8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

 

 

 

Parution


   Ma jeunesse heureuse

 

comme bergère peule

 

nomade au Mali

 

          

 

 Aye Diallo

Olivier Lebret

 

 

 

  http://www.editions-pantheon.fr/components/com_virtuemart/shop_image/product/Ma_jeunesse_heur_50599db81c55d.jpg

©Crédit photo :  page du livre chez l'éditeur


Titre : Ma jeunesse heureuse comme bergère peule nomade au Mali

Auteur(e)s : Aye Diallo, Olivier Lebret  

Éditions :  Éditions du Panthéon

Parution : 9 octobre 2012

Genre : Mémoires 

Collection : N/A

Reliure :  13x20

Nombre de pages :  80 p.    

 Format : N/A    
ISBN :   978-2-7547-1392-4

Prix : 7, 49 € Izibook

Prix : 10,80 €

Url. http://portail.izibook.com/product_details/39299/9782754715249/Ma%20jeunesse%20heureuse%20comme%20bergere%20peule%20nomade%20au%20Mali/Aye%20Diallo%20Olivier%20Lebret

Url. http://www.editions-pantheon.fr/aye-diallo-et-olivier-lebret/memoires-et-temoignages/ma-jeunesse-heureuse-comme-bergere-peule-nomade-au-mali.html

Url. http://gallica.bnf.fr/VisuSNE?id=oai_portail.izibook.com_39299-9782754715249&r=&lang=FR

Mots clés : Condition féminine, Afrique, Bergère, Peule, Mali, Gandamia, Mariage forcé, Excision, Sécheresse, Famine, Fleur du désert: film, Waris Dirie, Mémoires, Autobiographie

 



 


Url. http://youtu.be/eeAxUZPCCX0

 

 

Réception/Critique dans les médias

 

 

 

 

 


Résumé

 

 
 Ma jeunesse heureuse comme bergère peule nomade au Mali décrit ma vie de ma petite enfance à mon premier mariage en 1988, à l'âge de 18 ans. Le récit est centré sur le ressenti de bonheur du début de cette période mais aussi sur les chamboulements liés à mon passage à l’adolescence. Il marque le début des convoitises jusqu’à mon mariage arrangé par mes parents, mais aussi la dramatique sécheresse et la famine de 1985. Olivier Lebret, mon mari, a su transcrire mes propos au fur et à mesure que les souvenirs sourdaient du plus profond de ma mémoire, en provenance de cette magnifique région montagneuse du Gandamia au Mali. » -

 

 

Auteur(e)s

  
Aye Diallo et Olivier Lebret : en 2010, Aye Diallo se retrouve dans le film "Fleur du désert" de l’ancien mannequin somalien, Waris Dirie. Son passé de jeune bergère nomade est très proche de l’univers que décrit Waris Dirie. Aye Diallo ressent un déclic. Une voix intérieure l’aide à trouver l’énergie et le courage d’écrire sa propre histoire. Aye Lebret, née Diallo, a vu le jour au nord du Mali, en 1970, dans une famille de bergers nomades Peules. En 2000, elle arrive en France avec son mari Olivier Lebret. Depuis leur mariage en 2002, ils vivent à Strasbourg.

 

 

Pour citer ce texte

« Parution :  Ma jeunesse heureuse comme bergère peule nomade au Mali  », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2013.

Url. http://www.pandesmuses.fr/article-parution-ma-jeunesse-heureuse-comme-bergere-peule-nomade-au-mali-115995231.html/Url. http://0z.fr/GDmXD

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

 

 

Invitation à lire

 

 

avis jourdan meunier

 

 

  • 1894-1914 La révolution Francis Jammes, publié en décembre 2012, grâce à  Mikaël Lugan, Vous pouvez découvrir la première de couverture du cahier Francis Jammes sur le site de l’association à cette adresse : url.  http://www.francis-jammes.com/
 

 

À lire chaque semaine le nouveau numéro de la revue  

 

Recours au poème : url.  www.recoursaupoeme.fr

 

 

 

 


Trois nouveautés pour annoncer le printemps aux Éditions SOC & FOC



imagetete.jpgLA TÊTE TOMBÉE

Megumi NEMO

Dépliant noir et blanc 18 volets, couverture couleur - 15 X 15 cm plié – ISBN 978-2-912360-80-9

Parmi les publications singulières pour textes insolites aux éditions SOC & FOC, il y avait déjà « Sur la brèche » (G. de Grissac / S. ML Possentini) et « Les pommes » de Xavier Bouguenec. Voici un second dépliant-accordéon pour suivre en gravures (sur bois et linogravures) les péripéties d’une recherche improbable : celle de sa propre tête. Le talent de Megumi Nemo court entre fantaisie et surréalisme dans cet objet original. Url. http://www.soc-et-foc.com/CAT_detail.php?id=83&PHPSESSID=32d6383d8eac3dfdccf33e9ddd9ace5a

 

 

imagevivredisentils.jpg

VIVRE, DISENT-ILS

Textes d'Emmanuelle LE CAM

Illustrés par Ghislaine LEJARD

48 pages - Quadrichromie - 13 X 21 cm – Broché - ISBN 978-2-912360-81-6

C’est un gros travail / Vivre, disent-ils. Un travail de tous les instants, dans l’attention portée au jeu cruel des chats et des rouges-gorges, comme au jeu tendre d’une sonate de Haydn. Ce sont des éclats de lumière qui redonnent du courage. Un départ d’où naît la persévérance. Un tourbillon de feuilles mortes qui permet une renaissance. Entre douceur et âpreté, les mots d’Emmanuelle le Cam dialoguent avec les collages de Ghislaine Lejard, déchirures, lambeaux colorés, fenêtres sur le monde. Avec tant de désir/ À partager. Url. http://www.soc-et-foc.com/CAT_detail.php?id=82

 

imagenaviguer.jpgNAVIGUER DANS LES MARGES

Textes de Luce GUILBAUD

Illustrés par Maïté LABOUDIGUE

48 pages - Quadrichromie - 18 X 15 cm – Broché - ISBN 978-2-912360-82-3

Naviguer dans les marges, n’est-ce pas la fonction du poète ?

Naviguer dans le quotidien, sans fermer les yeux sur sa rudesse, quand le train avance, quand les feuilles tombent, quand il pleut ou quand celui qui tend la main / qui n’a plus ni frère ni maison / traverse un océan de rouille.

Naviguer dans les marges du rêve, quand les poissons vous appellent, quand les chevaliers passent l’arme à gauche, quand l’arbre vous hisse dans ses voilures…

Naviguer dans les phrases raffinées de Luce Guilbaud pour en déceler toute la fraîcheur. Prendre le temps de savourer les escales colorées proposées par Maïté Laboudigue, avant de repartir sur le chemin du poème, car quand le poème se met en marche (…) / il mâche un peu d’herbe boit un verre d’eau / ouvre la fenêtre / respire bouge et s’invente. Url. http://www.soc-et-foc.com/CAT_detail.php?id=84

 

 

Pour commander, on peut utiliser le document en pièce jointe (tarif pour commande groupée des 4 livres du début 2013) ou se reporter au site Internet (paiement Paypal)

 

Éditions SOC & FOC - 3 rue des Vignes - La Bujaudière - 85700 La Meilleraie-Tillay

http://www.soc-et-foc.com

 

Pour citer ce texte 

« Invitation à lire », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-invitation-a-lire-115994505.html/Url. http://0z.fr/AjRFA

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

Parution


 Les Areytos de ma Muse

 

Areytos, Première saison

 

          

Qualito Estimé 

 

 

 

 

385172 LCL C14 1last

  ©Crédit photo :  Couverture de l'éditeur


Titre : Les Areytos de ma Muse

Sous titre : Areytos, Première saison

Auteur : Qualito Estimé

Éditions : Édilivre 

Parution : 30 novembre 2012
Genre : Poésie 

Collection : Classique

Reliure : N/A

Nombre de pages : 54 p.

 Format :    Roman (134x204)
ISBN : 9782332517289 

Prix : 11, 50 €

Url. http://www.edilivre.com/les-areytos-de-ma-muse-qualito-estime.html

 

Ouvrage disponible aussi en version e-book

 

 

 

Réception/critique dans un média


  • Dina Sahyouni, « Les Areytos de ma Muse de Qualito Estimé »,  Le Pan poétique des muses n°3, sous la direction de Françoise Urban-Menninger, à paraître en 2013.

 

 

 

 

Résumé

 

 
Areytos de ma Muse est le premier opus d’une série de trois recueils, chacun d'entre eux relate une étape de la création poétique allant du classicisme au modernisme.
Le poète emploie « [l]e principe du losange » pour créer des poèmes alliant l'image et la diction. Ce recueil contient 31 textes qui, dans cette première saison, retournent à la source, à la base de toute création. Qualito Estimé puise son art dans les mythologies haïtiennes, aborigènes et gréco-romaines de l’époque classique pour offrir au lectorat une poésie mélodieuse.

 

 

Auteur

  
Qualito Estimé, poète et auteur haïtien âgé de 25 ans, est diplômé en lettres modernes à l’École normale supérieure d’Haïti.

©Qualito Estimé

 

Pour citer ce texte

« Parution : Les Areytos de ma Muse  », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2013.

Url. http://www.pandesmuses.fr/article-parution-les-areytos-de-ma-muse-115974571.html/Url. http://0z.fr/8HXP7

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

Parution


  Le Messie en liesse

 

 

          

Camille Aubaude 

 

 

  Le Messie en liesse

  ©Crédit photo :  Couverture de l'éditeur

Recueil de poésie aux éditions de L'Ours Blanc, Paris, 2012, 112 p. ISBN 978-2-914362-47-4


Titre : Le Messie en liesse 

Auteur : Camille Aubaude

Éditions : L'Ours Blanc 

Parution : Décembre 2012

Collection : Poésie

Reliure : N/A

Nombre de pages : 112 p.

Format : N/A   
ISBN : 978-2-914362-47-4

Prix : 12 €

Url.  http://assocloursblanc.over-blog.com/ 

 

 

poésie, poèmes, recueil L'ours blanc, Camille Aubaude,

 

  Extrait 


IN TABERNACLE



Que la poésie des femmes soit considérée,
elle grandira, embellira !
Le monde redeviendra beau,
comme celui de Sapho,
trésor inégalé.


Les poétesses sont les mers de la Terre,
mouettes et sirènes, algues et crustacés,
bateaux et vagues dansant sur le sable
et donnant envie de retourner au ciel. 


©Camille Aubaude


 

 

Réception/critique dans les médias 

 


  •  Philippe Cantraine, « Les Chemins d’un auteur. Entretien avec Camille Aubaude » dans la revue Chemins de Traverse, n° 41, décembre 2012.
  • Le Messie en liesse a été présenté dans la soirée du 25 janvier 2013    à 20h30 poétique et musicale animée par Pierre Meige  Au café Le Fleurus à Paris.      
  • Gérard Chambre « Lecture d'extraits du Messie en liesse » dans la journée du 13 mars 2013 ''Le printemps féminin de la poésie'' à L'université Paris III.

 

 

Résumé

 

 

Recueil qui comprend des poèmes célèbres tels que La Croyante, Ode à Isis, Le Ba et le Ka, Psappha, et la suite Ad Patres, la série journalistique Délices de Jérusalem et les Poèmes simples. Après ses recherches sur le mythe féminin d'Isis, Camille Aubaude se montre l'héritière d'une très grande culture, fondée sur l'hédonisme et non la souffrance.

 

 

Auteur(e)

  
Camille Aubaude, est née à Paris. Son doctorat de lettres modernes sur Gérard de Nerval, Le Mythe d’Isis, publié en 1997, a été écrit en même temps qu’un essai d’histoire littéraire innovant un enjeu majeur de la critique : Lire les Femmes de Lettres (1993). Au début des années 2000, son récit poétique, La Maison des Pages et ses Poèmes d’Amboise ont rencontré une audience internationale. Depuis, elle a publié L'Égypte céleste, Poèmes satiriques, Poèmes choisis et L’Ambroisie, des recueils de poésie et de prose poétique primés et traduits dans plusieurs langues, lus lors de rencontres internationales de poésie, objets de livres d’artistes, de thèses et de films. Camille Aubaude est une figure importante de la nouvelle génération de poètes français. Son recueil en espagnol, Poemas de la Morada de las Paginas, est diffusé en Amérique latine où elle a participé au FIPLIMA 2012.

« Camille : Paix - Poésie, et amour des belles choses », a écrit Michael Lonsdale. « Un imaginaire féminin, secret, fécond, inoubliable. L’union de l’Orient et de l’Occident, de l’amour et de la solitude, de la culture et de la liberté me fait entendre votre chant immense et déchaîné », a dit Léopold Sédar Senghor. L’œuvre de Camille AUBAUDE aimante une foule de lecteurs anonymes ou célèbres, et des photographes, des comédiens, des cinéastes et des peintres. Riche d’inventions et d’images, à la fois délicate et marquante, cette œuvre très dense ajoute aux poèmes des traductions, des essais littéraires marquants, des critiques littéraires, artistiques et cinématographiques, des proses poétiques et des récits sous forme de « journal ». Un des thèmes récurrents est la femme mythique et fatale. L’érotisme est toujours présent.


Camille Aubaude est aussi connue pour son utilisation des formes poétiques rares. 

Sites :

http://www.camilleaubaude.com

http://www.lamaisondespages.com 

http://www.pandesmuses.fr/pages/AuteurEs_amp_artistes_contemporainEs_de_la_revue-6029850.html

 

 

Pour citer ce texte

« Parution : Le Messie en liesse », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-parution-le-messie-en-liesse-115974540.html/Url. http://0z.fr/xOg_yl

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

 

Annonce de parution


 

La Femme-Précipice

 

Princesse Inca

Laurence Breysse-Chanet (trad.)

 

 

Femme_Precipice.jpg

©Crédit photo : Couverture de l'éditeur 

 

 

Titre : La Femme-Précipice   

Auteures : Princesse Inca, Laurence Breysse-Chanet (trad.)

 

Couverture : N/A

Éditions : La contre allée

Parution : 7 mars 2013 

Collection :  La sentinelle

Genre : Poésie

Reliure : Broché/Cousu/Rabats

Format :  19 x 13,5 CM  

Nombre de page : 192 p.  

Conquéror Vergé Blc 220g
Munken Bouffant 80g

ISBN :  ISBN9782917817216
EAN :  N/A

Prix : 18,50 €

Url. http://www.lacontreallee.com/catalogue/la-sentinelle/la-femme-precipice

 

 

 

Réception/critique dans les médias


  • Françoise Urban-Menninger, « La Femme-Précipice, Princesse Inca alias Cristina Martin. Ouvrage traduit de l’espagnol par Laurence Breysse-Chanet et publié aux Éditions La Contre Allée dans la collection La Sentinelle », Exigence-Littérature, mis en ligne le 10 février 2013, url. http://www.e-litterature.net/publier3/spip/spip.php?page=article5&id_article=34
Présentation de la La Femme-Précipice dans la journée du 13 mars puis dans Le Pan poétique des muses : « Le printemps féminin de la poésie », Hors-série n°1, à paraître en mai 2013  

 

 

Résumé
 

 

 

« Une force, qui rappelle l’énergie de la parole de Federico García Lorca. »
Laurence Breysse-Chanet, lauréate du prix de traduction Nelly Sachs.

Princesse Inca évoque la maladie, et en particulier mentale, qui continue d’être, selon elle, un tabou. Dans une interview du quotidien espagnol El País, elle dénonce une société normalisée où le sujet est à peine abordé.
Diagnostiquée bipolaire, elle accuse la société de lui répondre principalement « à coups de médicaments ». En ce qui la concerne, son traitement n’a pas varié depuis dix ans.Si la voix de Princesse Inca s’élève à partir d’une expérience personnelle, celle-ci est transcendée pour devenir un profond questionnement sur la folie comme sur les réponses de la société. Refus d’un monde homogénéisé où tous les individus devraient être tous identiques, et former une masse plus facilement maniable ? Qui est fou dans notre société ? Que penser des instances de pouvoirs comme l’Eglise, l’Armée…
La Femme-Précipice raconte, au-delà de la maladie, la souffrance et le combat des marginaux, des êtres en position de fragilité et des femmes en particulier. Car c’est aussi un recueil de l’intimité.

« C’est un livre que j’ai voulu dédier à des femmes qui menaient une bataille avec elle-mêmes, plus qu’avec le monde, des femmes sur la limite, comme moi. Des femmes comme Sylvia Plath et Alejandra Pizarnik » – Princesse Inca.
 

 

 

Auteur(e)s


 

Princesse Inca est née en 1979 à Barcelone. Diagnostiquée comme bipolaire ou souffrant de dérèglement schizophrénique, elle a traversé trois grandes crises depuis 10 ans dont une qui fera naître Princesse Inca. Lors de la dernière crise, après avoir été traitée par des électrochocs, Cristina Martin fut internée pendant 3 mois…

 
Laurence Breysse-Chanet (traductrice) est agrégée d’espagnol et maître de conférence à l’Institut d’Études ibériques et ibéro-américaines de l'Université de Paris-Sorbonne. Passionnée par le poète cubain José Lezama Lima elle a entre autres publié et présenté un ensemble de traductions du poète dans la revue Europe en 2010.

 

Pour citer ce texte 


« Parution : La Femme-Précipice », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2013.

Url. http://www.pandesmuses.fr/article-parution-la-femme-precipice-115974415.html/Url. http://0z.fr/k9Isv

 

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

Piedad Bonnett

 

 

Colombia

 

Mario Portillo Pérez  

 

 

 

 


Poeta, novelista, dramaturga y traductora colombiana nacida en Amalfi, Antioquia, en 1951. Es licenciada en Filosofía y Letras por la Universidad de los Andes, donde ocupa la cátedra de Literatura  desde 1981.Tiene una maestría en Teoría del Arte, la Arquitectura y el Diseño por la Universidad Nacional de Colombia. Tiene publicados  9 libros de poesía entre los que destacan De Círculo y Ceniza, su primer libro, publicado en 1989,  recibió mención de honor en el “Concurso Hispanoamericano de Poesía Octavio Paz”, El Hilo de los Días, poemario con el que obtuvo el Premio Nacional de Poesía.  Explicaciones No Pedidas, Nadie en Casa, Todos los Amantes son Guerreros; así como cuatro libretos de teatro y dos novelas.  Ha sido galardonada con Premio Nacional de Poesía Instituto Colombiano de Cultura, el XI Premio Casa de América de Poesía Americana en su edición 2011 y el Premio de Poesía Poetas del Mundo Latino 2012.

 

                                                          

AHORA

                                                                                                              
Me has enseñado a respirar

 

                                                                                                                                         Juan Gelman

Porque ahora paso mi mano sobe el envés de las hojas y sé leer su alfabeto
y si cierro los ojos oigo correr un río y es tu voz que despierta

porque mi cuerpo comienza ahora en ti y acaba más allá de la lluvia
donde alcanzan tus brazos y el miedo acuartelado no vigila

[...]
 

 
                                                                       ARMONÍA

Oye cómo se aman los tigres 
y se llena la selva con sus hondos jadeos 
y se rompe la noche con sus fieros relámpagos. 
Mira cómo giran los astros en la eterna 
danza de la armonía y su silencio 
se puebla de susurros vegetales. 
[...]
 
 
 
                                                                       CONFESIÓN

Para tus ojos
quisiera yo beber el dulce azogue,
y amanecer cubierta de polvo de metales
como una joven faraona muerta.
Robarles su color a los almendros,
y hundiéndome en el lodo feraz de los pantanos
lustrar mi desnudez
para tus ojos.
Recuperar la luz de las espadas
y hacerla batallar en mis pupilas.
[...]
 
    

Pour citer ce texte

Mario Portillo Pérez, « Piedad Bonnett », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2013. Url. http://www.pandesmuses.fr/article-piedad-bonnett-115972730.html/Url. http://0z.fr/JyY2y

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent


http://www.facebook.com/marioportillo28


http://www.facebook.com/pages/Mario-Portillo-Attilio/170714932951087

 

Rédacteur-correspondant


Mario Portillo Pérez

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

Rosabetty Muñoz


 

 

Chile

 

Mario Portillo Pérez  

 

 

 


Nace en Ancud en 1960. Desde su titulación como Profesora de Castellano ha ejercido labores de docencia en distintos establecimientos educacionales de Chiloé y participado activamente del desarrollo cultural del sur de Chile.Ha publicado Canto de una oveja del Rebaño, Ediciones Ariel, Santiago (1981); En Lugar de Morir, Editorial Cambio (1987); Hijos, Editorial El Kultrún, Valdivia (1991); Baile de Señoritas, El Kultrún (1994); La Santa, historia de su elevación. Lom ediciones (1998); Sombras en el Rosselot, LOM ediciones (2002)y Ratada , LOM ediciones (2005).Su poesía también ha sido incluida en diversas antologías, entre ellas: Un ángulo del mundo. Muestra Poética, Encuentro Iberoamericano de Poesía, RIL (1993); Veinticinco Años de Poesía Chilena, Calderón, Harris, Calderón, Fondo de Cultura Económica (1996); Antología del Poema Breve en Chile, Floridor Pérez, compilador, Editorial Grijalbo (1998); Escritoras Chilenas, Linda Koski, Editorial Cuarto Propio (1998); Antología de Poetas Chilenas, Eugenia Brito, Dolmen Ediciones (1998); Antología Poética de Mujeres Hispanoamericanas (Siglo XX), Idea Vilariño (compiladora), Ediciones de la Banda Oriental, Montevideo (2001).Ha recibido distinciones por su trabajo, algunas de ellas son: Mención de Honor en el Premio Municipal de Poesía de Santiago (1992- 1999); Mención de Honor, Premio Pablo Neruda (1996); Premio Pablo Neruda, por el conjunto de su trabajo (2000); Beca Fundación Andes (2000); Premio Consejo Nacional del Libro por Sombras en El Rosselotcomo mejor obra inédita(2002); Obtiene Beca para escritores profesionales del Consejo Nacional del Libro y la lectura (2005)  para escribir texto poético “En Nombre de Ninguna”.

 

 

 

LA FLOR DE LA DICHA


Aquí, a orillas de la mesa
con la ventana entreabierta
y una tetera silbando monocorde,
el instante despliega su andamiaje.

Descanso el rostro sobre el brazo
y me dejo recorrer por esta paz.
Ya antes de todo, ahí       

  [...]
 

 

DESEO


El deseo es un barco poderoso
arriando anclas y cadenas
en medio de la noche.
 
Estallando con el estrépito
                de las posibilidades.
[...]
 

 

TAL VEZ OTRAS CIUDADES


La gracia ha de caer en llamaradas
sobre las ruinas
sobre cada árbol, cerro, hendedura.
Un santo oficio sobre la naturaleza.
Y tal vez mi cuerpo
[...]
 
 

 

 

Pour citer ce texte

Mario Portillo Pérez , « Rosabetty Muñoz » , in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne] , mis en ligne le 8 mars 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-rosabetty-mu-oz-115971969.html/Url. http://0z.fr/unIdm

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent


http://www.facebook.com/marioportillo28


http://www.facebook.com/pages/Mario-Portillo-Attilio/170714932951087

 

Rédacteur-correspondant

Mario Portillo Pérez

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

 

Annonce de parution


Revisiter la "querelle des femmes"

vol. 2

 

Discours sur l'égalité/inégalité des sexes,

 

de 1600 à 1750

 


 

    Sous la direction

Danielle Haase-Dubosc & Marie-Élisabeth Henneau

 

 

 Couv Querelle2

©Crédit photo : Couverture de l'éditeur

 

Publications de l’Université de Saint-Etienne, Coll. L’Ecole du genre, 2013, 280 p., ISBN 978-2-86272-628-1


Titre :  Revisiter la "querelle des femmes", vol 2

Sous-tire : Discours sur l'égalité/inégalité des sexes, de 1600 à 1750

 Sous la direction de : Danielle Haase-Dubosc, Marie-Élisabeth Henneau 

Couverture : N/A

Éditions :   Publications de l'Université de Saint-Étienne

Parution : Février 2013  

Collection : L'École du genre 

Genre : Étude

Reliure : Broché

Format : 24 x 16 x 1 cm

Nombre de page : 280 p./272p. 

ISBN : 978-2-86272-628-1
EAN :  N/A
Prix : 24 €

Url. https://publications.univ-st-etienne.fr/product.php?id_produit=851

 

 

 

Résumé    


Cet ouvrage est issu du deuxième colloque qui s'est tenu en novembre 2009 et porte sur la période allant de 1600 à 1750. Faisant suite à un premier volume consacré à la période 1750-1810, ce livre poursuit l’exploration de la fameuse Querelle des femmes, cette controverse hors du commun qui durant plusieurs siècles agita l’Europe, et plus spécialement la France, à propos de la place et du rôle des femmes dans la société. Dans un même esprit, il rassemble des études de spécialistes de diverses disciplines et des documents d’époque, afin de mettre en évidence l’ampleur d’un débat mené sur à peu près tous les terrains, du pouvoir suprême aux relations amoureuses, en passant par le travail, la famille, le mariage, l’éducation, le corps, l’art, la langue, la religion…
 
La particularité de l’époque qui va de la fin des guerres civiles et religieuses du xvie siècle à l’avènement des Lumières est l’accroissement sans précédent de la mixité de la vie politique, sociale et culturelle française : de plus en plus de femmes s’expriment, s’engagent, agissent, investissent des lieux de pouvoir jusqu’alors jalousement gardés par les hommes, s’attirant estime, succès, honneurs. Mais si ce mouvement suscite l’approbation des élites intellectuelles européennes, qui y voient l’expression d’une civilisation supérieure, il provoque aussi des raidissements et des refus. En témoignent les opinions des philosophes, des juristes, des religieux et des écrivains utopistes analysées ici, de même que les propositions formulées par des femmes pour établir des relations égalitaires entre les êtres. En témoigne aussi la poursuite d’un combat déjà ancien, mais toujours renouvelé, autour des modèles féminins (contemporains, historiques, fictionnels, légendaires…) qui paraissaient les plus opérants aux femmes et aux hommes engagés dans la lutte pour l’égalité… ou l’inégalité.

 

Contributions


    

Marie-France Bosquet, Nicole Dufournaud, Séverine Genieys-Kirk, Marie-Élisabeth Henneau, Constance Lacroix, Guyonne Leduc, Marion Lemaignan, Marie-Frédérique Pellegrin, Zoé Schweitzer, Patrick Snyder, Sophie Vergnes. 


Extraits de textes

 

 Adrien Baillet, Jane Barker, Louise de Ballon, Anne-Marie Barbier, Nicolas Boileau-Despréaux, François Timoléon de Choisy, François Gacon, Mme Galien, Madeleine-Angélique de Gomez, l’abbé Guéry, Claude Guyon, Jean-Baptiste de La Barre, Marivaux, Charles Perrault, Alexandre Piny, Jacques Pradon, Madeleine de Scudéry, Gabrielle Suchon, Voltaire.

 

Sous la direction de


Danielle Haase-Dubosc & Marie-Élisabeth Henneau


Table des matières

 

Remerciements
 
Marie-Élisabeth Henneau

Introduction

 
Marie-Frédérique Pellegrin
Égalité ou supériorité : les ambiguïtés du discours égalitaire chez Poulain de la Barre (1647-1723)
 
Guyonne Leduc
De la « belle question » à la démarche cartésienne de l’Égalité des deux sexes : la spécificité novatrice des idées préféministes de Poulain de la Barre, de leur publication incomprise (1673) à leur retour incognito d’Angleterre (1749-1751)
 
De l’excellence du sexe féminin : l’avis d’un ecclésiastique
Gabrielle Suchon, disciple de Poulain de La Barre
 
Nicole Dufournaud
Comment rendre les femmes obéissantes ?La réponse du juriste Pierre Hévin et des magistrats bretons (1602-1683)
 
Madeleine de Scudéry : les pièges du mariage
 
Marie-Élisabeth Henneau
La Querelle au couvent : de l’inégalité des sexes dans les communautés de religieuses du xviie siècle
 
Mystique : une science des saints, une science de femmes
1. Compétences respectives des théologiens et des mystiques
Mystique : une science des saints, une science de femmes
2. Mystique et néanmoins théologienne
Mystique : une science des saints, une science de femmes
3. Mystiques et théologiens
 
Marie-France Bosquet
Utopies et discours sur l’inégalité entre femmes et hommes, 1676-1750
 
Marivaux : les femmes aussi doivent faire les lois
Faire l’histoire des femmes… et mettre les misogynes dans sa poche !
Rien de plus simple, d’après Mme Galien
 
Patrick Snyder
L’amitié femme-homme entre 1600 et 1750 : dénonciation de l’inégalité et dialogue égalitaire
 
Autour de la Satire X de Boileau. 1. La Satire de Boileau
Autour de la Satire X de Boileau. 2. La réponse de Perrault
Autour de la Satire X de Boileau. 3. La réponse de Pradon
Autour de la Satire X de Boileau. 4. Les réponses de Gacon
 
Séverine Genieys-Kirk
« J’ai beau prendre la plus éclatante de mes voix, les hommes ne veulent point l’entendre » : Madeleine-Angélique de Gomez, une militante oubliée
 
Le manifeste féministe de Marie-Anne Barbier
Le Parnasse au féminin selon Mme de Gomez
1. Célébration de l’actrice Mlle Desmares
Le Parnasse au féminin selon Mme de Gomez
2. Éloges des femmes de lettres
 
Constance Lacroix
Une voix jacobite dans la Querelle des femmes : Jane Barker, ou l’approche polyphonique du genre
 
Jane Barker. 1. Apologie du savoir féminin et critique du mariage
Jane Barker. 2. Sexualisation, malédiction
Jane Barker. 3. La promotion de la virginité
 
Zoé Schweitzer
Les figures de Médée et de Cornélie dans les ouvrages de la Querelle :
hypothèses sur le rôle de la maternité dans l’élaboration d’une identité féminine
 
Adrien Baillet célèbre les petites filles savantes
 
Marion Lemaignan
Du modèle de l’héroïne à l’amazone extraordinaire : Christine de Suède dans les pamphlets français du xviie siècle
 
L’abbé de Choisy, l’homme qui aurait voulu être une femme
 
Sophie Vergnes
Le discours sur l’égalité/inégalité des femmes et des hommes dans les mazarinades : entre réflexe misogyne et tentation émancipatrice
 
La contribution de Voltaire au débat sur la présence des femmes au pouvoir : la « légende noire » de Catherine de Médicis
Claude Guyon : De l’aptitude des femmes à gouverner
 
Notices sur les contributrices et le contributeur
Résumés des articles
Bibliographie
Index
Table des documents


Extrait de l'introduction

 

La polémique soulevée par l'Alphabet de l'imperfection et malice des femmes (1617) a souvent été vue comme le dernier épisode d'une controverse violente entre philogynes et misogynes de la France « renaissante ». Des études récentes ont pourtant mis en évidence que le débat, loin de s'être interrompu, a très longtemps mobilisé des centaines d'hommes et de femmes en France autour de ces notions d'égalité/inégalité et de différence/similitude des sexes. La « Querelle des femmes » n'en finit donc pas après les Guerres de Religion, postulait il y a peu Éliane Viennot. Et l'autrice d'appeler de ses voeux une intensification de la recherche sur les périodes suivantes, fécondes en textes et en images, encore trop peu exploités, et une prise en compte sérieuse du phénomène par les spécialistes des XVIIe et XVIIIe siècles, toutes disciplines confondues.
 La Société internationale pour l'Étude des femmes de l'Ancien Régime (SIEFAR) a souhaité répondre à cet appel en se proposant de revisiter la Querelle des femmes sur le temps long, en France, d'abord, en Europe, ensuite, avec la collaboration de chercheurs invités depuis 2008 à dialoguer sur le sujet à l'occasion de rencontres scientifiques successives. Partant de l'interrogation d'Éliane Viennot sur la place encore trop « discrète » des femmes au sein de l'espace politique français contemporain, les organisatrices ont choisi, une fois n'est pas coutume, de remonter le temps, depuis la Révolution jusqu'aux prédécesseurs immédiats de Christine de Pizan.
Le premier volume, consacré aux périodes pré- et post-révolutionnaire, a mis en évidence la vigueur des débats sur la question de l'égalité ou de l'inégalité des sexes après 1750, alors que, face à l'offensive des philosophes, les apologies des femmes se multipliaient, avec des titres suggérant une riposte musclée, ainsi que la poursuite extrêmement vive de la controverse, après les illusions - et les désillusions - suscitées par la Révolution française.
 

Le présent recueil rassemble, dans un même esprit, études et documents couvrant un siècle et demi de débats engagés sur tous les fronts, de 1600 à 1750. Pour rendre compte de ce «combat de plume et de pinceau», quantité de textes sont ici convoqués pour informer et interpeller chercheurs et curieux sur l'ampleur de la question, tandis que certains éclairages scientifiques renouvellent les perspectives et invitent à approfondir l'exploitation de ces matériaux encore méconnus. L'agencement thématique des contributions qui entourent les documents-sources met d'abord en évidence une analyse des points de vue des philosophes, juristes, religieux et écrivains utopistes, avant de passer à l'évocation de quelques propositions féminines de relations égalitaires entre les êtres, puis à l'étude d'une série de prototypes féminins engagés dans la lutte pour l'égalité.
 

 

La question est loin d'être close avec ce volume, qui ne rassemble qu'une sélection d'articles ne couvrant évidemment pas toutes les questions ni tous les domaines susceptibles d'être abordés. Ces derniers sont toutefois représentatifs de l'envergure et de la polysémie du phénomène, de l'extrême variété de ses modalités d'expression et de la diversité de ses implications politiques, culturelles, sociales ou religieuses. Il s'agit non seulement de faire émerger l'ensemble des concepts mis en oeuvre autour de la construction socio-culturelle des rapports entre masculin et féminin, et d'en suivre les évolutions selon les contextes, mais aussi de rejoindre au plus près les actrices et acteurs de ces débats où se conjuguent paroles et comportements.

 

Pour citer ce texte


« Parution : Revisiter la "querelle des femmes" vol. 2 », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-revisiter-la-querelle-des-femmes-vol-115939111.html/Url. http://0z.fr/UxbzN

 

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

 

 

 

Annonce de parution


Paysage à rebours

 

      Armelle Leclercq

 

  

http://static1.lecteurs.com/files/books-covers/9791/090/491/9791090491021-0.jpg

 

 

Titre : Paysage à rebours

Poète : Armelle Leclercq

Couverture : N/A

Éditions : Lanskine  

Parution : 18/10/2012

Collection :  N/A

Genre : Littérature Française Romans Nouvelles Correspondance

Reliure : N/A

Format :  N/A

Nombre de page : 48 p.  

ISBN : N/A
EAN : 9791090491021
Prix : 10 €

Url. http://www.editions-lanskine.fr/livre/paysage-rebours-0  

 

 

Résumé
 

 

Comment parler de ces paysages qui ont marqué notre enfance et sont devenus part de nous-même, de notre imaginaire. Armelle Leclercq réussit à leur donner toute leur force en les tenant à distance, par une écriture précise, méticuleuse et cultivée. En éloignant tout sentiment, une petite voix égrène une géographie mystérieuse et savante, soudain l’émotion est là, palpable.

 

 

 

Poète

 

Armelle Leclercq, née en 1973, médiéviste, Ancienne élève de l'École Normale Supérieure, Armelle Leclercq est universitaire associée à l'Université Aoyama Gakuin à Tokyo. Ses travaux portent sur les croisades, les chroniques, les chansons de geste, la littérature animalière, l'influence médiévale chez les auteurs contemporains et la poésie contemporaine. Elle a publié deux recueils, Pataquès (Comp'Act, 2005) et Vélo vole (Lanskine, 2008) et participé à l'anthologie 49 poètes, un collectif, éditée par Yves di Manno (Flammarion, 2004). Certains de ses poèmes ont été traduits en anglais et en slovaque dans la revue Ars Poetica (Bratislava, 2006). Elle a fait en 2010 une résidence d'écriture à la Maison Jules-Roy pour terminer un troisième recueil, Très 1900

 

 

Pour citer ce texte 

« Armelle Leclercq, Paysage à rebours, éd. Lanskine, 2012, 48 p. », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°1 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2013. Url. http://www.pandesmuses.fr/article-armelle-leclercq-paysage-a-rebours-ed-lanskine-2012-48-p-114310514.html/Url. http://0z.fr/0Pwy8

 

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:31
Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Rechercher

À La Une

  • N°6 | Printemps 2017 | Penser la maladie et la vieillesse en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°6 | PRINTEMPS 2017 Penser la maladie & la vieillesse en poésie Sous la direction de Françoise URBAN-MENNINGER © Crédit photo : Claude...
  • N°6 | Sommaire
    N°6 | Sommaire Mise en ligne progressive avant la parution du numéro en version imprimée Le Pan poétique des muses publie aussi un Supplément au sixième numéro afin de répondre à vos nombreuses demandes de publication Merci bien de votre intérêt pour...
  • Pour une main tendue
    Dossier majeur | Textes poétiques Pour une main tendue Jean-Claude Paillet Pour une main tendue Un sourire, une voix Au bord de la vie Pour un autre regard, une attention D’une brindille d’espoir Allumez un feu de joie Pour l’enfant qui joue Insouciant...
  • Catherine Gil Alcala, La Somnambule dans une Traînée de Soufre, éd. La Maison Brûlée, 2017, 108 p., 13€
    Critique & réception Catherine Gil Alcala La Somnambule dans une Traînée de Soufre éd. La Maison Brûlée, 2017, 108 p., 13€ Dina Sahyouni © Crédit photo : image de la 1ère de couverture illustrée par Catherine Gil Alcala Joliment présenté, le recueil intitulé...
  • Magnifique vernissage parisien, en présence d'Adonis, de l'exposition « Peinture-poésie » de Haider et Mustapha Saha
    Compte-rendu Bémol artistique & poétique Magnifique vernissage parisien, en présence d'Adonis, de l'exposition « Peinture-poésie » de Haider et Mustapha Saha Texte & illustrations Mustapha Saha © Crédit photo : « Adonis, Mustapha Saha et Élisabeth Bouillot-Saha...
  • Contribuer à l'Encyclopédie évolutive de la poésie mineure
    Appel à contribution Contribuer à l'Encyclopédie évolutive de la poésie mineure « La poésie est le langage naturel à tous les cultes » (Germaine de Staël (Mme la Baronne de Staël-Holstein, 1766-1817)* La poésie est partout et nulle part, elle brode nos...
  • La poésie malgré la pluie !
    Compte rendu du récital d'Apollonia Événement poétique avec un membre de la revue LPpdm La poésie malgré la pluie ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Récital d'Apollonia , image fournie par Françoise Urban-Menninger...
  • Adonis en fraternité poétique
    N°6 | Muses au masculin (/genre en poésie) Article Adonis en fraternité poétique Cette rubrique est dédiée aux hommes & au masculin qui inspirent les hommes poètes & artistes Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : "Adonis et...
  • Polychromies lyriques avec Adonis, Haider et Mustapha Saha
    Bémol artistique & poétique Polychromies lyriques avec Adonis, Haider et Mustapha Saha Texte & illustration de Mustapha Saha © Crédit photo : Portrait d’Adonis par Mustapha Saha Peinture sur toile. Dimensions : 100 x 81 cm Adonis est sans doute aujourd’hui...
  • À la dérive & Elles s'en vont les joyeuses pensées
    Dossier majeur | Textes poétiques Poèmes d'une aïeule À la dérive & Elles s'en vont les joyeuses pensées Amélie Gex À la dérive [P. 182/P. 186 PDF, « En fermant le livre »] J'ai vu s'enfuir ma riante jeunesse Comme un parfum s'envole d'une fleur !......