18 mars 2021 4 18 /03 /mars /2021 18:06

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

I & II

 

 

 

 

 

Poèmes de

 

Irène Shraer

 

 

Peinture par

 

Martine Séchoy-Wolff

 

 

 

 

​​​​​​© Crédit photo : Martine Séchoy-Wolff, peinture sur le désir. 

 

 

 

I  

 

Je veux te toucher

Te palper

Respirer ton parfum ambré

Te caresser du doigt la nuque

Remettre en place une de tes mèches de cheveux

Refaire le contour de ton visage

En n’omettant aucun coin

Je connais par cœur ce sentier

Qui mène du sourcil gauche à la pommette

Pour remonter par le front

En esquivant la ride traversant

Et redescendre sur le sourcil droit

Contourner l’ourlet de l’oreille

Et revenir à la pommette puis le contour des lèvres

De tes lèvres envoutantes

Où mène ce chemin dis-moi ?*

 

 



 

II

 

 

Pas un pli de ta chemise sur lequel je n’ai passé mes doigts

Ton visage tu me l’abandonnais

Aisément

Je le caressais, le recouvrais de mes paumes aimantes

J’enfouissais dans tes cheveux minces

Ma main

La branche de tes lunettes sur la tempe droite

Avait laissé un sillon

Je le suivais

Les mots n’avaient plus d’utilité

Il suffisait que nous nous regardions

Rentrons à la maison

Comme autrefois

Retrouvons le feu qui nous liait

Collés l’un à l’autre

À penser encore nos serments d’avenir.*

 

 

 

* Ces deux textes sont extraits de "Ton ombre est ma lumière", paru aux éditions L'Harmattan, 2019. Voir URL : https://www.fnac.com/ia337439/Irene-Shraer

 

***

 

 

Pour citer ces deux poèmes

 

Irène Shraer, « I » & « II », deux poèmes d'amour reproduits avec l'aimable autorisation de la poète & de la maison d'édition L'harmattan & illustrés par une peinture inédite de Martine Séchoy-Wolff, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 18 mars  2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/desir/is-deuxpoemes

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Amour en poésie Poésie érotique
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 15:32

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie »

 

 

 

 

 

 

Virgule-moi, 

 

 

 

Éclore &

 

 

 

Puissance mâle

 

 

 

 

Emmanuelle Jay

 

Peinture de

 

Martine Séchoy-Wolff

 

 

 

​​​© Crédit photo : Martine Séchoy-Wolff, peinture sur le désir. 

 

 

Virgule-moi

 

 

 

 

Met ta virgule dans mon alinéa 

Enfonce ton point 

Exclame tes suspensions

Ponctue ! 

Encore ! 

Point de parenthèses, 

Astérisque-toi à mes cheveux, 

Barre oblique à mes fesses rondes, 

Un tiret à mon cou, 

Met entre crochet ma taille aux accents moelleux, 

Enfonce encore ton point, 

Demi-tour, 

Circonflexe, c’est moi qui te domine, 

Tréma sur ta poitrine, 

Je te point, je te virgule, 

Je te sens venir, La cédille me guette, Nos arobases m’excitent. 

 

 

      

Éclore   

 

 

Écrire dans du coton 

Graver sur ta peau 

Scripter de mes lèvres au creux de ta nuque 

Crayonner tes fesses 

Badigeonner de mes mots 

Exploser mon champs lexical  

Jouir de t’écouter me murmurer tes histoires  

Griffonner mes orteils sur tes mollets 

Noter et consigner tous tes désirs  

Écrire 

Écrire 

Écrire 

Écrire  

Calligraphier une chanson  

Éveiller tous nos sens 

Orthographier la passion  

Photocopier mon sexe sur le tient  

Inscrire pour toujours  

Ne rien dire 

Ne rien écrire 

Car tout est dans mon cri 

 

 

      

Puissance mâle

 

 

J’écris la nuit 

Je braise avec toi 

Follement 

Tout ce que je m’interdis, 

Ce désir enfouit 

Dans le pli des songes 

Brûlure bleue  

Tu m’irradies  

Je culmine sur tes passions 

Tu domines mon bassin 

Je ne jouirai pas  

Je garderai le feu furieux  

De ton sexe en moi 

Dans mon intime nuit 

Paysage brûlant  

Couverture de regards 

Tout ce que tu sais de moi

Me transperce et me comble

J’ébullitionne !  

Je suis ta jeune héroïne  

Tu es mon révélateur  

Le courant éclaire mon corps

D’une folle passion érotique

Nocturne-moi encore. 

 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes érotiques sur le désir

 

Emmanuelle Jay, « Virgule-moi », « Éclore »​​​​​​ & « Puissance mâle », trois poèmes érotiques inédits illustrés par une peinture inédite de Martine Séchoy-Wolff, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 1er mars  2021. Url :  http://www.pandesmuses.fr/desir/ej-virgule-moi

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Amour en poésie Poésie érotique
28 février 2021 7 28 /02 /février /2021 18:41

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie »

 

 

 

 

 

Ta nudité

 

 

&

 

 

Le désir 

 

 

 

 

 

Paul Tojean

 

 

 

 

© Crédit photo : Paul Tojean, Je vois la femme cachée dans la forêt" *. 

​​​​​​

 

Ta nudité

 

 

Lumineuse sous un lustre diamant

Ta silhouette se propage dans le boudoir

Toute nue devant moi tu élèves le mysticisme

À son point le plus culminant

Tu es là immobile comme envoûtée

Et envoûtante

Tu es là et tout s’arrête

On dirait même que l’espace se fige

Nous restons l’un l’autre

Dominés par cette plénitude du temps

Où tout chavire et où tout recommence…

Effleurement de mes doigts dans ton cou

Sur tes lèvres, sur tes épaules, tes seins,

Tes bras, tes hanches, 

Tes jambes, tes genoux, ton sexe

Caresses qui se prolongent indéfiniment

Seul le sable mouvant de ton ventre

Fixe à jamais la durée

Avant que ne survienne ce volcan en éruption que tu domptes

Ton corps ondule comme une danse

J’y pressens une musique inaudible et pourtant réelle

Ligne, élégance, finesse et extase

Élévation graduelle, plaisir des sens

Tout en toi est musique sous une lumière de cristal.



 

 

 

Le désir 

 

Au cœur de notre vie

Il y a ce feu qui t’envahit

Et m’emporte au fond de ton regard

Ô prêtresse de l’Amour !

Tu m’entraînes vers le rivage ultime du désir

Je te prends et te possède

L’amour devient alors un sacerdoce

Et dans le sacrement des sexes et des caresses

Je plonge dans ton feu

Le plaisir nous embrase...

 

 

 

 

* Légende de l'illustration : elle est un clin d'œil à l'affiche surréaliste réalisée par Magritte portant la mention : "Je ne vois pas la femme cachée dans la forêt". Le peintre a joint tout autour de son affiche la photo de chacun des membres du groupe avec les yeux fermés.

 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes d'amour inédits sur le désir

 

Paul Tojean, « Ta nudité », « Le désir », poèmes érotiques inédits & illustration inédite, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 28 février 2021. Url :  http://www.pandesmuses.fr/desir/pt-tanudite

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Amour en poésie Poésie érotique
23 février 2021 2 23 /02 /février /2021 15:21


 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie »

 

 

 

 

 

 

 

tes mains*

 

 

 

 

Houle

 

 

 

Crédit photo : Hands, domaine public, image de Commons, Wikimedia.

 

 


 

je clos mes paupières
dans les profondeurs du lit.
immobile,
comme le poème d'un mort.
j'écoute le souffle que tu relâches.
tu ne dors pas.
ton sexe se recroqueville de honte
contre moi.
il suffit d'un mouvement
pour le réveiller.
alors je ne bouge pas.
je ne roule pas mes hanches.
je gonfle à peine mon torse
pour respirer.
tu dois penser que je somnole.
parfois, tu vérifies que je ne meurs pas.
tu cherches mon pouls
au fond de ma gorge.
rassuré par un petit battement,
tu me couvres de caresses.
le vent s'engouffre dans ton sexe.
tu murmures mon prénom.
tu m'appelles,
terrifié par la tempête qui te ravage.
mon cœur se serre doucement
dans ma poitrine.
je mime le réveil. j'agite mes cils
quelques fois devant ton visage.
puis tu me fais l'amour.
tu ne me reprends pas la mer.
tu ne brises pas le rivage
avec la proue d'un navire.
tu me fais l'amour
pour la première fois.

 

 

 


 

je le vois dans ton corps quand tu t'effondres. ton dos te fait souffrir. tes gestes se remplissent d'urgence et de désespoir. tu te courbes comme une vague, avant de disparaitre dans l'écume. et tu m'appelles. tu cries mon prénom de toutes tes forces. tu cherches mon regard dans les paysages qui t'entourent. puis quand tu me distingues enfin, tu t'arrêtes. tu ne bouges plus. ta folie s'apaise. alors je referme l'espace entre nos corps. je console tes mains tremblantes entre les miennes. toi tu murmures des paroles secrètes. tu sembles prier mais je n'entends pas. 

je chuchote ton prénom, et tes lèvres me retrouvent. quand tu deviens fou, tu m'embrasses toujours pour ne pas disparaître. tu dévores ma bouche, ma langue. tu les mords jusqu'au sang. et je pourrais jouir debout contre ton corps, sur la pointe des pieds. je pourrais jouir et pleurer en même temps. pleurer car tu as besoin d'être fou pour me toucher avec amour. pleurer car je ne sais pas comment soigner ton corps malade. comment guérir tes mains. tes mains fêlées. tes mains qui me violent.



 

 

 

 

les mains de julien ont des paumes calleuses, et de longs doigts. julien porte trois bagues. l'une vient de son père. large, délicate. la seconde est celle de son pacs. quand il la retire pour dormir, je distingue une écriture fine sur l'intérieur, que je ne déchiffre pas. la dernière bague se trouve sur son pouce. elle ressemble un peu à la houle.
je dépose parfois ma tête dans les mains de julien. ses paumes ont la chaleur des galets où je colle mes joues. puis je pleure entre ses doigts.
les mains de julien possèdent une magie qui me rassure, une puissance lumineuse et mortelle. je les regarde conduire, glisser sur mes cuisses, caresser des formes différentes sur le tissu avec l'admiration de l'enfant.
julien a les mains du père, du frère, du mari. de nombreux hommes les parcourent, et différents comportements les traversent. des comportements protecteurs, doux et violents s'y mêlent et s'y opposent. ses mains se promènent constamment au bord d'un gouffre.
j’observe le danger dans le cœur de ses mains. j’observe leur peau sombre remontant les poignets. leurs veines qui dévoilent des rivières et des fleuves. des courants dont j'écoute la musique, attentive au moindre battement, au moindre geste.
mais certains jours, les poignets de julien se mutilent dans un silence religieux. ces jours-là, il joint ses mains pour recouvrir les miennes. et je disparais dans une prière, murmurée du bout des lèvres. je confesse un péché de petite fille.

 

 

 

 

 

*Ces poèmes regroupent ces trois thèmes, et décrivent une certaine forme de désir retrouvé dans la contrainte. 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes érotiques inédits sur le désir 

 

Houle, « tes mains »​​, ensemble de trois poèmes inédits d'amourLe Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 23 février 2021. Url :  http://www.pandesmuses.fr/desir/houle-tesmains

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Amour en poésie Poésie érotique

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 15 juin* Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • André Seleanu, "Le Conflit de L’Art Contemporain. Art tactile, art sémiotique", L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques André Seleanu, Le Conflit de L’Art Contemporain Art tactile, art sémiotique, L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Première de couverture...
  • Le chant de mon oud
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie, musique art audiovisuel | Poésie érotique & N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Poésie érotique Le chant de mon oud Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit...
  • Pour que cesse !!
    Événements poétiques | Concours Féministes | Festival des poésies féministes 2021 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes Pour que cesse !! Nouria Diallo-Ouedda Crédit photo : Mimosa rouge de l'été.jpg", image Wikimedia,...
  • Bains de lumière
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Témoignages & articles Bains de lumière Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Edgar Degas, (1834-1917), "Une baigneuse s'épongeant la jambe" (1883). Image libre de droits. Dans...
  • Parfum de couleurs
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège Parfum de couleurs Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « Parfum de couleurs ». Pourquoi, humain, ne voudrais-tu être Que froide et laide nuit Alors qu’au fond...
  • La fleur et la fée
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux La fleur & la fée Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : Rose sous...
  • Scepticisme
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie des aïeules/ Philosophies & sagesses en poésies Scepticisme Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : "Terracotta statuette of à draped goddess",...
  • La nature
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux | Travestissements poétiques La nature Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit avec un commentaire par...
  • Astarté l’immortelle
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège & Recueil de nouvelles de Dicé | Avant première Astarté l’immortelle Mona Azzam Crédit photo : la déesse "Astarté l’immortelle ", Commons,...