9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 09:00

 

 

Événements poétiques | ReConfinement Rêveries fleuries | Jour 11

 

 

 

 

 

 

 

Le bonheur est un rêve

 

 

 

 

 

 

 

Jan Stanislaw Iliński

 

Poème choisi, transcrit, remanié, annoté & commenté brièvement pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

 

Crédit photo : Edma Trimolet (peinture de), domaine public, Commons.

 

 

Commentaire bref :

 

Le poète peint avec une modernité déconcertante dans cette élégie le tableau d'un ménage hétérosexuel heureux séparé par la guerre et qui ne le sera guère car la bien-aimée n'est plus.

 

Le texte reproduit ci-dessous provient de Jan Stanislaw Iliński (1795-1860, comte), Rêves de l'âme, poésies fugitives [sous-titre Rêves de l'âme. Poésies fugitives.], par lke Cte Janus S. Ilinski, par le Comte Janus S. Jan Iliński, Chambellan de S. M. l'Empereur de toutes les Russies, Membre honoraire de l'université de Saint-Vladimir, et de plusieurs Sociétés savantes, littéraires, philharmoniques, etc. Paris et Saint-Pétersbourg, imprimerie de E. Duverger, rue de Verneuil, N°4, 1840, 1ère partie, p. 105-106. Ce recueil appartient au domaine public.

 

 

 

« Quand le printemps, ranimant la nature,

Apparaîtra, le front orné de fleurs,

Que ce vallon1, dépouillé de verdure,

Recouvrera ses brillantes couleurs,

 

Reviens... reviens, des amants le modèle,

Reviens, Lara, victorieux, constant,

Toujours aimé, toujours aimant.

Tu me retrouveras, Lara tendre et fidèle :

Non, ta Lyda ne peut changer ;

Tu reviendras, vainqueur de l'étranger,

Déposer sur l'autel ton invincible glaive.

De notre hymen2 alors on fera les apprêts ;

Tous nos soucis, ainsi qu'un rêve,

S'évanouiront à jamais. »

 

Le doux printemps, ranimant la nature,

A reparu, le front orné de fleurs ;

Le vallon, dépouillé de sa fraîche parure,

Brillait des plus vives couleurs.

Lara revient, des amants le modèle,

Lara revient, victorieux, fidèle...

Mais de l'hymen le doux flambeau

Ne doit plus remplacer son invincible épée !...

Il revient seul... et, la tête inclinée,

La déposer sur un tombeau.

 

 

Notes

 

1. Il s'agit d'une vallée étroite.

2. Le terme hymen est ici synonyme du mariage ou d'une union. Il provient du dieu Hymen celui qui préside aux noces et au mariage dans la mythologie greco-latine. Voir par exemple "Hymen « dieu du Mariage » (chez Ronsard, "Premières poésies" dans "Œuvres", éd. P. Laumonier, t. 1, p. 10, 10) ou Hymenée « dieu du Mariage » (Ronsard, loc. cit.) ; 1580. L'hymenée est aussi un chant des noces...
 

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Jan Stanislaw Iliński, « Le bonheur est un rêve », poème extrait de ILINSKI, Jan Stanislaw, Rêves de l'âme, poésies fugitives, 1840, choisi, transcrit, annoté et commenté brièvement par Dina Sahyouni Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 9 novembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/ji-lebonheurestunreve

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 09:53

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 10

 

 

 

 

 

 

Sur un nuage

 

 

 

 

 

 

 

Jeanne Loiseau

 

Poème choisi & transcrit pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

 

Crédit photo : Edma Trimolet (peinture de), domaine public, Commons.

 

 

Le texte reproduit ci-dessous provient de LESUEUR, Daniel (1854-1921 pseudonyme de Jeanne LOISEAU), Rêves et visions, [Titres des volets ou des Sous-titres : Souvenirs, Visions divines, Visions antiques, Sonnets philosophiques, Échos et reflets, Paroles d'amitié, Paroles  d'amour], Paris, Alphonse Lemerre, éditeur 23-31, passage Choiseul, MDCCCLXXXIX (1889), « Échos et reflets », pp. 75-76. Ce recueil appartient au domaine public.

 

 

Sur un nuage gris – gris comme fine cendre – 

Je voudrais, sur les bois tout vibrants de doux cris,

Planer, planer longtemps, puis tout à coup descendre,

Et ravir en son rêve un rossignol surpris,

          Sur un nuage gris.

 

Sur un nuage blanc – blanc comme douce neige –

Je voudrais, au sommet du mont étincelant,

Cueillir l'édel-weiss, qu'un âpre exil protège,

Et l'emporter ensuite, astre frêle et tremblant,

        Sur un nuage blanc.

 

Sur un nuage feu, nef aux ardents voiles,

Je voudrais – car la fleur des glaciers, c'est trop peu –

Aller glaner là-haut dans le champ des étoiles,

Et choisir la plus fière au ciel immense et bleu,

          Sur un nuage feu.

 

Sur un nuage d'or, éperdu dans sa course,

Je voudrais entraîner, d'un invincible essor,

Celui que j'aime aux bords où la vie a sa source,

Pour qu'en l'éternité nous nous aimons encor,

        Sur un nuage d'or.

 

« Échos et reflets », pp. 75-76.

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Jeanne Loiseau, « Sur un nuage », poème extrait de LESUEUR, Daniel (1854-1921 pseudonyme de Jeanne LOISEAU), Rêves et visions, (1889), choisi et transcrit par Dina Sahyouni Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 8 novembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/jl-nuage

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 09:00

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 9

 

 

 

 

 

Voyage d’espérance

 

 

 

Mariem Garali Hadoussa

 

 

Artiste peintre & poète

Présidente de lassociation "Voix de femme nabeul"

 

 

© Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, acrylique sur toile, technique mixte « l’oasis de paix » peinte en octobre 20 periode covid/semi confinement. 

 

 

 

 

Assise sur le banc de mon jardin favori

Je salue les derniers rayons de soleil

Qui traînent derrière eux leurs jupes cramoisies.

J’attends l’apparition des premières lueurs

De mon beau croissant !

Ah, te voilà si beau, tu m’éclaires !

Je m’accroche à la première étoile

que je vois briller au loin

Je me hisse sur ses arêtes pour t’atteindre

Lève-toi mon beau croissant

J’arrive !

Je t’emmène vers d’autres cieux plus cléments

 Plus indulgents envers la beauté des vers,

Le langage des couleurs, des formes

De nos radieuses histoires.

Laissons-les s’emmêler les mots

Monter sur leurs chevaux

Sans jamais sortir des vaux !



© MGH



 

 

***

 

Pour citer ces poème & tableau

 

Mariem Garali Hadoussa (texte & toile), « Voyage d’espérance », poème et illustration inédits Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 7 novembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/mgh-voyagedesperance 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement
6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 10:47

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 8

 

 

 

 

 

 

Un rêve

 

 

 

 

 

 

 

Marie-ÉLéonore Lair

 

Poème choisi & transcrit pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

 

Crédit photo : Edma Trimolet (peinture de), domaine public, Commons. 

 

Le texte reproduit ci-dessous provient de LAIR, Marie-ÉLéonore, Rêves et réalités, essais de poésie, Caen, Imprimerie de F, Le Blanc-Hardel, 1877, pp. 47-49. Ce recueil est tombé dans le domaine public.

 

 

Cette nuit j'ai rêvé que j'étais hirondelle ;

J'en ai bien vite profité

Pour m'élancer gaîment du haut de la tourelle,

Et voler dans l'immensité.

 

 

Voulant jouir un peu de ma métamorphose,

Afin de voir un frère absent,

Je cachai sous mon aile un frais bouton de rose,

Et je partis le cœur content.

 

 

Seule, à travers les airs, sans guide et sans campagnes,

Dans l'espace, je pris mon vol,

Étalant au-dessus des villes, des campagnes,

Mes ailes noires, mon blanc col.

 

 

Comme je ressemblais en tout à l'hirondelle,

Je vivais comme cet oiseau,

Faisant, sans m'arrêter, chasse à la sauterelle,

Me désaltérant d'un peu d'eau.

 

 

J'arrivai haletante au but de mon voyage,

De Paris j'aperçus les toits.

Je suis émue encor, c'est un enfantillage,

Au souvenir de mes exploits.

 

 

Par quel heureux hasard ai-je pu reconnaître

La chambrette que je cherchais ?

Il était là mon frère assis à la fenêtre ;

Pour mieux le voir je me penchais.

 

 

Je passai lestement au dessus de sa tête,

Si vite qu'il ne me vit pas,

Et je laissai tomber, c'était son jour de fête,

La fleur qui venait de là-bas......

 

 

Comme je voltigeais autour de sa chambrette,

Mon frère m'aperçut enfin ;

Mais pour me reconnaître en ma forme discrète,

Il eût fallu qu'il fût devin.

 

 

Il voulut dans son vol arrêter l'hirondelle,

Qui de si loin venait le voir ;

Mais, je n'avais pas là ma mère et ma tourelle ;

Je partis, disant : Au revoir !... ….

 

 

Au revoir ! au revoir ! et puis à tire d'aile

Par les airs je veux revenir ;

Hélas ! j'avais perdu mes plumes d'hirondelle :

Mon rêve venait de finir.......

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Marie-Éléonore Lair, « Un rêve », poème extrait de LAIR, Marie-ÉLéonore, Rêves et réalités, essais de poésie, (1877), choisi et transcrit par Dina Sahyouni Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 6 novembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/mel-unreve

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • Je vous aime
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Je vous aime Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme...
  • La faim
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Pionnières en poésies féministes | Florilège de textes poétiques La faim Laureline Loyez Crédit photo : Portrait de "Louise Michèle", Wikimedia, domaine public. Ma sœur, je voudrais te parler de la faim. De celle...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • La Prêtresse des câlins qui parle d'Amma
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations poétiques La Prêtresse des câlins qui parle d'Amma Poème & peinture de Armelle Dupiat-Aellen Auteur-poète © Crédit photo : Armelle Dupiat-Aellen, "Souffle de vie", peinture. MATA AMRITANANDAMAYI DIT...
  • Le Prix International de Poésie pour l'ensemble de...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | 8 avril | Distinctions 2021 | Prix poétiques de la SIÉFÉGP Le Prix International de Poésie pour l'ensemble de son Œuvre de l'Académie Claudine de Tencin Ce prix international de poésie récompense l'ensemble des...
  • Le Prix International de Poésie Lyrique....
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | 8 avril | Distinctions 2021 | Prix poétiques de la SIÉFÉGP Le Prix International de Poésie lyrique de l'Académie Claudine de Tencin Le Prix International de Poésie Lyrique de l'Académie Claudine de Tencin récompense...
  • Le Prix International de Spécialiste de poésie...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | 8 avril | Distinctions 2021 | Prix poétiques de la SIÉFÉGP Le Prix International de S pécialiste de Poésie de l'Académie Claudine de Tencin Ce Prix International de Spécialiste de Poésie de l'Académie Claudine de...
  • Le Prix International des Éditions engagées en faveur des femmes...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | 8 avril | Distinctions 2021 | Prix poétiques de la SIÉFÉGP Le Prix International des Éditions Engagées en Faveur des Femmes & Genre en Poésie de l'Académie Claudine de Tencin Ce Prix International des Éditions engagées...