24 juin 2021 4 24 /06 /juin /2021 12:03

 

Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques | Poésie des ancêtres/aïeules | Presses, médias, femmes & genre

 

 

 

 

 

 

 

 

Soir de juin

 

 

 

 

 

 

Madeleine Amidieu

 

Poème choisi & transcrit

par Dina Sahyouni

 

 

 

 

 

Crédit photo : "Coucher de soleil", peinture trouvée sur Wikimedia.

 

 

Le poème ci-dessous composé par une parfaite inconnue nommée Madeleine AMIDIEU a été publié dans la prestigieuse revue le Mercure de France : série moderne, VALLETTE, Alfred (directeur de publication), N° 822, 43e Année, T. CCXXXVIII, 15 septembre 1932, p. 572. L'ouvrage appartient au domaine public et se trouve sur le site de Gallica.

 

Dès que la rue aux mille voix s'est apaisée,

Je vais goûter le soir au bord de ma croisée.

 

Avec l'heure qui sonne, Aujourd'hui cesse d'être

Et je me sens placée entre Hier et Demain

Comme entre les rideaux et le balcon d'airain

        De ma fenêtre.

 

Tandis que, droit aux cieux, la frêle pyramide

De mes rêves jaillit comme un fervent désir,

Je bois la brise lente au goût de terre humide

Ainsi que la brise lente au goût de terre humide

Ainsi que le boirais la vie en élixir.

 

Je brûle du besoin d'user ma jeune force :

De ployer du métal, d'étreindre d'un seul coup

Un arbre dont ma chair attiédirait l'écorce ;

Ou de marcher longtemps, ou de pleurer beaucoup.

 

Je m'unis, enchantée, aux bourgeons frémissants.

Je voudrais m'attarder, les pieds nus sur la mousse,

Ou m'étendre et dormir dans l'herbe grasse et douce

Ou m'étendre et dormir dans l'herbe grasse et douce

Pour que la sève monte en moi mêlée au sang.

 

Qu'ils doivent être bien, les paisibles défunts !

 

J'écoute la rumeur du vent lourd de parfums :

C'est le tressaillement des fécondes semences

Et des germes levant au ras des champs immenses

Où claquent en lambeaux les vieux épouvantails.

C'est le froufrou léger des fleurs qui se déplissent

En faisant éclater la gaine des calices.

 

C'est un soupir poignant de la Terre en travail.

***

 

Pour citer ce poème 

 

Madeleine Amidieu, « Soir de juin », poème de AMIDIEU, Madeleine dans le Mercure de France : série moderne, (1932), a été choisi, & transcrit par Dina Sahyouni, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°16, mis en ligne le 25 juin 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/lettreno16/ma-soirdejuin

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Lettre n°16  

Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 15:38

 

REVUE MDV | N°1 Célébration | AS | Anthologie

 

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​​Ondine 

 

 

 

 

 

Maggy de Coster

​​​​Site personnel

Le Manoir Des Poètes

​​

 

 

 

​​​​​Crédit photo : Ondine Valmore, domaine public, Wikimedia. 

​​​​

 

 

Coule l’onde de l’au-delà et toi Ondine

À fleur de jeunesse 

Et à l’aube de ta vie 

Tu es partie caresser les muses du ciel

De ta plume douce et gracieuse

 

 

Tu panseras les roses blessées 

Des mains de Monsieur Sainte-Beuve tombées

Tu parcourras les champs du paradis parsemés

Des fruits vermeil de l’automne

Quand sur terre dînent près du Val

Les rescapés de la mort

 

 

© M. De COSTER

 

 

Pour citer cet hommage inédit

 

Maggy de Coster, « Ondine », poème élégiaque en hommage à Ondine ValmoreMarceline Desbordes-Valmore|Revue annuelle, internationale, multilingue & poéféministe (poefeminist)« Célébration », n°1, volet 2, mis en ligne le 21 juin 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/mdv/no1/mdc-ondine

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

 

Retour au N°1 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans REVUE MDV Muses et féminins en poésie
19 juin 2021 6 19 /06 /juin /2021 17:58

 

REVUE MDV | N°1 Célébration | Ré (Réceptions) 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marceline Desbordes-Valmore

 

 

témoin de son temps

 

 

 

 

 

 

Maggy de Coster

​​​​Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

 

© ​​​​​Crédit photo : Capture de l'Image présente dans les œuvres complètes de Marceline Desbordes-Valmore de 1931, image réalisée par DS.

​​​​

 

 

 

Honorée par Verlaine qui l’a découverte par la grâce de Rimbaud, vénérée par Baudelaire, saluée par Mallarmé, Aragon et bien d’autres pour l’essence de son écriture poétique, Marceline Desbordes-Valmore n’a pas fini d’enchanter les amoureux des Belles Lettres d’hier et d’aujourd’hui.

 

D’elle on connaît la mère pleurant de douleur la perte de ses trois enfants et noyant son chagrin dans la composition des vers poignants et aussi la femme délaissée qui espère en vain le retour de l’être aimé. Mais on connaît moins bien la femme de cœur qui fut la seule à immortaliser en poésie La Révolte des Canuts à Lyon en 1834.

Elle est bien celle qui a vu « le plomb déchirer et séparer les corps ». Témoin oculaire des atrocités de son temps, elle consigne son témoignage dans ce poème :

 

 

Dans la rue par un jour funèbre de Lyon

 

 

La femme.

Nous N'avons Plus D'argent Pour Enterrer Nos Morts.

Le prêtre est là, marquant le prix des funérailles ;

Et les corps étendus, troués par les mitrailles,

Attendent un linceul, une croix, un remords.

 

Le meurtre se fait roi. Le vainqueur siffle et passe.

Où va-t-il ? Au Trésor, toucher le prix du sang.

Il en a bien versé.. mais sa main n'est pas lasse ;

Elle a, sans le combattre, égorgé le passant.

 

Dieu l'a vu. Dieu cueillait comme des fleurs froissées

Les femmes, les enfants qui s'envolaient aux cieux.

Les hommes.. les voilà dans le sang jusqu'aux yeux.

L'air n'a pu balayer tant d'âmes courroucées.

 

Elles ne veulent pas quitter leurs membres morts.

Le prêtre est là, marquant le prix des funérailles ;

Et les corps étendus, troués par les mitrailles,

Attendent un linceul, une croix, un remords.

 

Les vivants n'osent plus se hasarder à vivre.

Sentinelle soldée, au milieu du chemin,

La mort est un soldat qui vise et qui délivre

Le témoin révolté qui parlerait demain..

Des femmes.

Prenons nos rubans noirs, pleurons toutes nos larmes ;

On nous a défendu d'emporter nos meurtris :

Ils n'ont fait qu'un monceau de leurs pâles débris :

Dieu ! bénissez-les tous ; ils étaient tous sans armes !

 

 

Marceline Desbordes-Valmore (1786- 1859).

Lyon, 4 avril 1834, (Œuvres poétiques).

 

 

Pour citer ce témoignage 

 

Maggy de Coster, « Marceline Desbordes-Valmore témoin de son temps », texte inéditMarceline Desbordes-Valmore|Revue annuelle, internationale, multilingue & poéféministe (poefeminist)« Célébration », n°1, volet 2, mis en ligne le 19 juin 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/mdv/no1/mdc-temoindesontemps

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

 

Retour au N°1 

Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 15:48

 

Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Muses au masculin 

 

 

 

 

 

 

 

Similitude...

 

 

 

 

 

 

 

Didier Colpin

 

 

 

© ​​​​​Crédit photo :  Composition artistique fournie par Didier Colpin.

 ​​​​

 

Les différentes peaux

De l’homme de la bête

Sont sur les mêmes os

Que Thanatos rackette…

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème 

 

Didier Colpin, « Similitude... », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°16, mis en ligne le 18 juin 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/lettreno16/dc-similitude

 

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Lettre n°16  

Repost0

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Le calendrier de l'avent 2021
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Annonces diverses [Uniquement en ligne] Le calendrier de l'avent 2021 Crédit photo : Cadeaux de Noël par DesktopNexus, image trouvée sur le site : https://www.maxiapple.com/2020/11/fond-ecran-mac-pc-wallpapers-fetes-noel.html LE...
  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • No 10 | Sommaire
    N°10|AUTOMNE 2021 N°10 | SOMMAIRE CÉLÉBRATIONS Page en construction... Fin de la mise en ligne du numéro le 10 décembre 2021 CÉLÉBRATIONS © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Les mains tisseuses de rêves", tableau. Équipe de la version en ligne :...
  • Biographie de Mustapha SAHA
    Biographies & publications disponibles numériquement Mustapha SAHA Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Mustapha Saha. Le travail sociologique, philosophique, poétique, artistique de Mustapha Saha reflète les paradoxalités complétives de...
  • Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam
    N°10 | Célébrations | Muses au masculin Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Mustapha Saha, portait de l'auteur, artiste et poète "Issa Samb alias Joe Ouakam", peinture...
  • Le rire au Paradis
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier | Florilège Le rire au Paradis Marie-Jeanne Langrognet-Delacroix... Crédit photo : Caroline Delestres, Woman Playing a Harp, domaine public, Wikimedia. Au temps du Paradis, elles dansaient nues les jeunes filles,...
  • Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque
    N° 10 | Célébrations | Actions en faveur des femmes & LGBTQ+ Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque © Crédit photo : Le visiuel de l'invitation de l’équipe de l’Alliance et des éditions des femmes. Nous avons...
  • Bande dessinée au Salon du livre de Colmar
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier | Poésie & Bande dessinée Bande dessinée au Salon du livre de Colmar Andecdotes & photographies de Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Planches par Sylvain Moizie Dans mes archives, j'ai trouvé...
  • Mots Offerts..., Elle, Absence et Aphorismes
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier mineur | Florilège Mots Offerts..., Elle, Absence & Aphorismes Frédéric Andreu Site : https://www.lulu.com/spotlight/fredericandreu Crédit photo : Un portrait de femme travaillant par l'artiste polonaise Anna Bilińska-kopciuszek,...
  • La plus rouge, Rêve de toi et Traversée
    N° 10 | Célébrations | Dossier Mineur | Florilège La plus rouge, Rêve de toi & Traversée Frédéric Andreu Site : https://www.lulu.com/spotlight/fredericandreu Crédit photo : Monet, "woman", painting, Commons, domaine public. La plus rouge À ton visage...