31 décembre 2022 6 31 /12 /décembre /2022 15:36

Événements poétiques | Calendrier du matrimoine poétique 2022 ​​​​​​​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Calendrier du matrimoine poétique 2022

 

 

 

 

Crédit photo :  Klimt, Poésie. 

 

 

Présentation

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES remercie sa fondatrice d'avoir initié le projet du calendrier féministe du matrimoine poétique et toutes les personnes qui participent à sa réalisation.

 

Ce calendrier poéféministe du matrimoine vous propose à (re)lire une sélection de documents inédits ou choisis de nos anciennes parutions sur la contribution des femmes à la poésie et à la poétique. Ces documents sont dévoilés quotidiennement en libre accès du 1er au 31 décembre afin de fêter ensemble et féministement cette fin d'année 2022 .

 

Pour ce faire, on met en ligne chaque jour des textes et/ou images de, ou sur des, femmes (poètes/poétesses/poêtisses, éditrices, poéticiennes, journalistes, historiennes, érudites, illustratrices, traductrices... réelles ou fictives/imaginaires) qui ont contribué significativement au matrimoine poétique, voir aussi :

« Appel pour le calendrier du matrimoine poétique du 1er au 31 décembre 2022 »

 

 

Auteures/autrices/auteurs : œuvre collective

Illustrations par : œuvre collective

Avec le soutien de l'association SIÉFÉGP

Réalisation de la version en libre accès :

Aude SIMON & David SIMON

Projet conçu : Dina SAHYOUNI

Parution du calendrier en ligne durant décembre 2022.

 

 

Belles fêtes  de fin d'année 2022 !

 

Crédit photo : Image pour Noël via depositphotos.

 

 

DÉCEMBRE 2022

 

 

 

JEUDI : 1er

 

[À (re)lire]

 

Barbara Polla, « La poésie : une arme sans blessure, une arme du combat féministe », texte reproduit de l'essai Le Nouveau Féminisme. Combats et rêves de l’ère post-Weinstein, Odile Jacob, 2019 ​​​

 

[Inédit]

Françoise Urban-Menninger, « La poésie, l’arme des féministes russes ! »

 

VENDREDI : 2 

[À (re)lire]

Renée Vivien, « Biographie de Psappha », texte dans SAPPHO (612?-557? av. J.-C.), Sappho. Traduction nouvelle avec le texte grec [par] Renée VIVIEN, (1903)

Marguerite Milon« Le vote des femmes », extrait de MILON, Marguerite (1???-????), Poèmes : Tome I, (1932), a été choisi, transcrit, annoté & commenté brièvement par Dina Sahyouni

 

SAMEDI : 3

[À (re)lire]

 

Alice Diaz (texte et illustration), « Celle qui avait du cran »

SIÉFÉGP, « Colloque international en hommage à la poétesse anglaise, Kathleen Raine », source de l'information : l'universitaire Jessica Stephens

 

DIMANCHE : 4

 

[Inédits]

Arwa Ben Dhia, « Il a fallu gérer la peur avec « Andrà tutto bene… » de Hanen Marouani » 

@JVaudere, « Jane de La Vaudère » cette page inédite est en cours de réédition suite à un problème technique... voir ci-dessous

 

[À (re)lire]

Anne Dacier, « Préface du livre Les poésies d'Anacréon et de Sappho. Traduites de grec en français avec des remarques par Mme Dacier. Nouvelle édition augmentée des notes latines de Mr. Le Fèvre »

 

LUNDI : 5

[À (re)lire]

Camille Aubaude, « Chronique d’Edmond au Théâtre du Palais Royal »

Fanny de Rocquigny, « Retrouver Rosemonde Gérard »

 

 

MARDI : 6

[À (re)lire]

 

Camille Aubaude, « La poétesse... »

Mona Azzam, « Nadia Tuéni : une figure inclassable »
 

 

MERCREDI : 7

[À (re)lire]

Roxane Darlot-Harel, « La Mouille scandaleuse » ensemble inédit de trois poèmes érotiques d'amour lesbien.

Renée Vivien, « Désir » & « Sonnet féminin » poèmes extraits de Cendres et Poussières (1902) choisis, transcrits, remaniés, présentés brièvement & annotés par Dina Sahyouni

 

Calepin des personnes d'exception

 

JEUDI : 8

[À (re)lire]

 

Mme de Lauvergne, « Portrait d'Iris par elle-même »

 

Dina Sahyouni, « Des femmes phénix sont nées »

​Françoise Urban-Menninger, «​ le corps des femmes »

 

VENDREDI : 9

[Inédit]

 

Mariem Garaali Hadoussa, « Moi et mes zones d'ombre »

[À (re)lire]

Dina Sahyouni, « La poésie féministe n'est pas ce que vous pensez » (première partie)

 

SAMEDI : 10

[À (re)lire]

Maggy de Coster, « Portrait croisé. George Sand et Louise Michel : deux avant-gardistes féministes du monde littéraire français »

Dina Sahyouni, « Qu'est-ce que le verset féministe » (première partie)​​​

 

DIMANCHE : 11

[À (re)lire]

 

Elisabetta Simonetta, « Isabella Morra : "mythologie d’une solitude" »

Mario Portillo, « Piedad Bonnett » & « Gladys Carmagnola »

 

 

 

LUNDI : 12

[À (re)lire]

 

Mario Portillo, « Rosabetty Muñoz », « Blanca Wiethucther »

Stefania Pisano, Maaria Teresa Rastiello & Silvia Cocco, « La poésie et la prose de Maggy De Coster étudiées à l’Université italienne à travers le prisme de l’autotraduction et de l’intuitisme », trois volets inédits

 

 

MARDI : 13

[À (re)lire]

 

Mario Portillo, « Carlota Caufield », « Diana Bellessi », « Ana María IZA (Équateur) » & « Cristina Peri Rossi »

 

 

MERCREDI : 14

[À (re)lire]

 

Aurélie-Ondine Menninger, « Les Sonnets du jardin de Silvina Ocampo, ou le parfum doux amer du souvenir de la mère »

 

Dina Sahyouni, « Bleue comme la mer, comme l'encre suave... À propos du recueil Lettres à Bleue d'Aurélie-Ondine Menninger »

 

JEUDI : 15

 

[À (re)lire]

 

Marine Deffrennes, « La femme est-elle l’avenir de la poésie ? »

Ouattara Gouhe, « Poésie féminine et modernité : la crise du vers chez Louise Labé »

 

​​​​​

VENDREDI : 16

 

[À (re)lire]

 

Ouattara Gouhé (texte et illustration), « Louise Labé, ses Sonnets et le « pleurer-rire »poétique : fonctionnalisme et symbolique oppositionnels des quinquets2 » 

[Inédit]

@JVaudere, « Découvrir Jane de La Vaudère » 

 

 

SAMEDI : 17

[À (re)lire]

Sylvie Fabre G., « Réponse à la conversation entre Patricia Godi & Camille Aubaude (texte publié dans la Lettre n°2) »

Catherine Dubuis, « Pierrette Micheloud : la femme est l'avenir de l'humanité »

 

DIMANCHE : 18

 

[Inédit]

 

Françoise Urban-Menninger, « Petit éclairage de l’œuvre de Maximine »

 

[À (re)lire]

 

Annpôl Kassis, « Une découverte : Ondine Valmore, symboliste avant la lettre » 

Ondine Valmore, Maggy De Coster« Adieu à l'enfance / Adiós a la niñez »

 

 

LUNDI : 19

[À (re)lire]

Maggy de Coster, « Marceline Desbordes-Valmore témoin de son temps », « Prosopopée. Les Confidences de Marceline Desbordes-Valmore »

Annpôl KASSIS, « Les poèmes de Marceline Desbordes-Valmore chantés, parlés, accompagnés »


 

 

MARDI : 20

 

[À (re)lire]

Angèle Bassolé-Ouédraogo,  « Elles font danser les mots ! Poétique de la danse, danse de la poésie »
 

Jo Laporte, « Quand les femmes revisitent le mythe d'Adam et Ève. Textes sélectionnés & présentés par Jo Laporte »

 

 

MERCREDI : 21

 

[À (re)lire]

Angèle Bassolé-Ouédraogo, « Les Porteuses exilées »

Patricia Izquierdo, « Femmes poètes de la Belle Époque et formes musicales »

 

 

JEUDI : 22

 

[À (re)lire]

Roger Little, « La poésie-performance de Hanétha Vété-Congolo » 

Emmanuel Toh Bi, « Le conte interoral caribéen : une visée humanisante »

 

 

 

VENDREDI : 23

 

[(À) relire]

 

Ingrid Junillon (trad.), « Dagny Juel : textes choisis » & « Dagny Juel »

Florence Trocmé, « Geneviève Pastre »

 

 

SAMEDI : 24

 

[À (re)lire]

 

Claire Laguian, « Introduction à l’œuvre de maría castrejón : du con au féminisme genderqueer » & « Sélection de poèmes de je rentrerai beaucoup plus tard que minuit de maría castrejón »

 

[Inédits]

Claire Tastet, « Brève présentation de Conceição Evaristo » & « Judith Gautier »

 

 

DIMANCHE : 25

 

[À (re)lire]

 

Maram Al-Masri, « Bénis soient ceux... », « Qui va dire aux arbres... », « L’acte d’écrire »« Neuf mois » & « De ma fenêtre je vois des maisons » 

[Inédits]

Françoise Urban-Menninger, « j’ai une voix en moi » 

Dina Sahyouni, « Quelques lignes sur les notions de « Matripoétique » & « Patripoétique » de mon dictionnaire en construction »

 

 

LUNDI : 26

 

[À (re)lire]

 

Catherine Dubuis, « Les "Orientales" de Marguerite »

Laure Delaunay, « Alda Merini, hommage à une poète récemment disparue »

Hanen Marouani, « Discussion avec Imèn Moussa » 

 

MARDI : 27

 

[À (re)lire]

 

Maggy de Coster, « Entrevista con Celia Vázquez » & « Interview avec Celia Vázquez » 

Caroline-Eugénie Puissan, « Boutade »  & « Pastel (Boutade) » 

Chantal Robillard (poèmes & photographies), «Tombeau pour une troubaderesse »

 

MERCREDI : 28

 

[À (re)lire]

Lidia Chiarelli, « La poésie ekphrastique d'hier et d'aujourd'hui » 

Hanen Marouani, « Portrait & entretien de Myriam Soufy : Belle et Re...Belle » 

Chantal Robillard, « Na ! » & « Na Castelloza, dame du castel d'Oze »

 

JEUDI : 29

[À (re)lire]

Nour Cadour, « Extraits poétiques de mes trois recueils »

Emilie Cauvin, « La disconvenance dans La Princesse Printanière de Madame d’Aulnoy »

Hanen Marouani, « Discussion avec Imèn Moussa »

 

 

VENDREDI : 30

 

[À (re)lire]

 

Corinne Delarmor, « Pied de lys »

Michel Orban, « À Andrée Chedid »

Hanen Marouani, « Zoom sur le parcours de Cécile Oumhani » 

 

[Inédits]

Mona Azzam, « Quatuor » & «  Afrique » 

Dina Sahyouni, « Hommage à Fatma Ben Fdhila »

 

 

 

SAMEDI : 31

 

[À (re)lire]

 

Huguette Bertrand, «  L’ancêtre »

Nicole Coppey, « Danseuse amoureuse » Voir aussi le « Portrait photographique de Nicole Coppey » 

Amal Latrech, « Interview avec la poétesse Hanen Marouani » 

Mlle Poulain de Nogent, « Au sexe masculin » 

 

[Inédits]

Dina Sahyouni, « Lya Berger : une historienne des « femmes poètes » de trois pays européens »

Françoise Urban-Menninger, « Femmes poètes de l'ombre »
 

 

***

 

Pour citer ce calendrier poéféministe

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, « Calendrier du matrimoine poétique 2022 »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes 2022 | « Calendrier du matrimoine poétique 2022 », mis en ligne le 1er décembre  2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/matrimoinepoetique22

 

 

Rappel utile : comme vous le savez bien cher lectorat la revue LPpdm (dans ses versions électronique et imprimée) décline toute responsabilité juridique concernant le contenu publié par elle parce qu'elle considère que chaque auteur/auteure est libre dans le respect de sa charte déontologique, par conséquent, l'auteure/auteur est l'unique responsable du contenu de son texte, de son image, sa vidéo, etc.

 

 

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre

théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) & en version imprimée suspendue suite à un cas de force majeure de 2018 à 2020, reprise de l'édition imprimée dès 2021.

 

 

ISSN numérique : 2116-1046

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial)

La reprise de la parution imprimée se fera en 2021 

 

ISSN imprimé : 2492-0487

 

ISSN imprimé Hors-série : 2554-8174

© www.pandesmuses.fr

 

Revue consultable depuis votre mobile

 

...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter

...suivre la SIEFEGP sur Face-book

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Initiative labellisée par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 

Lettre n° 9 (Avant-première de nos dernières publications de 2016)

 

 

© Tous droits réservés

 

 

Présentation créée le 1er décembre 2022 par Aude​​​​​​

Dernière mise à jour : le 31 décembre 2022

 

Édition en cours

 

Retour à l'Accueil

 
Repost0
30 décembre 2022 5 30 /12 /décembre /2022 18:43

Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège 

 

​​​​​​

​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​Quatuor & Afrique

 

 

 

 

​​​​​

 

 

Mona Azzam

 

 

 

Crédit photo : John Singer Sargent, "Lady Speyer", domaine public, capture d'écran via Wikipédia.

 

 

Quatuor

 

 

 

Danse aux accords entravés.

Symphonie grinçante des nuits

Froides et blêmes, je m'évanouis

Telle une oasis soudain occultée.


 

 

Octave monumentale, je serai

Le manchot malveillant

Qui lentement se refait.

 

 

Mandoline de mes rêves morts,

Joue pour moi une ultime fois

Cette douce harmonie qui dort

Aux tréfonds des obscurs bois.

 

 

Joue ! Libère-moi de la hantise

Qui me happe en ses rets

Quand le vers en moi s'enlise.

 

 

 

 

Afrique

 

 

 

Ton cœur bat au rythme des tambours

Ton soleil rejaillit, Afrique

Berceau de totems auprès des basses-cours.

Calebasse exquise aux odeurs mythiques,

 

 

 

Tu renfermes en ton sein la coque du jour.

Magicienne au pays des baobabs acides.

Afrique, tu me tiens dans ton ciel de vautours,

Éveillant en moi les éléphants perfides.

 


 

Tes entrailles se mêlent à la forêt vierge

Et ta savane m'envoûte, forêt sacrée

Où je me plais à rallumer des cierges


 

 

À la mémoire de Samory et de la Reine Pokou,

À la mémoire d'une enfance perdue,

À la vie, au soleil, au parfum de la boue.

 


 

Afrique aux senteurs des mangues sucrées,

Je te veux en moi tel un talisman

Qui renaît de ses cendres au cœur d'un mot sacré.

 

 

 

* © Extraits reproduits de Mona AZZAM, Le sablier des mots, Vibration Éditions, Strasbourg, 2020 avec l'aimable autorisation de l'auteure et sa maison d'édition, pp. 13 & 62.

​​​​​​

 

***


Pour citer ces poèmes inédits du matrimoine poétique

 

Mona Azzam, « Quatuor » & « Afrique »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes 2022 | « Calendrier du matrimoine poétique 2022 » & N°12 | HIVER 2022-23 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 30 décembre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no12/matrimoinepoetique22/mona-azzam-quatuor

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Retour au Calendrier poéféministe 2022

 

Lien à venir...

Repost0
29 décembre 2022 4 29 /12 /décembre /2022 16:11

Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages | Revue de Matrimoine

 

​​​​​​

​​​

 

 

 

 

​​​​​Hommage à Fatma Ben Fdhila

 

 

 

 

​​​

 

Dina Sahyouni

 

Poéticienne, éditrice, fondatrice de la SIÉFÉGP

& de ses périodiques

 

 

 

 

Nous avons appris la triste nouvelle du décès de la poète* Fatma Ben Fdhila par l'annonce faite le 23 septembre dernier du Ministère tunisien des Affaires culturelles. :

« Le ministère des Affaires culturelles annonce avec « tristesse et regret », le décès de la poétesse, Fatma Ben Fdhila, survenu ce vendredi 23 septembre 2022. »**

Après une pénible et longue maladie, elle est morte à l'âge de 59 ans.

La romancière, poète et traductrice tunisienne Fatma Ben Fdhila est reconnue en Tunisie et ailleurs dans le monde. Sa disparition désolent et attriste beaucoup de personnes en Tunisie et en France.

En Tunisie, les poètes lui ont rendu hommage dans leur lecture intitulée « Fatma Ben Fdhila, poète des extrêmes ». Cet hommage rappelle parfaitement que Fatma Ben Fdhila était une femme révoltée contre les conditions de vie des femmes et leur situation familiale, en d'autres termes une féministe.

 

Fatma Ben Fdhila enseignait le français et avait une maîtrise en journalisme. Parmi ses œuvres en français, on cite les recueils Soutien-gorge borgne, Terre du sevrage, Pourquoi crains-tu ma nudité, Du trou de l'âme, je déborde, et bien sûr le roman Narré par deux amoureux. En 2021, la maison d'édition française Cap de l'Étang et la maison d'édition tunisienne Wachma publient en même temps son recueil de poésie bilingue français-arabe Vergers de sucre. Ses poésies portent entre autres sur l'amour et la passion amoureuse comme dans son recueil Dis maman c'est quoi l'amour ?

Ce recueil de poèmes a été traduit en français par la traductrice Laila Nassimi (poète et animatrice socioculturelle). Le recueil parle de l'amour avec sensibilité, grâce et infinie délicatesse. Fatma Ben Fdhila nous laisse y entrevoir le paradis perdu de l'enfance... Elle publie en dialecte tunisien le dernier recueil de poésie paru de son vivant (en août 2022). Cette dernière œuvre représente probablement son cri d'amour au langage tunisien.

Son apport estimable et incontestable à la poésie nous pousse à encourager les spécialistes de poésie à étudier, à traduire ses ouvrages et à vous encourager à lire et relire ses écrits.

 

 

© Dina Sahyouni, 2022.

 

 

* Ou poétesse, poétride, poétissa, etc.

** Voir URL. https://news.gnet.tn/tunisie-le-ministere-des-affaires-culturelles-annonce-le-deces-de-la-poetesse-fatma-ben-fdhila/

 

***


Pour citer ce texte inédit du matrimoine poétique

 

Dina Sahyouni, « Hommage à Fatma Ben Fdhila »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes 2022 | « Calendrier du matrimoine poétique 2022 » & N°12 | HIVER 2022-23 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 29 décembre  2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no12/orientales/no2/matrimoinepoetique22/ds-fatmabenfdhila

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Retour au Calendrier poéféministe 2022

 

Lien à venir...

Repost0
23 décembre 2022 5 23 /12 /décembre /2022 15:16

Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier mineur | Articles & témoignages

 

​​​​​​

​​​

 

 

 

 

​​​​​Quelques lignes sur les notions de

 

« Matripoétique » & « Patripoétique »

 

de mon dictionnaire en construction

 

 

 

 

​​​

 

Dina Sahyouni

 

Poéticienne, éditrice, fondatrice de la SIÉFÉGP

& de ses périodiques

 

 

 

Crédit photo : "Mother Goddess" Madhya Pradesh or Rajasthan, India, 6th-7th cents, National Museum of Korea, Seoul, domaine public via Wikipédia.

​​​​​

 

 

La « Matripoétique »/« Matripoetic » et le « Patripoétique »/ « Patripoetic » sont deux nouveaux néologismes issus du suffixe -Poétique et des préfixes Matri- et Patr(i)- des termes latins « Mater », « Pater » et par extension « Patrimonium » et « Matrimonium »). Ces deux concepts du Poéféminisme tentent de déterminer avec précision plusieurs problématiques liées aux concepts du Patriarcat et du Matriarcat, du Patrimoine et du Matrimoine ainsi que tout ce qui relève du père et de la mère, du masculin et du féminin*, des hommes et des femmes**, des masculinités, des virilités et des féminités, de la maternité et de la paternité, de la généalogie, (etc.) et à toutes leurs expressions dans la poésie, la poétique, la réception de la poésie et par expansion dans la littérature et les arts, voire à tout ce qui est considéré comme poétique.

 

Ces notions théoriques nomment ce qui existe déjà. Les « matripoétique » et « patripoétique » appartiennent au « Poéféminisme »/«Poefeminism » et ont été créées par moi (sic Dina Sahyouni) pour nommer, définir et analyser des pratiques et théories poétiques dans l'histoire de la poésie, dans la littérature et dans la poétique en général. Les traces du Pater et Mater comme du Matriarcat et du Patriarcat, du patrimoine et du matrimoine, du masculin et du féminin sont bien visibles dans la poésie, dans la poétique voire même dans le poétique et dans les études, l'histoire de la poésie et de sa réception. L'histoire de la poétique et celle de la poésie n'échappent pas au genre mais bien au contraire, elles en témoignent. Ces traces apparaissent aussi dans les représentations, les processus de la création et dans la genèse d'une œuvre poétique (cf. Le numéro spécial paru en 2014 du périodique Le Pan poétique des Muses ou les nombreuses publications sur la question du genre, de l'anglais gender, en poésie ou dans la littérature).

 

Prenons par exemple la thématique de la mer qui renvoie souvent à la mère chez les poètes ou les poèmes et écrits poétiques qui ont pour thème les pères et mères des poètes ou bien les parents d'autres personnes voire en parlant du matriarcat et de la Déesse mère (la matrice, la vie) ou de la poésie elle-même (voir plusieurs publications de la revue Le Pan poétique des Muses ainsi que le numéro 5 et la Lettre Mers/Mères). En outre, on peut penser aux poètes qui déjouent les féminins et les masculins dans leurs ouvrages...

 

Certaines œuvres poétiques sont ainsi marquées par une matripoétique telles celles de Marceline Desbordes-Valmore, Françoise Urban-Menninger, Camille Aubaude ou de Conceiçã Evaristo… Or, cela fabrique un lien commun ou un fil rouge entre des pratiques poétiques bien différentes tout en  ouvrant de nouvelles possibilités de penser leurs ouvrages et les manières d'en parler.

Bien sûr, la « Matripoétique »/« Matripoetic » et le « Patripoétique »/ « Patripoetic » sont deux concepts pluridisciplinaires et auront de nombreuses utilisations possibles dans les études poétiques, littéraires, artistiques et dans maintes autres disciplines...

 

 

* J'ai déjà consulté le peu de textes disponibles en anglais et utilisant les préfixes latins « Gyno- » et « Andro- » pour former les termes « Gynopoetic » et « Andropoetic » pour désigner entre autres le féminin et le masculin dans la poétique. Je les traduis par « Gynopoétique » et « Andropoétique » tout en me référant au « Matri- » et « Patri- » pour formuler la « Matripoétique »/« Matripoetic » et le « Patripoétique »/« Patripoetic » qui permettent non seulement de renvoyer au féminin et au masculin mais aussi aux systèmes qui en découlent et même aux origines mythiques ou non de la poésie.

** Ibidem.

 

 

© Dina Sahyouni.

 

***


Pour citer ce texte inédit du matrimoine poétique

 

Dina Sahyouni, « Quelques lignes sur les notions de « Matripoétique » & « Patripoétique » de mon dictionnaire en construction »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes 2022 | « Calendrier du matrimoine poétique 2022 » & N°12 | HIVER 2022-23 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 23 décembre  2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no12/matrimoinepoetique22/ds-matripoetique 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Retour au Calendrier poéféministe 2022

 

Lien à venir...

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | HIVER 2022-23
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* © Crédit photo : Delphin Enjolras (1865-1945), ce tableau représente des musiciennes...
  • De la finance à l'art
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens artistiques, poétiques & féministes | Dossier majeur | Articles & témoignages De la finance à l'art Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Entrevue avec & peintures de...
  • Douleur de Manfred
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Douleur de Manfred Pierre Zehnacker Poète & artiste peintre Crédit photo : Gauguin,...
  •  la chevelure du vent
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia la chevelure du vent Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit...
  • À Marlene Dumas, pour la peur abolie
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil À Marlene Dumas, pour la peur abolie Barbara Polla Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia. Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023),...
  • Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à bénévoles | Agenda poétique Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023 SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes et de Genre en Poésie Crédit photo : Conteuse,...
  • Chevelure dorée, prix de la liberté
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Chevelure dorée, prix de la liberté رنا علم / Rana Alam A enseigné au Liban & en...
  • Déchirons le voile de l’obscurantisme
    Événements poétiques | Concours Féministes| Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & filles & N°12 | Poémusique... | Dossier mineur | Florilège | Revue Poépolitique Déchirons le...
  • Les voix des femmes afghanes à Strasbourg
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Réflexions féministes sur l'actualité Les voix des femmes afghanes à Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Reportage photographique par Claude Menninger © Crédit photo : Reportage...
  • Soyons la voix des soeurs afghanes à Strasbourg
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages Soyons la voix des sœurs afghanes à Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Le visuel du rassemblement à Strasbourg...