21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 11:16

 

Extraits reproduits avec

l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions Brumerge

 

 

 Extraits choisis du recueil

 

Poèmes philosophiques de Paul Tojean 

 

 

 

Page 13

La rue déshabille les inconnues.

 

Pensée       pensée       où m'entraînes-tu ?

 

[…]

Je rêve d'un jardin semblable à celui de Renée Mauperin.

 

Page 14

 

L'être est à la source de sa réalité psychique

Assurément, toute la philosophie littéraire puise ses richesse dans l'héritage épicurien.

Je meurs d'aimer. Et pourtant je suis en vie et envie toujours d'aimer. D'aimer à en mourir. Décidément, il n'y a pas à sortir de là. Cette idée demeure la plus généreuse, sans conteste supérieure à toutes les autres, y compris de toute idée patriotique. Surtout patriotique.

 

Page 36

 

Il manque quelque chose d'essentiel à la jeunesse d'aujourd'hui et ce quelque chose est la voie de la raison, la voix d'André Breton.

 

 

Voir aussi le billet :

 

Paul Tojean, Poèmes philosophiques suivis de Questions de principe en collaboration avec Rosy Guillot aux éditions Brumerge, 2016

 

***

Pour citer ce texte

  

LPpdm, « Extraits choisis du recueil Poèmes philosophiques de Paul Tojean », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre spéciale édition 2016 [En ligne], mis en ligne le 21 octobre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/extraitspt.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire
Repost0
Le Pan poétique des musese - dans La Lettre de la revue LPpdm
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 09:41

 

Opus reçu par LPpdm et classé dans

le catalogue de la Bibliothèque Cybèle de la SIÉFÉGP

 

Note de lecture sur

 

Roxana Pãez, TraVERSée, Fidel Anthelme X, coll. Les Communs, 2016

 

 

© Crédit photo : 1ère de couverture des éditions Fidel Anthelme X, prise par LPpdm

 

Détails techniques

Titre : TraVERSée 

Poète :  Roxana Pãez

Éditions :  Fidel Anthelme X

Collection :  Les Communs

Date de parution : 1er octobre 2016

Format : agrafé 

Nombre de pages : 4 p.

ISBN :  2-911867-76-9

Adresse de la maison d'édition :

Éditions Fidel Anthelme X 9

Boulevard Chave. 13005 Marseille

Les éditions Fidel Anthelme X publient les auteur-e-s avec le soutien des Affaires Culturelles de la ville de Marseille et du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Voir aussi, Frédérique Guétat-Liviani : Présentation des Éditions Fidel Anthelme X 

 

Note de lecture :

 

Cette brève note de lecture porte sur la collection les Communs et sur le poème « TraVERSée ». La collection "Les Communs" se présente sous la forme d'un carnet carré de quatre pages, voire une carte postale carrée...  Elle est sobre et épurée comme vous pouvez le voir dans la photographie présente ci-dessus. Elle renoue avec un héritage oral de la célébration et de la diffusion de poésie par sa gratuité et par son format éditorial volant.

Quant à la TraVERSée de Roxana Pãez, elle comporte un tracé de vers, de pas, de « souliers blessés » (cf. Rimbaud) et de pieds... Or, marcher dans le sillage d'un aïeul, c'est faire des pieds et des pieds des vers. C'est cheminer avec lui différemment.

C'est garder dans sa mémoire de cette vie, l'éphémère du passage de chaun-e d'entre nous. Tracer des signes, c'est garder dans la mémoire du temps, dans le creux de l'histoire et dans celui des pages son propre tracé en pieds, car le poète* est un versificateur, est un compteur de pas ; ceux de son cœur et de sa mémoire. Ce poème est un voyage poétique aux entrailles des langues, des cœurs et de la souvenance.

 

 

* Ici, ce neutre est celui de la langue française, usage par défaut censé ne pas trop alourdir la phrase...

***

Pour citer ce texte

  

Dina Sahyouni, « Note de lecture sur  Roxana Pãez, TraVERSée, Fidel Anthelme X, coll. Les Communs, 2016 », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre spéciale édition 2016 [En ligne], mis en ligne le 20 octobre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/travsersee.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 13:33

 

Poème

Avant-Première de l'ouvrage Mes pensées parution en 2017

 

Pourquoi ?

 


 

Parce qu'aimer est une chose fragile

Parce que l'amour est un oiseau bleu

parce que tes yeux ne seront plus les mêmes

Parce que mes yeux sont déjà bleu noir

parce que les battements de mon cœur sont insupportables

parce que ton amour m'émeut infiniment

parce que tu es ce que tu es

parce que le passé est le passé

parce que l'aube des amours n'arrivera plus jamais

parce que je t'aime mais pas comme tu l'entends

parce que tout cela n'est qu'une mauvaise supercherie, peut-être...

Parce que je ne serai jamais à toi et tu ne seras jamais à moi

parce que j'ai cherché ton ombre toute ma vie

parce que je t'ai cherché dans le monde entier

parce que je t'ai toujours connu

parce que le cygne ne chante que quand il meurt

parce que mon handicap est là

parce que c'est déjà trop tard, toujours trop tard...

parce que ma jeunesse est derrière moi

parce que je suis déjà vieille, trop vieille pour aimer

parce que je ne suis qu'une image clouée par la souvenance

parce que mon corps est mort et mon cœur aussi

parce que je ne connais pas la jalousie mais la peur

parce que je ne serai pas comment t'aimer

parce tu ne me comprendras jamais

parce que tu es l'ami et l'enfant dont je rêve

parce que tes mains ne touchent pas l'horizon

parce que mes mains s'agrippent déjà aux cieux

parce que nos jours sont teintées du bleu violet

parce que tout s'efface quand une larme lourde de souvenirs

s'écroule sous son poids sur ma joue ridée et pâle

parce qu'elle n'est ni la première, ni la dernière

elle n'est qu'une nouvelle blessure ouverte dans mon cœur

parce que mes yeux disparaissent sous l'amas des larmes

et les tas de « parce que » qui font ma vie.


 

© DS, poème écrit en 2016

Sur les amours incomprises (voire vues comme impossibles)

des personnes âgées et/ou handicapées dans nos sociétés normées

 

***

Pour citer ce poème

  

LPpdm, « Dina Sahyouni "Pourquoi ?" avant-première de Mes pensées parution en 2017 », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre spéciale édition 2016 [En ligne], mis en ligne le 19 octobre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/pourquoi.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire
Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 11:38

 

Œuvre reçue par LPpdm et classée dans

le catalogue de la Bibliothèque Cybèle de la SIÉFÉGP

 

Guy Vieilfault
Celles qui marchent près de nous
préface de Christian AMSTATT, prix d'édition poétique de la ville de Dijon 2016
éd. Les Poètes de l'Amitié, coll. Poésie, 64 p., 10 €

 

 

 

© Crédit photos :  Dans l'ordre, 1ère et 4ème de couverture de l'éditeur, prises par LPpdm

 

 

Extrait de la préface

 

Entre ce qui fut et ne sera plus jamais , s'inscrit la voie étroite du poète qui voit dans l'amour tout le bonheur du monde, à défaut d'assurer comme le faisait jadis Aragon, son mentor, qu'il n'y a pas d'amour heureux.

Et puis ce magnifique poème, « Prophète » chargé d'une certaine désillusion devant la conception du monde que se font certaines compagnes ou passantes… et qui clôt le recueil sans être un désaveu des textes précédents mais pose une interrogation essentielle :

« Bientôt / je vous le dis/ viendra la femme / aux jambes serrées comme les lèvres du dédain / alors / des vents sidéraux assécheront les océans / les mâles pleureront leur semence/ la femme-homme se tarira / et ce sera la fin du monde... »

Homme parmi les hommes, poète parmi les poètes, les vrais, Guy Vieilfault dont les pas n'ont cessé de chercher, en parcourant le monde, le regard de tant de passantes, « Celles qui marchent près de nous » ne manquera pas de rencontrer celui des lecteurs de ce beau recueil. J'ajoute pour terminer que Guy Vieilfault a publié de nombreux ouvrages de nouvelles et de poésie, récompensés par des prix prestigieux.

Christian Amstatt

Poète, conférencier et écrivain. A publié 7 recueils et un roman. A obtenu divers prix et récompenses littéraires

(extrait reproduit dans les mêmes conditions de sa publication originale avec l’aimable autorisation des Poètes de l'Amitié)

 

Poète : Guy Vieilfault

 

Détails techniques

Titre : Celles qui marchent près de nous 

Auteur :  Guy Vieilfault

Éditions :  Les Poètes de l'Amitié

Collection :  Poésie

Illustration :  Visuel de la couverture : Bibliothèque municipale de Dijon. Base enluminure Institut de recherche et d'histoire de Textes CNRS - Ministère de la Culture, Dijon - BM - ms 2968 f28 bis Annonciation/Heures à l'usage de Rome, vers 1480-1490

Date de parution : septembre 2015

Format : broché

Nombre de pages : 64 p.

Mise en page :  Stephen Blanchard en son atelier "des Marcs d'Or" à Dijon pour le 18ème printemps des poètes 2016.

Prix : 10 € TTC

ISBN : 978-2-917754-15-3

EAN : 9782917754153

Site de l'éditeur : http://poetesdelamitie.blog4ever.com/

 

Réception par la presse et/ou les médias :

Dina Sahyouni, À propos de Guy Vieilfault, Celles qui marchent près de nous, préface de Christian AMSTATT, prix d'édition poétique de la ville de Dijon 2016 éd. Les Poètes de l'Amitié, coll. Poésie, 64 p. (texte à paraître imprimé dans le Numéro spécial 2016 du Ppdm en décembre 2016)

 

Avis du Ppdm 

De la versification classique, des vers libres, des rimes, de belles images et une belle plume, voilà pourquoi ce recueil ne peut que plaire à nos lectrices, et de leur rappeler le magnifique poème de Charles-Baudelaire « À une passante », à lire absolument ! D. Sahyouni pour LPpdm

***

Pour citer ce texte

  

LPpdm, « Guy Vieilfault, Celles qui marchent près de nous, préface de Christian AMSTATT, prix d'édition poétique de la ville de Dijon 2016 éd. Les Poètes de l'Amitié, coll. Poésie, 64 p., 10 € », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre spéciale édition 2016 [En ligne], mis en ligne le 19 octobre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/guy-vieilfault.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire
Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel et I have a dream
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie audiovisuelle À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel & I have a dream Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel À mesure que...
  • Adieu Philippine (film de 1962)
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Chroniques de Camillæ | Revue culturelle d'Europe Adieu Philippine (film de 1962) Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/ https://camilleaubaude.wordpress.com/ C’est magique de voir enfin...
  • Frivole et Le jardin douceur
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie érotique Frivole & Le jardin douceur Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel © Crédit photo : Sarah Mostrel, "Fête", peinture. Frivole...
  • Le désir...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques sur Le Printemps des Poètes 2021 Le désir... Anick Roschi Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité et...
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Carte blanche à une artiste | Poésie audiovisuelle Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité & Savoir espérer dans la foi Nicole Coppey Site officiel : http://www.nicolecoppey.com/ Chaîne officielle...
  • Les amants et Le baiser
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques Les amants & Le baiser Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem...
  • Je vous aime
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Je vous aime Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme...