10 mars 2023 5 10 /03 /mars /2023 15:06

N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Dossier mineur | Florilège

 

 

 

 

 

 

 

​​​

​​​​​​​​​​​​

​​​​​De chaque jour, faites fête,  FEMMES !

 

 

 

 

 

Poème & dessin

 

Mokhtar El Amraoui

 

 

 

 

© Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, illustration pour le poème « De chaque jour, faites fête, FEMMES !"», 2023.

 

​​


 

 

 

Une seule journée pour fêter la femme ?

Quelle ingratitude infâme !

Des siècles ne pourraient suffire

Pour évoquer les injustices qu'on lui fait encore subir !

Que fêter ? Les jougs qui la font souffrir et dépérir ?

Les longues nuits d'amère solitude, de larmes et soupirs ?

Elle n'a pas attendu la charité d'une reconnaissance !

Tel un volcan fier en colère,

Pour mettre fin à ses souffrances,

Elle se réveilla, révoltée, de sa torpeur,

Jugulant toutes ses frayeurs et peurs !

Elle n’a jamais cessé de lutter

Contre les bourreaux et barreaux de ses douleurs,

Pour arracher, dans ses pires heures, 

Son droit à la liberté, la dignité et la  parité,

Son droit mérité à un juste bonheur, 

Pour briser ses chaînes et l'horrible image

De l'éternelle soumise aux diktats de l'esclavage !

Chaque jour sera sa fête contre défaites et soumissions!

Chaque jour sera nouvelle aube de sa libération

Contre les perfides impitoyables oppressions

Qui essayent à coups de leurres et absurdes argumentations

De la plonger dans l’obscurité des inhumaines régressions ! 

 

 

© Mokhtar El Amraoui, le 08 mars 2023

 

***


 

Pour citer ces poème féministe & illustration inédits​​​​​​

 

Mokhtar El Amraoui, « De chaque jour, faites fête, FEMMES ! », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°13 | PRINTEMPS 2023 « (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices », mis en ligne le 10 mars 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/no13/melamraoui-faitesfetefemmes 

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°13

Repost0
5 mars 2023 7 05 /03 /mars /2023 10:41

N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Bémols artistiques Revue culturelle d'Orient & d'Afrique  & REVUE ORIENTALES (O) | N° 2-1 | Critiques poétiques & artistiques & [Nouvelle rubrique]

 

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​​​​​​​​

​​​​​​​​​​​​

​​​​​​Maryam Firuzi expose

 

« À un cheveu près »

 

 

 

 

​​​

 

 

Texte de

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

Photographies prises par

 

Claude Menninger

 

 

 

 

 

© Crédit photo : Claude Menninger, des œuvres de l'artiste Maryam Firuzi exposées actuellement à Strasbourg, Image no 1 fournie par l'autrice, 2023.

 

​​​​​​

 

Maryam Firuzi, née en 1986, vit et travaille en Iran. Elle expose actuellement quelques unes de ses photographies à l'Espace Apollonia à Strasbourg dont la série belle et émouvante intitulée « À un cheveu près ».


 

Réalisatrice, mais également photographe, elle pense que  les  différentes formes d'expressions artistiques sont liées entre elles et s'influencent mutuellement, ses mises en scène photographiques illustrent ses propos.

Dans un article du Figaro, elle dit « J'ai compris que les femmes étaient les racines de tout ce qui arrive ».

Aujourd'hui, elle fait référence aux enjeux contemporains iraniens et se bat pour ses idées qu'elle transpose dans les images qu'elle compose comme des tableaux où la beauté intemporelle irradie et semble transcender la douleur.


 

C'est ainsi que dans le contexte iranien actuel, particulièrement tragique, elle a demandé à ses amies de se couper quelques mèches de cheveux qu'elle brode symboliquement sur ses photographies.

 

 

© Crédit photo : Claude Menninger, des œuvres de l'artiste Maryam Firuzi exposées actuellement à Strasbourg, Image no 2 fournie par l'autrice, 2023.

 

 

 

Maryam Firuzi affirme que « les cheveux sont les fils de l'âme » et d'évoquer les mythes, contes de fées, œuvres d'art qui ont partie liée avec la chevelure. Les amas de cheveux retrouvés aux portes des fours crématoires à Auschwitz représentent pour elle « l'âme des disparus ».

 

En explorant l'univers de l'Iran d'aujourd'hui, l'artiste explique que le genre est un sujet tellement sensible qu'elle craint d'être obligée de créer des œuvres qui ne touchent que les femmes. Mais quand on découvre ses créations, on ne peut que  conclure qu'elles interpellent tout un chacun. Par leur caractère universel, les photographies de Maryam Firuzi invoquent les droits humains et signent sa quête irrépressible de liberté.

 

 

© Françoise Urban-Menninger, Claude Menninger.

 

 

_______


 

Pour citer ces image & bémol inédits​​​​​​

 

Françoise Urban-Menninger, « Maryam Firuzi expose "À un cheveu près" », texte illustré par Claude Menninger,Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°13 | PRINTEMPS 2023 « (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices », Revue Orientales, « Les voyageuses & leurs voyages réels ou fictifs », n°2, volume 1, mis en ligne le 5 mars 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/no13/orientales/no2/fum-expo-firuzi
 

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°13

Retour au sommaire du N°2

Repost0
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 18:25

N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Dossier majeur | Florilège & REVUE ORIENTALES (O) | N°2-1 | Créations poétiques 

 

 

 

 

 

​​​​​

 

 

 

 

Sfax, unique & plurielle

 

 

 

 

 

Poème de

 

Hanen Allouch

 

Tableau par l'artiste

 

Imen Aloulou

 

 

 

 

© ​Crédit photo : Imen Aloulou, « La Médina », Huile sur couteau, 120*80.

 

 

 

Sfax, au carrefour de l’Afrique et de la Méditerranée

Sfax, l’Histoire, berbère, romaine, aghlabide

Sfax, la civilisation, fatimide, hafside, husseinite

Sfax, la prière, les mosquées, les synagogues et les églises

Sfax résistante, la ville des mille martyrs

Sfax et ses militantes et ses militants, Majida Boulila et Farhat Hached

Sfax, l’architecture, al-borj, la médina et ses remparts

Sfax et ses portes gigantesques, la traversée de Bab Jebli à Bab Diwen

Sfax maritime et portuaire, Sidi Mansour, Mahres et Chaffar

Sfax et sa voisine d’amour, l’île de Kerkennah au cœur

Sfax gourmande, mille saveurs et secrets culinaires

Sfax ouvrière, laborieuse et riche de ses enfants

Sfax à l’école, un soleil levant et le rayonnement des intelligents

Sfax sportive, noire et blanche pour les matchs du CSS

Sfax endimanchée, la mobylette et le couscous au poisson

Sfax agricole, l’olivier, l’amandier et la fleur d’oranger

Sfax capitale économique, les commerçants et l’exportation

Sfax vivante, Habib Bourguiba et ses figures errantes

Sfax l’intellectuelle, les foules à l’entrée de la bibliothèque

Sfax lisant, la foire du livre et les maisons d’édition

Sfax la savante, les universités et la vie étudiante

Sfax unie, la famille, les voisins, la solidarité et la communauté

Sfax créative, les artisans et leur art de faire

Sfax parlant, la douceur de l’accent chantant

Sfax élégante, l’habit traditionnel, la jeba et le burnous, la fouta et la blouse

Sfax, ses musiques et ses lumières, les soirées ramadanesques et les marchés de l’Aïd

Sfax, le café de tous les jours et les amis pour toujours

Sfax, le vacarme de la fourmilière et le repos de la guerrière

Sfax, la marche des millions et la Révolution

Sfax, les générations à venir et les aïeux

Sfax, dans nos yeux.

 

© Hanen Allouch, Imen Aloulou

 

 

_______


 

Pour citer ces illustration & poème inédits​​​​​​

 

Hanen Allouch, « Sfax, unique et plurielle », peinture de l'artiste Imen Aloulou, Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°13 | PRINTEMPS 2023 « (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices », Revue Orientales, « Voyageuses & leurs voyages réels ou fictifs », n°2, mis en ligne le 2 mars 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/no13/orientales/no2/hanenallouch-sfax

 

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°13

Retour au sommaire du N°2

Repost0
28 février 2023 2 28 /02 /février /2023 19:27

N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à contributions | Agenda poétique

 

 

 

​​​​​

 

 

Argument des (auto)portraits poétiques

 

 & artistiques des créatrices

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : Adèle Tornezy-Varillat, Autoportrait de la peintresse travaillant. Elle y pose avec son pinceau et en pause à côté de ses chevalet et toile, domaine public. Image libre de droits, capture d'écran par LPpdm

 


 

Sans étaler une définition presque évidente et coutumière du Portrait (et l'Autoportrait) littéraire ou artistique, nous préférons de vous faire part de ces quatre constats importants sur ce sujet :

 

Le premier est que le portrait poétique apparaît comme une forme voire une sous-catégorie du portrait littéraire, or, c'est l'inverse qui relève du réel historique puisque le portrait poétique existe depuis l'existence de la poésie qui réunit en un seul art la peinture et la musique. En outre, le portrait poétique est à l'origine de ce que l'on considère comme « Portrait littéraire ». Et l'on peut dire la même chose de l'autoportrait poétique vu que l'appellation « Littérature » devient dominante dès le XIXème siècle et relègue la poésie à un genre de la littérature voire une partie infime.

 

Le deuxième concerne le genre souvent masculin des portraitistes et auto-portraitistes (en littérature ou en arts) et de leurs muses (égéries, sources d'inspiration, etc.) qui font l'objet des discours, ouvrages, critiques, expositions et études. Et pourtant, les portraitistes et autoportraitistes femmes sont nombreuses en littérature et en arts, ont réalisé des portraits de créatrices (voire leurs autoportraits) et sont fort probablement à l'origine du portrait poétique parce que le premier poète de l'histoire est une femme, c'est la poète Enheduanna qui était la grande prêtresse d'Ur et une princesse sumérienne ( ayant vécu entre 2285 et 2250 avant J-C.), elle est connue pour ces hymnes poétiques à la déesse Inanna où elle esquisse le portrait de cette déesse...

 

Le troisième interroge le très peu d'études sur les (auto)portraits poétiques et artistiques érotiques (voire sensuels dans les blasons par exemple...) ou psychiques, animaliers, liés aux handicaps, choses, groupes d'individus réels ou imaginaires et aux époques ou au vivant. Ce constat s'applique également à leurs (auto)portraitistes...

 

Quant au quatrième constat, il porte aussi sur l'inexistence ou presque de définition et d'études sur les (auto)portraits poétiques et artistiques féministes ainsi que sur les (auto)portraitistes féministes.

 

 

Partant de ces faits, Le Pan Poétique des Muses lance l'appel à contributions pour son numéro intitulé (Auto)portraits poétiques et artistiques des créatrices pour tenter de redéfinir ce genre en poésie comme en art qu'il soit féministe ou non, lesbien, queer, hétéronormé ou non, physique, psychique, en prose ou en vers, pictural ou audiovisuel, sculptural, musical, etc.

 

Ce numéro est l'occasion d'explorer en théories et pratiques cette thématique, de parler du portrait dans tous ses états poétiques et artistiques et d'en esquisser dans la langue, sur l'époque et la région de votre choix en se rappelant que Sappho, Louise Labé, Marceline Desbordes-Valmore, Renée Vivien, Virginia Woolf, Élisabeth Vigée Le Brun, Adèle Varillat, Rosa Bonheur, Frida Kahlo, Barbara, Dalida et bien d'autres créatrices réelles ou fictives ont utilisé le portrait (ou l'autoportrait) et l'ont enrichi par leurs singularités.

 

© Dina Sahyouni, février 2023, argumentaire, no 13 pour Le Pan Poétique Des Muses.

 

 

SOUMISSIONS OUVERTES

 

DATE BUTOIR POUR Y PARTICIPER : 15 JUIN 2023 COMPRIS

 

N'OUBLIEZ PAS DE CONTRIBUER AUSSI AUX RUBRIQUES 

 

 & DOSSIER MINEUR QUI NE CHANGENT PAS POUR 

 

TOUS LES NUMÉROS.

​​​​​​

 

***

 

 

Pour citer cet argumentaire inédit ​​​​​​

 

Dina Sahyouni, « Argument des (auto)Portraits poétiques et artistiques des créatrices », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°13 | PRINTEMPS 2023, mis en ligne le 28 février 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/no13/auto-portraits-contribuer

 

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°13

Repost0

Bienvenue !

 

LE SITE « PANDESMUSES.FR » DEVRA BASCULER EN HTTPS DÈS LA FIN DE SA MAINTENANCE ET LE COMPTAGE DE SES PAGES À ACTUALISER. CELA PRENDRA DES MOIS VOIRE UN AN. NOTRE SITE AURA AUSSI UN THÈME GRAPHIQUE UN PEU DIFFÉRENT DU THÈME ACTUEL. POUR UNE MAINTENANCE À COMPTER DU 20 OCTOBRE 2023. CETTE OPÉRATION POURRAIT PERTURBER VOIRE RALENTIR LA MISE EN PAGE DE NOUVEAUX DOCUMENTS. MERCI BIEN DE VOTRE COMPRÉHENSION ! 

Rechercher

Publications

Dernière nouveautés en date :

VOUS POUVEZ DÉSORMAIS SUIVRE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES  SUR INSTAGRAM

Info du 29 mars 2022.

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

À La Une

  • ÉTÉ 2024 | NO III | FLORAPOÉTIQUE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE ET MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES ET PRATIQUES N°III | ÉTÉ 2024 | FLORAPOÉTIQUE 1er VOLET Crédit photo : Anne Vallayer-Coster (1744-1818), « Vase of Flowers with a Bust of Flora »,...
  • Inclinaison : I. Berceau Et II. L’abat-jour
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Dossier mineur | Florilège & REVUE ORIENTALES (O) | N° 4-1 | Créations poétiques Inclinaison : I. Berceau & II. L’abat-jour Emna LOUZYR Crédit photo : « Sunset seascape morning ». Capture d'écran de l'image...
  • Saule pleureur
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Dossier majeur | Florilège & REVUE ORIENTALES (O) | N° 4-1 | Créations poétiques Saule pleureur Emna LOUZYR Crédit photo : Gravure anonyme tombée dans le domaine public « Couple de jeunes gens sous un saule...
  • je suis partie
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Dossier majeur | Florilège je suis partie Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Gustav Klimt (1862-1918), « Jardin de campagne »/« Bauerngarten », peinture tombée dans...
  • Patricio Sánchez-Rojas, « L’exil est une histoire aux nombreuses pages », Éditions de l’Aigrette, 2024, 126 p.,15€
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Critique & réception Patricio Sánchez-Rojas, « L’exil est une histoire aux nombreuses pages », Éditions de l’Aigrette, 2024, 126 p., 15 Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo...
  • Emma Filao, « Un crachat de givre », Éditions du Cygne, 2024, 70 p., 15€
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Critique & réception | Dossier mineur | Articles & témoignages Emma Filao, « Un crachat de givre », Éditions du Cygne, 2024, 70 p., 15€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo...
  • Coralie Akiyama, « Éternelle Yuki », Éditions du Cygne, 2024, 55 p., 12€
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Critique & réception | Dossier mineur | Articles & témoignages & REVUE ORIENTALES (O) | N° 4-1 | Critiques poétiques & artistiques Coralie Akiyama, « Éternelle Yuki », Éditions du Cygne, 2024, 55 p., 12€...
  • Des extraits de l'ouvrage primé « Femmes inspirantes »
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Revue Matrimoine Des extraits de l'ouvrage primé Femmes inspirantes Sarah Mostrel Site personnel Page officielle Facebook © Crédit photo : Première & quatrième de couverture de l'ouvrage de Sarah Mostrel...
  • Prix Littéraire Dina SAHYOUNI (4ème édition pour le 8 mars 2025) 
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Actions pour l'égalité des sexes [publication numérique uniquement du texte] & REVUE ORIENTALES (O) | N° 4-1 | Varia & Actualité Prix Littéraire Dina SAHYOUNI (4ème édition pour le 8 mars 2025) SIÉFÉGP ou...
  • Interview avec Emna LOUZYR
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Entretiens poétiques, artistiques & féministes & REVUE ORIENTALES (O) | N° 4-1 | Entretiens Interview avec Emna LOUZYR Propos recueillis en j uillet 2024 par Hanen Marouani Entrevue & photographies de Emna...