27 janvier 2022 4 27 /01 /janvier /2022 17:40

​​​

REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations| Revue Matrimoine | Revue culturelle d'Orient & d'Afrique 

​​​​​

 

 

 

 


 

 

Leïla Ben Sidera :

 

 

portrait de la première cantatrice

 

 

musulmane à l'Opéra Comique à Paris

 

 

 

​​

 

 

L'Égyptienne

 

Document choisi, photographié, transcrit & retitré pour ces revues par Dina Sahyouni

 

 

 

© ​​​Crédit photo : Portrait photographique de la cantatrice Leila Ben Sidera, image prise par DS. du périodique féministe L'Égyptienne.

 

Une jeune cantatrice musulmane

 

 

 

 

 

Mademoiselle Leïla Ben Sidera

   

 Nous sommes heureuses de publier dans ce numéro la photographie de la première jeune fille musulmane admise à l'Opéra Comique de Paris. Mlle  Ben Sidera qui est la petite-fille d'un grand savant algérien El Kassem ben Sidera, a brillamment débuté cette année dans les « Contes d'Hoffman ». Elle y a joué avec beaucoup de sureté et de talent le rôle si difficile de la Poupée. Sa voix fraîche et mélodieuse qu'elle module avec beaucoup d'art, lui réserve sans doute beaucoup d'autres succès. Elle jouera cet hiver dans « Lakmé ».

    Nous ne pouvons qu'adresser nos plus chaleureuses félicitations et nos vœux les plus fraternels à cette charmante coreligionnaire.

    Grâce à elle, l'émancipation de la femme musulmane vient de franchir une nouvelle étape qui lui ouvre désormais un nouveau champ d'activité dans le domaine de l'Art.*

 

© ​​​Crédit photo : La page Hors-texte de la cantatrice Leïla Ben Sidera, image prise par DS. du périodique féministe L'Égyptienne. 

 

 

 

* Voir L'Égyptienne : revue mensuelle : féminisme, sociologie, arts ["ensuite" politique, féminisme, sociologie, art]. Octobre 1929, 5ème Année, N° 50, « Hors-Texte », p. 1. Le périodique en question appartient au domaine public. ​ÉGYPTIENNE (L'), revue mensuelle : féminisme, sociologie, arts ["ensuite" politique, Ce périodique féministe a été fondé en 1925 par Hoda CHARAOUI, sa rédactrice en chef était Ceza NABRAOUI. 

 

 

***

 

 

Pour citer ces texte et images

 

​L'Égyptienne, « Leïla Ben Sidera : portrait de la première cantatrice musulmane à l'Opéra Comique à Paris​ », texte illustré réédité de L'Égyptienne : revue mensuelle : féminisme, sociologie, arts ["ensuite" politique, féminisme, sociologie, art], (1929, N° 50), document choisi, photographié, transcrit & retitré pour ces revues par Dina Sahyouni, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne-Hiver 2021-22 « Célébrations » & Revue Orientales, « Les figures des orientales en arts et poésie », n°1mis en ligne le 27 janvier 2022. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/orientales/no1/no10/egyptienne-cantatrice

 

 

 

Mise en page par Aude

 

© Tous droits réservés

 

Retour au N° 1

Retour au sommaire du N°10

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES ET REVUE ORIENTALES - dans Numéro 10 REVUE ORIENTALES Féminismes
27 janvier 2022 4 27 /01 /janvier /2022 12:31


Numéro Spécial | Printemps 2022 | Critique & Réception

 

 

 

 

 

 

 

Filière de femmes

 

 

d'Anna Jouy, paru aux éditions Sans Escale

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte par

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

© Crédit photo :  Première couverture illustrée de Filière de femmes d'Anna Jouy, éditions Sans Escale, photographie fournie par la critique. 

​​​​​​​

 

Née en 1956 en Suisse romande, Anna Jouy y vit et y travaille. Elle met en scène des spectacles, écrit de la poésie et des chansons pour des musiciens. Quand elle parle de son écriture dans une interview, elle évoque des « flots d'encre » et « une navigation intérieure ».


 

 

 

 

Dans son dernier ouvrage « Filière de femmes », le ton est donné d'emblée dans le titre.  Sur un bateau, la filière ou « ligne de vie » n'est autre qu'un câble centrant le port du bateau afin d'empêcher la chute des personnes à l'eau, la filière est ainsi solidement arrimée à des points fixes.

La narratrice qui remonte « sa filière » illustre cette image, son corps, son esprit, son âme la tiennent amarrée à celles qui l'ont précédée. Elle élabore dès lors, une généalogie souterraine où les femmes faites de la même chair qu'elle s'emboîtent les unes dans les autres à l'instar de poupées russes ou matriochkas dont l'étymologie signifie tout à la fois mère et matrone.

C'est ainsi que le lecteur rencontre au fil des pages des figures dont les photos ont été punaisées sur une table. Défilent ainsi Hyacinthe-Céline, Maria Agathe, Emma, Berthe et enfin Marguerite, la mère de la narratrice.

L'auteure les traque de sa plume acérée dans une série de portraits qui débusquent sous la peau des mots, celles de femmes, battues, violées, soumises mais aussi révoltées.

 

Anna Jouy nous a prévenus « Je ne sais pas encore ce que je vais soulever. De femmes silencieuses, mon sang en est plein » et d'ajouter « Pourtant je suis bel et bien de ces femmes mal femmées... »

Derrière ces portraits de femmes surgissent ceux d'hommes violeurs sans état d'âme tel Isidore qui terrorise sa femme et ses enfants et dont on apprend que « Mère et fille sont à lui, il en fait ce que bon lui semble, il les tripote, les viole, les tape, si bon lui semble. Et les fils, pareil. »

 

Nul doute qu'Anna Jouy possède l'art de pénétrer au plus profond de l'inconscient de l'âme humaine et d'en ramener dans une écriture sulfureuse et irradiante l'horreur absolue qui répond parfaitement à la définition du concept philosophique développé par Hannah Arendt, à savoir la « banalité du mal » qui réside dans la quotidienneté à commettre les crimes les plus odieux.

 

Cette recherche dans «  l'obscur » dont Henri Meschonnic  nous affirmait « qu'il travaille en nous », fait remonter à la surface, l'obscénité du désir du mâle en rut tel Armand dont la narratrice nous dit « Armand est mort. Mais son ombre ne s'en va pas » et d'ajouter « Les femmes, il n'y connaît rien de fait. Il n'y a que le désir ; pour ça, il est au clair. C'est de ne rien savoir d'elles qui le pousse à les embrocher, les unes après les autres... »

 

La violence du verbe aux images éblouissantes et éruptives traverse le corps du texte, le bouscule, le fait basculer de l'autre côté des mots où se trame dans le non-dit, le secret des origines dont il importe à l'auteure de « Forcer les silences, les héritages glauques ».

 

Parmi tous ces portraits de femmes, celui de Hyacinthe-Céline, « la souche-femme » nous donne à voir celui d'une femme libre dont la narratrice s'empare, elle se « l'approprie » pour plonger dans les limbes d'un voyage intérieur en quête d'un passé dont elle déclare « Le passé, je le suis de ma main, comme un cordon ombilical » .

 

L'image de la couverture de ce livre due à Baptiste Gaillard en illustre les dernières pages qui désignent « le secret » qui « se cache dans la doublure de ces gens... » et plus particulièrement le « rapiéçage  cousu sur la toile de famille » dont « les femmes sont toutes des tacons généalogiques ».

 

Nul ne peut sortir indemne de cette lecture qui tel un brûlot attise sous la cendre les âmes vives et les corps suppliciés qui nous ont mis au monde.


 

 

 

© F. Urban-Menninger

 

 

***

 

Pour citer ce texte inédit​​​​​

 

Françoise Urban-Menninger, « Filière de femmes d'Anna Jouy, paru aux éditions Sans Escale », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 27 janvier 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/fum-filieredefemmes

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 

Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 18:17

 

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm)


 

REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE

 

ENTRE THÉORIES & PRATIQUES

 

 

 

 

N°10 | AUTOMNE-HIVER 2021-22


 

 

 

CÉLÉBRATIONS

 

VOLETS 1 & 2

 


 

DES LAURÉATES & LAURÉATS*

 

DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN

 

& DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE 

 

AVEC LES INVITÉES : Maram AL-MASRI, 

 

LA DIRECTION DES ÉDITIONS DES FEMMES-

 

Antoinette FOUQUE & Catherine GIL ALCALA

 

 

 

 

© Crédit photo :  Mariem Garaali Hadoussa,"Les mains tisseuses de rêves", tableau.

 

 

 

 

 

 

SOMMAIRE**

 

 

DATE BUTOIR POUR Y PARTICIPER :

 

30 SEPTEMBRE 

15 OCTOBRE 2021

 

MISE EN LIGNE JUSQU'AU  31 JANVIER 2022

 

DEUX VOLUMES 

 

 

APPEL À CONTRIBUTIONS DU 10ème NUMÉRO 
 

 

 

Les lauréates et lauréats de l'Académie Claudine de Tencin de la SIÉFÉGP depuis sa création sont :

Etel Adnan, Mika, Éditions Des Femmes-Antoinette Fouque, Sabine Huynh, Florence Trocmé, Angèle Paoli, Conceição Evaristo, Daniel Rodriguez, Izabella Borges, Béatrice Bonhomme, Adrienne Rich, Sarah Mostrel, Camille Aubaude, Françoise Urban-Menninger, Nicole Coppey, Maggy De Coster, Louise Michel, Marceline Desbordes-Valmore, Yolaine Blanchard, Stephen Blanchard, Annpôl Kassis, Nathanaël et Nadine Adra.***

 

 

 

Rappel utile : comme vous le savez bien cher lectorat la revue LPpdm (dans ses versions électronique et imprimée) décline toute responsabilité juridique concernant le contenu publié par elle parce qu'elle considère que chaque auteur/auteure est libre dans le respect de sa charte déontologique, par conséquent, l'auteure/auteur est l'unique responsable du contenu de son texte, de son image, etc.

 

* Cet usage binaire est uniquement utilisé pour éviter d'encombrer la page, l'écriture inclusive ne convient pas à toute l'équipe. **Lien à venir. ***On cite en désordre alphabétique leurs noms. Le sommaire du numéro sera accessible à partir du 30 novembre 2021.

 

 

Notre concours "Célébrations", dédié aux créatrices, récompense dix dessins colorés, (photographies ou tableaux) & dix poèmes sur le thème "Célébrations" par une publication (numérique puis imprimée par un classement des gagnantes) dans ce numéro & deux attestations officielles aux deux premières.

Date butoir : du 15 septembre au 10 octobre 2021. Une ou deux contributions par créatrice pour chaque catégorie. Objet : Concours LPPDM 2021". Contact : contactlppdm@pandesmuses.fr

 

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre

théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) & en version imprimée suspendue suite à un cas de force majeure de 2018 à 2020, reprise de l'édition imprimée dès 2021.

 

 

ISSN numérique : 2116-1046

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial)

La reprise de la parution imprimée se fera en 2021 

 

ISSN imprimé : 2492-0487

 

ISSN imprimé Hors-série : 2554-8174

© www.pandesmuses.fr

 

Revue consultable depuis votre mobile

 

...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter

 

...suivre la SIEFEGP sur Face-book

Initiative labellisée par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 

Lettre n° 9 (Avant-première de nos dernières publications de 2016)

 

© Tous droits réservés

 

Présentation créée le 25 août 2021

par Aude & David SIMON

 

Édition en cours

 

Dernières mises à jour le 25 septembre 2021 (changement de la date butoir pour une raison interne à la rédaction), le 30 novembre 2021 (ajout du lien Web du sommaire), le 22 décembre 2021 (ajout de la date de la fin des publications du volet 2 du numéro), le 5 janvier 2022 (ajout de notre communiqué de presse)

[COMMUNIQUÉ DE PRESSE DES PÉRIODIQUES DE LA SIÉFÉGP DU 5 JANVIER 2022]

 

À la suite de nombreuses positions belliqueuses des personnalités politiques & des pro/anti vaccinés ou non-vaccinés, on continue d'encourager chaque individu à protéger sa vie & la vie de ses semblables par une autodiscipline éthique & à l'aide du vaccin.

Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 18:17

 

 

 

N°10 | AUTOMNE-HIVER 2021-22

 

 

 

 

N°10 | SOMMAIRE

 

 

 

 

 

 

CÉLÉBRATIONS

 

 

 

 

Page en construction...

 

Fin de la mise en ligne du numéro le 31 janvier 2022

 

pour le numéro en ligne

 

& deux volumes imprimés 2022

​​​​​

 

 

 

 

CÉLÉBRATIONS

 

 

© Crédit photo :  Mariem Garaali Hadoussa,"Les mains tisseuses de rêves", tableau.

 

 

Équipe de la version en ligne :

Rédaction de la revue 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

Couverture illustrée par

Mariem Garaali Hadoussa

Illustrations par 

Collectif d'artistes

Réalisation technique :

Aude & David Simon 

Nous écrire :

contactlppdm@pandesmuses.fr, contact@pandesmuses.fr. 

 

 

ISSN numérique : 2116-1046

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) 

 

& en version imprimée

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial) 

 

ISSN imprimé : 2492-0487

 

ISSN imprimé Hors-série : 2554-8174

 

Logodupan

© www.pandesmuses.fr

 

Rappel utile : comme vous le savez bien cher lectorat la revue LPpdm (dans ses versions électronique et imprimée) décline toute responsabilité juridique concernant le contenu publié par elle parce qu'elle considère que chaque auteure/auteur est libre dans le respect de sa charte déontologique, par conséquent, est l'unique responsable du contenu de son texte, de son image, etc.

 

Sommaire 

 

 

 

Avant-propos & Éditorial

 

​Dina Sahyouni, « ​La poésie est un scandale langagier  » 

 

Bémols artistiques

 

Hanen Marouani (deux illustrations), « Célébration imprévue (bis) »

Catherine Melin, @Vebemika & d'autres fans de Mika (photographies, portrait & poème)« Mika célébré par ses fans »

Sarah Mostrel, « Célébration en six œuvres artistiques »

Dorra Azzouz (poème & peintures inédits), « Célébration en deux peintures & un poème »

 

Entretiens poétiques, artistiques & féministes

 

 


 


Articles & témoignages

 

Dossier majeur

 

Célébrations

 

Stefania Pisano, Maaria Teresa Rastiello & Silvia Cocco« La poésie et la prose de Maggy De Coster étudiées à l’Université italienne à travers le prisme de l’autotraduction et de l’intuitisme », trois volets inédits

 

 

Dossier mineur 

 

Muses & Poètes

 

Poésie, Femmes & Genre

 

 

Hanen Marouani, « Interview avec Dorra Azzouz »

 

Poéticiennes ou théoriciennes de la poésie 

 

 

Florilège  

 

 

Dossier majeur

 

Lidia Chiarelli, « Collage numérique pour la Journée Internationale des Droits des Filles »

Hanen Marouani (poèmes & illustrations), « Célébration imprévue »« Ma fille est mon bonheur » & « Toute fille est une vie »

Mariem Garaali Hadoussa (poèmes & illustration) « Et l'âme renaît »

Catherine Melin, @Vebemika & d'autres fans de Mika (photographies, portrait & poème)« Mika célébré par ses fans »

Sonia Maatoug, « Vole ma fille, vole »

Dina Sahyouni, « Le matin des lumières », « Portrait d'elle / لوحة منها » 

Thibault Jacquot-Paratte, « Ma fille va dominer le monde »

 

Dossier mineur

 

Sylvia Schneider, « Il est des femmes » & « Mille et une femmes » 

Marie-Jeanne Langrognet, « Les femmes afghanes et les autres »

Maggy De Coster« Femme mutique » & « Déphasage »

Ondine Valmore (aïeule), Maggy De Coster« Adieu à l'enfance / Adiós a la niñez », traduction inédite

​Nadine Adra (photographie & poème inédits), « Fantôme fondu »

Frédéric Andreu« La plus rouge », « Rêve de toi » & « Traversée » 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, « Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 » 

Corinne Delarmor« La phrase », « Ridule d'amour », « La femme »

Ciela Asad, « La niña que sabe » poème en prose engagé » poème en prose engagé

Mustapha Saha, « Splendeur et solitude d'Isadora Duncan »

Catherine Andrieu​​, « Piano sur l'eau (extrait) »

Barbara Polla, « Il m’appelait Cassandre » 

​Hélène Vacaresco (aïeule),  « Dédicace »  « À ma patrie », « En traîneau » & « Avenir » 

Dina Sahyouni, « Se lève le soleil /تشرق الشمس » 

Sabine Aussenac, « Esther Ada », « Celle qui dit », « J'aimerais embrasser le passé sur la bouche », & « Léopoldine un soir de juin »

 

Muses au masculin 

 

Mustapha Saha, « Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam »

Pierre Zehnacker (poème & photographie), « Dans le silence »

 

La poésie dans tous ses états ou Varia  

Camille Aubaude, « Camille Aubaude, « Chronique du Marché de la Poésie, Paris, du 19 au 24 octobre, stand 307, La Maison des Pages »

 

Instant poétique en compagnie de...

 

 

Poètes âgés de moins de 26 ans

 

 

Poésie des ancêtres (aïeules/aïeux)  

Se trouve dans plusieurs rubriques. 

 

 

Poésie érotique  

Sarah Mostrel (poèmes & peinture inédits)« Mon fantasme » & « Désir de toi, demain »

Barbara Polla, « Ma vulve » 

 

 

[Uniquement en ligne]

Poésie audiovisuelle

 

 

 Poésie visuelle

 

Dorra Azzouz (poème & peintures inédits), « Célébration en deux peintures & un poème »

 

 

/Poésie, musique & arts audiovisuels

 

Travestissements poétiques 

 

Corinne Delarmor, « Je suis artisan du bonheur »

 

Critique & réception

 

Camille Aubaude, « Chronique du Marché de la Poésie, Paris, du 19 au 24 octobre, stand 307, La Maison des Pages »« Sur une passion : "now we’re talkin’" » (dessin par Jean-Louis Polletimage) 

Maggy De Coster« Maria Zaki, Au dédale de l'Âme / Nel Labirinto dell’anima, traduction italienne de Mario Selvaggio, illustration de Giulia Spano, L’Harmattan Aga, 2020 » 

 

Chroniques de Camillæ/

 

Poésie & Cinéma ou Chroniques cinématographiques

 

Camille Aubaude, « Guermantes de Christophe Honoré (2021, 139 mn) »

 

Réception d'autrefois 

 

Réflexions féministes sur l'actualité 

 

Françoise Urban-Menninger« Ne nous voilons pas la face ! »

Camille Aubaude, « Sur une passion : "now we’re talkin’" » (dessin par Jean-Louis Polletimage) 

Le Pan Poétique Des Muses, « Pour défaire les violences faites aux femmes et personnes LGBT+ dans les milieux poétiques : #MeTooPoetry »

Dina Sahyouni, « Mila : une femme hors normes » 

 

Littérature pour la jeunesse 

 

Encart des langues étrangères 

Voir les textes publiés dans plusieurs rubriques. 

 

S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages

 

Marie-Jeanne Langrognet, « Les femmes cadenassées »

Mustapha Saha, « Germaine Tillion entre résistance et fraternité »

Dina Sahyouni, « Mila : une femme hors normes »

 

Revue poépolitique

 

Barbara Polla, « Certaines l'aiment chaud » 

 

Sourires & rires féministes

 

Faits divers & catastrophes

 

Astres & animaux

Dina Sahyouni, « Se lève le soleil /تشرق الشمس » 

 

Handicaps & diversité inclusive 

 

Hanen Marouani« "Les profondeurs de l’invisible" paraît en braille », photographies par Dominique Meunier

Johanna Treilles (Nosy), « Ma douce entropie »

 

Philosophies & sagesses en poésie

 

Revue Matrimoine

​L'Égyptienne, « Leila Ben Sidera : portrait de la première cantatrice musulmane à l'Opéra Comique à Paris » 

​L'Égyptienne, Dina Sahyouni (retitrage & traduction en arabe) «​ ليلى بن سيديرا : صورة أول شادية مسلمة في الأوبرا الكوميدية في باريس​ »

 

Spiritualités

/Croyances, religions & mysticismes en poésie

Mustapha Saha (poème & photographies), « Pérégrinations druidiques »

 

Revue culturelle d'Europe 

Mustapha Saha, « Germaine Tillion entre résistance et fraternité »

 

Revue culturelle des Amériques

 

Revue culturelle d'Orient  & d'Afrique

​L'Égyptienne, « Leila Ben Sidera : portrait de la première cantatrice musulmane à l'Opéra Comique à Paris » 

​L'Égyptienne, Dina Sahyouni (retitrage & traduction en arabe) «​ ليلى بن سيديرا : صورة أول شادية مسلمة في الأوبرا الكوميدية في باريس​ »

 

Annonces diverses

 

« Nataneli : "Une auteur occitane à New-York" »

 

Actions en faveur des femmes & LGBTQ+

 

SIÉFÉGP, « Concours de poésie visuelle », « Le Prix Littéraire de Dina Sahyouni »

« Pour défaire les violences faites aux femmes et personnes LGBT+ dans les milieux poétiques : #MeTooPoetry »http://www.pandesmuses.fr/no10/metoopoetry »

« Justice pour elles »

« Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque » 

 

Agenda poétique 

 

SIÉFÉGP, « Concours de poésie visuelle », « Le Prix Littéraire de Dina Sahyouni » 

« Nos informations & publications depuis le premier septembre »​​​​​

« L'humour au féminin. Argumentaire par Françoise Urban-Menninger »​​

« Informations et publications depuis le 17 octobre »​​​​​

 

***

 

Pour citer ce sommaire

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, « N°10 | Sommaire », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°10 | Automne 2021 « Célébrations », mis en ligne le 30 novembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/sommaire

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés 

Retour à la page d'Accueil 

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) & en version imprimée suspendue suite à un cas de force majeure de 2018 à 2020, reprise de l'édition imprimée dès 2021.

 

 

ISSN numérique : 2116-1046

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial)

La reprise de la parution imprimée commence en octobre 2021. 

 

 

ISSN imprimé : 2492-0487

 

ISSN imprimé Hors-série : 2554-8174

© www.pandesmuses.fr

 

Revue consultable depuis votre mobile

 

...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter

 

...suivre la SIEFEGP sur Face-book

Initiative labellisée par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 

© Tous droits réservés

 

Page de présentation créée le 30 novembre 2021 & en cours d'édition

Dernière mise à jour : le 28 janvier 2022.

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 15 juin* Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • André Seleanu, "Le Conflit de L’Art Contemporain. Art tactile, art sémiotique", L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques André Seleanu, Le Conflit de L’Art Contemporain Art tactile, art sémiotique, L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Première de couverture...
  • Le chant de mon oud
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie, musique art audiovisuel | Poésie érotique & N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Poésie érotique Le chant de mon oud Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit...
  • Pour que cesse !!
    Événements poétiques | Concours Féministes | Festival des poésies féministes 2021 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes Pour que cesse !! Nouria Diallo-Ouedda Crédit photo : Mimosa rouge de l'été.jpg", image Wikimedia,...
  • Bains de lumière
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Témoignages & articles Bains de lumière Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Edgar Degas, (1834-1917), "Une baigneuse s'épongeant la jambe" (1883). Image libre de droits. Dans...
  • Parfum de couleurs
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège Parfum de couleurs Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « Parfum de couleurs ». Pourquoi, humain, ne voudrais-tu être Que froide et laide nuit Alors qu’au fond...
  • La fleur et la fée
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux La fleur & la fée Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : Rose sous...
  • Scepticisme
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie des aïeules/ Philosophies & sagesses en poésies Scepticisme Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : "Terracotta statuette of à draped goddess",...
  • La nature
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux | Travestissements poétiques La nature Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit avec un commentaire par...
  • Astarté l’immortelle
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège & Recueil de nouvelles de Dicé | Avant première Astarté l’immortelle Mona Azzam Crédit photo : la déesse "Astarté l’immortelle ", Commons,...