1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 15:31

 

N° 10 | Célébrations | Poésie érotique

 

 

 

 

 

 

 

Mon fantasme

 

 

&

 

 

Désir de toi, demain 

 

 

 

 

 

 

Poèmes & peinture de

 

Sarah Mostrel

 

Site : https://sarahmostrel.wordpress.com 

Facebook www.facebook.com/sarah.mostrel

 

 

© Crédit photo :  Sarah Mostrel, "Regarde-moi", peinture.

 

 

 

Mon fantasme


 

 

Bref éclair !

Mon corps vibre

Le fantasme est là

Et mon cœur applaudit


 

Tes cris froids dans la nuit

M’effraient et je bégaye

Je fuse avec toi

Dans le tourment du ciel


 

La fusée change d’axe, 

Ayant changé d’orbite

Moi, je n’y vois plus rien

Sortez les satellites !


 

Le fantasme m’effraie

Le fantasme m’égaie

Le fantasme effroi

Mon fantasme, c’est toi.


 

 

 

 

Désir de toi, demain 

 

 


 

Désir de ton désir

Soif de ton rêve

Rêve d’hier qui ne se retient plus

 

Désir de ton ivresse

De tes mains enchanteresses 

Désir d’aujourd’hui dans mon corps qui encore

 

Rêve de tes caresses

Désire tes soupirs

Rêve de tes mots ardents, désir de demain…


 

© S. Mostrel

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes érotiques

 

Sarah Mostrel (poèmes & peinture inédits), « Mon fantasme » & « Désir de toi, demain », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne 2021 « Célébrations », mis en ligne le 1er septembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/sm-monfantasme

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°10 À venir

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 10 Amour en poésie Poésie érotique
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 19:00

 

N° 10 | Célébrations | Poésie érotique

 

 

 

 

 

 

 

Telle une rose éclose,

 

 

 

Silence...

 

 

&

 

 

Si tu m’aimais encore

 

 

 

 

 

 

Poèmes & peinture de

 

Sarah Mostrel

 

Site : https://sarahmostrel.wordpress.com 

Facebook www.facebook.com/sarah.mostrel

 

 

 

© Crédit photo :  Sarah Mostrel, "Fête", peinture. 

 

 

Telle une rose éclose 

 

Telle une rose éclose

Mon corps s’ouvre à toi

Humide de rosée

Pour abreuver ton cœur 

 

Ton sexe dur en moi

Me rappelle à l’ordre

Au désordre de moi

Où le fil à retordre

 

S’enrobe au cours du temps

D’un ru cousu d’or pur

Rien ne peut découper

Ce lien qui nous rassure

 

Il coule limpide et frêle

Nous berçant dans le jour

Telle une source abreuvante

De ses gorgées d’amour

 

Je sue et puis je crie

De cet amour folie

Ma langue se délie

Dans le creux de ton lit

 

La fureur de la nuit

Déchaîne mes envies

Et mes eaux coulent en lie

En signe de merci

 

Pour toi sans qui je n’aurais connu ces couleurs

Sans qui la vie serait partie bien avant l’heure

Par toi épanouie, par le fond et la forme 

Je te dédie ces vers, mon Toi,

réveil bonheur 1

               

 

 

 

Silence...

 

 

Dans le creux de la vague embourbant les tourments

L’infini passe

Et de sursaut j’entends

L’incontrôlable, l’inexorable, le lointain…

 

Sur tes lèvres embrasées et ta fleur dérobée

Je m’efface

Moi, ta solitude

 

Et ce remous sans fin qui se lasse…

 

Je hume le parfum des visages en retard

Je souffre ton absence et range ton regard

Dans un placard scellé, censuré… oublié…

 

Je parcours la dorure des murs rouillés d’audace

Et là, j’y pose mes rêves

Mouillés par la rosée du matin 2

 

 

 

 

Si tu m’aimais encore

 

 

Si tu m’aimais encore

J’épouserais ta forme

J’engloutirais ton sexe

De mon enveloppe rousse

 

 Et ton regard absence 

Se perdrait dans le mien

Au sein de mes attentes

Au gré de mes envies

 

Je t’enroberais d’âme

De mes perles enfouies

Richesse de la mort

Tristesse de l’oubli

 

Mais l’attente se fait lente 

Et le feuillage s’aigrit

Dans le jardin ouvert

Au rythme de ma vie

 

Qui passe et qui ressasse

Si tu m’aimais encore

Si tu m’aimais encore

Je percerais le cri

 

Hululant dans le noir

Ardeur de l’audace

Qui m’a fait revenir

De ces pas incessants

 

Qui hantent mon manoir

Aux figures fugaces

D’un esprit dévoré

Par le miroir du temps

 

Et si je me dérobe

Si je me fais la malle

C’est par décrépitude 

Des mirages mouvants

 

Qui harcèlent mon moi 

De ces paroles tendres

Que j’ adresse au roi 

Des plus fougueux amants

 

Si tu m’aimais encore

Si tu m’aimais encore 3

 

 

Notes :

1. © S. Mostrel, in « L’absolu illusoire », éditions La Porte des poètes.

2. © S. Mostrel, dans « La Caresse de l’âme », éditions Auteurs du Monde.

3. © S. Mostrel dans « L’absolu illusoire », éditions La Porte des poètes.

 

***

 

 

Pour citer ces extraits érotiques

 

Sarah Mostrel, « Telle une rose éclose », « Silence... » & « Si tu m’aimais encore », peinture & poèmes érotiques reproduits avec l'aimable autorisation de l'auteure & des maisons d'édition citées ci-haut, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne 2021 « Célébrations », mis en ligne le 31 août 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/sm-silence

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°10 À venir

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 10 Amour en poésie Poésie érotique
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 17:29

 

REVUE ORIENTALES ​​​​REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations​

​​​​​

 

 

 

 

 

 

Dans la cité des jasmins

 

 

 

 

 

 

Mariem Garaali Hadoussa

 

Artiste plasticienne & poète

Présidente de lassociation "Voix de femme nabeul"

 

 

 

​​​​​​© Crédit photo : Jasmins, domaine public, Commons. 

 

 

Dans la cité des jasmins, 

Sous le regard bienveillant 

D’une belle lune,

Dans le labyrinthe du théâtre 

De la vie et de la mort,

Le doux chuchotement de la mer nous berce.

Je t’enlace mon beau jardin céleste

Et je m’engouffre dans tes sentiers fleuris,

Quand se réveille le papillon des nuits

Et me vole un baiser qui me chatouille l’âme

Avec ses ailes soyeuses !


 

 

 

Mais tu t’en vas papillon des nuits ?

Tu n’oses pas réveiller la douce houle

D’une mer dormante,

Sous la caresse d’une lune souveraine,

Complice de tous les amoureux ?

Tu rentres chez toi papillon des nuits,

En emportant mon doux parfum sur tes ailes,

Tu t’en vas tisser avec les fils de ma vie,

L’étoffe de tes jours,

Tendre jardin céleste, douce cité des jasmins !

 

©MGH


 

 

Pour citer ce poème

 

Mariem Garaali Hadoussa, « Dans la cité des jasmins », poème inédit, Revue Orientales, « Les figures des orientales en arts et poésie », n°1,  mis en ligne le 31 août 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/orientales/no1/mgh-citedesjasmins

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour au N° 1

 

Repost0
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 13:51

 

​​​​REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations​  & N°10 | Célébrations | Dossier mieur

​​​​​

 

 

 

 

 

 

Je ne suis pas poète ! 

 

 

 

 

 

 

Mariem Garaali Hadoussa

 

Artiste plasticienne & poète

Présidente de lassociation "Voix de femme nabeul"

 

 

 

© Crédit photo :  Mariem Garaali Hadoussa,"« Fluidité », acrylique et huile 50/45 Cm. 

 

 

 

 

Je ne suis pas poète

Je suis une marionnette

Parents, école et rue

M'ont façonnée

Et la vie a fait de moi 

Ce que je suis

 

 

 

Je ne suis pas poète

Mon âme se démène 

Cherchant un dilemme 

J'écris des mots qui viennent

Du fond du cœur

Pour des êtres que je chéris

Pour un pays que je défends 

Pour le soleil, la lune et les étoiles

Pour cette douce brise

Et ce fabuleux parfum 

de roses et de jasmins

 

 

 

Mes mots dansent sur le chant des vagues

Et voyagent sur le dos des mouettes

En plumes légères 

Pour soulager les maux 

Et soulever les fardeaux

Des âmes égarées 

Pourtant je ne suis pas poète ! 

Qui suis-je d'après vous ? 

 

 

 

Des nuits blanches

À remplir des pages blanches 

À effacer des ombres 

À écouter ces voix qui chuchotent

Dans un silence morbide

Qui te donnent des frissons 

 

 

Peut-être serais-je poète le jour 

Où on lira mes vers

Cris de peine ou de joie 

Poète ou pas 

J'aime rire et écrire 

Des chants d'amour 

Champs de fleurs ! 

 

 

©MGH, le 17/7/21.

 

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Mariem Garaali Hadoussa (poème & peinture inédits), « Je ne suis pas poète ! », Revue Orientales, « Les figures des orientales en arts et poésie », n°1 & Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne 2021 « Célébrations »,  mis en ligne le 31 août 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/orientales/no1/no10/mgh-poete

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour au N° 1

 

Retour au Sommaire du N°10

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES ET REVUE ORIENTALES - dans Numéro 10 REVUE ORIENTALES Amour en poésie Muses et féminins en poésie

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Ce premier numéro sera entièrement mis en ligne le 30 septembre...
  • La situation de la femme noire dans le domaine artistique au Maghreb : l’expérience de la peintre tunisienne Youssra Chouchène
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations | Entretien artistique & Féministe | Réflexions féministes sur l'actualité | Revue culturelle d'Afrique & d'Orient La situation de la femme noire dans le domaine artistique au Maghreb : l’expérience...
  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • À Béatrice Bonhomme
    N° 10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège À Béatrice Bonhomme Michel Orban Ta poésie est souffle d’oiseau, Parole du regard, silence de la lumière. Elle métamorphose l’anonymat du désert En lieu-dit du bout du monde. Elle déshabille la pierre,...
  • La formation universitaire AGDA de l'Université Bourgogne Franche-Comté
    N° 10 | Célébrations | Propositions & Demandes de formation & d'emploi (parution uniquement numérique) La formation universitaire AGDA* de l'Université Bourgogne Franche-Comté Source de l'information : Responsable pédagogique du AGDA Nous vous informons...
  • L'art est une fête de Barbara Polla, illustré par Julien Serve, livre paru aux éditions Slatkine
    N° 10 | Célébrations | Critique & Réception | Dossier majeur | Articles & Témoignages L'art est une fête de Barbara Polla, illustré par Julien Serve, livre paru aux éditions Slatkine © Crédit photo : Couverture illustrée par Julien Serve, livre paru aux...
  • Orientales
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations / Invitées & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège Orientales [Invitée] Poème & dessin Catherine Gil Alcala Dramaturge, poète & Artiste Site officiel : www.lamaisonbrulee.fr/ © Crédit photo...
  • Avis de parution de « Vi♀lence(s) »​​​​
    N°10 | Célébrations | Annonces diverses Avis de parution de Vi♀lence(s) © Crédits photos : Première de couverture du livre & Paule Andrau, images fournies par les éditions Maurice Nadeau. Mon roman, Vi♀lence(s), n’est ni une « autofiction » parmi d’autres,...
  • Portrait et entretien de Myriam Soufy : Belle et Re...Belle
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Articles & Témoignages Portrait & entretien de Myriam Soufy : Belle et Re...Belle Propos recueillis par Hanen Marouani Entrevue avec Myriam Soufy Portrait de Myriam SOUFY :...
  • Discussion avec Imèn Moussa
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Articles & Témoignages Discussion avec Imèn Moussa Propos recueillis le 8 juin 2021 par Hanen Marouani Entrevue avec Imèn Moussa © Crédit photo : Portrait de la poétesse Imèn...