue Poépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité

 


 

 

 

​​​​​

 

 

 

les cris de vos sœurs

​​​​​​

 

​​

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

 

 ​​​Crédit photo : Peinture d'une femme iranienne. Tbilisi History Museum. Qajar dynasty, Commons.

​​​​

 

                     

 

femmes en France voilées

ne vous sentez-vous pas interpellées

par les cris de vos sœurs

qui chaque jour meurent

 

 

 

sous les coups des tyrans

parce qu'elles refusent le hijab en Iran

est-ce vraiment une liberté

que de garder vos cheveux cachés

 

 

 

n'est-il pas temps de soutenir

vos sœurs martyres

la foi n'est-elle pas une force intérieure

qui éclaire l'âme et irrigue le cœur*

 

 

© Françoise Urban-Menninger

 

 

 

 

 ​​Crédit photo : An Iranian poses in her swimsuit at a beach in the 1960. Commons.

 

 

*Ce poème-cri modeste dénonce le drame que vivent les femmes iraniennes et cherche à réveiller les consciences de celles qui portent le voile en France...

 

***

 

Pour citer ce poème féministe, engagé & inédit​​​​​

 

 

Françoise Urban-Menninger​, « les cris de vos sœurs », Le Pan poétique des muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènement poéféministe | « Bravure iranienne 2022 » & N°12 | AUTOMNE 2022 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 17 octobre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no12/bravure/fum-lescris

 

 

 

 

Mise en page par David


 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Retour à la Table de Bravoure ▼

 

Lien à venir...

Repost0
14 octobre 2022 5 14 /10 /octobre /2022 14:08

Événements poétiques | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'institutrice

​​​​​​

 

 

 

 

 

Hélène Swarth (1859-1941)

 

Poème choisi, transcrit & commenté brièvement pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

Crédit photo : Rosa Spanjaard, "Hélène Swarth", portrait de 1919, tableau, image de Commons.

 

 

Souffrances intimes

II

L'institutrice


 

Devant notre maison tous les jours elle passe,

En hiver, en été, par la pluie et le vent,

Mélancolique et pâle et marchant tête basse.

Et ma compassion la suit des yeux souvent.


 

En étroit waterproof, en mince robe noire,

Elle n'attire point les regards curieux.

Elle court le cachet, comme on dit – vieille histoire ! –

Et c'est là ce qui fait ses vingt ans sérieux.


 

Sous le poids du travail son jeune front s'incline.

Elle gagne sa vie hélas ! Il le faut bien !

L'impitoyable sort qui la fit orpheline

La laissa pauvre et seule au monde : elle n'a rien.


 

Ses rubans sont fanés, sa robe n'est pas neuve ;

Mais ce n'est pas sa faute ; elle gagne si peu !

Elle songe à l'ennui quotidien qui l'abreuve.

– Et pour d'autres la vie à cet âge est un jeu !


 

Le soir, en se couchant, lasse, presque brisée,

Parfois le souvenir d'un rêve chaste et doux

La tient longtemps encore en extase et grisée.

Elle a rêvé d'amour tout aussi bien que nous.


 

L'avenir souriait dans un nuage rose,

Le ciel était bleu-tendre et le bois était vert.

Le poème fut court ; maintenant c'est la prose.

Le printemps fleurissait ; aujourd'hui c'est l'hiver.


 

Et, pendant qu'elle fait répéter son élève,

Elle songe à ce temps plein d'exquise langueur,

Aux jours évanouis – et, tranchant comme un glaive,

Le souvenir cruel lui fait saigner le cœur.


 

Car le bonheur a dit son dernier mot pour elle.

Avril va revenir – mais sa jeunesse, non !

Et nous verrons toujours cette enfant pâle et frêle

Passer, dans sa douleur résignée et sans nom.

 

 

 

Ce texte est un extrait de SWARTH, Eugénie-Hélène Lépidoth-Swarth, dite Hélène (1859-1941). Fleurs du rêve : poésies, Paris, éditeur Auguste GHIO, (1, 3, 5, 7 Galerie d'Orléans), 1879, pp. 90-91. Le recueil déjà cité appartient au domaine public.


 

La poėte néerlandaise Hélène Swarth ou Stephanie Hélène Swarth est née le 25 octobre 1859 à Amsterdam et décédée le 20 juin 1941 à Velp. Elle s'appelait Hélène Lapidoth-Swarth lorsqu'elle était mariée de 1894 à 1910. Elle a laissé de nombreux écrits parmi lesquels on trouve des recueils et au moins un roman. Le poème transcrit ci-dessus fait partie d'un triptyque intitulé « Souffrances intimes » où Hélène Swarth en portraitiste explore l'état psychique de trois types sociaux. Le deuxième volet décrit les conditions difficiles des institutrices de son époque à travers un tableau poétique mais encore un portrait poétique criant de vérité et de féminisme déplorant et décryptant le poids lourd des normes sociales et économiques qui pesaient sur les jeunes institutrices que la société du XIXème siècle transformait en "Vieilles filles". Ainsi, par cette peinture sociopoétique et féminologique de la condition sociale d'une jeune institutrice, on comprend que l'émancipation des femmes et des filles doit se faire en prenant en compte tous les aspects problématiques de leur situation dans chaque société. Ce qui apparaît comme un sort mortifère dans une société basée sur des places et des relations de subordination entre les classes sociales était pourtant une avancée sociale et économique considérable pour bien des femmes devenues institutrices. À méditer...

 

© DS.

 

***

 

Pour citer ce poème engagé de l'aïeule

 

 

Hélène Swarth,​ « L'institutrice », extrait de SWARTH, Hélène (1859-1941), Fleurs du rêve : poésies, (1879), choisi, transcrit & commenté brièvement par Dina Sahyouni, Le Pan poétique des muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènements poéféministes | « Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022 », mis en ligne le 14 octobre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre22/heleneswarth-institutrice
 

 

 

 

Mise en page par Aude


 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de l'anthologie ​​

Repost0
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 16:02

Événements poétiques | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022, BRAVOURE IRANIENNE 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège

 

 

 

 

 

 

​​​​

 

 

 

Plusieurs vies :

 

 

une fille & un piano

​​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

Poème de

 

Hanen Marouani

 

Peinture par

 

Hanen Allouch

 

 

​​

 

© ​​​​​Crédit photo : Hanen ALLOUCH, "Femme",(Hommage à Modigliani), Aquarelle, 50X40 cm, Sfax 2020.

 

 

 

 

Texte dédié aux Iraniennes à l'occasion de la journée internationale des droits des filles

 

 

 

 

 

J’entends le bruit de tes pas de très loin

Tu danses, tu fonces et tu tournes en rond

Tu chantes les bercements des absents

Tu fais la fête des cheveux libres et longs 

Tu fais la tête aux creux et aux prétentieux 

 

*****

 

Au fur et à mesure que tu montes ton rythme,  

Je savoure tes flots, tes mots retentissants

Je savoure tes couleurs, tes traits errants

Comme c’est fou de rêver avec toi,

Comme c’est beau de rêver de toi et pour toi

 

Souvent,

Longtemps

Et pourtant…

 

****

 

En regardant le ciel caché derrière les murs,

Derrière la chevelure parachutée par les désirs,  

Je te vois courir me prendre en conquête

Tes notes sonores embrassent mes lèvres meurtrières 

Et quand mes deux mains hésitantes se serrent

Et de mon petit front, mon grain de beauté se libère

L’éclair s’émerveille de son extase et de sa chair 

 

 

****

   

C’est au sein de tes décors sérieux et curieux

et de tes couleurs noires, rares et invisibles 

Que mon âme s’est détachée de toutes les impulsions

Pour s’envoler très haut et ne jamais céder, 

Pour chanter tout le temps et ne jamais s’arrêter 

Tel l’effet d’un bon jasmin qui enchante sans cesse

Tel l’effet d’un refrain qui nous habille en boucle

Comme un grand enfant narcissique 

Comme un visiteur envahissant par la musique

 

****

 

D'un autre monde

D'un autre genre

D'un autre quotidien

D’une autre histoire

Ou d'une autre rive ;

Au fond d’un montagneux Iran

Prière, lumière, mystère

Tout est lyrique

Tout est atypique

 

****

 

Emporte-moi loin de toutes ces tensions !

Je t’en prie

Éloigne-moi de tout ce monde agité et coupé en portions 

Je t’en supplie

Je te suis, je te suivrai jusqu'au bout de l’intemporalité

Quand tu m'es inconnue, je te rendrai ta familiarité,

Je te rendrai ta liberté tant désirée 

 

****

 

Je t'écoute et je t’écouterai 

Et je ne te remercierai jamais assez... 

C’est toi qui consoles mes goûts révoltés 

C’est toi qui rends aux visages des femmes toute leur majesté

 

****

 

Tes solfèges déchirent l’infini voile de la nuit

Quand le son de tes pas dansants se fait écho,

Avec le silence d’un solitaire piano,

Et la nuit qui se fait soleil sans oser le dire

 

****

 

Reviens ma fille,

Reviens au monde des sonorités

Reviens à mes doigts pour te jouer s'il te plaît

T’es mon escapade à mille pas de cette réalité

Mon cœur est mort,

Et tes mélodies rendent la vie à mon chemin.

 

Quelle joie de pouvoir te donner encore de l’espoir !

C’est ce qui compte pour la vraie vie d’une fille.

 

 

© Hanen MAROUANI, Bucarest le 05.10.2022



 

 

***

 

Pour citer ces poème & peinture féministes, engagés & inédit​​​​​​s

 

 

​Hanen Marouani, « Plusieurs vies : une fille et un piano », peinture par l'artiste​ Hanen Allouch, Le Pan poétique des muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènements poéféministes | « Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022 », « Bravure iranienne » & N°12 | AUTOMNE 2022 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 10 octobre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre22/no12//hmarouani-unefilleetunpiano

 

 

 

 

Mise en page par Aude


 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de l'anthologie 

 

Retour au sommaire du N°12

Retour à la Table de Bravoure ▼

 

Lien à venir...

Repost0
11 avril 2022 1 11 /04 /avril /2022 18:05

 

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

 

REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE​​​​​​

 

ENTRE THÉORIES & PRATIQUES

 

 

 

ÉVÉNEMENT POÉPOLITIQUE 

 


L'ÉPHÉMÈRE AUX FÉMININ, MASCULIN & AUTRE

 


 

 

 

Crédit photo : Flowers in Hanoi, image Commons, wikimédia.

 

 

 

DATE BUTOIR POUR Y PARTICIPER :

 

28 MARS 2022

 

 

 

MISE EN LIGNE JUSQU'AU 10 AVRIL 2022

 

 

 

EN CONSTRUCTION...

 

 

Équipe de la version en ligne :

Rédaction de la revue

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

Illustrations par 

Collectif d'artistes

Réalisation technique :

Aude & David Simon 

Nous écrire :

contactlppdm@pandesmuses.fr,

contact@pandesmuses.fr. 

 

 

ISSN 2116-1046

 

Rappel utile : comme vous le savez bien cher lectorat la revue LPpdm (dans ses versions électronique et imprimée) décline toute responsabilité juridique concernant le contenu publié par elle parce qu'elle considère que chaque auteure/auteur est libre dans le respect de sa charte déontologique, par conséquent, est l'unique responsable du contenu de son texte, de son image, etc.

 

VOIR L'APPEL À CONTRIBUTION 

 

EN CE 2 AVRIL 2022, NOUS VOUS SOUHAITONS UN AGRÉABLE RAMADAN ET UNE DOUCE JOURNÉE MONDIALE DE SENSIBILISATION À L'AUTISME.

NOS MEILLEURS PENSÉES Et VŒUX ACCOMPAGNENT LES PERSONNES DÉPLACÉES, RÉFUGIÉES, EXILÉES, MALADES & EN DIFFICULTÉ PARTOUT SUR CETTE TERRE ET SUR LES CHEMINS DE L'EXIL À CAUSE DES CATASTROPHES CLIMATIQUES, DES GUERRES ET DES INJUSTICES.

 

 

TABLE​​​​​​

 

 

 

INTRODUCTION 

 

Dina SAHYOUNI« Au jardin printanier de nos éphémères »


 

ARTICLE & TÉMOIGNAGE

 

Françoise Urban-Menninger​, « La mer & l’éphémère chez Bénédicte Bach », illustrations par Bénédicte BACH 

 

 

EXPOSITIONS NUMÉRIQUES

 

Mariem GARAALI HADOUSSA« Pensées éphémères (exposition) » 

 

Mokhtar EL AMRAOUI Amraoui« "Renaître" & "Belles gerbes" (dessins) » 

 

 

POÉSIE CONTEMPORAINE

 

Hanen MAROUANI​, « L'éphèmère est le secret d'une vie » 

 

Mariem GARAALI HADOUSSA (poèmes & peintures)« Pensée éphémère »« La belle idée » & « Nuages errants » 

 

Martine L JACQUOT, « Dans la marge d’un horizon ébouriffé (extraits) »

 

Françoise URBAN-MENNINGER, « Hé fée mère ! », « corps éphémère » & « L'âme de ma mère », illustration par Claude MENNINGER

 

Evelyne CHARASSE, « L'éphémère en trois poèmes »

 

Corinne DELARMOR​, « Arc-en-ciel, symbole de la paix », « La commeline » & « Annonce printanière »

 

Maggy DE COSTER​, « Un silence de plomb »

 

Mona AZZAM​, « Rimes éphémères »

Dina SAHYOUNI« Effet mère »

Mokhtar EL AMRAOUI« Visages dunes », « Incrédules » & « Pastorale » poème illustré 

 

​​​​​Sarah MOSTREL (poème & dessins),  « Fleurs bleues… »

 

NATANELI« La seconde annoncée »

 

Andrea MOORHEAD, « Fuites (première partie) »

Thibault JACQUOT-PARATTE , « Deux poèmes extraits de "Poèmes de faim de vie" »

​​​​​​

 

POÉSIE DES SIÈCLES PASSÉS

 

Marceline DESBORDES-VALMORE , «L'éphémère »

Ondine VALMORE , «.... » en cours d'édition

 

 

Les 12, 13, 19 & 20 MARS,

VOUS POUVEZ RENCONTRER 

FRANÇOISE URBAN-MENNINGER 

À STRASBOURG : 

 

 

 

***

 

Pour citer cet événement poétique 
 

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, « L'éphémère aux féminin, masculin & autre », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique du festival Le Printemps des Poètes | Mars 2022 « L'éphémère aux féminin, masculin & autre », mis en ligne le 9 mars 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ephemere

 

 

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) & en version imprimée

 

 

ISSN NUMÉRIQUE : 2116-1046

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial)

 

 

ISSN IMPRIMÉ : 2492-0487

 

ISSN IMPRIMÉ HORS-SÉRIE : 2554-8174

© www.pandesmuses.fr

 

Revue consultable depuis votre mobile

 

...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter

 

...suivre la SIEFEGP sur Facebook | ...nous suivre sur Instagram

 

Initiative labellisée par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 

© Tous droits réservés

 

Page de présentation créée le 9 mars & en cours d'édition

Dernière mise à jour : le 9 avril 2022.

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | HIVER 2022-23
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* © Crédit photo : Delphin Enjolras (1865-1945), ce tableau représente des musiciennes...
  • No 12 | HIVER 2022-23 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* N°12 | SOMMAIRE Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique"....
  • Chaconne
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège Chaconne Irina Moga Site Web : http://www.irinamoga.com/ Crédit photo : Paul Schad-Rossa, "Irène Sanden-Greenberg dans Chaconne", peinture, domaine public, capture d'écran de Commons. I...
  • Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022...
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception | Dossier majeur | Articles & témoignages Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022, 68 pages, Format : 15 x 21,...
  • Ô châteaux, poèmes de Denise le Dantec. Recueil publié aux éditions Sans Escale
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Critique & réception Ô châteaux poèmes de Denise le Dantec Recueil publié aux éditions Sans Escale Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Première de...
  • De la finance à l'art
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens artistiques, poétiques & féministes | Dossier majeur | Articles & témoignages De la finance à l'art Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Entrevue avec & peintures de...
  • Douleur de Manfred
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Douleur de Manfred Pierre Zehnacker Poète & artiste peintre Crédit photo : Gauguin,...
  •  la chevelure du vent
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia la chevelure du vent Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit...
  • À Marlene Dumas, pour la peur abolie
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil À Marlene Dumas, pour la peur abolie Barbara Polla Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia. Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023),...
  • Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à bénévoles | Agenda poétique Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023 SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes et de Genre en Poésie Crédit photo : Conteuse,...