16 février 2022 3 16 /02 /février /2022 10:38

 

Numéro Spécial | Printemps 2022 | Agenda poétique Le  Printemps des Poètes | Appels à contributions [parution numérique uniquement]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'éphémère aux

 

 

féminin, masculin & autre 

 

 

 

 

 

 

SIÉFÉGP

Société Internationale d'Études des Femmes & 

d'Études de Genre en Poésie

 

 

 

 

Crédit photo : Bulle de savon, "Reflection in a soap bubble édit", image Commons, wikimédia. 

 

 

Les périodiques de cette association et sa Maison de la Poéféminologie participent, par le biais de la revue LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, aux événements poétiques de l'édition du Festival "Le Printemps des Poètes" de 2022 dédié à l'Éphémère à travers un recueil de poèmes, en ligne sur ce site, issu de vos poésies.

 

 

Crédit photo :  Pisenlit, image Commons, wikimédia. 

 

 

Conditions pour y participer :

 

1. Deux propositions poétiques, picturales, audiovisuelles par poète (femmes, hommes, autres) dans la langue de son choix à contact.revue@pandesmuses.fr sur le thème "Éphémère".

2. Nous acceptons également

  • tous les genres & formes poétiques (poèmes, lettres, contes, nouvelles, récits, aphorismes....) et tous les types d'illustrations.
  • la reproduction des œuvres déjà éditées en tant qu'extraits réédités à titre gratuit avec l'autorisation des éditions concernées.
  • l'édition des traductions inédites ou rééditées en tant qu'extraits reproduits à titre gratuit avec l'autorisation des éditions et poètes.
  • la publication des textes poétiques tombés dans le domaine public, transcrits, traduits, présentés, etc. sont très appréciés.

3. L'envoi par messagerie électronique des contributions doit se faire entre le 28 février et au plus tard le 28 mars 2022 en format word, pdf et Jpg avec les biographies avec l'objet "Printemps des poètes". Nous vous remercions de respecter ces dates.

© SIÉFÉGP

 

 

***

 

Pour citer cet avis

 

SIÉFÉGP, « L'éphémère aux féminin, masculin & autre », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 16 février 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/siefegp-ephemere

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 

Repost0
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 18:03

Numéro Spécial | Printemps 2022 | Revue culturelle d'Europe | Entretiens poétiques, artistiques & féministes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec

 

 

Leonardo Vargas, peintre colombien

 

 

 

 

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

Peintures de l'artiste

 

Leonardo Vargas

 

Site officiel :

http://www.leonardovargast.com/

 

 

 

 

© Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 1. 

 

 

 

Bertrand Gillig, galeriste strasbourgeois qui vient d'exposer une série d'œuvres de Leonardo Vargas*, m'a invitée à rencontrer cet artiste atypique dans son atelier à Strasbourg**.

 

 

© Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 2. 

 

 

Né en 1982 en Colombie à Barrancabermeja, Leonardo Vargas est diplômé de la Hogeschool voor de Kunsten d'Utrecht aux Pays-Bas. Depuis 2016, il poursuit sa quête artistique à Strasbourg où il explore sa relation aux images en les revisitant à travers l'histoire de l'art jusqu'à l'ère du numérique.

Ses premiers travaux l'ont amené à décliner des variations autour d'une scène d'intérieur peinte par Pieter Janssens à l'époque de l'âge d'or de la peinture flamande. On y découvre un peintre, une femme qui lit, une autre qui balaie... Leonardo Vargas reprend les codes sociaux de cette scène pour les interroger et réinterpréter l'espace pictural.

 

 

© Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 3. 

 

 

Il poursuit sa recherche avec des œuvres de Watteau ou de Vélasquez et réactive ainsi notre regard sur le passé en conférant une âme aux images qui hantent notre imaginaire, voire notre inconscient collectif.

 

 

© Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 4. 

 

 

L'image irréelle de l'infante Marie-Marguerite de Vélasquez nous revient, familière, elle traverse le continuum de l'espace-temps, nous interpelle au-delà de la toile par un regard qui transcende les limites les plus extrêmes de l'existence.

Heidegger nous le disait : « L'art révèle et fait éclore l'être de l'étant », autrement dit, l'art participe d'une présence qui s'ouvre et se referme dans le même temps.

 

© Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 5.

 

 

Indéniablement, Leonardo Vargas possède l'art de « réanimer » la peinture de Vélasquez, au sens propre du terme, en lui octroyant une âme nouvelle.

Par-delà l'espace-temps, l'artiste renoue le dialogue avec Vélasquez et nous offre ainsi une relecture de l'histoire de l'art..

 

Le peintre colombien fasciné par les images ne cesse de se les réapproprier et de les décliner sous toutes les formes. C'est ainsi qu'il s'est tourné vers la photographie et les daguerréotypes dont l'alchimie et la fragilité nous renvoient des images éphémères et qui, pourtant, ont partie liée avec l'illusion de l'éternité. N'oublions pas que le mot magie est l'anagramme de celui de l'image !


 

Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 6.

 

 

Le portrait qu'il tire du daguerréotype d'Emily Dickinson la « réimmortalise » sur la toile, inoubliable à jamais telle une apparition familière et cependant fantomatique…

 

© Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 7.

 

 

Pourquoi Leonardo Vargas privilégie-t-il les portraits de femmes jusque dans les images publicitaires de nos magazines qu'il reprend et élève au rang de toiles peintes ?

Peut-être, explique-t-il, parce que ce sont les femmes aujourd'hui qui posent longuement pour des images sur papier glacé à l'instar des personnes représentées sur les premières photographies d'antan.

Depuis 2019, les visuels tels ceux empruntés à Gucci inspirent l'artiste, il sublime les visages et les corps des femmes dans une flamboyance qui les magnifie et les transfigure.

C'est ainsi que l'on peut retrouver côte à côte l'image d'Emily Dickinson dialoguant avec celle d'un mannequin d'un magazine de mode.

Leonardo Vargas a trouvé la clé qui lui permet d'abolir le temps et de s'affranchir des codes de l'histoire de l'art dont il brouille les frontières et les repères.

 

© Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 8.

 

 

Ces femmes parfois surgies d'outre-tombe qui se mirent dans nos yeux nous renvoient clairement à notre échéance inéluctable, elles sont nous, nous sommes elles.

Les dernières toiles de Leonardo Vargas qui ne sont autres que des bouquets de lumière où les fleurs fanées nous parlent de vanités à l'instar de crânes humains, de sabliers ou de montres, nous laissent pressentir notre indicible finitude.

 

Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 9.

 

 

Les fleurs fanées symbolisent sans détour notre mort, à nous d'en interpréter les signes inscrits dans notre chair. Les œuvres de Leonardo Vargas ne nous apprennent pas autre chose que ce nous expliquait Montaigne, à savoir l'art d' appréhender notre mort pour mieux l'apprivoiser.

 

 

© Crédit photo : Leonardo Vargas, figure no 10.

 

Leonardo Vargas le fait avec la grâce de son talent empreint de poésie, chacune de ses œuvres distillant cette beauté mourante qui rend visible l'invisible tout en n' ayant de cesse de nous mettre au monde.

 

 

© F. Urban-Menninger

© Illustrations, L. Vargas.

 

 

* Voir URL.

https://www.bertrandgillig.fr/fr/Artistes/Leonardo-Vargas-130.html

** Voir aussi le site de l'artiste peintre, URL.

http://leonardovargast.com/

 

***

 

Pour citer cet texte inédit

 

Françoise Urban-Menninger, « Rencontre avec Leonardo Vargas, peintre colombien » entretien illustré par des peintures de l'artiste, Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 13 février 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/fum-leonardovargas

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro Spécial 2022 Muses et féminins en poésie
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 18:02

Biographie & publication disponible numériquement 

 

 

 

 

 

 

  Leonardo VARGAS

 

 

 

 

Artiste peintre

 

 

 

Leonardo VARGAS, Né en 1982 en Colombie à Barrancabermeja, Leonardo Vargas est diplômé de la Hogeschool voor de Kunsten d'Utrecht aux Pays-Bas. Depuis 2016, il poursuit sa quête artistique à Strasbourg où il explore sa relation aux images en les revisitant à travers l'histoire de l'art jusqu'à l'ère du numérique. Il explore dans ses œuvres artistiques les présences des femmes dans l'histoire de l'Art.

Site officiel

http://www.leonardovargast.com

 

Sa publication disponible numériquement sur ce site :

Voir aussi 

 

Leonardo VARGAS

 

 

 

Page individuelle créée le 13 février 202 et en cours de construction. 

 

 

© Tous droits réservés 

Retour à l'index biographique de la lettre V

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 15:59

 

Biographie & publications disponibles numériquement 

 

 

 

 

 

 

  Monique-Marie IHRY

 

 

 

 

Poète, auteure & traductrice

 

 

 

Monique-Marie IHRY, est née à Nancy. Après avoir fait des études de Droit et de Lettres, elle a exercé les fonctions d’enseignante et de rédactrice. Elle est auteure de romans, de littérature jeunesse et de poésie. Elle est sociétaire de la Société des Poètes français, a obtenu des prix de poésie prestigieux. Parmi les derniers citons le Prix Jean Cocteau 2020 de la Société des Poètes Français, le Prix Jean Bonicel 2020 (Arcadia Béziers). Monique-Marie Ihry est également traductrice espagnol français. Elle s’est vue récompensée en 2019 par le Prix François-Victor Hugo de la Société des Poètes Français pour sa traduction de Langueur (1920) de la poète argentine Alfonsina STORNI (1892-1938) avec un rappel de ce même prix en 2020 pour la traduction de Inquiétudes sentimentales (1917) de la poète chilienne Teresa WILMS MONTT (1893-1921).  

Elle a publié de nombreux recueils de poésie, 3 romans, 2 ouvrages de littérature jeunesse et traduit plusieurs ouvrages bilingues espagnol français dédiés à des poètes latinoaméricaines féministes des premières décennies du XX° siècle. Elle est également illustratrice.

Comment définir sa poésie en quelques mots ? 

Philippe Lemoine, Président fondateur des Mille-Poètes en Méditerranée, dans la préface du recueil de poésie Délices (2018) écrit :

« Harmonie des rythmes qui coulent de source et des tonalités qui enrichissent et dépoussièrent le sens premier des mots. Suave, euphonique, l’écriture de Monique-Marie Ihry est musicale ; il s’en dégage une sensation aérienne. Les mots glissent de page en page et nous emportent dans son rêve… 

   La poésie trouve son sens lorsque, faite d’ombres et lumières, elle demeure accessible, lorsque sensible, comme celle de Monique-Marie Ihry, porteuse d’émotions, elle se révèle limpide. »

 

Le Pr Mohamed Salah Ben Amor écrira au sujet de son recueil de poésie La main de l’ange :

« Monique-Marie Ihry, en puisant sa poésie directement dans son expérience réellement vécue dans l’arène de la vie, a fait revenir la littérature selon l’expression de Tzvetan Todorov « au cœur de l’humanité », et la poésie tout particulièrement à son essence première qui est d’après Paul Valéry « l’expression artistique d’une expérience vécue » alors que la poésie a été réduite ou presque ces dernières années à des jeux linguistiques artificiels et insipides. » 

II. BIBLIOGRAPHIE

− Les rimes interdites, Poésie, Collection Plume d'ivoire n° 15, Cap de l’Étang Éditions, 2021

− Les trois chants/ Los tres cantos, Prose poétique de Teresa Wilms Montt présentée et traduite par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n° 10, Cap de l’Étang Éditions, 2021

− Un printemps assassin, Poésie, Collection Plume d'ivoire n° 13, Cap de l’Étang Éditions, 2020

− Inquiétudes sentimentales / Inquiétudes sentimentales, Poésie de Teresa Wilms Montt présentée et traduite par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n° 9, Cap de l’Étang Éditions, 2020, réédition 2021

− Les chants du matin / Cantos de la mañana, Poésie de Delmira Agustini présentée et traduite par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n° 8, Cap de l’Étang Éditions, 2020

− Poésies (choisies et inédites) Poesías (seleccionadas, e inéditas), Poésie d’Alfonsina Storni, présentée et traduite par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n° 7, Cap de l’Étang Éditions, 2020

− Le doux mal / El dulce daño, Poésie d’Alfonsina Storni, présentée et traduite par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n°_6, Cap de l’Étang Éditions, 2020

− Ceriera al país de las croquetas, Littérature jeunesse, Conte illustré de Monique-Marie Ihry, Traduit en occitan par Serge Viaule et Michell Deit, Cap de l’Étang Éditions, 2020

− IVRESSES, Poésie, Collection Plume d'ivoire n° 10, Cap de l’Étang Éditions, 2019

− Langueur/ Languidez, Recueil de poésie d'Alfonsina Storni traduit en français par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n° 5, Cap de l’Étang Éditions, 2019, réédition 2021

− Poèmes d'amour/ Poemas de amor, Recueil d'Alfonsina Storni traduit en français par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n° 4, Cap de l’Étang Éditions, 2019

− Les oiseaux de neige/ Pájaros de nieve, Poésie d'Ana Herrera traduite en français et illustrée par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n° 3, Cap de l’Étang Éditions, 2019 

− Les calices vides/ Los cálices vacíos, Poésie de Delmira Agustini traduite en français par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n° 2, Cap de l’Étang Éditions, 2019 

− La dernière pavane/ El último baile, Prose poétique de Monique-Marie Ihry traduite en espagnol par Ana Herrera, Collection Bilingue n° 1, Cap de l’Étang Éditions, 2019 

− Paysages occitans, Œuvres picturales de Monique-Marie Ihry, Collection Livre d'Art n° 1, Cap de l’Étang Éditions, 2019 

− À tire d’aile, l’oiseau, Poésie, Textes et illustrations de l’auteure, Collection Plume d’ivoire n° 7, Cap de l’Étang Éditions, 2018

− Délices, Poésie, Seconde édition revue et illustrée, Textes et illustrations de l’auteure, Collection Plume d’ivoire n° 6, Cap de l’Étang Éditions, 2018

− On ne capture pas le vent, Poésie, Collection Plume d’ivoire n° 5, Cap de l’Étang Éditions, 2018

− Z’animaux à gogo, Littérature jeunesse, Poèmes de Sylviane Blineau et illustrations de Monique-Marie Ihry, Éditions de l’An Demain, 2018

− À l’encre sur ma peau, Poésie, Textes et illustrations de l’auteure, Collection Plume d’ivoire n° 4, Cap de l’Étang Éditions, 2018

− Un monde sans sépulture, Poésie, Textes et illustrations de l’auteure, Collection Plume d’ivoire n° 3, Cap de l’Étang Éditions, 2017

− Telle la feuille au vent d’hiver, Poésie, Collection Plume d’ivoire n° 2, Cap de l’Étang Éditions, 2017

− Il était une fois un château, Anthologie poétique, Illustrations de Monique-Marie Ihry, Cap de l’Étang Éditions, 2017

− D’ambre et de sépia, Poèmes de Philippe Lemoine et illustrations de Monique-Marie Ihry, Éditions Mille-Poètes, 2017

− La main de l’ange, Poésie, Collection Plume d’ivoire n° 1, Cap de l’Étang Éditions, 2017

− Erotica, Anthologie érotique féminine de la Haute Antiquité jusqu’à nos jours, Petite Bibliothèque anticrise, Choix des textes Love Bowman et illustrations Monique-Marie Ihry, Éditions ATLANDE, 2016

− Cerise au pays des croquettes, Littérature jeunesse, Texte et illustrations de Monique-Marie Ihry, SALGUES Éditions, 2016

− Insurgée poétique, Poésie, Éditions Edilivre, 2015

− Au chant du cygne, Poésie, Éditions Edilivre, 2015

− Au chant de l’automne, Poésie, Éditions Mille-Poètes en Méditerranée, 2015

− Les vieux maudits ou La dictature du Hérisson, Roman, Éditions Edilivre, 2014

− Cueillir les roses de l’oubli, Poésie, Éditions Mille-Poètes en Méditerranée, 2014

− Bellucio, Roman, Les Éditions du Net, Roman, 2014

− Délices, Poésie, Éditions Mille-Poètes en Méditerranée, 1ère édition 2013

− Mythomania sur le Net, Roman, Éditions Edilivre, 2013

− Le cœur d’Ana, Poésie, Éditions Mille-Poètes en Méditerranée, 2013

− Rendez-vous manqués, Poésie, IchraQ Éditions, Tunis, 2011

 

• Ouvrage paru sur l’auteure, étude critique, « La vie, la mort dans l’univers poétique de Monique-Marie IHRY » :

 

− Figures poétiques du monde, Tome I, La poète Monique-Marie IHRY, Mohamed Salah Ben Amor, IchraQ Éditions, Tunis, 2014

​​​​​III.SITES

 Site & blog officiels : https://www.ihry.fr & http://www.aujardindesmots.unblog.fr                                                                                                                                       

Ses publications disponibles numériquement sur ce site :

Voir aussi 

 

Monique-Marie Ihry

 

 

 

Page individuelle créée le 13 février 202 et en cours de construction. 

 

 

© Tous droits réservés 

Retour à l'index biographique de la lettre I

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Biographies

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 15 juin* Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • André Seleanu, "Le Conflit de L’Art Contemporain. Art tactile, art sémiotique", L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques André Seleanu, Le Conflit de L’Art Contemporain Art tactile, art sémiotique, L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Première de couverture...
  • Le chant de mon oud
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie, musique art audiovisuel | Poésie érotique & N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Poésie érotique Le chant de mon oud Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit...
  • Pour que cesse !!
    Événements poétiques | Concours Féministes | Festival des poésies féministes 2021 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes Pour que cesse !! Nouria Diallo-Ouedda Crédit photo : Mimosa rouge de l'été.jpg", image Wikimedia,...
  • Bains de lumière
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Témoignages & articles Bains de lumière Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Edgar Degas, (1834-1917), "Une baigneuse s'épongeant la jambe" (1883). Image libre de droits. Dans...
  • Parfum de couleurs
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège Parfum de couleurs Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « Parfum de couleurs ». Pourquoi, humain, ne voudrais-tu être Que froide et laide nuit Alors qu’au fond...
  • La fleur et la fée
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux La fleur & la fée Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : Rose sous...
  • Scepticisme
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie des aïeules/ Philosophies & sagesses en poésies Scepticisme Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni Crédit photo : "Terracotta statuette of à draped goddess",...
  • La nature
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux | Travestissements poétiques La nature Zoé Fleurentin (1815-1863) Poème choisi & transcrit avec un commentaire par...
  • Astarté l’immortelle
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège & Recueil de nouvelles de Dicé | Avant première Astarté l’immortelle Mona Azzam Crédit photo : la déesse "Astarté l’immortelle ", Commons,...