6 juin 2022 1 06 /06 /juin /2022 14:18

 

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I- Le merveilleux féerique au féminin | Florilège

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​TeRine de la Fontaine aux fées

 

(triptyque) 

 

 

 

 

 

 

 

Chantal Robillard

 

Art. Wikipédia​​​​​​

 

 

 

 

© Crédit photo : Goble Book of Fairy Poetry Three beggars, Commons, domaine public.

 




 

TeRine de la Fontaine aux fées

 

1


 


 

En gîte à Domeyrat huit fées,

Moins une devenue sirène.

Lui mandèrent Carabosse,


 

Laquelle était un peu le boss.

Pourquoi vouloir quand on est fée

Se transformer en sirène ?


 

Pour avoir, dit la sirène,

Ce qu'a ma sœur Carabosse

Celui que j'aime dans les faits.


 

Tornade :

 

La fée-sirène et son galant

Ont péri par Carabosse.

 

 


**
 

 

 

TeRine de la Fontaine aux fées

2



 

Au creux du bois la fontaine.

Y vint un jour une fille.

Il y avait là une fée.

 

Déguisée était cette fée,

Qui guettait à la fontaine

Comment serait chaque fille.

 

À bonne et mauvaise filles,

Offrit dons opposés la fée.

Pétrifiante, la fontaine :


 

Tornade : 

 

En rose, ou en serpent, se fait

La fille, à la fontaine.




 

***



 

TeRine de la Fontaine aux fées

3


 

Au coin d'un bois une fille :

Crapauds, serpents, voilà son don ;

Perles, roses, sont pour sa sœur.


 

La bonne et la mauvaise sœurs,

De quelle mère sont donc filles ?

Pourquoi si dissemblables dons ?


 

Un diamant est-il un bon don ?

Une couleuvre a bien des sœurs,

Rose, rainette en sont les filles.


 

Tornade :

 

Ne te fie point, petite sœur,

Aux épines dans chaque don.



 

©  Chantal Robillard


 

 

***

 

Pour citer ce triptyque poétique & inédit

 

 

​Chantal Robillard, « TeRine de la Fontaine aux fées (triptyque) », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 6 juin 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/robillard-terine

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Amour en poésie Muses et féminins en poésie
5 juin 2022 7 05 /06 /juin /2022 17:13

 

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Revue culturelle des Amériques | Revue culturelle d'Europe 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conversation avec le professeur brésilien

 

Roberto da Silva autour de sa biographie de

 

« Jean Mermoz » (724 pages, œuvre publiée avec

 

le soutien de l’Ambassade de France au Brésil) 

 

 

 

 

 

 

Propos recueillis par

 

Maggy de Coster

Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

Entrevue avec

Roberto da Silva

 

Professeur & chercheur brésilien

 

 

 

 

 

© ​​​​Crédit photo : La première biographie de Jean Mermoz en portugais par Roberto da Silva cette œuvre a été publiée avec le soutien de l’Ambassade de France au Brésil. 

 

 

 

Présentation brève de la l'œuvre biographique 

 

 

Cette biographie retrace la vie du pilote, depuis son enfance dans le Nord de la France, sa séparation d’avec sa mère, conséquence de la Première Guerre Mondiale, son adolescence à Paris, son admission au 4ème Régiment d’Aviation, son affectation à l’École d’Aviation Militaire d’Istres et à la 7e Escadrille du 11e Régiment de Bombardement de Metz-Frescaty, ses affectations au 35e Régiment d’Observation du Levant, puis à la 54e Escadrille de Saïda, au Liban, son voyage en Syrie – en Damas et son intégration à la 57e Escadrille de Palmyre –, son  retour en France, son intégration au 21e Régiment d’Aviation de Bombardement de Essey-lès-Nancy et au 1er Régiment d’Aviation de Chasse, à Thionville, ses jours de pauvreté dans les rues de Paris, son admission à l’Aéropostale, ses efforts aux côtés de M. Bouilloux-Lafont pour sauver l’Aéropostale, son engagement politique.

 

 

Ce livre comporte 35 chapitres, précédés de diverses épigraphes de Mermoz lui-même, de Jean-Pierre Duret, de Saint-Exupéry, de Suzanne Deutsch de la Meurthe, de Kessel, de Jacques Mortane, et de bien d'autres ; l’œuvre souligne quelques particularités de Mermoz : son grand amour pour sa mère, son intelligence, sa maîtrise de la technique, son courage, sa confiance en lui-même, sa foi incontestable.

L’auteur souligne que : « L’objectif de ce livre est de faire connaître aux contemporains, surtout aux plus jeunes, un héros français dont la vie est liée au Brésil et, particulièrement, à la ville de Natal. »  

« Je n’ai eu guère la prétention d’écrire une biographie définitive de l’aviateur car la vie de Jean Mermoz est un sujet inépuisable, a-t-il conclu. » 

Selon son préfacier, l’écrivain, journaliste et académicien Vicente SEREJO, ancien professeur de l’Université Fédérale de Rio Grande du Nord : « Roberto libère Mermoz du marbre froid de la mémoire statique et finie, il retire le vert-de-gris du bronze qui forge le héros et libère le mythe. Ce n’est pas l’histoire d’un mort. C’est celle de la vie d’un homme qui volait et qui un jour disparut en mer et cette disparition l’a fait renaître à l’éternité. »

 

 

© ​​​​Crédit photo : Roberto da Silva autor do livro « Jean Mermoz »

 

Biographie de Roberto da SILVA 

 

 

Né à Rio Grande du Nord, en 1956, Roberto da SILVA est diplômé en Lettres de l’Université Fédéral de Rio Grande du Nord (Natal) et il a également une Maîtrise de Lettres de l’Université Fédérale de Paraïba (João Pessoa). Il est professeur retraité de l’Institut Fédéral en Éducation, Science et Technologie de Paraïba (João Pessoa). Il a plusieurs livres à son actif, dont Louis, toujours lui, où sont réunies et annotées les lettres de l’historien et folkloriste Luís da Câmara Cascudo à Bernard Alléguède, celui le traducteur pour le français de Contos tradicionais do Brasil (Contes traditionnels du Brésil, G.-P. Maisonneuve et Larose, Colléciton Les Littératures Populaires de Toutes Les Nations, nouvelle série, nº 24, Paris, 1978), 256 p.), de Luís da Câmara Cascudo. 

Il a coécrit avec Bernard Alléguède Os Franceses no Rio Grande do Norte (2005) et il a publié plusieurs articles dans des revues culturelles au Brésil et au Portugal. Actuellement, il prépare l’édition bilingue français-portugais de Lettres des Pionniers, une réunion de lettres des pionniers de l’Aéropostale des années 70, comme Jean Dabry. Il prépare aussi l’édition bilingue français-portugais de Natal et moi, où Bernard Alléguède évoque son séjour au Brésil (1966-1972), quand il dirigeait l’Alliance Française à Natal.

 

 

Entrevue avec le biographe

 

 

Maggy De Coster – Roberto da Silva, vous venez de publier une biographie intitulée Jean Mermoz en portugais après celle de Joseph Kessel en français. Quels sont les éléments nouveaux que vous y avez apportés ?

 

Roberto da Silva En effet, j’ai apporté des éléments nouveaux dans cette œuvre et j’ai rectifié certaines erreurs faites par mes prédécesseurs au sujet du héros français. Par exemple, un des ses biographes a avancé que Mermoz a connu sa future femme Gilberte Chazottes à Salvador, capitale de l’État de Bahia, au Brésil et qu’elle vivait à Recife. Alors que Mermoz a connu Mlle Chazottes à Bahia Blanca, en Argentine, où elle vivait avec ses grands-parents une partie de l’année. J’ai remarqué aussi des informations relativement erronées et aux noms des personnes, des lieux et parfois des actions qui sont attribuées à d’autres pilotes. Donc j’ai rendu à Mermoz ce qui est à Mermoz. 

J’ai inséré dans mon livre des documents inédits comme des discours, des correspondances, des rapports élaborés par Jean Mermoz comme par exemple, le rapport technique sur le terrain où a été construit l’aéroport Santos-Dumont, au Centre du Rio de Janeiro.

J’ai cherché à être le plus rigoureux possible, en confrontant les informations, en gommant les divergences et en rétablissant l’exactitude des noms, des dates et des faits.

 

 

 

MDC – Qu’est-ce qui explique votre intérêt pour l’aviateur français ?

 

RDS – Quand j’ai organisé la 2ème édition du livre Os Franceses no Rio Grande do Norte (Les Français à Rio Grande do Norte) de Bernard Alléguède, j’ai intensifié mes connaissances sur Jean Mermoz au sujet duquel j’avais lu quelques éléments biographiques dans História da Aviação no Rio Grande do Norte (Histoire de l’Aviation au Rio Grande do Norte) de Paulo Pinheiro de Viveiros, publié en 1975 à Natal, alors que j’étais encore étudiant. Puis, au début des années 2000, j’ai reçu de mon ami Bernard Alléguède de Charleville Défricheur du Ciel, avec la correspondance de Mermoz. À partir de ma lecture de cette correspondance, j’ai eu l’envie de traduire quelques lettres du pilote et son testament qui fut rédigé à Natal en 1930. Mon intérêt allait grandissant et de ce fait naissait mon envie d’écrire sur sa vie pour que les Brésiliens, surtout les jeunes, puissent connaître la vie héroïque et tragique de ce grand Français, dont quelques actions furent réalisées à Natal. Comme toutes les biographies de l’aviateur sont publiées en français, donc elles sont inaccessibles aux non francophones. Je nourris l’espoir que d’autres études puissent combler les lacunes de ce travail et que la génération future puisse prendre pour modèle ce grand Français.

 

© ​​​​Crédit photo : De droite à gauche l'écrivain Roberto Da Silva et  M. Olivier Giron, Conseiller de Coopération  et Action culturelle à l'Ambassade de France au Brésil. 

 

 

 

 

 

MDC – Comment ce livre est-il reçu au Brésil, ce pays où l’aviateur a atterri pour la première fois le 16 janvier 1933, plus particulièrement à Natal que j’ai eu l’honneur de visiter avec vous en 2014 ?

 

RDS – En effet, Mermoz a atterri pour la première fois à Natal, au aérodrome de Parnamirm, en 1933, mais avant, en 1930, il avait fait sa traversée historique de l’Atlantique Sud en vol direct en pilotant l’hydravion Laté 28.3 « Comte de La Vaulx » et il a amerri sur le fleuve Potengi à Natal. 

Le livre Jean Mermoz a été bien reçu au Brésil, surtout à Natal où son nom est connu grâce à la Rue Mermoz située en plein centre de la ville. Les gens savaient qu’il était un pilote mais ils ne savaient rien de sa vie. Mon livre a dévoilé ce personnage historique et les lecteurs me parlent du plaisir qu’ils ont eu de découvrir sa vie, depuis son enfance à Aubenton et à Mainbressy, son exode à Aurillac, son adolescence à Paris et ses courageuses actions comme aviateur. Des lecteurs me parlent même de leur passion pour ce héros. 

 

 

MDC – Lors de son dernier voyage du Sénégal au Brésil sur La croix du sud le 7 décembre 1936 l’aviateur disparaît en mer avec son équipage, c’était sa 24ème traversée de l'Atlantique Sud. La France leur organisa des funérailles nationales mais qu’en était-il du Brésil ?

 

RDS – En lisant les périodiques brésiliens de l'époque, on remarque la grande émotion que la disparition de Mermoz avait suscitée chez les Brésiliens. Il était aimé, admiré chez nous. Des messes avaient été célébrées à Rio et dans d’autres villes du Brésil et les autorités brésiliennes lui avaient rendu de vibrants hommages. Pendant plusieurs semaines les journaux avaient publié des articles sur cet événement tragique.   

 

 

MDC – Mais que reste-t-il de Mermoz dans l’esprit des Brésiliens ? Y a-t-il au Brésil des rues qui portent son nom ?

 

 

RDS – Oui, il y a plusieurs écoles et rues au Brésil qui portent le nom Mermoz. À Natal, comme j’ai dit, il y a la Rua Mermoz et aussi l’Escola Estadual Jean Mermoz. À Extremoz, une ville de la région du Grand Natal, il y a l’Avenida Jean Mermoz et une copropriété résidentielle dénommée Jean Mermoz. 

Récemment à l’Alliance Française de Natal a été inaugurée une sculpture en hommage au célèbre aviateur. À cet événement étaient présents M. Olivier Giron, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Brésil et M. Sébastien Dahyot, Attaché de Coopération du Consulat Général de France à Recife. 

 

 

***

 

 

Pour citer ces photographies & entretien inédits

 

 

Maggy De Coster, « Conversation avec le professeur brésilien Roberto da Silva autour de sa biographie de « Jean Mermoz » (724 pages, œuvre publiée avec le soutien de l’Ambassade de France au Brésil)   », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 5 juin 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/mdc-conversation-robertodasilva

 

 

 

Mise en page par David

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Muses et féminins en poésie
4 juin 2022 6 04 /06 /juin /2022 15:54

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I- Le merveilleux féerique au féminin | Florilège 
 

 

 

 

 

 

Luisantes aurores

 

 

 

 

 

 

 

Poème & dessin

 

Mokhtar El Amraoui

 

 

 

 

 

© Crédit photo :  Mokhtar El Amraoui, "Luisantes aurores".

​​​​​

 

 

 

Le grain qui germa dans le sillon de ta chaleur

 

A fermé toutes les portes de l’oubli.

 

Ses fleurs récitent les cantiques des mains

 

Qui portent les cieux d’oiseaux libérateurs.

 

Tes yeux les protègent, nids de musique et d’amour,

 

Pour les guider toujours vers d’autres semences,

 

En étoiles suant de roses et de belles attentes,

 

En quais d’aurores luisantes,

 

Ors de levers et de rires partagés !



 

© Mokhtar El Amraoui dans « Le souffle des ressacs ».

 

***

 

Pour citer ces poème d'amour & dessin inédits

 

 

​Mokhtar El Amraoui (poème & dessin), « Luisantes aurores », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 4 juin 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/mea-luisantesaurores 

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Repost0
3 juin 2022 5 03 /06 /juin /2022 17:28

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège | Astres & animaux 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre ciel et mer

 

 

 

 

​​​​

 

Sandrine Daraut

 

 

 

 

Crédit photo : Jeremiah Theus (1716- 1719), "Hannah Dart", Commons, domaine public.

 

 

 

Le fantôme a coulé

À l’ombre de la mariée 

Équilibre instable

Aile marche sur l'eau

 

 

 

Pas de numéro 

Manger des yeux carrelets

À la ligne d'eau

 

 

 

Jeux à gratter… J’hésite 

Piscine/Tapis

Tapis – Piscine 

À l’heure bleue

Mon cœur balance

Message onirique… Je suis un oiseau qui raconte la mer

En vers d'eau aux bleuets de l’absence 

La paille a déserté 

À l'encre de ces peines

L’escalier sombre

 

 

La fatigue et l'hiver empêchent l’organisation 

Dans l'eau et sur les rochers.

 

 

Les pleurs de la Princesse 

Regardez sa bague

Iels s’embrassent en SMS

Le bruit de la vague


 

Le chemin du poète est celui du cadavre exquis mots

 

 

Entrez dans le tableau pour comprendre 

À force de bouillons

À force de brouillons

Le jour viendra 

 

 

Et la joie du vent qui se lève sur la mue salvatrice 

Jeu suit vivant… Un dragon veiné de bleus.

 

*

 

La bibliothèque chavire

Ah !... Les brodeuses d’espoir

 

Ne pas plonger

Airs d’exil

Toile de fond

Une fenêtre bleue

Reflets imaginaires

Ensembles vides

 

Ensemble vide

Sur le quai des étoiles 

Thé d’un autre monde


 

Une flaque à l’horizon 

Ne pas déranger 

Encre de quête 

 

Oiseaux du silence

En rêve de ce papillon moi

Un train me ramène à l’amer

Violence réticulaire

Retrouvailles sans chair

En direction des îles 





 

D’autres parfums 

Ambiance biodégradable 

Réalité éphémère 

Têtu.e.s surfent sur la vague


 

*

 

Comme une évidence de routine 

La mer monte

Et le ciel se noie de nos piétinements sournois

 

Des maux en perspective 

La note est salée 

 

Comme le vent se lève 

Il neige de nos pas

Des coquillages sans voie


 

 

© Sandrine Daraut

 

 

***

 

Pour citer cet ensemble poétique féministe & inédit

 

Sandrine Daraut, « Entre ciel et mer », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 3 juin 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/sd-entrecieletmer

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Table de Megalesia 2022 - LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22table

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • 2022 | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE UN BOUQUET POÉTIQUE POUR TOUTES À L'ÉCOLE & LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES ÉDITION 2022 QUI FÊTE LE 11 OCTOBRE 2022 LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES CET ÉVÉNEMENT...
  • Lea Nagy, Le chaos en spectacle, préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar, Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception Lea Nagy, Le chaos en spectacle préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir...
  • No 12 | AUTOMNE 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | AUTOMNE 2022 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique". Tableau temporaire....
  • J'ai vu la larme
    N°12 | Une Poémusique des Femmes & Genre | Astres & Nature J'ai vu la larme Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « J'ai vu la larme », dessin. J’ai vu la larme sur l’eau Se poser tel un pigeon Attendu en regards et semences...
  • No 11 | ÉTÉ 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
  • N°11 | ÉTÉ 2022 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE N°11 | SOMMAIRE EN COURS D'ÉDITION... © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Titre...
  • Biographie de Charlène LYONNET
    Biographie & publications disponibles numériquement Charlène LYONNET Chasseuse d'élans poétiques Discrète, vagabonde. chasseuse d'élans poétiques et de rebondissements, mélangeuse d'encritures. Publications : Puissance Dix le Mag, n°4 été 2020, parution...
  • Le corbeau amoureux
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur| Florilège | Astres & animaux Le corbeau amoureux Charlène Lyonnet © Crédit photo : Bouquet de fleurs, image prise par DS. Ombre en peine apprivoise, timide, les mots doux à la lueur des fragrances du crépuscule....
  • William Klein, l’ami américain
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue culturelle des Amériques | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages William Klein, l’ami américain Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste © Crédit photo : William Kein & Mustapha Saha. Paris, 14 septembre...
  • Le cri des femmes du monde
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur| Florilège | Réflexions féministes sur l'actualité Le cri des femmes du monde Lydia Kowicz Loriot © Crédit photo : Schutterstock, Natalypaint, image fournie par l'autrice. Parce qu’il faut qu’un poète crie...