19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:30

 

 

 

Réception & critique

 

 

 

 

L’Amour à vif de Voltuan


 

Camille Aubaude

 


 

 

 

L’Amour à vif de Voltuan

Anthologie poétique


Librairie-Galerie Racine

Parution 2012
ISBN : 2-243-04537-0

 

 

Dans L’Amour à vif, Voltuan met en exergue Anaïs Nin :

Je veux un monde différent, un monde qui ne serait pas né du besoin de pouvoir qui caractérise l’homme et qui est à l’origine de la guerre et de l’injustice. Nous devons créer une femme nouvelle. 


Cette Anthologie poétique reprend de beaux poèmes de Voltuan, ce poète atypique et hyper sympathique qui a lancé en 1998 un Manifeste du mouvement poétique O.S.A.I.S. Après son Héloïse et Abélard paru en 2001, Voltuan a écrit des « Célébrations poétiques », de vibrants hommages rendus à deux écrivaines Virginia Woolf (2009) et Sylvia Plath (2011). Sur la poétesse d’Ariel, il écrit : Nous aurions dû être attentifs aux détails de l’immensité de ton être toujours en devenir, déployant jour et nuit l’expression de ses désirs vers toujours plus de liberté, de respect (p. 47).

Voltuan, c'est l'engagement pour arrêter l'exploitation, la violence, la guerre, c'est l'Ethos et l'Agapè contre le Thanatos. Aucune pulsion de mort, chaque poème est pour la Vie vive, chaque poème nous désaltère dans ce monde désolant.

Il faut s'ouvrir pour percevoir l'Autre. Ouvrir cet Amour à Vif, tellement beau et juste, c'est cocher des phrases que l'on retient par cœur pour « redonner un sens profond au fait de vivre », pour ne cesser « d’appeler (…) à la mémoire, la résistance, la liberté, l’innocence, pour contrer la spirale d’ actes odieux d’ une certaine Humanité, pratiquant l’imposture, la trahison, vis-à-vis de tous les êtres vivants, mais aussi des disparus, « passés sur l’autre rive », n’ayant jamais connu un seul instant d’attention, de tendresse, d’amour, mais y croyant toujours (contre toute attente, toute raison) ! (p. 7, Anti-Biographie) 

 

Je me prends à rêver que la poésie du XXIe siècle soit ainsi, convocation d'amour, respect d'autrui et de la Nature. Tout être sensible, intelligent, aimant, est Voltuan (puisqu'il a créé ce Nom pour faire reconnaître la Prodigieuse Célébration de la Nature, dans le même esprit que Sor Juana Ines de la Cruz, Nerval,  Rimbaud, Marceline, Sylvia Plath, Marie Hélène Breillat et d'autres).

 

Voltuan, pour que cesse la violence faite aux femmes, autrement que lors d'une journée internationale :

Le mouvement des Indignés, partout sur la planète, fait entrevoir enfin, la possibilité d’un monde de paix, de justice sociale et de RESPECT envers toute VIE !

constate Voltuan, espère Voltuan, dans « Poésie et Révolution » (p. 9).

 

Ses poèmes sont le Chant qui émane du Midi

pour rejoindre la Lumière éternelle de la Divine Mère :

 

 

« Avec passion


Embrassant lisières et buissons


Inaugurant chaque sentier


Leurs récoltes de fruits


Pierres tendres baisers


Sur la terre. »

(L’amour à foison, p. 15)

 

 

 

 

Extrait :     Paroles d’humanimal

Que toute créature un jour (pour toujours) Soit comblée de confiance et d’amour

Vœu d’éterlou

Goûte le feu au cœur du temps À vivre pleinement les orages Qu’énoncent les moments
 Dont tu déploies les feuillages Au fil des heures couleur cerise Un soleil dans chaque main

Tu sais tant de chemins
Parmi les lichens la mousse
 Qui se déguisent
 Tu sais les noces du jour et de la nuit À travers lierres algues lianes Tressés par la pluie
 Fécondant l’espace
 Notre corps unanime

Chante l’eau menant vers l’océan D’île en île avec les oiseaux
Les rivières indéfiniment
Longeant la terre qui y croit vraiment De toutes ses robes à l’unisson

Pour une fête jusqu’à l’horizon Corps à corps l’amour est joie Caresses sans discontinuer

(pp. 17-18)

 

Écoute le vent contre la harpe des forêts L’univers entier est une mélodie Comblant deux amoureux épris
 Avec pour témoins les sangliers

Veillant le pays des secrets
 Où les ravins ouvrent leurs paumes
 D’un geste qui nous étreint du plus loin de l’enfance

Regarde le labyrinthe des arbres Berçant les astres qu’ils tutoient Chaque nid recentre le monde L’âme des peuples bat plus fort Épousant la danse le chant D’aile en aile

Entre elle et lui 
L’étoile Vénus luit 
Une douce nudité suggère l’infini Tissé de sources vives de fontaines Autant de baisers.

 

 

Pour citer ce texte


Camille Aubaude, « L’Amour à vif de Voltuan » , in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°0 [En ligne], mis en ligne le 19 décembre  2012.  

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-l-amour-a-vif-de-voltuan-113619804.html/Url.http://0z.fr/eU4Ga

 

Auteur(e)


Camille Aubaude

 

 

 

 

©Camille Aubaude - LPpdm

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:30

 

 

3136174522_8a4c798827.jpg 

 

 

 

Meilleurs vœux

 

Au plaisir de vous lire et de vous publier !


©www.pandesmuses.fr
http://twitter.com/LPpdm
http://www.facebook.com/RevueLPpdm
 
 
© 2012 Le Pan poétique des muses - Tous droits réservés
 
Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:30

 

 

 

Blanca Wiethucther

 

 

Bolivia

 

 

Mario Portillo Pérez  

 

 

  

Poeta, narradora y ensayista boliviana, La Paz 1947 – Cochabamba 2004. 

Cursó estudios en el Colegio Alemán, de La Paz, y en 1971 egresó de la Facultad de letras de la UMSA. En1973 obtuvo la licenciatura en pedagogía en la Universidad de París V (Sorbona) y en 1975 el grado de ‘maitrise’ en Literatura Latinoamericana en la Universidad de París VIII (Vincennes), con la tesis sobre la obra poética de Jaime Saenz. Docente de la carrera de literatura UMSA (tuvo a su cargo el Taller de Escritura Creativa) y de la Universidad Católica de La Paz. Fundadora-junto a Alberto Villalpando- del espacio cultural ‘Puraduralubia’ (1993). Dirigió las editoriales ‘La Mujercita Sentada’ y ‘El Hombrecito Sentado’. Sus libros publicados son:


Poesía Asistir al tiempo (1975); Travesía (1978); Noviembre 79 (1979); Madera viva y árbol difunto (1982); Territorial (1983); En los negros labios encantados (1989), El verde no es un color (1992), El rigor de la llama (1994); La lagarta (1995); La piedra que labra otra piedra (1998); Itaca (2000); Luminar (2005); Ángeles del miedo (2005). CuentoEl jardín de Nora (1998). EnsayoEstructuras de lo imaginario en la obra poética de Jaime Saenz (1975); Pérez Alcalá, o los melancólicos senderos del tiempo (1997); Hacia una historia crítica de la literatura en Bolivia (2 v., coautora Alba María Paz Soldán y otros, 2002). MemoriaMemoria solicitada (s/ Jaime Saenz, 1989); La geografía suena. Biografía crítica de Alberto Villalpando (coautora con Carlos Rosso, 2005).

 

 

EVOCACIÓN

A Ernesto “Ché” Guevara

Al atardecer, en esta ciudad
-en el café de la universidad-,
estábamos los dos, los tres, los cinco…
húmedo de luz,
y detenidos en la corriente
de una respuesta instantánea.
 
[...]
 


 

QUIERES NOMBRAR OTRA VEZ


Según lo ayer aprendido
el encuentro del amor en la espesura.
El canto.
Todo parece tornar a un primigenio dorado
-lo dices secretamente-
sabes que las transformaciones
provienen de aquella señal en el cielo
que te hizo ver el otro aire de la luz
-el esplendor de un cuerpo de fuego
                                  -dices-
                                         que amas.
 
[...]
 


 

HUESOS DE UN DÍA


II
No persigo la imagen reflejada en el agua sí la dicha del pez en el mar que desconoce la embestida del reflejo de la imagen que regresa.

 
 

 

Pour citer ce texte


Mario Portillo Pérez , « Blanca Wiethucther » , in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques: Lettre n°0   [En ligne], (dir.), mis en ligne le 19 décembre 2012.

Url. http://www.pandesmuses.fr/article-blanca-wiethucther-113615825.html/Url.http://0z.fr/n4-eo


Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent


http://www.facebook.com/marioportillo28


http://www.facebook.com/pages/Mario-Portillo-Attilio/170714932951087


 

Auteur(e)


Mario Portillo Pérez, poeta, cuentista y dramaturgo, nacido en la ciudad de México en 1989. Obtuvo el primer lugar en el Primer Concurso Estudiantil de Poesía Cuautepec 2010 (UACM), el segundo lugar en el Segundo Concurso Estudiantil de Poesía Cuautepec 2012 (UACM) y una mención honorífica en el Primer Concurso Estudiantil de Cuento Cuautepec 2011, también en la UACM. Se ha presentado en el Foro de Poesía “El tejedor”, de la Cafebrería El Péndulo así como en el Primer Encuentro de Estudiantes de Creación Literaria Cuatepec (2011) y en la mesa de poesía “El Resplandor de la Palabra” por parte de la UACM-Cuatepec en la Feria Internacional del Libro del Palacio de Minería (Febrero 2012). En mayo de 2012 apareció su poesía en el número 1 de la Revista Literaria “Le Pan Poétique de Muses”, en Francia. En dicha edición la publicación fue bilingüe, traduciendo parte de su obra al francés.

 

 

 

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:30

 

Diana Bellessi

 

 

Argentina

 

 

Mario Portillo Pérez  

 

 

 

 

 



Nació en Zavalla, provincia de Santa Fe, Argentina, en 1946. Estudió filosofía en la Universidad Nacional del Litoral, y entre l969-75 recorrió a pie el continente americano. Sus obras poéticas publicadas son: Crucero ecuatorial (l981); Tributo del mudo (1982); Contéstame, baila mi danza (selección y traducción de poetas norteamericanas contemporáneas, 1984); Danzante de doble máscara (1985); Eroica (1988); Buena travesía, buena ventura pequeña Uli (1991); El jardín (l993); Colibrí,¡lanza relámpagos! (l996); Lo propio y lo ajeno (1996); Thetwins, thedream (con U.K Le Guin, 1996); Sur (1998); Gemelas del Sueño (con U.K.LeGuin, 1998). Leyenda (2002); Antología poética (2002); Mate cocido (2002); Desnuda y aguda la dulzura de la vida (selección y traducción de la obra de Sophia de Mello Breyner, 2002); La edad dorada (2003); La rebelión del instante, 2005; Tener lo que se tiene (obra reunida), 2009; Variaciones de la luz, 2011; La pequeña voz del mundo, 2011. En 1993 le fue otorgada la beca Guggenheim en poesía; en 1996 la beca trayectoria en las artes de la Fundación Antorchas; en 2004 el diploma al mérito del Premio Konex; en 2007 el premio trayectoria en poesía del Fondo Nacional de las Artes; en 2010 Premio Fundación del Libro –mejor libro año 2009- Feria del libro de Buenos Aires; en 2010 el XXXII Premio Internacional de Poesía “Ciudad de Melilla”, España. Fue declarada Ciudadana Ilustre de la Ciudad de Buenos Aires en el año 2010; y en el 2011 le fue otorgado el Premio Nacional de Poesía.

 


 

AMOR DE CETRERÍA

 


Las siete y mengua la tormenta
el gris acero de las nubes se disuelve
en rosa tenue y pareciera
decirnos está bien, hay tregua
como si el cielo nos pusiera una cara
de niño o de cordero antes
de entregarse a la negra noche
sedienta que lo espera para acunarlo
en el más claro de los sueños
y venga así a nosotros


[...]
 

 

MALABAR


Sobre la blanca helada en los fondos
que ahora roza el sol de la mañana
baila la luz de fuego en el espejo
de hielo y se desliza en él un silbo 
de patinador fantasma que hace               
círculos o volutas en el aire                       
y se pierde en el monte del vecino           
                     

[...]

TRÉBOL DE CUATRO HOJAS


La mano barre y el ojo
Busca en cuclillas. ¿Ha
perdido la paciencia? O
ya no se encuentran tréboles
de la suerte. Cuatro hojas,
tributo del diferente
o error de naturaleza
Tan deseado y tan temido
otro, la niñez lo daba / fácil
¿Cuánto hace que encontré
el último? Mucho. Baila
la frase en el ocho, duplo
de las cuatro hojitas de oro
[...]
 


  

Pour citer ce texte


Mario Portillo Pérez , « Diana Bellessi » , in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques: Lettre n°0    [En ligne] , mis en ligne le 19 décembre 2012.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-diana-bellessi-113615701.html/Url. http://0z.fr/fjPWq

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent


http://www.facebook.com/marioportillo28


http://www.facebook.com/pages/Mario-Portillo-Attilio/170714932951087

 

Auteur(e)

Mario Portillo Pérez, poeta, cuentista y dramaturgo, nacido en la ciudad de México en 1989. Obtuvo el primer lugar en el Primer Concurso Estudiantil de Poesía Cuautepec 2010 (UACM), el segundo lugar en el Segundo Concurso Estudiantil de Poesía Cuautepec 2012 (UACM) y una mención honorífica en el Primer Concurso Estudiantil de Cuento Cuautepec 2011, también en la UACM. Se ha presentado en el Foro de Poesía “El tejedor”, de la Cafebrería El Péndulo así como en el Primer Encuentro de Estudiantes de Creación Literaria Cuatepec (2011) y en la mesa de poesía “El Resplandor de la Palabra” por parte de la UACM-Cuatepec en la Feria Internacional del Libro del Palacio de Minería (Febrero 2012). En mayo de 2012 apareció su poesía en el número 1 de la Revista Literaria “Le Pan Poétique de Muses”, en Francia. En dicha edición la publicación fue bilingüe, traduciendo parte de su obra al francés.

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Le calendrier de l'avent 2021
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Annonces diverses [Uniquement en ligne] Le calendrier de l'avent 2021 Crédit photo : Cadeaux de Noël par DesktopNexus, image trouvée sur le site : https://www.maxiapple.com/2020/11/fond-ecran-mac-pc-wallpapers-fetes-noel.html LE...
  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • No 10 | Sommaire
    N°10|AUTOMNE 2021 N°10 | SOMMAIRE CÉLÉBRATIONS Page en construction... Fin de la mise en ligne du numéro le 10 décembre 2021 CÉLÉBRATIONS © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Les mains tisseuses de rêves", tableau. Équipe de la version en ligne :...
  • Biographie de Mustapha SAHA
    Biographies & publications disponibles numériquement Mustapha SAHA Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Mustapha Saha. Le travail sociologique, philosophique, poétique, artistique de Mustapha Saha reflète les paradoxalités complétives de...
  • Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam
    N°10 | Célébrations | Muses au masculin Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Mustapha Saha, portait de l'auteur, artiste et poète "Issa Samb alias Joe Ouakam", peinture...
  • Le rire au Paradis
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier | Florilège Le rire au Paradis Marie-Jeanne Langrognet-Delacroix... Crédit photo : Caroline Delestres, Woman Playing a Harp, domaine public, Wikimedia. Au temps du Paradis, elles dansaient nues les jeunes filles,...
  • Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque
    N° 10 | Célébrations | Actions en faveur des femmes & LGBTQ+ Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque © Crédit photo : Le visiuel de l'invitation de l’équipe de l’Alliance et des éditions des femmes. Nous avons...
  • Bande dessinée au Salon du livre de Colmar
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier | Poésie & Bande dessinée Bande dessinée au Salon du livre de Colmar Andecdotes & photographies de Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Planches par Sylvain Moizie Dans mes archives, j'ai trouvé...
  • Mots Offerts..., Elle, Absence et Aphorismes
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier mineur | Florilège Mots Offerts..., Elle, Absence & Aphorismes Frédéric Andreu Site : https://www.lulu.com/spotlight/fredericandreu Crédit photo : Un portrait de femme travaillant par l'artiste polonaise Anna Bilińska-kopciuszek,...
  • La plus rouge, Rêve de toi et Traversée
    N° 10 | Célébrations | Dossier Mineur | Florilège La plus rouge, Rêve de toi & Traversée Frédéric Andreu Site : https://www.lulu.com/spotlight/fredericandreu Crédit photo : Monet, "woman", painting, Commons, domaine public. La plus rouge À ton visage...