29 décembre 2022 4 29 /12 /décembre /2022 16:11

Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages | Revue de Matrimoine

 

​​​​​​

​​​

 

 

 

 

​​​​​Hommage à Fatma Ben Fdhila

 

 

 

 

​​​

 

Dina Sahyouni

 

Poéticienne, éditrice, fondatrice de la SIÉFÉGP

& de ses périodiques

 

 

 

 

Nous avons appris la triste nouvelle du décès de la poète* Fatma Ben Fdhila par l'annonce faite le 23 septembre dernier du Ministère tunisien des Affaires culturelles. :

« Le ministère des Affaires culturelles annonce avec « tristesse et regret », le décès de la poétesse, Fatma Ben Fdhila, survenu ce vendredi 23 septembre 2022. »**

Après une pénible et longue maladie, elle est morte à l'âge de 59 ans.

La romancière, poète et traductrice tunisienne Fatma Ben Fdhila est reconnue en Tunisie et ailleurs dans le monde. Sa disparition désolent et attriste beaucoup de personnes en Tunisie et en France.

En Tunisie, les poètes lui ont rendu hommage dans leur lecture intitulée « Fatma Ben Fdhila, poète des extrêmes ». Cet hommage rappelle parfaitement que Fatma Ben Fdhila était une femme révoltée contre les conditions de vie des femmes et leur situation familiale, en d'autres termes une féministe.

 

Fatma Ben Fdhila enseignait le français et avait une maîtrise en journalisme. Parmi ses œuvres en français, on cite les recueils Soutien-gorge borgne, Terre du sevrage, Pourquoi crains-tu ma nudité, Du trou de l'âme, je déborde, et bien sûr le roman Narré par deux amoureux. En 2021, la maison d'édition française Cap de l'Étang et la maison d'édition tunisienne Wachma publient en même temps son recueil de poésie bilingue français-arabe Vergers de sucre. Ses poésies portent entre autres sur l'amour et la passion amoureuse comme dans son recueil Dis maman c'est quoi l'amour ?

Ce recueil de poèmes a été traduit en français par la traductrice Laila Nassimi (poète et animatrice socioculturelle). Le recueil parle de l'amour avec sensibilité, grâce et infinie délicatesse. Fatma Ben Fdhila nous laisse y entrevoir le paradis perdu de l'enfance... Elle publie en dialecte tunisien le dernier recueil de poésie paru de son vivant (en août 2022). Cette dernière œuvre représente probablement son cri d'amour au langage tunisien.

Son apport estimable et incontestable à la poésie nous pousse à encourager les spécialistes de poésie à étudier, à traduire ses ouvrages et à vous encourager à lire et relire ses écrits.

 

 

© Dina Sahyouni, 2022.

 

 

* Ou poétesse, poétride, poétissa, etc.

** Voir URL. https://news.gnet.tn/tunisie-le-ministere-des-affaires-culturelles-annonce-le-deces-de-la-poetesse-fatma-ben-fdhila/

 

***


Pour citer ce texte inédit du matrimoine poétique

 

Dina Sahyouni, « Hommage à Fatma Ben Fdhila »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes 2022 | « Calendrier du matrimoine poétique 2022 » & N°12 | HIVER 2022-23 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 29 décembre  2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no12/orientales/no2/matrimoinepoetique22/ds-fatmabenfdhila

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Retour au Calendrier poéféministe 2022

 

Lien à venir...

Repost0
23 décembre 2022 5 23 /12 /décembre /2022 15:16

Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier mineur | Articles & témoignages

 

​​​​​​

​​​

 

 

 

 

​​​​​Quelques lignes sur les notions de

 

« Matripoétique » & « Patripoétique »

 

de mon dictionnaire en construction

 

 

 

 

​​​

 

Dina Sahyouni

 

Poéticienne, éditrice, fondatrice de la SIÉFÉGP

& de ses périodiques

 

 

 

Crédit photo : "Mother Goddess" Madhya Pradesh or Rajasthan, India, 6th-7th cents, National Museum of Korea, Seoul, domaine public via Wikipédia.

​​​​​

 

 

La « Matripoétique »/« Matripoetic » et le « Patripoétique »/ « Patripoetic » sont deux nouveaux néologismes issus du suffixe -Poétique et des préfixes Matri- et Patr(i)- des termes latins « Mater », « Pater » et par extension « Patrimonium » et « Matrimonium »). Ces deux concepts du Poéféminisme tentent de déterminer avec précision plusieurs problématiques liées aux concepts du Patriarcat et du Matriarcat, du Patrimoine et du Matrimoine ainsi que tout ce qui relève du père et de la mère, du masculin et du féminin*, des hommes et des femmes**, des masculinités, des virilités et des féminités, de la maternité et de la paternité, de la généalogie, (etc.) et à toutes leurs expressions dans la poésie, la poétique, la réception de la poésie et par expansion dans la littérature et les arts, voire à tout ce qui est considéré comme poétique.

 

Ces notions théoriques nomment ce qui existe déjà. Les « matripoétique » et « patripoétique » appartiennent au « Poéféminisme »/«Poefeminism » et ont été créées par moi (sic Dina Sahyouni) pour nommer, définir et analyser des pratiques et théories poétiques dans l'histoire de la poésie, dans la littérature et dans la poétique en général. Les traces du Pater et Mater comme du Matriarcat et du Patriarcat, du patrimoine et du matrimoine, du masculin et du féminin sont bien visibles dans la poésie, dans la poétique voire même dans le poétique et dans les études, l'histoire de la poésie et de sa réception. L'histoire de la poétique et celle de la poésie n'échappent pas au genre mais bien au contraire, elles en témoignent. Ces traces apparaissent aussi dans les représentations, les processus de la création et dans la genèse d'une œuvre poétique (cf. Le numéro spécial paru en 2014 du périodique Le Pan poétique des Muses ou les nombreuses publications sur la question du genre, de l'anglais gender, en poésie ou dans la littérature).

 

Prenons par exemple la thématique de la mer qui renvoie souvent à la mère chez les poètes ou les poèmes et écrits poétiques qui ont pour thème les pères et mères des poètes ou bien les parents d'autres personnes voire en parlant du matriarcat et de la Déesse mère (la matrice, la vie) ou de la poésie elle-même (voir plusieurs publications de la revue Le Pan poétique des Muses ainsi que le numéro 5 et la Lettre Mers/Mères). En outre, on peut penser aux poètes qui déjouent les féminins et les masculins dans leurs ouvrages...

 

Certaines œuvres poétiques sont ainsi marquées par une matripoétique telles celles de Marceline Desbordes-Valmore, Françoise Urban-Menninger, Camille Aubaude ou de Conceiçã Evaristo… Or, cela fabrique un lien commun ou un fil rouge entre des pratiques poétiques bien différentes tout en  ouvrant de nouvelles possibilités de penser leurs ouvrages et les manières d'en parler.

Bien sûr, la « Matripoétique »/« Matripoetic » et le « Patripoétique »/ « Patripoetic » sont deux concepts pluridisciplinaires et auront de nombreuses utilisations possibles dans les études poétiques, littéraires, artistiques et dans maintes autres disciplines...

 

 

* J'ai déjà consulté le peu de textes disponibles en anglais et utilisant les préfixes latins « Gyno- » et « Andro- » pour former les termes « Gynopoetic » et « Andropoetic » pour désigner entre autres le féminin et le masculin dans la poétique. Je les traduis par « Gynopoétique » et « Andropoétique » tout en me référant au « Matri- » et « Patri- » pour formuler la « Matripoétique »/« Matripoetic » et le « Patripoétique »/« Patripoetic » qui permettent non seulement de renvoyer au féminin et au masculin mais aussi aux systèmes qui en découlent et même aux origines mythiques ou non de la poésie.

** Ibidem.

 

 

© Dina Sahyouni.

 

***


Pour citer ce texte inédit du matrimoine poétique

 

Dina Sahyouni, « Quelques lignes sur les notions de « Matripoétique » & « Patripoétique » de mon dictionnaire en construction »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes 2022 | « Calendrier du matrimoine poétique 2022 » & N°12 | HIVER 2022-23 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 23 décembre  2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no12/matrimoinepoetique22/ds-matripoetique 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Retour au Calendrier poéféministe 2022

 

Lien à venir...

Repost0
22 décembre 2022 4 22 /12 /décembre /2022 14:48

Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège 

 

​​​​​​

​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​j’ai une voix en moi

 

 

 

 

​​​​​

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

Crédit photo : John Singer Sargent, Carnation, Lily, Lily, Rose", Wikipédia, domaine public.

 


 

j’ai une voix en moi

qui m’invite à passer

de l’autre côté des mots

 

 

chaque fois que j’écris

je franchis cette lisière invisible

qui me sépare de moi et de moi-même

 

 

les mots s’y perdent

ma raison s’y égare

mon âme s’y fourvoie

 

 

mais le ciel sur ma tête

m’invite à danser

dans le bleu des songes

 

 

où plus rien n’a d’importance

si ce n’est cette musique

qui me porte et m’emporte

 

 

plus rien n’est essentiel

si ce n’est cette nuit qui s’éclaire

quand le poème surgit

 

 

 

© Françoise Urban-Menninger, 2022.

 

 

***


Pour citer ce poème inédit du matrimoine poétique

 

Françoise Urban-Menninger, « j’ai une voix en moi »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes 2022 | « Calendrier du matrimoine poétique 2022 » & N°12 | HIVER 2022-23 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 22 décembre  2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no12/matrimoinepoetique22/fum-voix

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Retour au Calendrier poéféministe 2022

 

Lien à venir...

Repost0
20 décembre 2022 2 20 /12 /décembre /2022 12:31

Événements poétiques | Calendrier du matrimoine poétique 2022 & N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Dossier mineur | Articles & témoignages / Revue matrimoine 

​​​​​​ 

 

​​​​​

 

 

 

 

 

 

Judith Gautier

 

 

 

 

 


 

Claire Tastet

Professeure agrégée de Lettres Modernes

 

 

 

 

Crédit photo : Nadar, Judith Gautier, circa, 1880, domaine public, image fournie par l'autrice.

 

 

 

« Fille de », voilà à la fois la chance et le malheur de Judith Gautier.  La chance car la notoriété et l’amour de son père lui permettent d’évoluer dans un monde d’artistes et d’intellectuels. Le malheur car l’ombre de son père (puis, dans une moindre mesure, celle de son époux Catulle Mendès) l’effacent de l’histoire littéraire. 

 

Elle bénéficie très jeune d’un accès au savoir qui fait fructifier son intelligence et ses dons artistiques.  Elle apprend notamment la langue chinoise et publie Le Livre de Jade à vingt-deux ans sous le pseudonyme de Judith Walter. Ce recueil mélange des poèmes traduits du chinois, des adaptations et des créations de la traductrice devenue poétesse.  Esprit brillant et admiré, traductrice, chroniqueuse littéraire, romancière, nouvelliste, dramaturge, poétesse, première femme à entrer au prix Goncourt, elle a su saisir l’esprit de son époque et sa bibliographie très considérable prend sa place dans le matrimoine français.

 

 

Bibliographie

 

Toutes ses (nombreuses) œuvres sont disponibles sur wikisource ou Gallica.

À noter, que certaines maisons d’édition soucieuses du matrimoine ont commencé à rééditer Judith Gautier.  

Judith Gautier, Lucienne, éditions des véliplanchistes, mars 2022

Judith Gautier, Isoline, éditions Talents hauts, 2019

Judith Gautier, Isoline, éditions Flammarion, Librio n°1310.

 

 

 

L’ÉVENTAIL

 

Selon Tan-Jo-Su.

 



La nouvelle épouse est assise dans la Chambre Parfumée, où l’époux est entré la veille pour la première fois.

Elle tient à la main son éventail où sont écrits ces caractères : « Quand l’air est étouffant et le vent immobile, on m’aime et l’on me demande la fraîcheur ; mais quand le vent se lève et quand l’air devient froid, on me dédaigne et l’on m’oublie. »

En lisant ces caractères, la jeune femme songe à son époux, et déjà des pensées tristes l’enveloppent.

« Le cœur de mon époux est maintenant jeune et brûlant ; mon époux vient près de moi pour rafraîchir son cœur ;

« Mais lorsque son cœur sera froid et tranquille, il me dédaignera peut-être et m’oubliera. »*

 

*Le livre de Jade, 1867.

 

 

© Claire Tastet est professeure agrégée de Lettres Modernes.  Elle enseigne le français au lycée.  Passionnée par la littérature, elle a à cœur de faire vivre le matrimoine littéraire français  et  de lire les autrices contemporaines en partageant ses lectures sur les réseaux sociaux

 

***


Pour citer ce texte inédit du matrimoine poétique

 

 

Claire Tastet, « Judith Gautier »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes 2022 | « Calendrier du matrimoine poétique 2022 » & N°13 | PRINTEMPS 2023 « (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices », mis en ligne le 20 décembre 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no13/matrimoinepoetique22/clairetastet-judithgautier

 

 

 

 

Mise en page par Aude

Dernière mise à jour : le 19 décembre 2022

 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°13

Retour au Calendrier poéféministe 2022

Lien à venir...

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 13 Matrimoine poétique

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | HIVER 2022-23
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* © Crédit photo : Delphin Enjolras (1865-1945), ce tableau représente des musiciennes...
  • No 12 | HIVER 2022-23 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* N°12 | SOMMAIRE Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique"....
  • Chaconne
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège Chaconne Irina Moga Site Web : http://www.irinamoga.com/ Crédit photo : Paul Schad-Rossa, "Irène Sanden-Greenberg dans Chaconne", peinture, domaine public, capture d'écran de Commons. I...
  • Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022...
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception | Dossier majeur | Articles & témoignages Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022, 68 pages, Format : 15 x 21,...
  • Ô châteaux, poèmes de Denise le Dantec. Recueil publié aux éditions Sans Escale
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Critique & réception Ô châteaux poèmes de Denise le Dantec Recueil publié aux éditions Sans Escale Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Première de...
  • De la finance à l'art
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens artistiques, poétiques & féministes | Dossier majeur | Articles & témoignages De la finance à l'art Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Entrevue avec & peintures de...
  • Douleur de Manfred
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Douleur de Manfred Pierre Zehnacker Poète & artiste peintre Crédit photo : Gauguin,...
  •  la chevelure du vent
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia la chevelure du vent Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit...
  • À Marlene Dumas, pour la peur abolie
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil À Marlene Dumas, pour la peur abolie Barbara Polla Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia. Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023),...
  • Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à bénévoles | Agenda poétique Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023 SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes et de Genre en Poésie Crédit photo : Conteuse,...