4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 08:32

 

Lettre n°12 | Témoignages  

 

 

 

Gazouillis

 

 

 

Chères lectrices et chers lecteurs,

 

La Lettre n°11 est en ligne (avec quelques détails à peaufiner encore). Bien sûr, il y a plusieurs possibilités de participer au Pan Poétique des Muses (voir par exemple la "Lettre n°12"). Les dates butoirs du colloque et du concours du Pan Poétique des Muses ont été reportées respectivement au 1er décembre 2017 et au 30 avril 2018.  Vous pouvez également contribuer au septième numéro sous la direction de Maggy de Coster sur les femmes, la poésie et la peinture (1er volet).

J'ai le plaisir de vous informer que tous les organismes bénévoles qui ont été créés depuis 2010 sur les femmes et le genre en poésie prennent de l'importance, rayonnent dans plus d'une centaine d'institutions prestigieuses en France, en Europe et ailleurs dans le monde. Je vous remercie de croire en ces projets et d'y prendre part.

Mon bénévolat est actuellement au profit de la réalisation matérielle des publications imprimées de 2017, toutefois, je réponds régulièrement à une partie des messages reçus et programme des parutions en ligne.*

Nous célébrons le 11 octobre la Journée internationale des filles (cette journée sera l'occasion de soutenir l'éducation des filles) et le 23 octobre prochain l'anniversaire de la parution du 1er numéro de ce périodique. Vos textes, images et témoignages sont vivement souhaités pour paraître dans la Lettre n°12. Pour contribuer à cette revue, c'est simple, il suffit de respecter la ligne éditoriale, la charte et de choisir une proposition pour une des rubriques.

 

Je voudrais également attirer votre attention sur ce qui suit. Il y a toujours des personnes qui voient les poètes comme des rêveurs** (voire des utopistes et irréalistes) teintés de nonchalance et d’insouciance, en somme, des Icare qui brûlent leurs ailes en voulant voler plus haut au plus près du soleil. D'autres personnes pensent que pour faire de la poésie, il faut être riche et/ou oisif. Malheureusement, les préjugés sur les poètes et sur leurs types foisonnent et causent des torts à leurs poésies depuis (au moins) Platon...

Et pourtant, les poètes sont tout simplement des artistes comme les autres et parfois des intellectuels et des politiques habiles. Par ailleurs, la poésie est souvent leur unique richesse. La poésie est un art accessible aux petits comme aux adultes, aux riches comme aux pauvres, à tout le monde même si tout le monde ne peut pas être poète. Le seul instrument nécessaire pour faire de la poésie est soi-même. En faire et la partager est l'une des plus belles de nos qualités humaines : celle d'être dans la joie de créer et de transmettre.

Oui, la poésie est souvent notre unique richesse. Soyons alors riches d'être des trouvères même en temps de guerres. Gazouillons haut et fort, remplissons l'air des murmures et des silences insoupçonnables même si gazouiller est devenu un art oublié.

 

Partager de la poésie est toujours une joie,

--

Dina Sahyouni
Fondatrice et directrice de la publication des périodiques
féministes et paritaires de poésie
Le Pan poétique des muses, Semainier des muses,
Iris & Mêtis messagères bleues des muses
Fondatrice et présidente de l'Association
SIÉFÉGP

 

 

* Pour me joindre par le biais des réseaux sociaux Facebook et Twitter.

** Le neutre français masculin est employé ici pour ne pas alourdir les phrases en m'adressant à l'ensemble des poètes au-delà de leur genre social. Je suis consciente toutefois que ce neutre n'est pas du tout neutre et je vous prie de m'en excuser.

 

 

La revue Le Pan Poétique des Muses est une initiative journalistique

(qui déconstruit les stéréotypes sexistes) labellisée par

le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 


La Société Internationale d'Études des Femmes et d'Études de Genre en Poésie (sigle SIÉFÉGP, association bénévole à but non lucratif) a besoin de votre soutien. Nous vous invitons à nous soutenir financièrement par l'achat de nos ouvrages

 

 

***

 

Pour citer ce témoignage

 

Dina Sahyouni, « Gazouillis », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°12, mis en ligne le 4 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/10/gazouillis.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 14:01

 

Lettre n°12 | Poèmes

 

Poésie orientaliste & géopoétique

 

 

 

Vers d'Entre-mers

 

 

&

 

 

Vers d'Outre-terres

 

 

(sur des poèmes de Rûmî)

 

 

 

 

Nicole Coppey

 

Site officiel : http://www.nicolecoppey.com/

 

Chaîne officielle YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC_Mt28JgxfzPW91iaO7TS1g

 

 

 

Vers d'Entre-mers (sur un poème de Rûmî)

 

© Crédit photo : "Vers d'Entre-mers (sur un poème de Rûmî)", image capturée par LPpdm

 

https://youtu.be/kvXq3_ZYn2g

L'Amour, interprété en poésie, est en vibration directe avec l'eau, source de vie, submergeant la personne, corps, cœur et âme, à l'image de la personne humaine, fontaine recherchant la Vie intérieure.

« Vers d'Entre-mers (sur un poème de Rûmî) »/« Sans toi » a été tourné au Passage du Gois en France.

Poème extrait de l'ouvrage

Divan de Djalâl Od-Dîn Rûmî  (ou Mawalânâ Djalâl Od-Dîn Rûmî), (13ème siècle)

Interprète :  Nicole Coppey

Avec l'aimable autorisation du Directeur du label Network Christian Scholze pour l'utilisation de la traduction française d'Isabelle Jue.

Un grand merci à

Ketty et Jacques, Éliane, Benoît

Image et Montage

Manuel Larriaga

Sur idée originale de © NC, 2011

Vers d'Outre-terres (sur un poème de Rûmî)

 

© Crédit photo : "Vers d'Outre-terres (sur un poème de Rûmî)", image capturée par LPpdm

 

https://youtu.be/uGVn9FiHUd0

Interprète

Nicole Coppey

Avec l'aimable autorisation des Éditions du Rocher : Mathnawî, la Quête de l'Absolu et des Éditions du Seuil : Rûmi et le Soufisme d'Eva de Vitray-Meyerovitch, publié par les Éditions Points

Composition musicale

Domitille Coppey

Les quatre Ygrecs

Domitille Coppey, Jessy Vergères, Nadège Felley, Timothée Coppey

Violon et violoncelle

Timothée et Domitille Coppey

Merci à

Tante Jacqueline et grand-papa Michel, Marie-Hélène et Jean-Jacques, Micheline et Marcel, Ariane et Anne-Lucie et Benoît

Prise de son et mixage

Johann Vergères, RoyStone studios

Image et Montage

Manuel Larriaga

Sur idée originale de © NC, 2011

Tournage à Derborence, Valais, Suisse, juillet 2011

www.nicolecoppey.com

www.domitillecoppey.com

www.timotheecoppey.com

www.123musique.ch/4y

www.manumovies.com

 

Ces deux courts-métrages & le film

 

Vers des Déserts/نحو الصّحاري (sur un poème de Rûmî)

 

forment une triade (un poème en trois temps)

 

***

Poésie, musique & art audiovisuel

***

 

Pour citer ces courts-métrages

 

Nicole Coppey, « "Vers d'Entre-mers" & "Vers d'Outre-terres" (sur des poèmes de Rûmî) », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°12, mis en ligne le 3 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/10/mers-terres.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 13:31

 

Lettre n°12 | Poèmes

 

Poème en court-métrage (français, arabe)

 

Poésie orientaliste & géopoétique

 

 

 

Vers des Déserts/نحو الصّحاري

 

 

 

(sur un poème de Rûmî)

 

 

 

Nicole Coppey

 

Site officiel : http://www.nicolecoppey.com/

Chaîne officielle YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC_Mt28JgxfzPW91iaO7TS1g

 

 

© Crédit photo : "Vers des Déserts/نحو الصّحاري (sur un poème de Rûmî)", image capturée par LPpdm

 

 

https://youtu.be/2egl_evxot4

 

"Un souffle..."
 

Ode mystique de Djalâl Od-Dîn Rûmî

Ode 527 tirée de Odes mystiques, par Mawalânâ Djalâl Od-Dîn Rûmî,

Collection UNESCO d'œuvres représentatives,

traduction du Persan par Eva de Vitray-Meyerovitch et Mohammad Mokri,

© UNESCO 1973 pour la traduction française.

Reproduite avec la permission de l'UNESCO

 

Interprètes

Nicole Coppey et Ahmed Chebbi

Traduction et lecture arabe

Zouzi-Chebbi Mohamed Hassen

 

Musique

Extraits de "Chants Du Qanun" par Élie Achkar

Avec l'aimable autorisation de Buda Musique

par son Directeur Gilles Frochaux
 

Image et Montage

Manuel Larriaga

Tourné au Désert du Sahara, Chott El Jerid, Tunisie
 

Merci à

Zouzi-Chebbi Mohamed Hassen, Ahmed Chebbi, Zouhaier Chebbi, Famille Chebbi, Nadia et Amara Ghrab Morcos, Jean Duboc, Joyce Adam, H.F. Blondeau, Benoît

Sur une idée originale de © NC, 2012

 

Ce film & les deux courts-métrages

 

"Vers d'Entre-mers" & "Vers d'Outre-terres" (sur des poèmes de Rûmî)

 

forment une triade (un poème en trois temps)

 

 

***

 

Poésie, musique & art audiovisuel

 

***

 

Pour citer ce film

 

Nicole Coppey, « Vers des Déserts/نحو الصّحاري (sur un poème de Rûmî) », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°12, mis en ligne le 2 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/10/deserts.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 12:28

 

Lettre n° 12 | Poèmes

 

 

 

Vers des vers verts

 

 

Dina Sahyouni

 

 

 

Vers l'océan, ton amour me traîne

vers des vers verts, verdâtres

je ne puis plus me débattre

je rends les armes

j'abdique

ton amour jubile

tel un dieu antique,

reçoit l'étreinte en empreinte

victorieux, il me nargue, me largue sur ton île

une trace indélébile s’accroche au soi

une rose éclose décorée d'épines

Vers l'océan lugubre, ton amour me traîne

me rhabille en Petite Sirène

sans voix, ni pieds pour courir

piètre affront pour mon cœur fragile

vers l'océan verdi, ton amour me traîne

vers les oublis, comme les voix des Sirènes

verdière, aux eaux troubles, je m'incline

 

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème


Dina Sahyouni, « Vers des vers verts », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°12, mis en ligne le 2 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/10/vers-verts.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 13:36

 

1er concours international de poésie

 

 

Interprétation poétique filmée sélectionnée sur la joie

 

 

« Ode à Adeline Chambriard »

 

de Camille Aubaude

 

 

 

 

 

Raphaëlle Gayon

 
 
 
Présentation
 
 
Poème : « Ode à Adeline Chambriard » de Camille Aubaude
Lecture par : Raphaëlle Gayon
Réalisatrices : Raphaëlle Gayon avec Delphine André
 
Tourné l'été 2017 à la Galerie Daniel Templon, le film de Raphaëlle Gayon avec Delphine André se déroule se déroule dans l'installation de Chiharu Shiota, "la forêt rouge des transformations", qui relaie le sentiment sacré du Voyage en Orient de la poétesse Camille Aubaude, recueil disponible sur commande en contactant : lamaisondespages@orange.fr
 
https://youtu.be/2NcFrK8pUFg

Événements poétiques | 2017 | Concours international de poésie (1ère édition)

 

***

Pour citer ce film


Raphaelle Gayon, «  "Ode à Adeline Chambriard" de Camille Aubaude  », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques|Concours international (édition 2017 sur les animaux, le handicap & la joie), mis en ligne le 30 septembre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/9/concours-ode.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans Événements poétiques Distinctions
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 10:28

 

Mettre n°12 | Annonces diverses | Événements en faveur des femmes

 

 

Feminist theory workshop travel awards

 

(Duke University, Durham, NC USA)

 

 

 

Gender, Sexuality and Feminist Studies

Feminist theory workshop travel awards

Duke University, Durham, NC USA

Up to $1,000

Deadline October 31, 2017


 

The Feminist Theory Workshop (FTW), which is now in its twelfth year offers a unique opportunity for scholars to engage in sustained dialogue about feminist theory as a scholarly domain of inquiry. The workshop will be held March 23-24, 2018 at Duke University in Durham, NC. The “workshop” approach of this conference requires active participation of both presenters and attendees. The FTW consists of seminars led by visiting scholars, keynote lectures, and roundtable discussions. Our keynote speakers for 2018 are Jennifer Nash, Associate Professor, African-American Studies & Gender and Sexuality Studies at Northwestern University ;  Denise Ferreira da Silva, Director & Associate Professor of the Institute for Gender, Race, Sexuality and Social Justice at the University of British Columbia; Silvia Federici, Professor Emerita of New College at Hofstra University; and Anne Allison, Professor of Cultural Anthropology at Duke University ; in addition to special guests who will serve on the closing roundtable.


 

The Feminist Theory Workshop (FTW ) hosts participants from institutions all over the globe, as these diverse voices continue to be crucial to the workshop’s drive to understand feminist theory across both disciplinary and national boundaries. We are offering at least five awards of up to $1,000 to enable the participation of post-graduate and post-doctoral emerging scholars from outside the United States. The awards are to fund the travel expenses of scholars coming from institutions outside the US to attend the workshop. NO payment of any funds will be made to any individual. Gender, Sexuality and Feminist Studies will make direct payments to the contracted travel agent for the approved travel expenses. The FTW provides some meals at the conference and there are NO registration fees to attend. Attendees are responsible for their own lodging and additional transportation arrangements.

 

Eligibility Requirements : 

1. STATUS : Ph.D. students and postdoctoral scholars

2. CITIZENSHIP : Non-US citizens

3. RESIDENCE : Resides outside the United States

4. AWARDEE : Previous FTW International Travel Award recipients are ineligible to apply.

 

Application Requirements :

1. Complete application at http://gendersexualityfeminist.duke.edu/feminist-theory-workshop-travel-awards

2. Upload CV

3. Upload essay (500 words) regarding the following :

a. What you do hope to gain from the workshop ?

b. What do you believe you can contribute to the FTW ?

c. How might your perspectives be unique for audience participants here at Duke ?

 

Award Recipient Requirements : 

1. Sign and return the acceptance letter.

2. Register for the Feminist Theory Workshop Conference.

3. Work with contracted travel agent and GSF staff to secure travel by given deadline.

4. Prepare a report about report their experience at the workshop.

 

Applications are due no later than Tuesday, October 31, 2017, EST 12am, midnight.

Should you have any questions, please contact Jeremy Boomhower at Jeremy.boomhower@duke.edu.

 

 

Page de référence

 

 

Source de l'information : Éric Fassin via le réseau de l'association EFIGIES

 

***

 

Pour citer ce texte/To cite this text

 

LPpdm, « Feminist theory workshop travel awards (Duke University, Durham, NC USA) », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°12, mis en ligne le 29 septembre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/9/feminist-theory.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 09:29

 

 

N°7 | Poésie érotique

 

 

 

L’office de la brûlure

 

 

Nicole Hardouin

 

 


 

   À loffice de la brûlure, brûlons toi et moi, jetons des brassées de serments/sarments dans les failles de nos frondaisons

brûlons, crémation gémellaire, brûlons mon presque siamois de cette étincelle née d’un feu unique qui se scinde en un incendie miroir

                          éclat sur nos chemins de vie.

   Feu unique, feu double, feu irradiant, dévorant doù sélèvent les étincelles de nos forges nocturnes.

La brûlure extrême calcine et régénère, construction fournaise, fournaise vivifiante, fournaise du corps, flamme des bûchers du désir,

                         énergie du vivant.

 

Torche enflammée dévorante caresse, émoi ; sur ta peau une onde mendiante issue de contrées nomades là où les étreintes courbent la raison et encrent les regards, dilatation des pupilles gémir de gorge.

                       Je suis filet deau, tu es puisatier.


 

   Mon paradis soyeux, tirons lalcôve sur les grands vents de la dérive

tu es le serpent qui ondule sur ma peau et méandre sur mes sables

                    morsures désirantes en désirade.


 

   Nos corps vacillent, ancestral dialogue des profondeurs

                    sabbats pour sorcière-sourcière.


 

   Le feu, ce feu traverse, transvase sa source pour écrire nos fables

                  donne-moi le temps de consommer tes brandons.

Je veux faire chanter les cordes de ta harpe intime pour rythmer tes poudroiements profonds. Laisse-moi retenir laigu de tes marées et me noyer dans tes vagues.


 

                            Ce soir jhabiterai nos incendies.


 

Retiens-moi dans l’incandescence de ton souffle et la soif de ta gorge.


 

                           Je tenserre dans mes velours secrets.

 

***

 

Pour citer ce poème

 

 Nicole Hardouin, « L’office de la brûlure », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°7 | Automne 2017 « Femmes, poésie & peinture » sous la direction de Maggy de Coster, mis en ligne le 29 septembre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/9/brulure.html

 

 

© Tous droits réservés                        Retour au n°7|Sommaire

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans Numéro 7
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 15:04

 

1er concours international de poésie

 

 

Poème sélectionné sur le thème "la joie"

 

 

Les moufles’ moutatchou

 

 

Natacha Guiller

Blog/blogue : http://natachaguiller.blogspot.fr/

 

 

 

 

Têtard trop tard

Petit salé mi-cuit enterré

Poisson pané d’utérusoporose

 

Il est des regards en nids de kangourous

Qui ondulent, petite moustache, sur mes restes de peau

Je manque échoir au sol, la terre sèche où s’écroule

L’éradiqué espoir un jour des rives en mer Poule

 

Si tout un humain s’ébrèche sur mon mode

Infertile sabotage du genre féminin

Infantile fêlure au casque

C’est l’extinction de l’Homme

 

Maman à mon âge, le couffin love tes flancs

Le doucereux paysage d’un bain incontinent

Le velours utérin absent de marécages

Modelée, fac-similé au cœur de ton sillage

Adoptée, mise en ligne sur Mondedesvivants

 

J’ai dilapidé grave

Mon capital mioche

Ravale des coques de noix

Dans un mouchoir de poche

Dali esquisse pour moi

L’ovale surréaliste

L’œuf en froid stérile

Attente les montres molles

 

Je ne saigne ni ne geigne

La ménorrhée anhydre

D’un corps dénué de règles

Sans lois élémentaires

Sang-froid, sans chair, amorphe

Absente de désir

Déni d’eaux menstruelles

Éradique l’ovaire

 

Les saisons englouties en zone inhabitable

Mes cellules d’innocence ont déserté le Nil

Nombril inerte au corps, logo ad vitam

D’aucune œuvre pastiche suivra ma délivrance

 

Je partirai sans charme, en nonne solitaire

Ma faïence immuable, bruits d’os d’éclats de terre

Je partirai en femme, utopique daronne

L’à-demi-mémorable petite ourse d’hiver

 

Le regard tournique en landaus

Trouble dérive, la privation

Péril jeune, dénidation

L’élan d’une jeunesse ivre

 

Vision de petites moufles

Sourient en libellules

L’esbroufe conciliabule

Commun accord : la joie de vivre

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Natacha Guiller, « Les moufles’moutatchou », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques|Concours international (édition 2017 sur les animaux, le handicap & la joie), mis en ligne le 28 septembre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/9/concours-moufles.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans Événements poétiques Distinctions
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 10:32

 

Lettre n°12 | Annonces diverses | Événements en faveur des femmes

 

 

Le colloque sur

 

 

les violences faites aux femmes :

 

 

Comprendre et s'engager

 

 

de la ville de Strasbourg

 

 

 

 

© Crédit photo : image du programme du colloque de Strasbourg, prise par LPpdm, 2017.

 

 

 

La Ville organise chaque année depuis 2010, en partenariat avec les associations locales, un colloque ouvert à toutes et tous.

Inscrit dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre, ce colloque vise à permettre aux participants-es de rencontrer les associations locales et de s'interroger sur les fondements de tous les types de violences dont les femmes sont victimes (violences physiques, psychologiques, économiques, symboliques...) Cette huitième édition du colloque annuel sur les violences contre les femmes se déroulera au Palais de la Musique et des Congrès, Place de Bordeaux (salle Schweitzer). L'inscription en ligne est ouverte dès le 15 septembre.

Les actes et les vidéos des colloques sont disponibles à la Médiathèque Olympe de Gouges - 3 rue Kuhn (à proximité de la gare).

Pour toute information, demande de document ou demande d'inscription au prochain colloque, merci d'adresser un mail à :

dgs-colloqueviolencesfaitesauxfemmes@strasbourg.eu

Retrouvez toutes les actualités sur la page Facebook

3919 VIOLENCES FEMMES INFO
(Appel gratuit) : du lundi au vendredi de 9h00 à 22h00
Samedi et dimanche : 9h00 à 18h00

Lors de son intervention au colloque "Violences sexuelles contre les femmes : une réalité encore taboue" du 22 novembre 2016, Marie France Casalis a fait référence au guide juridique édité par le Collectif Féministe Contre le Viol.

Numéro de la ligne d'écoute mise en place par le collectif : SOS viols femmes informations 08 00 05 95 95

Programme officiel du colloque :

 

Page de référence du colloque

 

 

Source de l'information : Françoise Urban-Menninger

 

***

Pour citer ce colloque

 

LPpdm, « Le colloque sur les violences faites aux femmes : comprendre et s'engager de la ville de Strasbourg », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°12, mis en ligne le 28 septembre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/9/violences-faites-aux-femmes.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 09:03

 

 

Iris & Mêtis | Présentations

                                                 

 

 

Éditorial  d'IRIS & MÊTIS

MESSAGÈRES BLEUES DES MUSES

REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE

PARITAIRE & MULTILINGUE DE POÉSIE

Annuelle célébrant en extraits la création poétique & artistique

Septembre 2016

 

 

Dina Sahyouni

 

 

 

Les messagères bleues des muses vous présentent dans leur premier numéro un manuscrit poétique audacieux et original qui porte sur des thématiques peu traitées en poésie. Parler d’écologie et de défenseurs des formes de vie n’est pas un sujet traditionnel en poésie même si la nature et les animaux figurent parmi les thèmes de prédilection des poètes à travers les siècles et dans toutes les civilisations. Or, « espèce » de Frédérique Guétat-Liviani a été écrit pour célébrer les vivants, la nature et en hommage au jeune écologiste et antispéciste Timur Kacharava qui a été assassiné en 2005 à Saint-Pétersbourg en Russie. Il correspond donc à l’esprit de cette revue dédiée aux écrits originaux, aux manuscrits et aux créations d’artistes. Ce numéro renferme ainsi le pénultième « geste » (cf. Frédérique Guétat-Liviani, voir p.12) d’« espèce » avec un portrait de Frédérique Guétat-Liviani, ses photos, ses créations artistiques (dessins d’« espèce »), et l’essentiel de ses publications.

 

Sa poésie engagée est sobre et marquée par la ferveur : « ''espèce'' n’est pas un manifeste. C’est un poème qui accompagne le cheminement de ceux qui refusent l’adhésion à l’exploitation de formes de vie dites inférieures au profit d’autres, considérées comme supérieures. Les formes animales, végétales, minérales sont concernées par l’exploitation, tout autant que les formes humaines. « espèce » ne comporte ni majuscules, ni points pour fermer les frontières » (voir ibid.). Cet ouvrage représente une poésie à caractère politique. C’est justement cette présence appuyée des écrits poétiques des femmes qui nous semble aujourd’hui une caractéristique importante parmi la panoplie des axes qui traversent l’héritage des aïeules et qui restent à étudier et à valoriser. Ce sont aussi la richesse linguistique et l’originalité des thèmes des poèmes qui nous interpellent dans ce long poème de Frédérique Guétat-Liviani.

 

Elle questionne l’évident et le quotidien dans un souffle rythmé et fragile tel le vivant. Sa poésie métamorphose le réel en éternel commencement. Et cet éternel commencement n’est que la vie, la vie qui appelle la vie, célèbre le monde et les vivants dans tous leurs états. Composé en sept « gestes » comme le nombre des jours de la semaine, « espèce » est un écrit poétique complexe, ponctué par des pensées philosophiques et éthiques. Il n’est pas simplement une poésie engagée vouée à encourager le lectorat à prêter attention aux choses simples et belles en soi de la quotidienneté, il est également un fleuve vif charriant en ses entrailles les blessures des vivants, leurs ressemblances et dissemblances. La langue elle-même est soumise à cette mise à plat où les distinctions traditionnelles (majuscules, minuscules, points, propre, commun, début et fin s’effacent au profit d’une seule et unique espèce démultipliée par la pluralité de l’expression de la vie. Nous avons choisi le sixième geste intitulé « légumes » et composé de dix morceaux pour une publication en avant-première dans les pages qui suivent parce qu’il représente l’originalité et la vivacité de la poésie de Frédérique Guétat-Liviani.

 

Sa conscience et sa lucidité décrivent dans un rythme tremblant la beauté de la vie dans toutes ses expressions. Et son amour du vrai transpire de la banalité du quotidien décrite avec franchise et égard. La poésie devient, chez elle, le meilleur moyen stylistique et artistique d’exprimer ses engagements et sa vision du monde. C’est parce qu’« espèce » est un écrit comportant une composition et un langage cryptés et hautement symboliques que nous vous invitons à tenter de décrypter au moins une de ses notes. Bonne lecture !*

 

 

 

 

* Ce texte est reproduit avec l'aimable autorisation de l'autrice/auteure et des éditions Pan des Muses.

 

 

IRIS & MÊTIS MESSAGÈRES BLEUES DES MUSES,

Frédérique GUÉTAT-LIVIANI, « Espèce », N° 1, Pan des muses, coll. Ops, Septembre 2016

 

***

Pour citer ce texte

 

Dina Sahyouni, « Éditorial d'IRIS & MÊTIS MESSAGÈRES BLEUES DES MUSES REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE, PARITAIRE & MULTILINGUE DE POÉSIE, Annuelle célébrant en extraits la création poétique & artistique, Septembre 2016 », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : IRIS & MÊTIS MESSAGÈRES BLEUES DES MUSES, mis en ligne le 28 septembre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/9/1edito-iris

 

© Tous droits réservés

 

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans IRIS & MÊTIS MESSAGÈRES BLEUES DES MUSES

Rechercher

À La Une

  • N°7 |Automne 2017|Femmes, poésie et peinture
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°7 | AUTOMNE 2017 Femmes, poésie & peinture 1er volet sous la direction de Maggy de COSTER © Crédit photo : œuvre artistique sans titre...
  • N°7|Femmes, poésie et peinture|Sommaire
    N°7 | Sommaire N°7 | AUTOMNE 2017 Femmes, poésie & peinture 1er volet sous la direction de Maggy de COSTER Mise en ligne progressive avant sa parution en version imprimée en décembre 2017 © Crédit photo : œuvre artistique sans titre de Maggy de COSTER...
  • Lettre n°12 | Vers des vers verts...
    Publication successive du 27 septembre jusqu'au 31 octobre 2017 Lettre n°12 Vers des vers verts... © Crédit photo : Roses par DS, septembre 2017 . ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques...
  • Interview avec l’artiste peintre Isabelle Venet
    N °7 | Entretien artistique LPpdm a rencontré Interview avec l’artiste peintre Isabelle Venet Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ *** Présentation de l’artiste...
  • La peinture de Louise Cara ou l'espace du monde en son féminin
    N °7 | Dossier majeur | Articles & témoignages La peinture de Louise Cara ou l'espace du monde en son féminin Nicole Barrière Illustration de Louise Cara © Crédit photo : Toile "Trames" (157 x 150 cm, TM, 2013) de de l'artiste peintre Louise Cara. La...
  • Les belles ancêtres
    N °7 | Dossiers majeur & mineur | Textes poétiques Les belles ancêtres Ghyslaine Leloup Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'autrice/auteure et des éditions L'Harmattan © Crédit photo : 1ère de couverture illustrée de Sur le seuil,...
  • Le concours international, poétique & artistique du périodique Le Pan Poétique des Muses. Édition 2017 sur les animaux, le handicap & la joie
    Événements poétiques | 2017 | Concours international (1ère édition) Le concours international, poétique & artistique du périodique Le Pan Poétique des Muses Édition 2017 sur les animaux, le handicap & la joie N'hésitez pas à prendre part au 1er concours...
  • La voix d'un enfant inconnu
    1er concours international de poésie Poème inédit pour "Les voix de la paix et de la tolérance" Poème sélectionné sur le thème "la joie" La voix d'un enfant inconnu Mona Gamal El-Dine En souvenir des enfants coptes massacrés sur le chemin de monastère...
  • Inspiration et improvisation sur le poème calligramme « Neige »
    Lettre n°12 | Poèmes Performance poétique & artistique Poésie, musique & art audiovisuel Inspiration et improvisation sur le poème calligramme « Neige » Nicole Coppey Sites officiels : http://www.nicolecoppey.com/ & http://www.123.musique.ch Chaîne officielle...
  • À une artiste & Pygmalion
    N °7 | Dossier majeur | Textes poétiques Poèmes des ancêtres À une artiste & Pygmalion Louise Ackermann (1813-1890) Crédit photo : domaine public, Gallica, estampe de Louise Ackermann* À une artiste [P. 13/P. 39 PDF ] Puisque les plus heureux ont des...