4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 17:27

 

Megalesia 2020 | Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Florilège de textes poétiques 

 

 

 

 

« Mémoires d'un deuxième sexe »

 

 

 

 

Laetitia Le Moan

 

 

Crédit photo : "Le Vampire" (1897), une femme vampire par 
Philip Burne-Jones  (1861–1926) , domaine public, Wikimedia. 

 

 

 

C'est un de mes poèmes portant sur la femme vampire.

 

 

 

 

Je suis la statue gorgée de sang blanc

J'hasarde dans les matins ivres morts d'hommes en hommes, comme un froid passeport

Et l'Enfer ! M'embrasse encore en passant

 

 

Je suis universellement connue

Des tâches de vin poétisent ma robe, souvent démodée - de grenat

Comme mille étoiles dans l'Absolu

 

 

Je suis de race païenne et finie

J'ai vu des fleuves maudits, des fêtes, des alcôves et des armes désuètes

Six cent soixante-six chauves-souris

 

 

Je suis le Deuxième Sexe sans fin

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème féministe

 

Laetitia Le Moan, « "Mémoires d'un deuxième sexe" », poème inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesMegalesia 2020|I- Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe​​​​​​ siècle, mis en ligne le 4 septembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/memoires-laetitialemoan

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

© Tous droits réservés 

Retour à la Table de Megalesia

​​​​​​

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES
3 septembre 2020 4 03 /09 /septembre /2020 12:21

 

 

PÉRIODIQUES | JOURNAL SDM | N°1 Spécial 2020 | POÉTESSE | Poèmes

 

 

 

 

Parution en ligne en avant-première

 

 

 

 

 

 

Poétesse

 

 

de fille en mer 

 

 

 

 

 

 

 

 

CyrilleZoé et Barbara Polla

 

 

 

Le 1er septembre 2020




 

 

vivre avec la poésie

c’est faire de trois fois rien

un recueil de refrain

 

 

I couldn’t live 

sans poésie

I wouldn’t live 

without you

but I do

 

 

le paysage devient portrait

une conversation devient sonnet

un bruit mélodie

 

 

I look at you

and listen to you

your voice is music

I couldn’t live without you

 

 

la laideur porte un message

l’ennui est occasion

la peine, inspiration

l’absence devient dialogue

le terrain vague une églogue

l’absurde se catalogue

 

 

tu as tant été absente

de ma vie

poésie

pieds nus dans la rosée

le mercredi prend des airs de haïku

puis la rupture déconcertante 

rien ne passe inaperçu

et la roue tourne…

 

 

la poésie se porte comme un bijou

parfois au bout des doigts

parfois autour du cou

je la porte entre mes cuisses tu sais, là….

avec mon cuir et mon velours

avec la lumière du jour

elle se transmet de fille en mer

la poésie

tu reçois ce que tu donnes

la poésie

 

 

le minimalisme le mauvais goût l’insolence la nonchalance 

tout est permis

sans elle je me sens nue

you were born naked you know

and so was I

naked and you came

comme un bijou

 

 

la poésie est ineffable

alors on est là

toutes les deux trois fois rien

et on fait semblant

d’être poétesses

pour oublier

la poésie

 

​​​​

 

 

Pour citer ce poème féministe

 

Cyrille Zoé et Barbara Polla, « Poétesse de fille en mer », SEMAINIER DES MUSES, Journal anthologique, international, multilingue, féministe et paritaire de poésie« Poétesse », 1er numéro spécial 2020, mis en ligne le 3 septembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/periodiques/sdm/cyrillezoe-barbara-polla-poetesse

 

 

 

Mise en page par

David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour à la Table du Semainier :

Repost0
JOURNAL SEMAINIER DES MUSES - dans JOURNAL SDM
2 septembre 2020 3 02 /09 /septembre /2020 08:52

 

 

PÉRIODIQUES | JOURNAL SDM | N°1 Spécial 2020 | POÉTESSE | Poèmes

 

 

 

 

Parution en ligne en avant-première

 

 

 

 

 

 

Bouche en cœur

 

 

 

 

 

 

Claire Mélanie Popineau

 

 

Site officiel : www.lespacelune.com​​​

 


 

Bouche en cœur

Papillon aux yeux

la poétesse

Bouche au cœur

hystérique pour rire

échevelée à coup sûr

brouillonne et cliché

d'ambre et d'argent

je l'ai croisée, la poétesse

martelant le son et psalmodiant l'irraisonnable

traversée d'amour et de pleurs

crispant ses mots

comme des enfants trop doux

emportée pour tout taciturne pour rien

Disparue, survivant

__ irrésolue ; nécessaire

 

 

Biographie :

 

Claire Mélanie POPINEAU, diplômée en littérature générale et comparée, elle a exercé dans plusieurs domaines : enseignement, communication, management. Elle se consacre en ce moment plus particulièrement à l'écriture de formes courtes : nouvelles, poésies libres, haïkus. Elle présente son univers sur le site www.lespacelune.com

​​​​

 

 

Pour citer ce poème engagé

 

Claire Mélanie Popineau, « Bouche en cœur », SEMAINIER DES MUSES, Journal anthologique, international, multilingue, féministe et paritaire de poésie« Poétesse », 1er numéro spécial 2020, mis en ligne le 2 septembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/periodiques/sdm/poetesse-popineau

 

 

 

Mise en page par

David Simon

 

Dernière mise à jour : 10 septembre 2020, ajout de la biographie de l'autrice. 

 

© Tous droits réservés

Retour à la Table du Semainier :

Repost0
JOURNAL SEMAINIER DES MUSES - dans JOURNAL SDM Périodiques
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 16:58

 

PÉRIODIQUES | JOURNAL SDM | N°1 Spécial 2020 | POÉTESSE | Poèmes

 

 

 

 

Parution en ligne en avant-première

 

 

 

 

 

 

Poétesse

 

 

 

 

 

 

Berry Bams*

 

Elle œuvre au travers de ces récits

de ses mots, les anges parlent,

elle change le monde en écrivant,

poursuit sa quête de visions en décrivant.

Elle en appelle aux directions

en parcourant la feuille de toute sa surface,

elle enveloppe sa vérité dans une douce discrétion,

quand le commun des mortels se fige dans de la glace.

Elle récite, elle se tait, elle pense,

et dessine.

elle s'immerge en elle même, dans ces bas-fonds elle danse

pour que tu puisses trouver place dans ses lignes.
Elle trace, elle raye,

retrace, sortant des sentiers battus.

elle paye,

elle racle le fond de gorge des dangers accrus.

Et elle dépose,

ses découvertes et ses merveilles comme un plat cuisiner pour toi,

elle s'en réjouit et puis vite retourne à la prose,

pour que tu n'aies plus jamais faim, ni froid.

 

*Biographie à venir 

​​​​

 

 

Pour citer ce poème engagé

 

Berry Bams, « Poétesse », SEMAINIER DES MUSES, Journal anthologique, international, multilingue, féministe et paritaire de poésie« Poétesse », 1er numéro spécial 2020, mis en ligne le 1er  septembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/periodiques/sdm/poetesse-bams

 

 

 

Mise en page par

David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour à la Table du Semainier :

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans JOURNAL SDM

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...