13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 09:00

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 15

 

 

 

 

 

Rêve-oreiller

 

 

 

Pascal Dandois

 

 

 

Crédit photo : Lautrec," Dans le lit/in bed", 1893, ima e de Commmons, domaine public. 

 

 

 

 

Par accident/Je me suis rendormi/Sur l’oreiller où j’avais rêvé de toi/En vraie/Et, malencontreusement/En me réveillant/J’ai revécu l’enfer qui se ment/C’est-à-dire, ce cauchemar de l’éveil/Celui de se souvenir enfin/D’avoir oublié l’inoubliable/Enfin/Et trop tard/Et c’est vraiment con/De ne parvenir qu’à écrire des absurdités/Des phrases insensées/Qui pourtant disent tout/Qui disent tout/Mais ne parlent à personne/Car tu n’es pas/Et n’a surement jamais été/De ma vie/N’es-tu plus que ce fantasme traumatique/Qui fit de moi ce grand monstre/Ce fantôme humoristique ?/Et, tu n’existes pas telle que tu devrais être/Si les circonstances n’avaient pas été que des horreurs sans noms/Qui me plongèrent dans l’abyme psychiatrique/D’une pensée logorrhéique/Où se mêlèrent les stigmates physiques/De mon infirmité suicidaire/Car je suis si d’air bête/Idiot/Que, vois/Je me dandine/Sur mes béquilles/Ceci/Parce que/Je n’ai vécu que la parodie de moi-même/Qui n’a qu’à peine eut le temps d’être enfant/Et que, de cela/Je le sais/Car cela n’a de cesse/Je vais en mourir de rien/De rien, depuis toujours/De rien comme toujours/Mais, peut-être que/Je t’aurais peut-être aimée au moins jusque-là/Si j’avais pu/Si j’avais pu être apte/Bien après qu’il ne soit trop tôt pour jouer les Casanova prépubères/Ou plutôt, les Dom Juan (car l’enfer me guète encore)/Mais passons/Puisque comme il se doit je m’en fous/Car/Comme je l’ai écrit précédemment/Je vais en mourir de rien.

 

 

La version ci-dessous est proposée par LE PAN POÉTIQUE DES MUSES pour vous faciliter uniquement la lecture de la rêverie originale de Pascal Dandois présente ci-dessus :

 

 

 

 

Par accident

Je me suis rendormi

Sur l’oreiller où j’avais rêvé de toi

En vraie

Et, malencontreusement

En me réveillant

J’ai revécu l’enfer qui se ment

C’est-à-dire, ce cauchemar de l’éveil

Celui de se souvenir enfin

D’avoir oublié l’inoubliable

Enfin

Et trop tard

Et c’est vraiment con

De ne parvenir qu’à écrire des absurdités

Des phrases insensées

Qui pourtant disent tout

Qui disent tout

Mais ne parlent à personne

Car tu n’es pas

Et n’a surement jamais été

De ma vie

N’es-tu plus que ce fantasme traumatique

Qui fit de moi ce grand monstre

Ce fantôme humoristique ?

Et, tu n’existes pas telle que tu devrais être

Si les circonstances n’avaient pas été que des horreurs sans noms

Qui me plongèrent dans l’abyme psychiatrique

D’une pensée logorrhéique

Où se mêlèrent les stigmates physiques

De mon infirmité suicidaire

Car je suis si d’air bête

Idiot

Que, vois

Je me dandine

Sur mes béquilles

Ceci

Parce que

Je n’ai vécu que la parodie de moi-même

Qui n’a qu’à peine eut le temps d’être enfant

Et que, de cela

Je le sais

Car cela n’a de cesse

Je vais en mourir de rien

De rien, depuis toujours

De rien comme toujours

Mais, peut-être que

Je t’aurais peut-être aimée au moins jusque-là

Si j’avais pu

Si j’avais pu être apte

Bien après qu’il ne soit trop tôt pour jouer les Casanova prépubères

Ou plutôt, les Dom Juan (car l’enfer me guète encore)

Mais passons

Puisque comme il se doit je m’en fous

Car

Comme je l’ai écrit précédemment

Je vais en mourir de rien.

​​​​​

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Pascal Dandois, « Rêve-oreiller », poème inédit Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 13 novembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/d-reve-oreiller 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Prophétesse enchanteresse
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Prophétesse enchanteresse Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel Poème reproduit avec l'aimable autorisation de la poétesse...
  • Petit blanc (chanson créole)
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poésie des ancêtres Petit blanc (chanson créole) La Bacchante... Poème choisi, transcrit, légèrement modifié & commenté brièvement par Dina Sahyouni Crédit photo : "La Belle Créole" label, peinture trouvée...
  • Après la pandémie
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Faits divers & catastrophes Après la pandémie Dêva Koumarane Crédit photo : Peinture de " Polyhymnia", image Commons, domaine public. Nous attendons patiemment cet instant Pour terrasser et brûler le coronavirus...
  • Une musique si légère
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques | Astres & animaux Une musique si légère Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Peinture par Joseph Edreï Site officiel : https://josephedrei.com/ © Crédit photo...
  • Le vin et la fillette (Air : Vrai sans chagrin)
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Sourires & rires féministes | Travestissements poétiques Le vin et la fillette (Air : Vrai sans chagrin) Mme Veuve Landrieu Poème choisi, transcrit & commenté brièvement par Dina Sahyouni Crédit photo :...
  • Extraits de « Un toro en la garganta del jilguero »/ Un taureau dans la gorge du chardonneret »
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Extraits de Un toro en la garganta del jilguero / Un taureau dans la gorge du chardonneret Ciela Asad Poèmes choisis & traduits en français par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir...
  • Les cases et Les folles aux chats
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Les cases & Les folles aux chats Charlène Lyonnet Crédit photo : Rouge folie 2013, image de Commons, domaine public. Les cases Étouffant Dans le carcan De principes d’un autre temps....
  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021* © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...