31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:00

 

Invité de la revue

 

   

Mots d'amour...

 

 

 

 

Jacques Ravix

 

 

 

Tu es belle,
Comme l’aurore à ma fenêtre,
Tant mes nuits sont tristes sans toi,
Longue ma solitude,
Et brusques mes pulsions,
Que s’envole ma peine

Au velours de ta peau retrouvée,
Et que cette pluie fine,
Tisse à nouveau sa toile,
Dans les replis,
De tes paupières,
Et de tes cils.

****

 

Les marassas



Les marassas pleurent d’innocence,
à l’autre bout de la pleine lune,
Si près des enfants faméliques,
Que le vent berce sur la dune,
Pleurent marassas et mon amour,
à l’autre bout de la pleine lune,
Ce qu’elle est triste cette dune,
Quand j’ai si mal,
Ah mon amour.
 

****
Ce matin,
Tout enivré d’amour,
J’ai vu le soleil se lever dans tes yeux.
Ton corps nu sur la plage a reflété hier des étoiles,
Venues illuminer ta peau encore toute bronzée.
Le ciel était clair et moucheté de lumière.
Un instant j’ai cru te perdre quand des nuages soudain ont obscurci la nuit.
J'ai couru à perdre haleine pour t’enlacer.
Mes bras se sont renfermés sur le vide de ce rêve cent fois réinventé.
****
Ce rose d’arc- en-ciel est si bleu sous ta robe,
Que des oiseaux d’azur s’en viennent picorer
Les franges de ta jupe endormie sur la plage.
À chaque printemps de ton corps nu,
Je me souviendrai de la vague, du sable
Et du tablier blanc de l’écume.

****

À ma mère


du ciel si proche et si lointaine,
Dans ma cour,
Il y a des roses rouges,
Des bougainvilliers qui se tordent,
A la recherche,
De je ne sais qu’elle étreinte.
Il y a des jasmins de jour,
Et des jasmins de nuit,
Des orangers en fleur,
Pour parfumer la nuit,
Des lys blancs et des lys roses,
Des hibiscus mauves,
Et des hibiscus polychromes,
Des anthuriums de toutes les couleurs,
Et des caprices,
 Qui ressemblent à nos femmes,
Il y a ça,
Et puis ça et puis moi,
Tout cela pour toi,
                   Mon amour.


 

Pour citer ces poèmes

 

Jacques Ravix, « Mots d'amour... », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Dossiers « Poésie des femmes romandes », « Muses & Poètes. Poésie, Femmes et Genre », n°2|Automne 2012 [En ligne], (dir.) Michel R. Doret, réalisé par Dina Sahyouni, mis en ligne le 31  octobre 2012.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-n-2-mots-d-amour--110795925.html/Url. http://0z.fr/ukJoD 

 

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent

 

 http://www.lechasseurabstrait.com/revue/spip.php?rubrique545

....

 

Auteur(e)


Jacques Ravix est poète, écrivain et médecin. Il a effectué ses études à Montpellier et à Besançon. Docteur Honoris Causa (de l'Association internationale des écrivains et des artistes IWA), il a reçu le Prix de la meilleure œuvre littéraire de l'année 2003 (accordé par l’Association internationale des écrivains et des artistes. Jacques Ravix a récemment publier un CD de ses plus beaux poèmes d’amour


Repost0
Le Pan poétique des muses - dans n°2|Automne 2012
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:00

 

 

Invité de la revue

 

 

Hommage à toi

 

 

Exposition virtuelle

Michel R. Doret

 


 

 

 

Quelques lignes en guise de présentation


 

À travers les tableaux présentés ci-dessous, on découvre une autre facette de l’auteur Michel R. Doret, le chercheur n'est pas seulement poète mais aussi un artiste-peintre talentueux.

Son art semble être influencé par l’art naïf et l’expressionnisme abstrait. Des couleurs chatoyantes et des compositions qui allient merveilleusement les signes et les formes. Ce ne sont que des photographies de ses toiles mais sa manière de dessiner est toutefois bien nette. Une vivacité, une bonté et un espoir hantent les coins de ses tableaux.

Une certaine fragilité les habite aussi où les visages semblent l’ancrage des êtres et la force de son inspiration.
Des couleurs symboliques (bleu, rouge, jeune, vert) qui nous renvoient à sa propre poésie, à l’élégance même de ses mots et de son attachement aux valeurs de l'humanisme.
Les femmes sont présentes non seulement dans son monde livresque et poétique mais aussi dans son univers artistique. Elles représentent la vitalité et la beauté de la vie dans la nature morte présente dans le premier tableau. 

 

Bonne balade artistiquement poétique,

Dina Sahyouni

 

 

Dimensions en pouces, peinture acrylique
Titres en vrac :
Hommage à toi
1770. Pavarotti 12x16 panel
1780. Symphonie sur fonds mauve 18x24 canvas panel
1777. Autumn danse 30x36 canvas
Spontaneist Art
1755. Chasse . 18x24 canvas
1762. Pour un totem de la force 16x20 canvas
 0465. Non-stop flight. 16x20 canvas panel
1767. Pétion-Ville 24x36 canvas panel
  

Hommage à toi

 

 

Michel-R.-Doret 1755

 

Michel-R.-Doret 1762

 

 

Michel-R.-Doret 1767

 

Michel-R.-Doret 1770

 

Michel-R.-Doret 1777

 

Michel-R.-Doret 1780

 

Michel-R.-Doret 0465

 

Spontaneist Art

 

Documents supplémentaires :

 

 

Pour citer cette exposition 

 

 Michel R. Doret, « Hommage à toi » (exposition virtuelle), in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Dossiers « Poésie des femmes romandes », « Muses & Poètes . Poésie, Femmes et Genre », n°2|Automne 2012 [En ligne], (dir.) Michel R. Doret, réalisé par Dina Sahyouni, mis en ligne le 31 octobre 2012. Url. http://www.pandesmuses.fr/article-n-2-exposition-virtuelle-hommage-a-toi-110796942.html/Url.http://0z.fr/KysZV

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb13091767w/PUBLIC

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_R._Doret

http://www.michelrdoret.com/author.html

 

Auteur(e)


Michel R. Doret

 

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans n°2|Automne 2012
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:00

 

 

 

Éditorial


 

La poésie est éternelle

 

 

 

 

Michel R. Doret


Michel by Paquin 2 

©Crédit photo :  Michel R. Doret, Paquin*

 

La Poésie est éternelle ; elle est aussi vieille que le monde. Visuelle ou littéraire, elle nous émeut, nous émerveille et nous guérit même parfois.

Qui peut lui résister, quand souffle le vent de l'Esprit ? Poétesses et poètes, n'êtes-vous pas des inspirés, des devins, des « vatès » ? Ne rendez-vous pas réelle et perceptible l'essence cachée de la vérité ?

C'est grâce à nous que la complémentarité des hommes et des femmes de l'univers les fait se retrouver et cheminer, main dans la main, sous l'emprise du cœur et de l'âme.

 

 

La Poésie n'a pas d'âge ; elle est éternelle ; mais, poètes et poétesses devront un jour cesser, car « là où commence la liberté des uns s'arrête celle des autres », pour citer le Dr. François Dalencour1, avec les plus éminents penseurs du monde.

Aussi, tout en remerciant vivement et cordialement les collaborateurs et collaboratrices et toutes celles qui ont si généreusement contribué à la Revue, c'est avec la mort dans l'âme que, sous le poids des ans, je dois céder la place à mon remplaçant, et aux plus jeunes, « comme un enfant qui se réfugie chez sa mère. ».

 

 

 

  * Tous nos remerciements vont à l'artiste Paquin

 

Note
1. Dr. Dalencour, François, La philosophie de la liberté. Institut de philosophie Saint François de Sales, Haiti, numéro spécial, Année VII No. 13-14. Jan-Mai 2011.

 

Pour citer ce texte

 

 Michel R. Doret,  « Éditorial : La poésie est éternelle », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Dossiers « Poésie des femmes romandes », « Muses & Poètes . Poésie, Femmes et Genre », n°2|Automne 2012 [En ligne], (dir.) Michel R. Doret, réalisé par Dina Sahyouni, mis en ligne le 31 octobre 2012. Url. http://www.pandesmuses.fr/article-n-2-la-poesie-est-eternelle-110868336.html/Url. http://0z.fr/gkSDN

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent

 

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb13091767w/PUBLIC

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_R._Doret

http://www.michelrdoret.com/author.html

 

Auteur(e)


Michel R. Doret

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans n°2|Automne 2012
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:00

 

 

Poésie, Je comme une Autre,

 

Morte, Eurydice ou le devenir

&
Rosa : s'approprier ou instituer l'action

 

 

 

Styliani Kokkal

 


 

À Simone de Beauvoir

 


 Poésie 

Ut pictura poesis

 


Cerises juteuses

Soupirs étouffés

Saumon atlantique

Un cellulaire ZTE noir quasi chargé,

un bégonia rose placé dans un pot beige,

trois citrons étalés dans une petite assiette,

deux roses et trois bambous érigés d'un vase en verre

Quatre lèvres, souffle d'inspiration et bonne chance !


 

 

Je comme une Autre


 

Pourquoi l'hésitation à la place de l'humanisme ?

Qu'elle soit marxiste, léniniste, trotskiste

Pacifiste en tout cas, chez elle,

Variable certes, cette autre surnommée femelle

se conçoit concrètement et purement - malgré ou grâce

à la turbulence mensuelle,

différence biologique d'un destin essentiel.



Morte


 

Il est entré dans le même wagon, dans le premier, et il s'est assis en face d'elle. Son allure mystérieuse, ses lunettes noires lui couvrant presque le visage entier. Visage camouflé, membre caché, courage intrépide. En chantant à haute voix de la musique du walk-man et, oui, ose-t-il lui caresser instantanément la cuisse. Après, il s'excuse... !

Morte. Sa pudeur jadis propre maintenant enlevée, quasi violée.

Immobile devant un monstre déguisé en noir, cependant, elle descend, à tête basse, au prochain arrêt.

 

 

 

Eurydice ou le devenir


 

Son destin,

qu'il ne soit pas revenu.

Avant-dernier chant,

comme au parking souterrain,

manqué par le glaneur.

Être des lèvres pulpeuses

sablé dans la plage,

envisageant et se moquant de la norvégienne

qui était à la course.

Maison soudainement devenue solitaire,

plus qu'historiquement ou existentiellement parlant.

Elle redevient et retourne grâce à

ses aliénations successives et maladives

ses possibilités existentielles surtout matérielles,

historiques ou authentiques.


 

Rosa : s'approprier ou instituer l'action


 

Beaucoup existent entre droits abstraits et condition concrète.

Comment problématiser, comment creuser entre

instruction, marges et collectivité ?

D'abord, il s'agit de se sentir chez soi dans ce monde -

chose apparemment facile-

avant de pouvoir établir sa signifiance.

Deuxièmement, exemplifier et conjuguer :

progrès et conception,

états primitifs et héroine,

stade du miroir et collectivité instituée,

déclaration de pouvoir et suffragettes,

expression surréaliste de coquilles et

Rhéa mother-of-perle et paysage.

D'autant plus, totems et panacée gigantesques muets

siècle-chapitre conquête historique

se dialoguant révolution avec

agencement en refus sentimental.

                           

Pour citer ces poèmes 

 

Styliani Kokkali, « Poésie », « Je comme une Autre »,« Morte », « Eurydice ou le devenir » & « Rosa : s'approprier ou instituer l'action », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques: Dossiers « Poésie des femmes romandes », « Muses & Poètes. Poésie, Femmes et Genre », n°2|Automne 2012 [En ligne], (dir.) Michel R. Doret, réalisé par Dina Sahyouni, mis en ligne le 31 octobre 2012.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-n-2-poesie-je-comme-une-autre-morte-eurydice-ou-le-devenir-rosa-110892808.html/Url. 

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent

 

....

Auteur(e)


Styliani Kokkali est doctorante au Département de langues, de traduction et d'interprétation à l'Université Ionienne (Corfou, Grèse). Elle rédige une thèse en français sur les autoportraits et le journal intime de l'artiste mexicaine Frida Kahlo (orientation : surréalisme, philosophie féministe, autobiographie, psychanalyse et intermédiarité). Elle est titulaire d'une Maîtrise en Littérature comparée a l'Université de Montréal (Québec, Canada) et d'une Licence en Études anglaises à l'Université d'Athènes (Grèce). Elle a déjà présenté des communications en français et en anglais dans plusieurs conférences au Canada et en Europe. Styliani Kokkali publie aussi des études critiques (comptes-rendus et articles) sur la littérature et l'art du XXe siècle dans des revues et des ouvrages américains et européens. Actuellement je vis et travaille comme professeur de français et d'anglais à Athènes (Grèce). Les poèmes ci-dessus proviennent de "Réécriture" (un ensemble de poèmes qui réécrit en poésie la théorie de Simone de Beauvoir).

 

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans n°2|Automne 2012

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel et I have a dream
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie audiovisuelle À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel & I have a dream Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel À mesure que...
  • Adieu Philippine (film de 1962)
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Chroniques de Camillæ | Revue culturelle d'Europe Adieu Philippine (film de 1962) Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/ https://camilleaubaude.wordpress.com/ C’est magique de voir enfin...
  • Frivole et Le jardin douceur
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie érotique Frivole & Le jardin douceur Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel © Crédit photo : Sarah Mostrel, "Fête", peinture. Frivole...
  • Le désir...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques sur Le Printemps des Poètes 2021 Le désir... Anick Roschi Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité et...
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Carte blanche à une artiste | Poésie audiovisuelle Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité & Savoir espérer dans la foi Nicole Coppey Site officiel : http://www.nicolecoppey.com/ Chaîne officielle...
  • Les amants et Le baiser
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques Les amants & Le baiser Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem...
  • Je vous aime
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Je vous aime Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme...