10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:00

 

 

 

Appel à communication


La SIEFAR a le plaisir de vous annoncer l'appel à communication de son prochain colloque International :

 

Enfanter : discours, pratiques et représentations

de l’accouchement dans la France
d’Ancien Régime
 

 

  http://www.siefar.org/local/cache-vignettes/L197xH250/Gravure-Enfantement-14c29.jpgCrédit photo : Gravure, Enfantement

 

 Les propositions sont à envoyer avant le 30 juin 2013
 

 

Organisation 

 Société internationale pour l’étude des femmes de l’Ancien Régime (SIEFAR)

 En partenariat avec :
– Université Columbia à Paris
– Reid Hall- Université de Liège
– FER ULg- Université de Nantes
– L’AMO

Dates : 31 janvier – 1er février 2014

Lieu : Paris, Reid Hall, rue de Chevreuse, 75006 Paris

Comité organisateur
· Laetitia Dion (U. Lyon 2/Siefar)
· Adeline Gargam (U. Brest/Siefar)
· Nathalie Grande (U. Nantes/Siefar)
· Marie-Elisabeth Henneau (U. Liège/Siefar)

Les propositions sont à envoyer pour le 30 juin 2013 aux quatre adresses suivantes :
·
laetitiadion@free.fr
· a_gargam@yahoo.fr
· nathalie.grande@univ-nantes.fr
· mehenneau@ulg.ac.be

Appel à communication

L’accouchement fut, pendant de nombreux siècles, un art du ressort des femmes. Du Moyen Âge jusqu’au Grand Siècle, les femmes ont exercé leur monopole sur la pratique des accouchements en ville comme à la campagne. Mais dès le XVIIe siècle, la médicalisation de la science obstétricale a opéré un bouleversement des rôles et induit, à la fin du XVIIIe siècle, une inversion faisant de ce territoire gynocentré un territoire désormais androcentré. Cette histoire de la mise au monde passionne depuis plusieurs décennies des historiens, comme Mireille Laget (Naissances : l’accouchement avant l’âge de la clinique, Paris, Le Seuil, 1982) et Jacques Gélis (L’arbre et le fruit, la naissance dans l’Occident moderne, XVIe-XIXe siècles, Paris, Fayard, 1984 ; La sage-femme ou le médecin, Paris, Fayard, 1988). Jusqu’à aujourd’hui, cette question de l’accouchement a principalement été envisagée d’un point de vue historique, anthropologique et sociologique, à travers les croyances, les rites, les pratiques, le vécu, la souffrance, ainsi qu’à travers les mutations survenues dans l’Europe moderne.


L’objectif de ce colloque est de traiter la question selon une nouvelle approche en envisageant l’accouchement du point de vue du « genre ». Il s’agit de déterminer s’il a existé en France une science obstétricale féminine et masculine et d’en définir les caractéristiques sexuées à la lumière des textes et de l’iconographie, notamment en explorant dans une perspective comparatiste les pratiques, les théories et les pédagogies mis en place par les sages-femmes, par les chirurgiens accoucheurs et par les autorités religieuses. Trois axes de réflexion peuvent être envisagés :


1. L’accouchement en tant qu’acte médical (perspective scientifique)

 
Il s’agit de confronter et de comparer les pratiques obstétricales des sages-femmes et des chirurgiens accoucheurs, d’en explorer les caractéristiques et les spécificités, d’en observer les éventuelles similitudes et différences pour chercher à déterminer s’il existait un art obstétrical typiquement féminin. À travers cette confrontation, on tentera de mettre en lumière l’apport des femmes à l’obstétrique. Dans cette perspective, on pourra s’intéresser aux :

a. Pratiques médicales de l’accouchement (rituels et gestes obstétricaux en usage, objets et instruments, préventions chirurgicales et sanitaires…)
b. Discours médicaux, traités et manuels d’obstétrique : les techniques et les pratiques médicales, l’instrumentation et la médecine de l’accouchement (pharmacopée en usage pour les maladies puerpérales).
c. Représentations littéraires et iconographiques de l’accouchement


2. La femme enceinte et la parturiente (perspective pédagogique)

 
On s’intéressera à la pédagogie de l’accouchement auprès de la femme enceinte et de la parturiente. On pourra confronter les pédagogies obstétricales et voir s’il existait, ou non, une pédagogie sexuellement différenciée à l’égard de la femme enceinte et de la parturiente.

a. Pédagogie destinée aux femmes enceintes en vue de la préparation à l’accouchement.
- Manuels et traités sur l’art des accouchements : typologie, contenu, destinataires …
- Méthodes, matériels et supports pédagogiques
b. Discours religieux à propos de et destinés aux femmes enceintes et accouchées
c. Représentations littéraires et iconographiques de la femme enceinte et de l’accouchée


3. Les maîtresses de l’art (perspective polémique)

 
Il s’agit de présenter quelques parcours exemplaires de l’art d’être sages-femmes, de leur formation et de leur « carrière », de leur difficile co-existence avec les représentants masculins de la science, d’interroger les discours qui leur sont adressés par les autorités (de la société, de la science ou de la religion) et les représentations diverses qu’elles ont pu susciter.

a. Représentations des maîtresses de l’art
- à travers les trajectoires de praticiennes méconnues ou laissées pour compte - sages-femmes de charité, sages-femmes libérales ou pensionnées et sages-femmes de prison - qui ont pratiqué l’accouchement en milieu urbain, campagnard et carcéral.
- à travers les représentations littéraires et iconographiques
b. Débats à propos du partage de la science obstétricale : les conflits d’intérêts entre médecins, chirurgiens et sages-femmes
c. Discours religieux (catholiques et protestants) destinés aux sages-femmes (avortement et contraception, baptême sous condition…).

Appel également en ligne sur le site de la SIEFAR

 

SIEFAR

Société Internationale pour l’Étude des Femmes de l’Ancien Régime

www.siefar.org

contact@siefar.org

 

Pour citer ce billet

« Colloque international : « Enfanter : discours, pratiques et représentations de l’accouchement dans la France d’Ancien Régime »», in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : « Le printemps féminin de la poésie », Hors-Série n°1 [En ligne], sous la direction de C. Aubaude, L. Delaunay, M. Gossart, D. Sahyouni & F. Urban-Menninger, mis en ligne le 10 mai 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-enfanter-discours-pratiques-et-representations-de-l-accouchement-dans-la-france-d-ancien-regime-117609015.html/Url.http://0z.fr/tsJwH

 

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Hors-Séries du Ppdm
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:00

 

Avant-première

    Diapos Expo de Rodez par Éric Guillot

 

 
Le Pan poétique des muses a le plaisir de vous annoncer l'exposition d'Éric Guillot (poète, artiste et journaliste) à Rodez en juin 2013. L'artiste y expose des photos, collages et assemblages d'objets. Vous trouvez toutes les informations utiles dans la présentation réalisée par l'artiste et intégrée ci-dessous :
 

Avertissement : ce document pdf est protégé tous droits réservés 


 


 

Pour citer ce texte

 

LPpdm, « Diapos Expo de Rodez par Éric Guillot », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : « Le printemps féminin de la poésie », Hors-Série n°1 [En ligne],  sous la direction de C. Aubaude, L. Delaunay, M. Gossart, D. Sahyouni & F. Urban-Menninger, mis en ligne le 10 mai 2013.  Url. http://www.pandesmuses.fr/article-diapos-expo-de-rodez-par-eric-guillot-117611131.html/Url. http://0z.fr/IYYKu

Artiste

Éric Guillot

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Hors-Séries du Ppdm
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:00

 

Préambule

Invité de la Journée du 13 mars 2013

 

Que puis-je dire sur cette belle réunion ??


Gérard Chambre

 

 

La poésie se lit certes... Mais aussi et surtout se dit, se chante et s'enchante lorsqu'elle quitte les lèvres pour s'envoler comme un parfum qui boulverse, qui tourneboule les mots, les magnifient, en se perchant sur les murmures du chant de la voie et en venant se poser sur les ailes de l'ange qui l'écoute..... Pétrifié d'étonnement.

 


Il faut réveiller les poèmes! les faire éclore comme un bourgeon fragile qui soudain par magie explose sous la langue, laissant apercevoir les mystères de celle qui les ont imaginé.
Il faut réveiller le monde avec les mots, lui faire perdre les sens, l'arracher des sables mouvants de son immobilisme, l'emmener de l'autre côté du mur du son, dans les manèges de ses rêves et les abysses de ses désirs.



On ne peut se contenter d'écrire et de donner à lire... On n'a plus le temps de murmurer... Il faut que le poème devienne une vague immense qui emporte tout sur son passage et jette sur le sable un monde renversé, éperdu de tendresse, d'enfance et de beatitude (bea-attitude !)

Lorsqu'on lit un poème il faut le prendre à bras le corps, le caresser, le lècher, le faire vibrer, de toutes ses forces, le porter au plaisir pour qu'il brille dans le regard de l'autre.
 

 

Il ne faut pas qu'un poème soit une fleur qui se fane trop vite par manque de l'eau de la vie, un poème est un fruit qu'il faut faire croquer a pleine bouche, une petite cerise dont on lèche d'abord la peau, puis dans la chair de laquelle on enfonce voluptueusement les dents, dont le jus s'écoule goutte à goutte, comme des "gouttes de chant", et dont le noyau magnifique apparaît enfin pour qu'on le polisse longtemps, longtemps, sous la langue sur les lèvres jusqu'à sa pureté et sa douceur infinie...

Enfin, pour résumer, un poème ça se lit avec force et acharnement !!!!!

 

    

 

Pour citer ce billet

Gérard Chambre,  «  Que puis-je dire sur cette belle réunion ?? », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : « Le printemps féminin de la poésie », Hors-Série n°1 [En ligne], sous la direction de C. Aubaude, L. Delaunay, M. Gossart, D. Sahyouni & F. Urban-Menninger, mis en ligne le 10 mai 2013. Url.http://www.pandesmuses.fr/article-que-puis-je-dire-sur-cette-belle-reunion-117624065.html/Url.http://0z.fr/l8wd7


Auteur/Autrice


Gérard Chambre

 

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Hors-Séries du Ppdm
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:00

 

 

Annonce de parution


Georgeta Adam, Imaginarul poeziei feminine,

 

Niculescu, Bucureşti, 2010


          

 Couverture, Imaginarul poeziei feminine par Georgeta Adam

©Crédit photo : Couverture de l'éditeur- Imaginarul poeziei feminine   


Titre : Imaginarul poeziei feminine 
Autrice : Georgeta Adam 

Éditions :  Niculescu

Parution :  2010
Collection : N/A
Genre : Essai

Pages : 304p.

Format : 13x20

Couverture illustrée

Prix : 9,81 lei

ISBN  : 978-973-748-499-4

Livre disponible chez l'éditeur : url. http://www.infocarte.ro/niculescu-editura-detalii-42

Url.  http://www.infocarte.ro/imaginarul-poeziei-feminine-carte-detalii-5583 

 

Présentation en français de l'essai par l'autrice
Dr. Georgeta Adam
 

Pour citer ce billet

LPpdm, « Georgeta Adam, Imaginarul poeziei feminine, Niculescu, Bucureşti, 2010 », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : « Le printemps féminin de la poésie », Hors-Série n°1 [En ligne], sous la direction de C. Aubaude, L. Delaunay, M. Gossart, D. Sahyouni & F. Urban-Menninger, mis en ligne le 10 mai 2013. Url.http://www.pandesmuses.fr/article-georgeta-adam-imaginarul-poeziei-feminine-117624470.html/Url.http://0z.fr/QPD3G

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Hors-Séries du Ppdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...
  • Barbara Polla (dir.), Équinoxe, recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Annonces diverses | Annonce de parution Barbara Polla (dir.), Équinoxe recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020 LE PAN POÉTIQUE DES MUSES a le plaisir de vous annoncer...
  • Mer infamilière
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Mer infamilière Texte de Carole Clotis Œuvres artistiques de Poline Harbali Site officiel © Crédit photo: P oline Harbali, Série Le Damas des autres, no 1. « Et ce jour-là les grands vaisseaux,...
  • Nous ferons l’amour et Mon souffle dessine
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie Nous ferons l’amour & Mon souffle dessine Textes de Sylvia Undata Site officiel Poèmes reproduits de son recueil érotique Murmures avec son aimable autorisation...