30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 16:27

 

Numéro Spécial | Printemps 2022 | Dossier majeur | Florilège​​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

 

Cendrillon Desforêts, 27 ans

 

 

 

 

 

 

Textes & peinture de

 

Sarah Mostrel

 

Site : https://sarahmostrel.wordpress.com 

Facebook www.facebook.com/sarah.mostrel

 

 

 

© Crédit photo :  Sarah Mostrel, "La frivole", huile sur toile.

 

 

 

Belle et heureuse. Un peu stupide mais agréable et souriante.

Ne s’est jamais posé de questions. Ouverte à tout venant.

Les choses lui sont arrivées aisément, en leur temps, comme par enchantement. Une rencontre à 16 ans, un mariage à 20, un enfant à 22 ans en même temps qu’une Philippine pour s’en occuper et un époux qui gagne au loto. 

 

 

© Crédit photo :  Sarah Mostrel, "Le masque de la parole". 

 

​​​​​​​

Adorée, vénérée, séduisante, Cendrillon ne s’est jamais inquiétée de rien ; Elle est née sous une bonne étoile. C’était un dimanche de décembre, le ciel scintillait d’un bleu éclatant et le soleil était au plus haut. Les anges, dans leurs murmures de félicité, saluèrent alors le joli poupon de leurs ailes battantes et le bébé a fait la joie de ses parents ébahis par la beauté profondément invincible.

Cendrillon est de nature joyeuse et ne comprend pas le brouhaha du monde. Elle aime se glisser sur des ondes paisibles, sérénité entretenue par une quiétude intérieure permanente et une sérénité à toute épreuve. Depuis la nuit des temps, elle n’a pas pris une ride.

Parfois, on l’appelle aussi Anastasia.

 

©S. Mostrel

 

 

***

 

Pour citer ce poème humoristique 

 

Sarah Mostrel (illustrations & poème inédits), « Cendrillon Desforêts, 27 ans », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 30 décembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/sm-cendrillon

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 ​​​​​​​​

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro Spécial 2022 Humour Muses et féminins en poésie
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 14:50

 

N°10 | Célébrations | Réflexions féministes sur  l'actualité | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages

 

 

 

 

 

 

 

Mila :

 

 

une femme hors normes*

 

 

 

 

Dina Sahyouni

 

Poéticienne, éditrice,

lyreuse & fondatrice de la SIÉFÉGP

 

 

 

 

​​​Crédit photo : "Reaching for the moon", peinture, image de Commons, Wikimedia domaine public. 


 

Ce billet dresse un constat alarmant sur la façon dont une jeune femme dans un pays fort civilisé peut concentrer à elle seule des animosités et haines des personnes aux discours généralement opposés**. Érigée en sorcière du XXIème siècle et diabolisée quotidiennement par des harceleurs et harceleuses, elle continue pourtant à tracer son chemin en femme hors normes qui dérange beaucoup de gens par ses propos illustrant avec brio la liberté d'expression dans une France bien laïque. 

 

Les propos de Mila provoquent des réactions violentes** et pourtant ils sont souvent nuancés. Mila dérange certains mais elle fait du bien à nos sociétés trop policées tombées dans une tiédeur normative et qui ne laissent plus aux femmes hors normes la possibilité d'exister sans être condamnées au silence par une opinion publique plus que répressive et agressive. 

 

Cette moderne fée poétique du monde réel, malgré ses nombreuses difficultés de femme empêchée de vivre en toute liberté comme les jeunes femmes de son âge, dévoile les ignominies des uns et les lâchetés politiques des autres qui ne la soutiennent pas. 

Malheureusement, on ne la protège pas assez. 

Malheureusement, on ne la défend pas assez. 

 

Certaines personnes refusent de lui apporter leur soutien parce qu'elle a des attitudes ou des avis qui ne leur conviennent pas. Je pense qu'elles ont tort car on doit la soutenir plus encore quand on n'est pas d'accord avec elle pour pouvoir justement en discuter sereinement sans s'ériger en censeurs de bonne volonté des temps révolus.

 

La soutenir dans sa lutte contre l'obscurantisme religieux, contre tout fanatisme me semble de plus en plus un devoir laïc, citoyen et féministe qui nous oblige afin de réveiller en chaque jeune femme la nécessité de "s'individuer"*** et d'user de sa liberté d'expression quand elle le souhaite et indépendamment des intimidations et tentatives d'instrumentalisation de ses discours et/ou vie. 

 

©DS

 

 


 

 

 

* Selon le sens donné par Barbara Polla dans "Femmes hors normes" aux éditions Odile Jacob, 2017, voir aussi mon texte "La puissance d'être soi ou Femmes hors normes de Barbara Polla" sur cet essai, URL. http://www.pandesmuses.fr/2017/femmes-hors-normes.html

** Veuillez consulter à ce sujet l'actualité concernant cette jeune femme et ses comptes sur les réseaux sociaux. Veuillez consulter également son communiqué de presse : https://twitter.com/magicalorrs/status/1476241443534651392?t=19gBH9-qgxvUw4i7xLdhHQ&s=19

*** Op. cit.

 

À lire aussi : 

***

 

Pour citer ce billet féministe inédit

 

Dina Sahyouni, « Mila : une femme hors normes », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne-Hiver 2021-22 « Célébrations », mis en ligne le 30 décembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/ds-milafemmehorsnormes

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du N°10 

Repost0
28 décembre 2021 2 28 /12 /décembre /2021 16:15


Numéro Spécial | Printemps 2022 | Dossier majeur | Florilège ​​ 

 

 

 

 

 

 

 

Barbare lecteur, Fontaine auvergnate

 

 

& Le compteur électrique (6 sizains)

 

 

 

 

 

Textes & photographie

 

Chantal Robillard

 

Art. Wikipédia​​​​​​

 

 

 

© Crédit photo :  Chantal Robillard, "Fontaine enneigée ".

 

 

Barbare lecteur

 


 

Au salon du livre

De Colmar, fin novembre :

Dimanche matin.


 

La foule est venue.

Je lis un achat tout frais.

Paf, quelqu’un me crie, 


 

Juste sous le nez,

Me tendant un gros bouquin

Agressivement :


 

– Combien, celui-là ?

– Ah, nous, assis aux étals,

sommes les auteurs.


 

Mais derechef je

Vous appelle un des vendeurs,

Dis-je en me tournant

 

Derrière, vers eux.

(Tiens, bonjour mon mal de dos !).

Braille malotru :


 

– Mais alors, vous, là,

À quoi donc vous servez , hein ?

J’explique, restant polie :


 

– Assis les auteurs,

Et les libraires debout.

Chacun son métier.


 

– C’est bien compliqué,

Vot’ truc, dit le gars. Ben moi,

Métier : acheuteur !


 

Eh ben ? C’est combien ?

Je reste affable, souris.

La vendeuse, enfin,


 

Arrive à grands pas.

Vient vers nous et là… me dit :

Je lis mal le prix,



 

Sans mes gros lorgnons.

C'est écrit en tout petit.

Pas de bol, c'est la

 

Retraitée venue

En renfort « aider un peu » !

Je me penche donc,


 

Dois donner ce prix.

Le bonhomme est furibard,

Croit qu’on s’est moqué


 

De lui. S’en va, tout

Ronchonnant qu’ « à

l’acheteur

On doit le respect ».


 

La morale, ici ?

Essayez donc  d’éduquer

Barbare lecteur.

 

 



 

 

Fontaine auvergnate

 

 

 

(mais rime berrychonne )



 

Surprise en arrivant : le bac

De ma vieille fontaine

Avait chapeau sur le bec.


 

C’était un vrai mirage :

Par-dessus, illuminée,

Une autre était admirée,

 

Au couchant, tandis que l’eau,

Malgré le grand froid courant,

Des deux jets allait coulant.

 

Dans le bac, les trois poissons

Tournaient toujours bien en rond,

– Comme souvent nous pensons ! –,

 

Tout en bas de l’avenue.

C’était bien de l’embellir,

Penser à son avenir.

 

C’était un beau grimage,

L’éclairage s’animait,

Et la fontaine rimait.


 

 

 


Le compteur électrique (6 sizains)

 

 

La maison de Sausset

Était bien saugrenue.

Il se passait toujours

Lorsque nous arrivions,

Tout chargés, endormis,

Sortant du train de nuit,

 


 

Cette chose insolite :

Vite notre pépé

Se précipitait vers

La boîte du compteur.

« Il a encore baissé ! »

Clamait-il aussitôt


 

 

Après l'avoir branché.

Alors mes grands-parents,

Auvergnats si radins,

Couraient tout allumer,

De la cave au grenier,

Toutes les pièces, oui,


 

 

Une vraie gabegie !

Durant notre séjour,

Des ampoules à cent watts

Brûlaient, luisaient, brillaient, 

Scintillaient de partout :

Un Noël hors saison,


 

 

Hurlant qu’on était là !

C’est peut-être pour ça

Que les riches voisins

Nous prenaient pour des fous

Presque aussi riches qu’eux

Et daignaient m’inviter ?


 

 

J’eus bien plus tard la clé :

Le compteur défaillant

En arrière tournait

Dès que nous repartions !

Pour ne pas le changer,

Il fallait… rattraper !

 

 

 

© C. Robillard

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes humoristiques & inédits

 

Chantal Robillard, « Barbare lecteur », « Fontaine auvergnate » & « Le compteur électrique (6 sizains) », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 28 décembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/cr-fontaineauvergnate

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro Spécial 2022 Humour
25 décembre 2021 6 25 /12 /décembre /2021 18:36

 

N° 10 | Célébrations | Actions en faveur des femmes & LGBT+ [parution numérique uniquement] 

 

 

 

 

 

 

 

 

Concours de poésie visuelle

 

 

 

 

 

SIÉFÉGP

Société Internationale d'Études des Femmes

& d'Études de Genre en Poésie

 

 

 

Crédit photo : Elisa Salas, "Caligrama de Medusa"/le "Calligramme de Méduse", image Commons, wikimédia. 

 

 

 

Les créatrices s'intéressent peu à la poésie visuelle et ses mouvements (spatialiste, concrète, graphique, etc.) Pour tenter d'y remédier, LE PAN POÉTIQUE DES MUSES avec l'accord de l'association SIÉFÉGP, vous propose de prendre part à leur Concours international de Poésie visuelle. Par le biais de cette initiative, la revue espère inciter les créatives en général et les artistes en particulier à apprécier et à pratiquer si possible ce sentier pictural du champ poétique. Peu de poètes femmes s'y aventurent parmi elles, on peut par exemple citer : Lily Greenham, Anna Bella Geiger, Ilse Garnier, Elisa Salas (voir image précédente ci-haut) et Nicole Coppey.

Ce concours récompensera pour sa première édition le 8 avril 2022 2023 l'œuvre d'une poète visuelle confirmée, débutante, etc.* La gagnante du concours aura une aide à la création poétique (visuelle de préférence) d'un montant de 200€, une attestation numérique publiée dans ce périodique et la publication du poème visuel gagnant dans l'édition 2022 2023 du Festival international Megalesia. les quatre autres gagnantes auront également des attestations numériques publiées dans ce périodique et la publication de leurs poèmes visuels dans l'édition 2022 2023 du festival international Megalesia.

 

 

Conditions pour y concourir :

 

1. Ce concours est international, les auteures non francophones peuvent y concourir. 

2. Ce concours concerne toutes les formes visuelles de l'expression poétique.

3. S'inscrire au concours en faisant un don de 1€ symbolique au plus tard le 28 février 20 mars 2022 20 janvier 2023 (lien Web pour faire votre don qui constitue une inscription : ici), les personnes qui ne peuvent pas faire ce don sont évidemment dispensées de le faire et s'inscrivent directement par l'envoi postal ou électronique de leur proposition au concours.

4. Deux propositions visuelles par participante dans la langue de son choix.

5. Le thème de ce concours est libre. Les participantes ont "Carte blanche" pour s'exprimer.

6. Les œuvres déjà publiées sont acceptées. La publication dans LE PAN POÉTIQUE DES MUSES d'une œuvre gagnante déjà éditée doit être autorisée par l'auteure et la maison d'édition à titre gratuit pour tous les supports de la revue (numérique, livresque, etc.)

7. L'envoi par messagerie électronique des œuvres doit se faire avant le premier mars 2022 21 janvier 2023 en format word, pdf et Jpg avec la biographie de la participante à contactlppdm@pandesmuses.fr avec l'objet "Concours de poésie visuelle" durant la période du 31 janvier au 28 février 20 mars 2022 20 janvier 2023.

8. LE PAN POÉTIQUE DES MUSES peut refuser de désigner des gagnantes si la qualité des œuvres proposées n'est pas satisfaisante. Les participantes ne peuvent en aucun cas réclamer le remboursement de leur don symbolique à la SIÉFÉGP. La gagnante du concours (sauf mention contraire stipulée ci-dessus) aura la somme de 200€ par un courrier postal recommandé avec avis de réception au plus tard trois mois après l'annonce publique du résultat du concours dans ce périodique.

9. L'annonce du résultat final se fait publiquement et aura lieu le 8 avril 22 8 avril 2023 (sauf en cas de force majeure).

 

 

 

* Comme les autres distinctions de la SIÉFÉGP, ce concours est foncièrement inclusif.

 

 

 

Joyeux Noël ! 

 

 

***

 

Pour citer cet avis inédit

 

 

SIÉFÉGP, « Concours de poésie visuelle », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne-Hiver 2021-2022 « Célébrationsmis en ligne 25 décembre 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/no10/siefegp-concoursdepoesievisuelle 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

Dernières mises à jour les 14 février 2022, 14 mars 2022 (modification de la date butoir du concours par manque de participantes). 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°10

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 10 Agenda Distinctions Muses et féminins en poésie

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 15 juin* Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • André Seleanu, "Le Conflit de L’Art Contemporain. Art tactile, art sémiotique", L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques André Seleanu, Le Conflit de L’Art Contemporain Art tactile, art sémiotique, L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Première de couverture...
  • Le chant de mon oud
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie, musique art audiovisuel | Poésie érotique & N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Poésie érotique Le chant de mon oud Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit...
  • Pour que cesse !!
    Événements poétiques | Concours Féministes | Festival des poésies féministes 2021 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes Pour que cesse !! Nouria Diallo-Ouedda Crédit photo : Mimosa rouge de l'été.jpg", image Wikimedia,...
  • Bains de lumière
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Témoignages & articles Bains de lumière Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Edgar Degas, (1834-1917), "Une baigneuse s'épongeant la jambe" (1883). Image libre de droits. Dans...
  • Parfum de couleurs
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège Parfum de couleurs Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « Parfum de couleurs ». Pourquoi, humain, ne voudrais-tu être Que froide et laide nuit Alors qu’au fond...
  • La fleur et la fée
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux La fleur & la fée Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : Rose sous...
  • Scepticisme
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie des aïeules/ Philosophies & sagesses en poésies Scepticisme Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : "Terracotta statuette of à draped goddess",...
  • La nature
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux | Travestissements poétiques La nature Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit avec un commentaire par...
  • Astarté l’immortelle
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège & Recueil de nouvelles de Dicé | Avant première Astarté l’immortelle Mona Azzam Crédit photo : la déesse "Astarté l’immortelle ", Commons,...