19 octobre 2022 3 19 /10 /octobre /2022 10:13

Événements poétiques | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages
 

 

 

​​​​​

 

 

 

J'ai voulu

​​​​​​

 

​​

 

 

 

Evelyne Charasse

 

 

 

 


 

Crédit photo : Pétales de roses, Commons. 

 

 

En mémoire de Lola​​​​​​

 

 

 

J'ai voulu

Déposer

Sur ce bout de

Trottoir

Une rose blanche

À ta mémoire

Mais le vent

Trop triste

A fait tomber

Tous 

Les pétales en pleurs

 

 

© Evelyne Charasse​.

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème élégiaque inédit​​​​​

 

 

Evelyne Charasse​, « J'ai voulu», Le Pan poétique des muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènements poéféministes | « Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022 » N°12 | AUTOMNE 2022 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 19 octobre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre22/no12/ec-jaivoulu

 

 

 

 

Mise en page par David


 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de l'anthologie 

Retour au sommaire du N°12

Lien à venir...

Repost0
18 octobre 2022 2 18 /10 /octobre /2022 12:10

Événements poétiques | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier mineur | Florilège | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages
 


 

 

 

​​​​​

 

 

 

pour toi Lola

​​​​​​

 

​​

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

 

 ​​​Crédit photo :  Johann Von Schraudolph, Two angels floating (1865), Commons.

                        


 

pour toi Lola

qui n'es plus là

un poème ne peut en rien

alléger la peine qui nous étreint


 

 

pourtant il nous faut

par-delà les mots

t'offrir un mausolée

pour ne pas t'oublier


 

pour toi Lola

qui n'es plus là

dans notre cœur nous gravons

les deux syllabes de ton prénom

 

 

 

Crédit photo : "Candle light", Commons.

 

© Françoise Urban-Menninger

 

 

***

 

Pour citer ce poème élégiaque inédit​​​​​

 

 

Françoise Urban-Menninger​, « pour toi Lola », Le Pan poétique des muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènements poéféministes | « Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022 » & N°12 | AUTOMNE 2022 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 18 octobre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre22/no12/fum-pourtoilola

 

 

 

 

Mise en page par David


 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de l'anthologie 

Retour au sommaire du N°12

Lien à venir...

Repost0
14 octobre 2022 5 14 /10 /octobre /2022 14:08

Événements poétiques | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'institutrice

​​​​​​

 

 

 

 

 

Hélène Swarth (1859-1941)

 

Poème choisi, transcrit & commenté brièvement pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

Crédit photo : Rosa Spanjaard, "Hélène Swarth", portrait de 1919, tableau, image de Commons.

 

 

Souffrances intimes

II

L'institutrice


 

Devant notre maison tous les jours elle passe,

En hiver, en été, par la pluie et le vent,

Mélancolique et pâle et marchant tête basse.

Et ma compassion la suit des yeux souvent.


 

En étroit waterproof, en mince robe noire,

Elle n'attire point les regards curieux.

Elle court le cachet, comme on dit – vieille histoire ! –

Et c'est là ce qui fait ses vingt ans sérieux.


 

Sous le poids du travail son jeune front s'incline.

Elle gagne sa vie hélas ! Il le faut bien !

L'impitoyable sort qui la fit orpheline

La laissa pauvre et seule au monde : elle n'a rien.


 

Ses rubans sont fanés, sa robe n'est pas neuve ;

Mais ce n'est pas sa faute ; elle gagne si peu !

Elle songe à l'ennui quotidien qui l'abreuve.

– Et pour d'autres la vie à cet âge est un jeu !


 

Le soir, en se couchant, lasse, presque brisée,

Parfois le souvenir d'un rêve chaste et doux

La tient longtemps encore en extase et grisée.

Elle a rêvé d'amour tout aussi bien que nous.


 

L'avenir souriait dans un nuage rose,

Le ciel était bleu-tendre et le bois était vert.

Le poème fut court ; maintenant c'est la prose.

Le printemps fleurissait ; aujourd'hui c'est l'hiver.


 

Et, pendant qu'elle fait répéter son élève,

Elle songe à ce temps plein d'exquise langueur,

Aux jours évanouis – et, tranchant comme un glaive,

Le souvenir cruel lui fait saigner le cœur.


 

Car le bonheur a dit son dernier mot pour elle.

Avril va revenir – mais sa jeunesse, non !

Et nous verrons toujours cette enfant pâle et frêle

Passer, dans sa douleur résignée et sans nom.

 

 

 

Ce texte est un extrait de SWARTH, Eugénie-Hélène Lépidoth-Swarth, dite Hélène (1859-1941). Fleurs du rêve : poésies, Paris, éditeur Auguste GHIO, (1, 3, 5, 7 Galerie d'Orléans), 1879, pp. 90-91. Le recueil déjà cité appartient au domaine public.


 

La poėte néerlandaise Hélène Swarth ou Stephanie Hélène Swarth est née le 25 octobre 1859 à Amsterdam et décédée le 20 juin 1941 à Velp. Elle s'appelait Hélène Lapidoth-Swarth lorsqu'elle était mariée de 1894 à 1910. Elle a laissé de nombreux écrits parmi lesquels on trouve des recueils et au moins un roman. Le poème transcrit ci-dessus fait partie d'un triptyque intitulé « Souffrances intimes » où Hélène Swarth en portraitiste explore l'état psychique de trois types sociaux. Le deuxième volet décrit les conditions difficiles des institutrices de son époque à travers un tableau poétique mais encore un portrait poétique criant de vérité et de féminisme déplorant et décryptant le poids lourd des normes sociales et économiques qui pesaient sur les jeunes institutrices que la société du XIXème siècle transformait en "Vieilles filles". Ainsi, par cette peinture sociopoétique et féminologique de la condition sociale d'une jeune institutrice, on comprend que l'émancipation des femmes et des filles doit se faire en prenant en compte tous les aspects problématiques de leur situation dans chaque société. Ce qui apparaît comme un sort mortifère dans une société basée sur des places et des relations de subordination entre les classes sociales était pourtant une avancée sociale et économique considérable pour bien des femmes devenues institutrices. À méditer...

 

© DS.

 

***

 

Pour citer ce poème engagé de l'aïeule

 

 

Hélène Swarth,​ « L'institutrice », extrait de SWARTH, Hélène (1859-1941), Fleurs du rêve : poésies, (1879), choisi, transcrit & commenté brièvement par Dina Sahyouni, Le Pan poétique des muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènements poéféministes | « Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022 », mis en ligne le 14 octobre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre22/heleneswarth-institutrice
 

 

 

 

Mise en page par Aude


 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de l'anthologie ​​

Repost0
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 16:02

Événements poétiques | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022, BRAVOURE IRANIENNE 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège

 

 

 

 

 

 

​​​​

 

 

 

Plusieurs vies :

 

 

une fille & un piano

​​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

Poème de

 

Hanen Marouani

 

Peinture par

 

Hanen Allouch

 

 

​​

 

© ​​​​​Crédit photo : Hanen ALLOUCH, "Femme",(Hommage à Modigliani), Aquarelle, 50X40 cm, Sfax 2020.

 

 

 

 

Texte dédié aux Iraniennes à l'occasion de la journée internationale des droits des filles

 

 

 

 

 

J’entends le bruit de tes pas de très loin

Tu danses, tu fonces et tu tournes en rond

Tu chantes les bercements des absents

Tu fais la fête des cheveux libres et longs 

Tu fais la tête aux creux et aux prétentieux 

 

*****

 

Au fur et à mesure que tu montes ton rythme,  

Je savoure tes flots, tes mots retentissants

Je savoure tes couleurs, tes traits errants

Comme c’est fou de rêver avec toi,

Comme c’est beau de rêver de toi et pour toi

 

Souvent,

Longtemps

Et pourtant…

 

****

 

En regardant le ciel caché derrière les murs,

Derrière la chevelure parachutée par les désirs,  

Je te vois courir me prendre en conquête

Tes notes sonores embrassent mes lèvres meurtrières 

Et quand mes deux mains hésitantes se serrent

Et de mon petit front, mon grain de beauté se libère

L’éclair s’émerveille de son extase et de sa chair 

 

 

****

   

C’est au sein de tes décors sérieux et curieux

et de tes couleurs noires, rares et invisibles 

Que mon âme s’est détachée de toutes les impulsions

Pour s’envoler très haut et ne jamais céder, 

Pour chanter tout le temps et ne jamais s’arrêter 

Tel l’effet d’un bon jasmin qui enchante sans cesse

Tel l’effet d’un refrain qui nous habille en boucle

Comme un grand enfant narcissique 

Comme un visiteur envahissant par la musique

 

****

 

D'un autre monde

D'un autre genre

D'un autre quotidien

D’une autre histoire

Ou d'une autre rive ;

Au fond d’un montagneux Iran

Prière, lumière, mystère

Tout est lyrique

Tout est atypique

 

****

 

Emporte-moi loin de toutes ces tensions !

Je t’en prie

Éloigne-moi de tout ce monde agité et coupé en portions 

Je t’en supplie

Je te suis, je te suivrai jusqu'au bout de l’intemporalité

Quand tu m'es inconnue, je te rendrai ta familiarité,

Je te rendrai ta liberté tant désirée 

 

****

 

Je t'écoute et je t’écouterai 

Et je ne te remercierai jamais assez... 

C’est toi qui consoles mes goûts révoltés 

C’est toi qui rends aux visages des femmes toute leur majesté

 

****

 

Tes solfèges déchirent l’infini voile de la nuit

Quand le son de tes pas dansants se fait écho,

Avec le silence d’un solitaire piano,

Et la nuit qui se fait soleil sans oser le dire

 

****

 

Reviens ma fille,

Reviens au monde des sonorités

Reviens à mes doigts pour te jouer s'il te plaît

T’es mon escapade à mille pas de cette réalité

Mon cœur est mort,

Et tes mélodies rendent la vie à mon chemin.

 

Quelle joie de pouvoir te donner encore de l’espoir !

C’est ce qui compte pour la vraie vie d’une fille.

 

 

© Hanen MAROUANI, Bucarest le 05.10.2022



 

 

***

 

Pour citer ces poème & peinture féministes, engagés & inédit​​​​​​s

 

 

​Hanen Marouani, « Plusieurs vies : une fille et un piano », peinture par l'artiste​ Hanen Allouch, Le Pan poétique des muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènements poéféministes | « Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2022 », « Bravure iranienne » & N°12 | AUTOMNE 2022 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 10 octobre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre22/no12//hmarouani-unefilleetunpiano

 

 

 

 

Mise en page par Aude


 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de l'anthologie 

 

Retour au sommaire du N°12

Retour à la Table de Bravoure ▼

 

Liens à venir...

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Calendrier du matrimoine poétique 2022
    Événements poétiques | Calendrier du matrimoine poétique 2022 Calendrier du matrimoine poétique 2022 Crédit photo : Klimt, Poésie. Présentation LE PAN POÉTIQUE DES MUSES remercie sa fondatrice d'avoir initié le projet du calendrier féministe du matrimoine...
  • Elisabeth Fréring présente ses « Contes d'automne » à la galerie Bertrand Gillig à Strasbourg
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Bémols artistiques | Revue culturelle d'Europe Elisabeth Fréring présente ses « Contes d'automne » à la galerie Bertrand Gillig à Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo...
  • Il a fallu gérer la peur avec « Andrà tutto bene… » de Hanen Marouani
    Événements poétiques | Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier mineur | Articles & témoignages Il a fallu gérer la peur avec « Andrà tutto bene… » de Hanen Témoignage & photographies de Arwa Ben Dhia © Crédit...
  • Claude Luezior, Sur les franges de l’essentiel suivi de Écritures, éditions Traversées, Belgique, 128 p., 2022, ISBN : 9782931077047
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & Réception | Dossier mineur | Articles & témoignages / Muses au masculin Claude Luezior, Sur les franges de l’essentiel suivi de Écritures, éditions Traversées, Belgique, 128 p., 2022, ISBN : 9782931077047...
  • Juliette Jouannais, sculptrice de la couleur
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Bémols artistiques | Revue culturelle d'Europe Juliette Jouannais, sculptrice de la couleur Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Juliette Jouannais, peintures de son exposition...
  • No 12 | AUTOMNE-HIVER 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | AUTOMNE -HIVER 2022 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique". Tableau temporaire....
  • La poésie, l’arme des féministes russes !
    Événements poétiques | Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier mineur | Articles & témoignages | Revue matrimoine La poésie, l’arme des féministes russes ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure...
  • Frida Kahlo au-delà des apparences. Exposition au Palais Galliera à Paris
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Bémols artistiques | Revue culturelle des Amériques Frida Kahlo au-delà des apparences Exposition au Palais Galliera à Paris Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographies par Claude Menninger...
  • Rencontre avec Arnaud Martin : peintre, dessinateur et poète
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens poétiques, artistiques & féministes | Muses au masculin Rencontre avec Arnaud Martin : peintre, dessinateur & poète Propos recueillis en novembre 2022 par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes...
  • Biographie de Arnaud MARTIN
    Biographie & publication disponibles numériquement Arnaud MARTIN Poète, artiste peintre & dessinateur © Crédit photo : L'artiste peintre "Arnaud Martin dans son atelier". Est peintre, dessinateur et poète, il nous parle à cœur ouvert de son itinéraire,...