15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 14:38

 

Lettre n°15 | Eaux oniriques | Annonces diverses | Appel à contributions

 

 

 

 

 

Les femmes &

 

 

le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

Photographie par

 

Claude Menninger

 

 

 

© Crédit photo :  Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective en 2018 des œuvres d'Hélène de Beauvoir, lors de cette expo la styliste et créatrice Cléone a réalisé des robes magnifiques en lien avec les toiles de l'artiste.

 

 

Argument

 

 

La 23ème édition du Printemps des Poètes vient d'être lancée sur le thème du désir ! Dans « Le Banquet », Platon assimilait le désir à un manque... Le désir serait-il une quête pour combler un vide ? 

 

C'est cet aspect-là du désir qui ne manquera pas d'interroger plus spécifiquement les femmes en poésie. Car l'amante, l'amoureuse, la femme désirante ou désirée, ne peut devenir elle-même que lorsqu'elle traverse les apparences pour aller à la rencontre de soi. 

 

Dans « Le rire de la méduse », Hélène Cixous affirmait que dans l'histoire littéraire le désir féminin était « invisibilisé ». Il va sans dire que les normes patriarcales ont étouffé toutes les sortes de désirs au féminin qu'ils soient d'ordre sexuel, créatif, culturel ou philosophique mais nul doute que la poésie a su transcender les préjugés pour ouvrir des brèches éclairantes comme en témoignent les écrits de Louise Labé, entre autres.

 

Le désir, qui nous vient de l'étymologie latine desiderare qui désigne l'astre ou l'étoile, nous invitera très certainement à décrocher la lune de notre cosmogonie intérieure par le biais de nos écrits où nous transcenderons le verbe pour questionner l'essence même de cette voix qui nous anime en tant que femme ou, au-delà de tout genre, en tant qu'être humain en quête de lumière.

 

 

 

Date butoir : 15 mars 2021

Nombre de textes :  1 à 3 textes poétiques. 

​​​​​

Contact : Françoise Urban-Menninger

 

Publications : les poèmes choisis auront une publication numérique en libre accès dans "LE PAN POÉTIQUE DES MUSES", ensuite une parution en recueil papier (n°3) en mai 2021 sous la direction de Françoise Urban-Menninger dans la collection OPS des éditions PAN DES MUSES de l'association (à but non lucratif) Société Internationale d'Études des Femmes et d'Études de Genre en Poésie (sigle SIÉFÉGP) à Grenoble en France.

Veuillez respecter les normes usuelles suivantes pour l'envoi de votre contribution : prénom, nom (nom de plume si c'est votre cas), adresse postale et profession. Biobibliographie courte de préférence. Pièces jointes acceptées : en format Word (ou RTF pour les textes) et JPEG (pour les illustrations, dessins et annonces moins de 8 MO), police Times new Roman, taille 12, interligne, justifier, notes de fin. La revue accepte de publier des poèmes déjà parus (merci de joindre les autorisations nécessaires).  

 

 

***

 

Pour citer cet appel à désirs 

 

 

Françoise Urban-Menninger, « Les femmes et le désir en poésie », texte illustré par le photographe Claude Menninger, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°15 « Eaux oniriques », mis en ligne le 15 décembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/lettre15/fum-femmesetdesirenpoesie

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

Dernière mise à jour : 21 décembre, ajout de la quantité maximale de propositions...

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire de la Lettre n°15

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans La Lettre de la revue LPpdm Contribuer
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 11:20

 

Appel à contribution

Contribuer à

 

l'Encyclopédie évolutive de la poésie mineure

 

 

« La poésie est le langage naturel à tous les cultes » (Germaine de Staël (Mme la Baronne de Staël-Holstein, 1766-1817)*

 

La poésie est partout et nulle part, elle brode nos jours de stances éphémères. Elle est le vacarme du silence et la phénoménologie même de l'indicible. La poésie appartient aux arts de l'ineffable, ses muses masculines, féminines, épicènes, asexuées, animées, inanimées, réelles, imaginaires, visibles et invisibles ne font qu'accentuer le désarroi existentiel de l'être poète.

Difficile à définir, à saisir, à théoriser, à étudier, à en faire l'histoire et encore moins l’historiographie, la poésie échappe aux théoriciens/théoriciennes de la littérature et s'épanouit hors ses frontières. Cependant, quelque chose demeure là et fait le bonheur des amateurs de cet art indémodable. C'est ainsi que l'on ne peut s'empêcher d'en parler et de courir à son secours lorsqu'on annonce qu'elle est en crise, qu'elle se meurt ou qu'elle est déjà morte. C'est ainsi aussi qu'à chacune de ses morts, on la pleure et la proclame comme un roi qui accède au trône : la poésie est morte, vive la poésie !

On a une idée précise sur l'apport des hommes (poètes, mécènes, amateurs, éditeurs, imprimeurs, libraires, théoriciens, historiens, journalistes, etc.) à travers les siècles à l'art poétique dans plusieurs pays au monde pour ne pas dire « leur apport universel » tout en ignorant presque tout de celui des femmes (éditrices, poètes/ femmes poètes/poétesses, éditrices, revuistes, historiennes, illustratrices, etc.) non seulement en France mais aussi dans la plupart des pays de notre planète.

C'est pour cette raison et bien d'autres que nous vous invitons à prendre part aux deux événements scientifiques lancés par la jeune association Société Internationale d’Études des femmes et d’Études de Genre en Poésie (sigle SIÉFÉGP) avec l'aide de la revue féministe de poésie Le Pan poétique des muses (www.pandesmuses.fr) :

 

 

  1. l'Encyclopédie évolutive de la poésie mineure (ou des femmes et du genre en poésie). Ce projet est électronique et multilingue. L'entrée doit être divisée au moins en trois parties : vie, œuvres et réception à travers le temps. Nous souhaitons recevoir de préférence des textes qui respectent le formatage universitaire français (c'est-à-dire les consignes de la présentation d'un article) et d'une langueur qui ne dépasse pas trente pages A4 interligne double, police Times New Roman, taille 13 pour le texte et 18 pour les sous-titres. Attention à ne pas dépasser cinq illustrations par article. Merci d'adresser votre texte/résumé (ou projet d'entrée) en format word ou RTF "Contribution à l'Encyclopédie campagne 2017-18". Date limite de la soumission de vos textes (ou propositions de textes) pour cette campagne : 30 décembre 2018

  2. le colloque international et multilingue en ligne sur les théoriciennes de la poésie (ou poéticiennes)

Dina Sahyouni

* Chapitre X « De la poésie » in De l'Allemagne, tome I, 2ème édition 1814, Paris, imprimerie de Mame., chez .H. Nicolle, à la Librairie Stéréotype, rue de Seine, n°12e Chez MAME Frères, imprimeurs-Libraires, rue du Pot-de-Fer, n°14, M. DCCC. XIV.

 

***

 

Directrices de l'Encyclopédie

 

Dina SAHYOUNI & Nelly Sahyouni-Taza

......................................

 

Comité scientifique

Les membres de la Société Internationale d’Études des femmes et d’Études de Genre en Poésie (sigle SIÉFÉGP)

 

Partenaire & Mécène

Le Pan poétique des muses

***

 

Pour citer ce texte

 


SIÉFÉGP, « Contribuer à l'Encyclopédie évolutive de la poésie mineure », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°11, mis en ligne le 14 juin 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/encyclopedie/contribuer2017

 

© Tous droits réservés                         Retour au sommaire

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Contribuer La Lettre de la revue LPpdm
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 12:06

 

 

Merci de nous aider à réaliser l’enquête ci-dessous. Nous publierons les réponses approfondies des poètes, poétesses, universitaires, enseignant-e-s, doctorant-e-s, artistes, éditeurs, éditrices, étudiant-e-s, journalistes, libraires, documentalistes, etc. aux questions suivantes dans le numéro spécial. Prière d'envoyer vos réponses à la rédaction avant le premier novembre 2013 à contact.revue@pandesmuses.fr (avec une note bio-bibliographique de quelques lignes) :

 

 

Entretien avec vous


  1. Qu’est-ce que c’est la poésie ?

  2. La poésie est-elle un acte politique ? Merci de développer votre réponse

  3. Un poème, c’est quoi ?

  4. Existe-t-il une poésie masculine ? Merci de développer votre réponse

  5. Existe-t-il une poésie homosexuelle ? Merci de développer votre réponse

  6. Est-ce que les femmes, les hommes et les autres minorités traitent les mêmes thèmes dans leurs poèmes ? Merci de développer votre réponse et de donner des exemples...

  7. Qu’est-ce que cela veut dire être poète/poétesse aujourd’hui ?

  8. Selon vous, pourquoi c’est difficile d’être une femme écrivant de la poésie ? Merci de développer votre réponse

  9. Peut-on parler d’autofiction, des travestissements, de polyphonie identitaire de genre et de double je identitaire dans certains écrits poétiques ? Merci de développer votre réponse et de donner des exemples



Au plaisir de vous lire,

 

Rédaction de la revue LPpdm
© www.pandesmuses.fr
http://twitter.com/LPpdm
http://www.facebook.com/RevueLPpdm
Page mise en ligne le 11 juillet 2013
Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Contribuer
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 08:06

 

Appel à contribution



 

Figures féminines et masculines

 

 

dans la poésie érotique contemporaine

 

 

Revue Le Pan poétique des Muses

Numéro 2 hors-série

Sous la direction de Lucie Lavergne et Caroline Crépiat

 

 

 

Si la poésie érotique peut être considérée comme un sous-genre (dans le sens positif du terme) de la poésie, elle ne relève pourtant pas d’une thématique unique, toute vouée à Éros, s’avère composite et hybride. Ses manifestations sont diverses, de la sensualité pudique à l’obscénité provocatrice. La poésie érotique peut-elle se définir seulement par son contenu topique ou implique-t-elle aussi un style et un appareil formel typique ? En se penchant sur son contenu topique, une notion ambiguë ressort : la figure, sur laquelle nous nous proposons de centrer les réflexions qui auront pour objet la poésie moderne ou contemporaine écrite en différentes langues, particulièrement en français, espagnol et anglais.

 

   Il s’agira d’observer la figure sous ses différentes configurations tant au niveau de l’énoncé que de l’énonciation, suivant ses acceptions étymologiques : figura signifie à la fois la figure, féminine ou masculine, en tant que personnage, mais aussi la figure de style, ou encore la figure visuelle, mouvement de l’écriture qui se juxtaposerait au dynamisme intrinsèque du dire désirant. La notion de figure, au coeur du dire érotique, semble se donner tout en reposant sur une ambiguïté fondamentale : elle est à la fois thématique, descriptive et visuelle.


    Si la figure peut d’abord être entendue comme « personnage », masculin ou féminin, évoqué par le discours poétique, il faudra se poser la question de son identité et de sa consistance. Estelle à rapprocher de l’archétype (la vierge, la prostituée…) ou doit-elle être rattachée à une histoire (un schéma ?) et à un contexte ? Dans quelle mesure est-elle dotée de caractéristiques figées qui (pré-)déterminent le contenu du poème érotique ?

Ainsi, s’interroger sur la figure comme personnage conduit à se demander quelles sont les répercussions de ce personnage sur le poème lui-même, notamment son déroulement (sa longueur, sa composition).


    Nous nous interrogerons par ailleurs sur les liens entre ce personnage et les formes utilisées pour le « dire ». En effet, la figure est aussi rhétorique et stylistique, une large place est accordée à la métaphore et aux images, dans la poésie érotique, qui semble par ce biais jouer sur la dialectique attendue de l’écriture du désir, entre exhibition et dissimulation. Comment les figures du style et du discours élaborent-elle la suggestion du corps et de l’acte érotiques ? Comment le langage construit-il le sujet érotique : un dire élaboré (entre autres) par des figures de style pour évoquer et décrire des figures-personnages ?

 

     Enfin, nous entendons également consacrer une place à la figure visuelle, ou dessin, et à la manière dont la disposition du texte sur la page (visualité, typographie, spatialisation) participe à la suggestion de l’acte érotique, des figures-personnages et de leur anatomie par des compositions rappelant le calligramme (« Sonnet pointu » d’Edmond Haraucourt au triangle figurant un pubis, la fleur de lys du poème éponyme de Pierre Albert-Birot imitant le sexe masculin en érection). En quoi la dimension triple de la notion de figure permet-elle d’accentuer la transgression du point-de-vue de l’écriture (discours sous-jacent, à double entente…) ?

 

    Ce numéro hors-série sera accompagné d’une anthologie de poèmes érotiques, inédits ou non, écrits en différentes langues, en particulier en français, espagnol et anglais. Prière d’adresser les propositions de contribution (300 mots environ) par courrier électronique à lucie_lavergne@hotmail.com ou carolinecrepiat@gmx.fr avant le 15 septembre 2013. Les articles seront à remettre pour le 15 janvier 2014.

 


 

Bibliographie indicative 


El monte de las delicias. Poesía erótica femenina en español, Barcelona, Áltera, 2004.

Alexandrian, Sarane, Histoire de la littérature érotique, Paris, Payot, coll. « Petite bibliothèque Payot », 1995.

Bataille, Georges, L'Érotisme, Paris, Minuit, 1957.

Béarn, Pierre, L’Érotisme dans la poésie féminine des origines à nos jours, Paris, Pauvert, coll. « Terrain vague », 1993.

Bianu Zéno, Éros émerveillé, Paris, Gallimard, 2012.

Brulotte, Gaëtan, Phillips, John, The encyclopedia of erotic literature, New York, Routledge, 2006.

Dadoun, Roger, L'érotisme – De l'obscène au sublime, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Quadrige », 2010.

Delvau, Alfred, Dictionnaire érotique moderne par un professeur de langue verte (1864), Bâle, Karl Schmidt, 1995.

Di Folco, Philippe, Dictionnaire de la pornographie, Paris, Presses Universitaires de France, 2005.

Dotoli, Giovanni, La poésie érotique française, Paris, Herman, 2010.

Dottin-Orsini, Mireille, Cette Femme qu’ils disent fatale - Textes et images de la misogynie fin-de-siècle, Paris, Grasset et Fasquelle, 1993.

Goujon, Jean-Paul, Anthologie de la poésie érotique française, précédé de Une histoire de la poésie érotique française, Paris, Fayard, 2004.

Ouardi, Hela, L’androgyne en littérature, Dijon, Presses universitaires de Dijon, 1997.

Pia, Pascal (dir.), Dictionnaire des oeuvres érotiques, Paris, Mercure de France, 1971.

Zalamea, Jorge, Erótica y poética del siglo XX, Universidad del Valle, 1992.

 

 

 

 

Pour citer ce texte

 

Lucie Lavergne et Caroline Crépiat, « Appel à contribution pour le dossier : ''Figures féminines et masculines dans la poésie érotique contemporaine '' », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques, mis en ligne le 28 juin 2013. Url. http://www.pandesmuses.fr/article-figures-feminines-et-masculines-dans-la-poesie-erotique-contemporaine-118767056.html/Url. http://0z.fr/TFdGx

 

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Contribuer

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Dans mon jardin, Dans la cité des jasmins et La licorne
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Astres & animaux | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Dans mon jardin, Dans la cité des jasmins & La licorne Texte & Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente...
  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • إمرأة انت
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques إمرأة انت Texte de رنا علم / Rana Alam Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme...
  • Canso de sirène
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Canso de sirène Texte & photographie Chantal Robillard Art. Wikipédia © Crédit photo : Chantal Robillard, "L a lagune vénitienne au couchant", photographie...
  • Le désir
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Le désir Rana Alam Comment ne pas écrire sur ce thème : « le désir ». Chez les femmes, c’est une spécialité. Le désir n’est pas seulement lié à un acte sexuel ; le désir...
  • Poésie printanière par Mika, Yasmine et autres artistes pour Paris
    No 9 & Événements poétiques | Megalesia 2021 | Bémols artistiques | Revue culturelle d'Europe Poésie printanière par Mika, Yasmine & autres artistes pour Paris Dina Sahyouni Fondatrice & directrice de Publication de la revue Le Pan Poétique des Muses...
  • Nudité et autres poèmes
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Nudité & autres poèmes Textes de Sophie Weill Peinture de Martine Séchoy-Wolff © Crédit photo : Martine Séchoy-Wolff, peinture sur le désir. Nudité Tu me déshabilles et...
  • L'amoureuse
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie L'amoureuse Jean-François Blavin Le vent frôle l’herbe De tant de vertes amours Au goût de rhubarbe L’amoureuse joue Avec ses brûlants désirs Embrasant ses joues Le piano...
  • Virgule-moi, Éclore et Puissance mâle
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Virgule-moi, Éclore & Puissance mâle Emmanuelle Jay Peinture de Martine Séchoy-Wolff © Crédit photo : Martine Séchoy-Wolff, peinture sur le désir. Virgule-moi Met ta virgule...