7 mars 2021 7 07 /03 /mars /2021 15:37

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Astres & animaux | Poésies printanières & colorées | Critique & réception

 

 

 

 

 

 

Ayne, femme africaine insoumise

 

d’Aye Diallo. Ouvrage publié

 

par la Société des Écrivains

 

 

 

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

© Crédit photo : Couverture illustrée du livre, image fournie par Françoise Urban-Menninger. 

 

 

 

Après un premier ouvrage « Ma jeunesse heureuse comme bergère peule nomade au Mali » où elle évoquait notamment le douloureux problème de l’excision, Aye Diallo publie sous forme d’une auto-fiction un livre-témoignage bouleversant qui renvoie les lecteurs à la réalité de la vie d’une femme africaine.

 

 

D’emblée le titre nous indique que la femme qui écrit ce livre est « insoumise » ! Insoumise, Aye, qui a pris le nom d’Ayne dans ce livre, le démontrera tout au long de ces pages où elle avoue que « s’il n’y avait pas eu la sécheresse, elle n’aurait jamais épousé un homme de vingt-quatre ans son aîné, et qui n’appartenait pas à son ethnie ».

 

La jeune mariée découvrira au fil des jours que son époux, un médecin africain, avait déjà quatre femmes, épousées par le passé ! Et l’auteure de s’insurger contre la polygamie toujours d’actualité dans la société africaine.

Ayne qui pensait que les chrétiens étaient « fidèles » s’aperçoit qu’ils pratiquent tout comme les musulmans la polygamie et en déduit avec amertume  que « les hommes sont tous pareils »!

Et les lecteurs d’apprendre qu’il existe  trois sortes de mariage en Afrique. La première possibilité consiste en un mariage traditionnel dont l’union est scellée par la société coutumière,  le deuxième cas se présente sous la forme d’un mariage religieux célébré en présence d’un marabout, quant à la troisième solution, elle n’est autre qu’un mariage civil officialisé dans une mairie. Or dans ce troisième cas, l’époux peut opter soit pour la monogamie soit pour la polygamie et bien évidemment, le futur époux choisit très souvent la monogamie pour rassurer sa promise tout en se réservant le droit de pratiquer la polygamie !

 

Bien évidemment, il est plus difficile de divorcer d’une union civile que d’un mariage traditionnel ou religieux, c’est l’expérience douloureuse que fait Ayne alors même qu’elle peut attester d’un cas avéré de polygamie…

 

Ayant dévoilé son intention de divorcer à son époux, Ayne va vivre un véritable enfer. Son mari lui interdit dès lors de sortir, d’avoir des amies, de chercher un emploi et à plusieurs reprises, il porte la main sur celle qui lui a donné trois enfants…

 

Mais lors d’un voyage en Ethiopie, Ayne rencontre un médecin européen, venu travailler avec une ONG, qui va transformer le cours de son existence. Ayne, « l’insoumise », va  s’affranchir des contraintes  liées à son statut de femme africaine pour renaître en France dans la peau d’une femme libre, désireuse de se cultiver, d’entreprendre des études pour trouver enfin sa vraie place « dans le cœur de ses enfants et préserver sa dignité de mère ».

 

Aye Diallo sous les traits d’Ayne prend la plume dans cet ouvrage pour éclairer les lecteurs sur les violences faites aux femmes en Afrique et pour revendiquer son droit à la liberté et au respect afin que les enfants n’aient plus à crier « Maman, je ne veux pas qu’on te touche ! »...


 

À noter que Aye Diallo, qui vit aujourd’hui à Strasbourg où je l’ai rencontrée, fait partie tout comme son époux urgentiste de l’association Despapaiies (despapaiies.fr) qui vient en aide aux populations agropastorales en Afrique.

 

 

***

 

 

Pour citer ce texte

 

Françoise Urban-Menninger« Ayne, femme africaine insoumise d’Aye Diallo. Ouvrage publié par la Société des Écrivains », critique inéditeLe Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Megalesia 2021, mis en ligne le 5 mars 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/fum-ayne-ayediallo

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Poésies féministes
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 15:02

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Astres & animaux | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques

 

 

 

[Invitée du festival Megalesia]

 

 

 

 

 

 

 

Dans la cité des jasmins

 

 

& La licorne

 

 

 

 

 

 

Textes & Peinture de

 

Mariem Garali Hadoussa

 

Artiste plasticienne & poète

Présidente de lassociation "Voix de femme nabeul"

 

 

 

​​​​​​© Crédit photo :  Mariem Garali Hadoussa, "Tendresse", Collection "dame nature", acrylique, peinture. 

 

 

 

Dans mon jardin

 

 

Dans mon jardin, je me sens bien

C’est un bel espace aux tons verdâtres

Parsemés de couleurs gaies.

Le gazouillis des oiseaux nichés

sur les cimes des palmiers

Accompagnent les promenades spirituelles

Les aiguilles du pin pignon

tricotent le fil de ma vie

Ligne après ligne racontant ainsi

L’histoire des chemins parcourus.

Les larges feuilles de palmier en éventail

Balaient mouches et insectes

Chuchotant l’histoire d’amour

des pigeons voyageurs.

Les oiseaux migrateurs

nous ramènent à chaque fois

 

 

 

Des nouvelles des cieux et des contrées visitées.

Ils nichent puis repartent

en emportant des bribes

De ma vie rajoutant année après année

De la sagesse à mes nuits.

Dans mon jardin le gazon me tend

son tapis vert

Pour amortir les coups de la vie et m’offrir

Un long voyage d’espérance

Abeilles, oiseaux, araignées, jasmin, roses, bougainvilliers

Sont tous amis et œuvrent en harmonie

Ils tissent ensemble mon univers

Celui qui m’ouvre la porte sur l’âme

et me permet

de voguer dans les cieux,

emportée par mes rêves les plus fous.

 

 

 


 

Dans la cité des jasmins

 

 

Dans la cité des jasmins,

Sous le regard bienveillant

D’une belle lune,

Dans le labyrinthe du théâtre

De la vie et de la mort,

Le doux chuchotement de la mer nous berce.

Je t’enlace mon beau jardin céleste

Et je m’engouffre dans tes sentiers fleuris,

Quand se réveille le papillon des nuits

Et me vole un baiser qui me chatouille l’âme

Avec ses ailes soyeuses !

 

 

Mais tu t’en vas papillon des nuits ?

Tu n’oses pas réveiller la douce houle

D’une mer dormante,

Sous la caresse d’une lune souveraine,

Complice de tous les amoureux ?

Tu rentres chez toi papillon des nuits,

En emportant mon doux parfum sur tes ailes,

Tu t’en vas tisser avec les fils de ma vie,

L’étoffe de tes jours,

Tendre jardin céleste, douce cité des jasmins !



 

 

 

 

La licorne 

 

 

Va licorne, vole, éloigne-toi de ces cieux si noirs !

Cherche-nous quelques étoiles

Qui feront sourire nos coeurs,

Remplir nos poumons de joie.

Elle décroche les étoiles,

Tu me les présentes l’une après l’autre

Et je les accroche à mes cheveux

Comme une couronne de diamants.

La couronne d’étoiles éclaire notre chemin,

Les roses, s’inclinent à notre arrivée,

Leurs pétales s’ouvrent d’un seul mouvement

Et elles nous présentent leur nectar,

Ce délicieux suc,

Un nectar d’amour !

Elles nous offrent leur délicieux parfum,

Si Rose, si aéré !

Enivrant !

Licorne, sommes nous dans un rêve ?

Rien qu’un beau rêve ?


 



© M. GaraliHadoussa
 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes printaniers & colorés

 

Mariem Garali Hadoussa (textes & illustration inédits)« Dans la cité des jasmins » & « La licorne »Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Megalesia 2021/I « Poésies printanières & colorées », mis en ligne le 5 mars 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/mgh-lalicorne 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 14:15

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques

 

 

 

 

 

 

 

​​​إمرأة انت

 

 

 

 

Texte de

 

رنا علم / Rana Alam

 

 

 

Peinture de

 

Mariem Garali Hadoussa

 

Artiste plasticienne & poète

Présidente de lassociation "Voix de femme nabeul"

 

 

​​​​​​© Crédit photo :  Mariem Garali Hadoussa, "Une femme en désir", peinture. 

 

 


 

وحدك انتِ امرأة

حقّكِ أنوثتِكِ

حقُّكِ امتلاكُ جمالِكِ

حقُّكِ ليسَ في إثارتِكِ

 

 

فلْتُبدعي بعلومِكِ

إغراؤكِ ليس واجبا 

لأنّكِ مهما فعلتِ

َلن ترضي الناس

حقُّكِ أن تتجمّلي

لك 

 

 

وليس للناسِ في محيطك

حقُّكِ في انسانيتكِ

لأنك من طينٍ

فتعاملي بعفويةٍ

وبالِغي في رُقِيِّكِ

 

 

كوني مثلا يُحتذى به

كوني على طبيعتِك

إنسانٌ انتِ

 حقُّكِ ان تكوني انتِ

 

 

جميلةٌ انتِ

لانّكِ امرأة بأنوثتكِ

ولكنّكِ أجمل بثقافتِكِ

كوني انتِ

إمرأة انتِ

 

 

© رنا علم 

٢٨/٧/٢٠١٩

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème féministe en arabe pour le 8 mars

 

رنا علم / Rana Alam« إمرأة انت »​​, poème féministe inédit, peinture inédite de Mariem Garali HadoussaLe Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Megalesia 2021/I « Poésies printanières & colorées », mis en ligne le 5 mars 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/ra-femme-tu-es

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Poésie engagée Poésies féministes
4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 16:58

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​​Canso de sirène

 

 

Texte & photographie

 

Chantal Robillard

 

Art. Wikipédia​​​​​​

 

 

 

 

© Crédit photo :  Chantal Robillard, "La lagune vénitienne au couchant", photographie prise en mai 2018.

 

 

 

 

Tu te revois, là, dans la lagune, émerger.

Tu songes aux îles de Torcello, Mazzorbo.

Tu frissonnes : l’eau est ici fade et glacée.

Tu croquais, portés par la marée, crabes frais.

Tu léchais de tes lèvres salées bovolo.

Tu craches amère fleur de gentiane fanée.



 

Tu jouais à t’échouer sur bancs sablonneux.

Tu y prenais, à l’aube, longs bains de soleil.

Tu saluais canots, vaporetti, ferries.

Tu en suivais de loin, entre les bricole.

Tu traçais sillage léger dans les flots verts.

Tu contemplais la ville aux mille merveilles.



 

Tu plongeais au creux d’un chenal à paquebots.

Tu crawlais vers la Sérénissime en beauté.

Tu la sentais rosir, au crépuscule ocrée.

Tu t’en rapprochais sans bruit, langoureusement.

Tu prenais par le Grand canal ; Académie :

Tu bifurquais par l’étroit rio San Vio.



 

Tu arrivais aux Zattere étincelants.

Tu glissais, canal Giudecca, sous un ponton.

Tu profitais sur le soir des soleils ponants.

Tu revenais vers la Salute posément.

Tu reprenais, par la lagune, ton sillon.

Tu découvrais quinquets ci ou là s’allumant.



 

Tu aimais voir cligner beau phare à Murano.

Tu n’aperçus, tapis, te guetter vils pêcheurs.

Tu eus mal, perdis tes esprits, fus en trou noir.

Tu tournicotes en ce lac de volcan éteint.

Tu te blottis à l’heure où les touristes affluent.

Tu hais ceux qui t’envoient cacahuètes grillées !



 

Tu sens qu’au fond du lac d’un gouffre surgit l’eau.

Tu dois siphon traverser à contre-courant.

Tu fais de plus en plus d’apnée pour t’ensauver.

Tu t’entraînes, tu échoues, t’efforces cent fois…

Tu t’obstines : disparaître, tu peux, vas-y !

Tu te revois, là, dans la lagune, émerger…*

 


 

© C. ROBILLARD

 

 

* Ce poème contient des couleurs du soir et de Venise et une recherche de liberté du personnage (sirène).

 

***

 

 

Pour citer ce poème féministe

 

Chantal Robillard (texte & photographie inédits), « Canso de sirène »​​, poème féministeLe Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Megalesia 2021/I « Poésies printanières & colorées », mis en ligne le 4 mars 2021. Url :  http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/cr-cansodesirene

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Poésie engagée Poésies féministes

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • Splendeur et solitude d'Isadora Duncan
    N°10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège Splendeur & solitude d'Isadora Duncan Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre Crédit photo : La danseuse, chorégraphe & auteure américaine "Isidora Duncan" S tadsschouwburg, 1904-1905, domaine...
  • Nos informations et publications depuis le premier septembre
    N° 10 | Célébrations | Agenda poétique Nos informations & publications depuis le premier septembre Crédit photo : "Roses", image de Wikimedia, Commons. Cher lectorat, LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous adresse son unique rappel pour prendre part au dixième...
  • NO 9| FIN D'ÉtÉ 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES VOUS PRÉSENTE SON N°9 | FIN D' ÉTÉ 2021 FEMMES, POÉSIE & PEINTURE 2ÈME VOLET SOUS LA DIRECTION DE Maggy DE COSTER © Crédit photo : œuvre...
  • No 9 | Sommaire
    N°9| SOMMAIRE N°9|FIN D'ÉTÉ 2021 FEMMES, POÉSIE & PEINTURE 2 ÈME VOLET Sous la direction de Maggy DE COSTER Nous continuons la mise en ligne interrompue involontairement en 2018 avant la parution du numéro en version imprimée en octobre 2021. Le Pan Poétique...
  • Femmes en poésie et en peinture, rien de nouveau sous le soleil !
    N°9 | Femmes, poésie & peinture | Éditorial Femmes en poésie & en peinture, rien de nouveau sous le soleil ! Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes « La femme est l’avenir de l’homme » dit Aragon, donc impossible de ne pas compter avec elle...
  • Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE UN PAN D E POÈMES POUR TOUTES À L'ÉCOLE & LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES ÉDITION 2021 QUI FÊTE LE 11 OCTOBRE 2021 LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES CET ÉVÉNEMENT...
  • La niña que sabe
    Événements poétiques | Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 & N°10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège La niña que sabe Ciela Asad Crédit photo : Alexei Harlamov, "Girl with flowers.jpg",...
  • Et l'âme renaît
    N° 10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège Peinture sélectionnée pour le concours Et l'âme renaît Mariem Garaali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa....
  • Ma fille est mon bonheur et Toute fille est une vie
    Événements poétiques | Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 & N°10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège Ma fille est mon bonheur & Toute fille est une vie* Hanen Marouani Docteure en langue...