8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 16:28

 

Invitée du Ppdm
Portrait photographique de Nicole Coppey
 

 

 

Avis du Ppdm

 

« Artiste atypique et voyageuse, Nicole Coppey est une des rares contemporaines qui allie habilement la musique, les arts et la poésie. Sa production artistique est originale, époustouflante et vivifiante. Elle redonne aussi à la poésie sa vocation mystique. Nicole Coppey est une créatrice hors pair, mais elle est aussi une interprète inventive. Sans aucun doute, elle est une figure importante de la poésie du XXIe siècle. Nicole Coppey fait partie des artistes qui m'inspirent, sa poésie authentique vient du cœur, c'est pour s'abreuver des savoirs des créatrices comme elle que le festival Megalesia existe. Je prépare par ailleurs un entretien avec elle pour ce festival. »

Dina Sahyouni

 

© crédit photo :  Nicole Coppey par  Enrique Gracia Herera

© crédit photo : Nicole Coppey par Enrique Gracia Herera

© crédits photos :  Nicole Coppey par ® A. Gonzalez
© crédits photos :  Nicole Coppey par ® A. Gonzalez
© crédits photos :  Nicole Coppey par ® A. Gonzalez
© crédits photos :  Nicole Coppey par ® A. Gonzalez

© crédits photos : Nicole Coppey par ® A. Gonzalez

 

Pour citer cette page

LPpdm, « Portrait photographique de Nicole Coppey », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/portrait-photographique-de-nicole-coppey.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 15:41
 

 

Calligramme et vidéo-poème

Au fond du fond

/

Au fond du fond (SanRemo)

 

 

 

Nicole Coppey

Invitée du Printemps des poètes du Ppdm et

la journée internationale des droits de la femme

 

 

 

 

Au fond du fond  /  Au fond du fond (SanRemo)
Au fond du fond  /  Au fond du fond (SanRemo)

"Au fond du fond", Poème calligramme de Nicole Coppey, titre Italien tourné en Indonésie

 

Vidéo du 2 janv. 2016

 

Poème calligramme de Nicole Coppey

Traduction en Italien :
Giovanni Dotoli

Interprète : Nicole Coppey

Prises de son et mixage : Johann Vergères

Images : Nicolas Moret

Montage : Manuel Lobmaier

Lieu de tournage : Indonésie et Islande

Calligramme : "Duomo San Nicola Pellegrino, Trani, Italie"

© Nicole Coppey 2015

 

 

Pour citer ce poème

 

Nicole Coppey, « Au fond du fond / Au fond du fond (SanRemo) », calligramme et vidéo-poème, Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/au-fond-du-fond.html

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 13:04

 

 

 

Avis de parution

 

Les éditions de la SIÉFÉGP Pan des muses sont très heureuses de vous annoncer la parution de leur livre :

Introspection. Anthologie collective

suivie d'entretiens avec

Camille AUBAUDE et Françoise URBAN-MENNINGER

Textes réunis et édités par ASTARTÊ

Astartê, Introspection. Anthologie collective  suivie... aux éditions Pan des muses, collection Muses & Créatrices, 2015
Astartê, Introspection. Anthologie collective  suivie... aux éditions Pan des muses, collection Muses & Créatrices, 2015

Introspection est un recueil collectif écrit par des poètes et suivi d'entretiens sur les femmes et la poésie. Divisé en neuf volets, le livre retrace des parcours féminins fictifs et réels par le biais des poèmes traditionnels et subversifs. Cet ouvrage est une mise à distance de ce que c'est vivre, paraître, penser et écrire en femme. « On ne naît pas femme, on le devient » disait Simone de Beauvoir, partant de ce constat de « devenir » qui renferme un passé socioculturel, Introspection vous livre une heureuse expérience poétique sous la forme d'un devenir féminin dans une poésie œuvrant en amont et en aval à sa tâche : penser les femmes en poésie. Introspection considère cela à l'aide des protagonistes femmes et hommes en explorant des féminités vues au prisme des vécus d'hommes et de femmes à la fois similaires et singuliers.

 

Équipe d'Introspection : ASTARTÊ (alias Dina SAHYOUNI), Camille AUBAUDE (alias Camille AUBAUD), Sophie BRASSART, Laurence BREYSSE-CHANET, Nicole COPPEY, DABA (alias Vojka MILOVANOVIC), Tatjana DEBELJAČKI, Laure DELAUNAY, Diane DESCÔTEAUX, Marie-Josée DESVIGNES, Krystele FARGUES, Nils GLEYEN, Marie GOSSART, Patricia GODI, Nabila HAOUCHE, Martine L. JACQUOT, Styliani KOKKALI, LASA (alias Sandrine Bédouret), Jocylne LE BER, Armelle LECLERCQ, Nadine LE LIRZIN, Aurélie-Ondine MENNINGER, MIREYA (alias Mario PORTILLO), Fialyne H. OLIVÈS (alias Hafida OLIVVÈS), Assia OUEHBI, Marie-Agnès ROCH, Damy TANGAGE (alias Denis QUILLACQ), Françoise URBAN-MENNINGER, Isabelle VOISIN.

 

ASTARTÊ, écrit depuis son enfance, certains de ses poèmes ont été publiés dans des revues et sites littéraires. Elle a déjà publié plusieurs recueils de poésie (Murmures, Je ou l'ontologie du soi-disant moi, ...). Astartê partage son temps libre entre la lecture et l'écriture. Introspection et Un pan pour Toutes à l'école sont les premiers recueils collectifs qu'elle édite. Astartê est un nom de plume de Dina SAHYOUNI.

Nils GLEYEN, illustrateur de la couverture d'Introspection, est un artiste contemporain qui s'inspire de la mode et de la haute couture. On trouve ses créations dans les expositions comme celle du Grand Palais à Paris et dans des revues telles Harper's Bazaar, Vogue.

 

Fiche technique

Titre : Introspection. Anthologie collective suivie d'entretiens avec Camille AUBAUDE et Françoise URBAN-MENNINGER

Auteurs : ouvrage collectif, poèmes réunis et édités par Astartê

Couverture illustrée par Nils GLEYEN

Genre : Poésie. Collection : Muses & Créatrices

Éditions : Pan des muses, Éditions de la SIÉFÉGP

Date de parution de la version électronique : 2 juillet 2015.

Date de parution de la version imprimée : 31 décembre 2015.

Dimensions : 21 cm x 14, 80 cm.

Format in-plano avec trois pages pliés. Nombre de pages : 200 p.

Reliure : broché, dos carré collé. Impression en noir. Langue : français avec quelques pages en espagnol. ISBN 979-10-92848-00-7 / EAN 9791092848007

Prix de vente : 20,00 € TTC (hors frais de transport).

Prix de vente de l'E-book (format PDF) livré sur CD : 15,00 € TTC (hors frais de transport)

Poids : environ 272 grammes

 

Suivre, soutenir la revue LPpdm & la SIÉFÉGP

http://www.pandesmuses.fr

http://www.facebook.com/RevueLPpdm / http://twitter.com/LPpdm

http://www.facebook.com/siefegp

 

L'association SIEFEGP verse 50 % de son gain à une association grenobloise qui aide les femmes pour chaque exemplaire papier vendu. Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui contribuent à la réussite, à la diffusion, à l'existence de nos structures et qui nous soutiennent en ligne et en achetant nos produits culturels.

 

Livre en vente chez la SIÉFÉGP à partir du 31 décembre 2015.

Merci d'utiliser le bon de commande joint pour acquérir cet ouvrage !

 

Bulletin à retourner à l’Association SIÉFÉGP (chez M Bontron).

24 rue Lucien Andrieux. 38100 Grenoble, France

J’ai pris connaissance de vos conditions générales de vente affichées en ligne et je les accepte

 

Bon de commande du livre

Introspection

Je commande ce livre pour moi

Nom : ...........................................................

Prénom : .......................................................

Autre : ..........................................................

Adresse postale : .................................................

................................................................................

Code postal : ...................................

Ville : ...........................................................

Pays : ............................................................

Téléphone : ..................................................

E-mail : ........................................................

Je voudrais offrir ce livre à Mme |□ M. □| □ Autre et je reçois la facture par voie électronique □ / □ postale.

Nom : ...........................................................

Prénom : .......................................................

Autre : ..........................................................

Adresse postale : .................................................

.................................................................................

Code postal : ..................................

Ville : ............................................................

Pays : ............................................................

Téléphone : ..................................................

E-mail : ........................................................

un exemplaire : 20, 00 €

......... exemplaires : ............................ €

une version PDF livrée sur CD : 15,00 €

......... exemplaires PDF: : ................... €

 

France

métropolitaine

Reste du monde France

 

Participation aux frais de port

3,20 €

au lieu de 4, 20 € pour un exemplaire

Selon le pays

Total de ma commande :

....................... €

Nous acceptons le règlement de votre commande par

chèque bancaire à lordre de :

Assoc SI.E.F.E.G.P

mandat postal à lordre de :

Assoc SI.E.F.E.G.P

Autre mode de paiement (virement, paiement en ligne, etc.) : merci de nous contacter.

Je souhaite recevoir des informations de votre association

Fait à…............................. Le …..................................

Signature :
 

LPpdm et SIEFEGP respectent la vie privée et vos données personnelles, conformément à l'article 34 de la Loi « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d’accès, de rectification et de suppression des données nominatives qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en nous adressant un courrier.

Insérez ici le message et la photo de votre choix

 

.................................................................................

.......................................................................................................................................

........................................................................................................................................

...........................................................................................................................................

...........................................................................................................................................

..............................................................................................................................................

.............................................................................................................................................

..............................................................................................................................................

 

......................................................


 

LPpdm et SIEFEGP respectent la vie privée et vos données personnelles, conformément à l'article 34 de la Loi « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d’accès, de rectification et de suppression des données nominatives qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en nous adressant un courrier.

 

 

Pour citer cette annonce

LPpdm, « Astartê, Introspection. Anthologie collective  suivie d'entretiens avec Camille AUBAUDE et Françoise URBAN-MENNINGER aux éditions Pan des muses, collection Muses & Créatrices, 2015», Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/introspection.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 12:51

 

Invitée du Printemps des poètes & de la journée internationale de la femme

 

 

Portrait de Nicole Coppey

 

 

 

Nicole Coppey
Poétesse musicienne et artiste
www.nicolecoppey.com
Artiste et pédagogue musicale suisse à la sensibilité humaine remarquable et profonde, Nicole
Coppey, étend ses multiples activités pédagogiques et artistiques à l'interaction des Arts, en les reliant
aux fondamentaux de l'être humain. Sur la base de cette philosophie, elle fonde en 1997 sa propre école d'Art musical (www.123musique.ch), privilégiant la formation, la création et l'expression artistique.

 

© Crédit image : Nicole Coppey, photographie réalisée par Christian Eggs

© Crédit image : Nicole Coppey, photographie réalisée par Christian Eggs

 

Ses activités pédagogiques et artistiques se déploient sur un vaste éventail :

professorat ; collaborations internationales dans le domaine de la pédagogie musicale et de l'enseignement professionnel ; interventions artistiques dans des festivals; écriture, interprétation, publications et expositions de poèmes; transcriptions vidéo de concepts artistiques...
La poésie reste pour elle une source de création profonde, dans une interaction générée entre la musique des mots et le rythme des sonorités verbales. Sa sensibilité et sa conviction du message profondément authentique des musiques du monde l'inspirent dans le développement de concepts novateurs regroupant plusieurs domaines artistiques dans des projets menés internationalement.

De formation pianistique et pédagogique musicale, Nicole Coppey se fascine pour la diversité des richesses culturelles, artistiques, musicales et poétiques du monde.

Du domaine sonore et auditif dans lequel évolue l'artiste par son activité musicale, poétique et musico-poétique, Nicole Coppey transpose ses oeuvres sur le plan visuel et matériel, explorant la calligraphie comme expression du mouvement et occupation de l'espace de la toile par le verbe et le trait. Le jeu des formes et des couleurs devient support de l'expression verbale et de sa dynamique spatiale et temporelle. La démarche artistique rassemble différents Arts en un tout global, à l'image des différentes facettes de la vie qui se retrouvent réunies dans la personne humaine. Auteure de recueils de poésie et de poèmes calligraphiés, elle explore de nouveaux horizons en parcourant le monde et en diversifiant ses moyens d'expression et de transmission, de l'oral à l'écrit, du papier à l'écran, du parlé au chanté, de l'obscur au lumineux, ... de l'élément au Tout. En savoir plus en consultant les pages Poésie et Créations de son site www.nicolecoppey.com

 

Présentation de Nicole Coppey dans la presse tunisienne, le journal Le Temps, Entretien en PDF reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteure et du journal.

Présentation de Nicole Coppey dans la presse. Entretien avec Nicole Coppey, auteure de « Souffle d'or sur une mer rouge », (Arabesques Editions), document reproduit avec l'aimable autorisation du journal.

Si le document PDF ne s'affiche pas convenablement,

merci de modifier sa rotation pour le visualiser !

 

Pour citer cette présentation

LPpdm, « Portrait de Nicole Coppey », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2016.

Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/portrait-de-nicole-coppey.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 10:47

 

Poème pour le Printemps des poètes

 

Une poésie familiale

 

 

Frèd Blanc

Artiste et poète, il tient le blanc suivant

http://fredblanc.com

 

                             

 

 

Quatre personnages

complètement

pas pareils et

franchement

dans la même

veine, se sont

passés la

parole poétique

dans une osmose

familiale, où l’une

gesticulait les

mots, où l’un

vivait les idées

verbalisées, où

l’une s’élançait

en spontanéité,

où l’autre

domptait son

micro sans

papier, où l’unre

gardait pendant

que l’autre

s’accroupissait

en clics, que

l’autre autre

restait imperturbable

sur un jazz sax

de toutes les

circonstances,

capté par l’autre

autre, autre que

le musicien et la

famille de quatre.

 

 

Texte reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur (cf. Publié le 09/04/2014 par Frèd Blanc, url : http://fredblanc.com/2014/09/04/une-poesie-familiale/).

 

Biographie

Frèd Blanc : tout a commencé dans les années 80 / 90 par Penninghen (l'ESAG) suivi d'un tour du monde. 30 ans après je suis devenu graphiste, photographe, poète & designer d’images (mentales & visibles) chez byfredblanc, anciennement edo. Quand je ne traîne pas dans un musée aux côtés de ma famille (Astrid Bouygues, Monsieur Elia et Mademoiselle d'Esther), un carnet de croquis sous le bras, où que je ne glisse pas sur les pistes de ski d’Avoriaz appareil au point, je pédale dans Paris entre deux rendez-vous, soit en construisant des analogies pour une marque en devenir, soit en rédigeant un poème. Projets : Entre 1996 & 2014 : conseil & accompagnement en communication (labo pharmaceutiques, joaillerie, hôtellerie, services, industrie...) 1997 : Identité de Ladurée pour son ouverture aux Champs Élysées. 2002 : Agenda photographique international pour Sanofi Synthé-labo. 2010 : Sculpture monumentale en hommage à Jean Vuarnet 2012 : Coup de cœur de la 49e Bourse du Talent Reportage / Photographie.com 2014 : Création de l’évènement “Sunday jazz loft”, concert en appartement, aux côtés de Francesco Bearzatti.

Bibliographie : 2006, ouvrage photographique Téléphérique pour l'enfance, Éditions Jean-Michel Place. Photographies, dessins, poèmes & maquette. 2010, recueil de poésie “Des mots mis en baraques à sons, Éditions Jean-Michel Place. Poèmes, dessins, photographies & mise en page. Voir aussi : http://fredblanc.com/author/fredblanc/.

 

Pour citer ce poème

Frèd Blanc, « Une poésie familiale », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/une-poesie-familiale.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 10:00

 

Poèmes choisis pour le Printemps des poètes

 

 Chemins de traverse, Corps,

 

Eaux (Voies d’eau),

 

Jardin, Meubles & Terres (Limons)

 

 

 

Laure Delaunay 

Rédactrice de la revue LPpdm

 

Extraits de Reliefs lyriques

(relevés poétiques et topographiques de la terre humaine)

 

 

Chemins de traverse

 

Sur une brindille

J’ai marché d’un coup sec.

Un jour est né.

Puis j’ai recommencé.

 

 

 

 

 

Corps

 

Plastique.

Un corps.

Deux corps.

Plusieurs.

Ballet.

 

Chante le piano, chante la flûte.

Et chacune des fibres.

Vibrent les muscles, résonnent les cordes.

Battent les cœurs.

 

Et la chair qui palpite.

 

 

Eaux

Voies d’eau

 

Ru,

Rien si ce n’est le filet ;

Ruisseau,

Glisse et voltige

Dans un cran fait pour lui ;

Torrent,

En boucle tourneboule

Dans les pierres

S’enfourne ;

Rivière,

Tranquille allonge

Un bras pour s’endormir ;

Fleuve,

Patine l’espace et va

Là où il veut ;

Mer,

Se repose dans un creux et dit

Ce qu’elle pense ;

Océan,

Grandit dans l’onde,

Fend la terre,

Fend le cœur.

 

Jardin

 

 

Gazouillis d’herbes. Vertes, blotties, sans vent.

Puis parterre : fleurs, éclaboussures colorées, explosions de formes martelées.

Répétitions.

Le tube, la tubulure, la plaque, l’ovale.

 

Pétale. Doux, humide, humecté. Tout seul. Central.

Contours : nature attentive. Aux aguets.

Un brin. Une toile.

Un chant.

Semi-végétal. D’oiseau.

Arbre muet dont l’ombre porte. Feuilles bruissées.

Labyrinthe facile. Rien à cacher et tout à dire.

 

Tacheté le tableau.

À explorer, oisivement, laborieusement, en marchant, en sautillant,

De pierre en pierre, de vie en vie.

 

 

 

 

Meubles

 

Tiens, une forme.

Ronde d’abord. Toujours ronde d’abord.

Polie, chaude, moelleuse. Accueillante.

Quelques angles.

Obtus d’abord.

Tout est tendresse. Tout est douceur.

La caresse.

Le corps posé. Précis.

La main posée. Précise.

La tête posée. Précise. Et abandonnée.

Valsent les choses.

En ronde.

Anguleuses cachettes. Parsemées dans l’espace.

Carrés, rectangles aux merveilles.

Extraire le tout du vide et d’une lampe jaillit le doré.

Dans un lit en bois brut, le sommeil se dissémine.

 

 

Terres

 

 

  Limons

 

Frères limons

À vous toujours

 Nourriture baladeuse,

 Terre de la vie,

Doux flot.

À vous toujours retournerons.

Car la boue est le socle,

 Car la fange est honnête,

Car sans vous, point de chansons.

 Ni mot, ni note, ni guitare,

 Rien que l’eau bleue

Celle belle

 De la mélodie,

 Mais muette.

 

 

 Voir également : www.lauredelaunay.com. Extraits reproduits avec l'aimable autorisation de l'auteure.

 

Pour citer ces poèmes

Laure Delaunay,  « Chemins de traverse », « Corps », «  Eaux (Voies d’eau) », « Jardin », « Meubles », « Terres (Limons) », poèmes extraits de Reliefs lyriques (relevés poétiques et topographiques de la terre humaine) , Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/corps.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 08:23

 

Poème pour le Printemps des poètes

 

 

Femmes poètes de l’ombre

 

 

Françoise Urban-Menninger

Rédactrice de la revue LPpdm et membre de la SIEFEGP

Responsable de la rubrique Lettres & Arts

                             

 

Ce poème est dédié aux oubliées de la poésie du XXème siècle :

Marie Dauguet, Marie Nervat, Renée Brock, Lise Deharme, Claire Goll…


 

 

femmes poètes de l’ombre

oubliées dans les couloirs

de l’Histoire

 

avant que notre mémoire

ne sombre

revenez dans les coursives du poème

 

crier votre amour

ou votre peine

d’être nées poètes un jour

 

d’avoir été ces femmes

inspirées et oubliées

enviées et bafouées

 

d’avoir été ces femmes

qui nous ont prêté vie

et que l’on fête aujourd’hui

 

femmes de l’ombre

avant que le soleil ne sombre

offrez-nous la lumière

 

à travers nos écrits

nous porterons vos cris

qui renaîtront dans nos vers

 

et jusqu’aux plus hautes cimes

nous défendrons vos hymnes

dans chacune de nos rimes


 

 

Pour citer ce poème

Françoise Urban-Menninger, « Femmes poètes de l'ombre »Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/femmes-poetes-de-l-ombre.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 07:52

 

Lecture dans le cadre du Printemps des poètes

 

Poésie récital à Strasbourg sur

 

Le grand XXème siècle

 

 

 

 

POÉSIE RÉCITAL DE
au FEC 17 place St-Etienne à Strasbourg
Samedi 19 mars 2016 à 15h


Les poètes de l’Académie Rhénane célèbrent


"Le grand XXème siècle "

 

Intermèdes musicaux de Joan Ott,
chant et Laure Pasteau, piano
Fragment d'une oeuvre de Helmut Lutz exposée à Breisach -


Le professeur Jean-Marie Vetter, président de l'Académie Rhénane,
vous convie au récital de poésie organisé dans le cadre de
la manifestation nationale du Printemps des Poètes.
Les poètes de l'Académie Rhénane déclameront leurs textes
avec la complicité musicale de Joan Ott et Laure Pasteau.

 

Poèmes de :


Françoise Urban-Menninger
 

Chantal Robillard
 

Joan Ott
 

Marie-Jeanne Langrognet
 

Emmanuel Honegger
 

Anne Dietrich
 

Jacques-Henri Caillaud
 

Martine Blanché


Le recueil des poèmes du jour sera proposé au prix 5 €.


Un pot de l’amitié conclura la manifestation.

 

Présentation ci-jointe

Photo Claude Menninger XXème

Conception JG Strasbourg - Impression Valblor

 

 

Source de l'info : Françoise Urban-Menninger

 

Pour citer cette annonce

LPpdm, « Poésie récital à Strasbourg sur "Le grand XXème siècle " », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 8 mars 2016. Url http://www.pandesmuses.fr/2016/03/poesie-recital-a-strasbourg-sur-le-grand-xxeme-siecle.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 11:38

 

Rendez-vous poétique pour Le Printemps des poètes

 

 

Lecture de

 

Résurrection de Lazare (Jean, 11)

 

 

 

Daniel Aranjo

 

 

© Crédit photo : Béthanie, image fournie par Daniel Aranjo

© Crédit photo : Béthanie, image fournie par Daniel Aranjo

Dans le cadre du Printemps des Poètes

 

Daniel ARANJO

 

Résurrection de Lazare
 

(Jean, 11)

 

lecture Jean-Luc Jeener


Directeur du Théâtre du Nord-Ouest

 

Théâtre du Nord-Ouest


13 rue du Fg Montmartre 75009

 

Paris (métro Gds Boulevards)


samedi 5 mars 2016 à 14 h 30


6 euros

 

 

Notice biographique :

Daniel Aranjo, a donné à plusieurs reprises au TNO, dès 2002 par Jean-Luc Jeener (lecture de larges extraits de son Requiem en français relevant comme cette Résurrection d’un christianisme serein et culturel) ; par ailleurs professeur des Universités en littérature comparée, Prix de la Critique de l’Académie Française 2003.

 

Pour citer cette annonce

Daniel Aranjo, LPpdm, « Lecture de "Résurrection de Lazare (Jean, 11)" », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 5 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/lecture-de-resurrection-de-lazare.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 11:20

 

Poème pour Le Printemps des poètes

 

Résurrection de Lazare (Jean, 11)

 

 

 

Daniel Aranjo

 

 


 

Or Lazare s'affaiblit.

(Lazare était de Béthanie,

Dème de Marthe et de Marie sa sœur,

Marie qui répandit le nard.)


 

̶  Seigneur ! voici que ton ami faiblit!

̶  Faiblesse non mortelle, et douleur glorieuse!

̶  Seigneur! voici que ton ami faiblit !

̶  Souffrance de la chair, ô règne glorieux!


 

Ainsi s'assombrissait

Aux bouches de la grotte

Le souffle des régions, que le deuil illumine,

Et ainsi s'illuminent loin d'eux

Les porches et les voies,

Et ces lieux de l'enfance que la lumière tue.


 

Et le troisième jour Jésus vient en Judée,

Et Jésus dit à ses disciples :

̶  Notre ami Lazare dort!

Et Jésus dit encor :

̶  Notre ami Lazare dort!

Et le sens sonnait clair dans la chaleur des rues.

Et Jésus dit enfin que Lazare était mort.


 

Sous d'aveugles tessons Lazare avait séché,

Sous les doigts du noyer du quatrième jour :

Au lieu dit de la Fontaine au Scribe,

Ou de la Source Aride où burent les aïeux.


 

Et depuis quatre jours le frère reposait.


 

Et Marthe fit venir Marie sa sœur (car le maître était là),

Et le Maître présent, Marie tombe à Ses pieds :

̶  Toi ici, Seigneur, et notre frère vivrait!


 

Jésus frémit et montre son amour.

Jésus frémit encor aux parois du rocher.

Jésus se trouble et tourmente son cœur.

Il fait rouler la pierre, et Jésus dit :

« N'aie crainte, femme, car tu verras la Gloire! »


 

Et puis il crie :

« Lazare, viens dehors ! »

Et celui-ci sortit,


 

Lazare !


 

C'était lui. Et c'est lui.


 

Or, c'était midi aux sentes d'olivier,

L'énigme s'avivait aux rampes du Cédron,


 

Et pressentait le traître et la Résurrection.

 

 

Notice biographique :

 

Daniel Aranjo, a donné à plusieurs reprises au TNO, dès 2002 par Jean-Luc Jeener (lecture de larges extraits de son Requiem en français relevant comme cette Résurrection d’un christianisme serein et culturel) ; par ailleurs professeur des Universités en littérature comparée, Prix de la Critique de l’Académie Française 2003.

 

Daniel Aranjo,  le  5 mars 14 h 30 lecture J.-L. Jeener

 

Pour citer ce poème

Daniel Aranjo, « Résurrection de Lazare (Jean, 11) », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 5 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/Résurrection.html

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

© Tous droits réservés

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°11
    Publication successive durant l'été 2017 Lettre n°11 Vive la poésie ! © Crédit photo : Cendrillon s'endort par Dina Sahyouni, une partie de la photographie de 2009 , collection privée. ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue...
  • HOPE. Mounir Fatmi (focus artist), Janet Biggs, Debi Cornwall & Alexandre d’Huy. Beirut Art Fair
    N°7 | Revue culturelle d'Orient & d'Afrique N° 7 | Cultural review of the Orient and Africa HOPE. Mounir Fatmi (focus artist), Janet Biggs, Debi Cornwall & Alexandre d’Huy Beirut Art Fair Presented by Barbara Polla & Chiara Bertini Beirut Art Fair Booth...
  • Michèle Finck, Connaissance par les larmes. Poèmes parus aux Éditions Arfuyen
    N°7 | Critique & réception Avant-première Michèle Finck Connaissance par les larmes Poèmes parus aux Éditions Arfuyen Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : 1ère de couverture illustrée de Connaissance par les larmes...
  • Cecilia Mereiles : poète brésilienne avant-gardiste
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" I – Parcours poétiques à découvrir Cecilia Mereiles : poète brésilienne avant-gardiste Rédac trice : Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/...
  • Mère nourricière, cesse tes colères
    S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Mère nourricière, cesse tes colères Dina Sahyouni Crédit photo : Médaillon de Gaïa en Déesse mère Isis du IVe siècle, domaine public, image trouvée sur Wikipédia La terre tremble, le silence s'envole –...
  • Rencontre Buenos-Aires-Strasbourg à la galerie Art’Créenvol de Strasbourg
    N°7 | Revue culturelle des Amériques Avant-première | Compte rendu artistique Nouvelle zone qui célèbre les Amériques en poésie Rencontre Buenos-Aires-Strasbourg à la galerie Art’Créenvol de Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure...
  • Semainier des muses ; Carole CLOTIS, « Passages », N°12, ÉTÉ 2017 aux éditions Pan des muses, coll. Ops, 8 p., 3,50 €
    Annonce de parution Les éditions Pan des muses vous annoncent la parution de leur SEMAINIER DES MUSES (SDM) JOURNAL ANTHOLOGIQUE, FÉMINISTE , PARITAIRE, INTERNATIONAL & MULTILINGUE DE POÉSIE N° 12 | ÉTE 2017 dédié à la poésie de Carole CLOTIS Dix poèmes...
  • À propos de la poésie de Matilde Espinosa
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" I – Parcours poétiques à découvrir À propos de la poésie de Matilde Espinosa Rédac trice : Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/...
  • Edgar Morin, une pensée faite monde
    Revue culturelle d'Orient & d'Afrique Nouvelle zone qui célèbre l'Orient et l'Afrique en poésie Edgar Morin, une pensée faite monde Mustapha Saha Reportage photographique par © Élisabeth et Mustapha Saha Contexte Le Maroc célèbre Edgar Morin à Paris avec...
  • Jennifer Bush : une artiste de la Lumière
    N°7 | Bémols artistiques Avant-première Jennifer Bush : une artiste de la Lumière * Sylvain Josserand Blog : http://sylvainjosserand.blogspot.fr Jennifer Bush, alias JYM, est une peintre et une dessinatrice contemporaine anglaise et allemande née à Munich....