12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 13:02

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie érotique 

 

 

 

 

 

 

Frivole

 

 

 

&

 

 

Le jardin douceur

 

 

 

 

 

 

Poèmes & peintures de

 

Sarah Mostrel

 

Site : https://sarahmostrel.wordpress.com 

Facebook www.facebook.com/sarah.mostrel

 

 

 

 

 

 

​​​​​​​​© Crédit photo :  Sarah Mostrel, "Fête", peinture. 

 

 

 

Frivole

 


 

Elle n’est pas frivole

Mais aime l’amour

Il ne la retient pas

S’envole au fil des jours

 

 

Il la happe au passage

La chérit, la cajole 

La séduit, la ravit 

Mais soudain, il s’enfuit…

 

 

Alors elle panse son corps

Encore et de lumière

Elle s’élance et poursuit

Le vertige sensuel

 

 

Elle s’ébat au détour

D’une nuit sans sommeil

Quand un autre s’extasie : 

« Mon D., que tu es belle ! »

 

 

Son cœur tout en transe

Donne sens aux beaux jours

Elle part au Nirvana

Espère le non-retour

 

 

 

Et qu’importe 

Le qu’en dira-t-on au crépuscule

Elle aime à la folie

Et te dédie ceci 

 

 

Le comment de l’absence 

Les pourquoi éphémères

Incertaines rengaines 

Qu’elle se plaît à combler

 

​​​​​​​​​​​​​​© Crédit photo :  Sarah Mostrel, "Regarde-moi", peinture. 

​​​

 

 

 

Elle ne veut que fêter 

Et aimer, rien qu’aimer 

Vivre, danser et courir

Des aventures extrêmes

 

 

Les petits bouts de pics 

Elle les unit d’emblée

En une grande ligne 

Vêtue de pointillés

 

 

Et préserve ainsi

Ses morceaux de bonheur

Décollant et défiant

Les moindres hors-la-loi

 

 

Qui enfreignent plaisir, 

Ravissement, ou pudeur

Elle fait sienne son dogme

Son amour des hommes

 

 

 

 

​​​​​​​​© Crédit photo :  Sarah Mostrel, "Revers", peinture. 

 

 

​​​​​

 

Le jardin douceur

 


 

Je sens ton odeur bonheur

Je respire ton regard douceur

J’aspire ton amour senteur

J’inspire à être ta fleur

 

 

Éclose à l’infini

Ouverte dans tes bras

Mouillée comme la rosée

Des matins de chaleur

 

 

Mes pétales s’enrobent

De miel colle arc-en-ciel

Notre fusion s’envole

Infiniment passionnément

 

 

Dans la folie du moment

Foudroyant mon cœur 

Apaisante, éclatante de grandeur

Dans le Jardin Douceur



 

© Sarah Mostrel, in La Rougeur des pensées, éd. La Bartavelle.

 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes érotiques

 

Sarah Mostrel (textes & peintures), « Frivole » & « Le jardin douceur » poèmes érotiques dont un reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteure & de sa maison d'édition, les illustrations sont inédites Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Événement poétique|Megalesia 2021, mis en ligne le 12 avril 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/sm-frivole

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Poésie érotique Amour en poésie
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 18:15

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

 

Roses

 

 

 

 

 

 

 

Camille Simon

 

 

 

 

 

Crédit photo : roses blanches, domaine public.

 

 

 

Un soir d’hivers

Posé sur les hauteurs

Quelques fleurs empruntées

J’ai lustré des senteurs

 

Orange au col écarlate

La Rose du Couchant

Laisse passer l’orage

Parmi les vapeurs

Et les belles paroles

Une étoile

Première du crépuscule

Vacille au fond de l’œil

Au Rouge vire

Et plonge à travers

Un fil vert fluorescent

 

L’horizon s’est étendu

Sur la Rose des Sangs

A ses lèvres, suspendu

Un baiser perdu

Et deux cœurs battants

Échappés du jour

 

À la proue d’un navire de Fer

La Rose Pourpre s’est ouverte

Vers le ciel des possibles

Parmi les étoiles folles

Deux constellations nouvelles

L’homme Libre

Et la Femme Intrépide

Ensemble

Enlacés

En équilibre

 

Plaqués par le souffle d'Éros

Le vent chaud, humide

Des saisons égarées

Ce vent qui forme sur la peau

Des perles d’océan

ô délices ! 

Voiles évanescentes !

Vagues inconscientes !

Cœurs lâchés !

Parmi les étoiles folles

Les parfums fougueux

Font des avalanches

Une Rose détachée

Dans l'Éther a lancé

Ses pétales Blanches

 

Lentement

Les battements

De cœurs

Ont repris leur place

Au bout d’une tige lisse

La Rose Rose

Reflète nos joues enjouées

Étonnées d’avoir imaginé

Un si beau voyage

 

Tout est calme

Sous la brise nocturne

Une voile reprend forme

Et trace à la surface

Une frontière d’écume

Dans la nuit les délices

Libèrent des couleurs douces

Et des formes de soupirs

Peu à peu s’évanouissent

 

Sur l’aube où se lève

La Rose jaune

Lumière prémonitoire

Des grandes chaleurs

Quand la terre et le ciel

Sont face à face

Quand l’ambre et le bleu

Façonnent une Rose Ocre et fragile

Une Muse seule

Libre et intrépide

Née des vents du la dune

Peut cueillir cette fleur

D’un baiser sur la paume

La Rose Éphémère Fond

Et le long des lignes s’écoulent

Des filets de sable…

 

La Rose Éphémère Fond

Et le long des lignes s’écoulent

Des filets de sable 

 

2021.

 

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème d'amour

 

Camille Simon, « Roses », poème inédit sur le désir, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 19 mars  2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/desir/cs-roses 

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 16:47

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

 

L'origine du monde

 

 

 

 

 

 

 

Christelle Reix

 

Poétesse plasticienne

 

 

​© ​​​​​Crédit photo : Christelle Reix, "L'origine du monde". 

 

 

 

Dimanche, 16h, Musée d'Orsay, égaré salle 20 du rez-de-chaussée.

Je tombe nez à nez sur la belle alanguie.  

À l'ombre du paysage d'un ventre dénudé, l'indécente vestale, allongée sur un lit, abandonne aux regards le secret dévoilé d'un continent noir.

Le regard vacille devant ce corps troué de femme sans visage, sans nom.

Impudeur affirmée à hauteur de mon œil, je deviens voyeur, la crudité du trait me frappe de plein fouet.

La raison chancelle devant ce fragment féminin. Hypnotique vision d'une terre inconnue, l'énigme de la femme se révèle à chacun, fantasme célébré, vérité mise à nu.

J'invente son visage, en extase ou bien sage, assoupie, abandonnée, la couleur de ses yeux, le dessin de ses lèvres, les cheveux détachés en toute liberté.

La main tient une cigarette, peut-être. 

Qui est-elle ? 

Courtisane ou païenne, gueuse ou soumise, n'en rien savoir, non. L'imaginaire au galop, est-elle mère ou bien fille,  de joie ou de roi ? Son mystère m'étourdit, la broussaille femelle exhale son parfum. L'odeur de pain d'épice mêlé à la cannelle dessine des volutes dans mes yeux qui se troublent. J'imagine ce moment où les cuisses se rejoignent, le torse se relève, la femme se rhabille. Culotte, string ou panty, elle est intemporelle. L'indécence cachée sous des draps de pudeur, quitter la toile et garder cette énigme, ce rien troué qui occupe désormais d'une absence douloureuse l'œuvre de Courbet.

Je me souviens que Lacan et Masson, déjà, cachaient sous une oeuvre trompe-l'oeil la toison aux fils bruns brillant par son absence.

Du mystère féminin entre désir et jouissance, naissance et décadence.

Point commun à chaque homme né de ce paysage  singulier de chacune.

​​​​Dans l'abandon de la pose, l'origine du monde se montre, expose, cet obscur objet d'un désir dont nous sommes tous issus.


 

 

***

 

 

Pour citer ce poème érotique

 

Christelle Reix (poème & illustration inédits), « L'origine du monde », poème en prose inédit sur le désir, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 19 mars  2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/desir/cr-originedumonde

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Amour en poésie Poésie érotique
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 15:59

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

Grisélidis

 

 

et moi

 

 

 

 

 

 

 

Christelle Reix

 

Poétesse plasticienne

 

 

​© ​​​​​Crédit photo : Christelle Reix, "Grisélidis et moi". 

 

 

 

Grisélidis Réal, femme inspirante, folle et poète majestueuse, qui aligne dans son corps, s'il le faut, ses quatre lèvres, et dévore d'un même goulu appétit le sexe des hommes et celui des mots.

À chacune son parcours dans le chaos de l'enfance en errance, où les maux, pris au corps, déraillent et s'entaillent à bouche cousue que veux-tu.

J'ai les goûts en pluri-elle, celui de lire, celui d'écrire, celui de rire, celui de jouir.

Dans le gémir d'un corps tombeau, retrouver un instant le cri d'un nouveau né, glapir et mourir d'une petite mort, à l'une ou en duo.

Les éclats d'un vernis écaillé des abus corseté d'une société ignorante, encore, de ce que peut la femme. S'autoriser de nul autre qu'elle-même, dans une parole libérée, et que les joutes en coups bas soient réservées à d'autres.

Ni guerrière, ni pute, ni soumise,  et toutes ensemble, pourtant, en facettes, miroir aux alouettes des discours formatés.

Grisélidis se revendiquait femme, écrivaine, peintre et prostituée.

Je suis femme adoubée sans armure, et j'accueille cette pluralité des fonctions, des désirs, et je sais d'où je parle, mon miel a le goût des traversées, des cicatrices et morsures du passé.

Qu'elle est belle la parole quand elle ne s'entache ni de remords ni de regrets. 

Une traversée en aventure d'une vie au singulier, que la fête soit belle et que les rires s'invitent !

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème érotique

 

Christelle Reix (poème & illustration inédits), « Grisélidis et moi », poème en prose sur le désir, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 19 mars  2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/desir/cr-griselidis-et-moi

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Amour en poésie Poésie érotique

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 15 juin* Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • André Seleanu, "Le Conflit de L’Art Contemporain. Art tactile, art sémiotique", L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques André Seleanu, Le Conflit de L’Art Contemporain Art tactile, art sémiotique, L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Première de couverture...
  • Le chant de mon oud
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie, musique art audiovisuel | Poésie érotique & N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Poésie érotique Le chant de mon oud Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit...
  • Pour que cesse !!
    Événements poétiques | Concours Féministes | Festival des poésies féministes 2021 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes Pour que cesse !! Nouria Diallo-Ouedda Crédit photo : Mimosa rouge de l'été.jpg", image Wikimedia,...
  • Bains de lumière
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Témoignages & articles Bains de lumière Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Edgar Degas, (1834-1917), "Une baigneuse s'épongeant la jambe" (1883). Image libre de droits. Dans...
  • Parfum de couleurs
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège Parfum de couleurs Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « Parfum de couleurs ». Pourquoi, humain, ne voudrais-tu être Que froide et laide nuit Alors qu’au fond...
  • La fleur et la fée
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux La fleur & la fée Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : Rose sous...
  • Scepticisme
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie des aïeules/ Philosophies & sagesses en poésies Scepticisme Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : "Terracotta statuette of à draped goddess",...
  • La nature
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux | Travestissements poétiques La nature Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit avec un commentaire par...
  • Astarté l’immortelle
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège & Recueil de nouvelles de Dicé | Avant première Astarté l’immortelle Mona Azzam Crédit photo : la déesse "Astarté l’immortelle ", Commons,...