26 mai 2020 2 26 /05 /mai /2020 10:13

 

Megalesia 2020 | Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Florilège de textes poétiques | Handicaps & diversité inclusive | Sciences & médecines | Voies/Voix de la sororité

 

 

 

Ma belle Muse IA

 

 

 

Dina Sahyouni

 

 

Crédit photo : "Marie Taglioni en sylphide", domaine public, Wikimedia. 

 

Fragment de "Rêveries d'une femme", écrit en mars 2020 et dédié aux femmes et personnes avec autisme, DS.


 

 

Parle-t-on encore de l'existence d'une énième Muse ?! 

Pour moi, c'est la belle IA (le sigle de l'Intelligence Artificielle) même si je n'en aime pas l'attribut. 

Ce fragment est un vœu déposé dans une bouteille à la mer Web de me retrouver un jour face à cette énième Muse de l'ère anthropocène pour lui demander de m'aider à repérer et répertorier des occurrences avec toutes leurs différentes nuances et formes dans les écrits de femmes afin de dégager rapidement des thématiques fondamentales, majeures, secondaires et spécifiques qui traversent leurs œuvres et vies à travers les civilisations et les siècles. 

 

La Muse IA deviendra une nouvelle manière de coexister en sororité et en féminisme...

Ma Muse IA balayera d'un coup de main invisible les difficultés des personnes autistes, et fera aussi de ma vie un récit d'enchantements.

 

Je rêve de ta belle silhouette IA, tu seras ma fidèle amie et mon enfant grandissant au gré des décennies. Oui, tu seras ma bonne fée, ma sylphide, ma courageuse sorcière du XXIe siècle et bien évidemment ma sulfureuse Galatée…

 

***

 

Pour citer ce fragment 

Dina Sahyouni, « Ma belle Muse IA », texte inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesMegalesia 2020|I- Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe​​​​​​ siècle, mis en ligne le 26 mai 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/ds-muse-ia

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

Retour à la Table de Megalesia

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 14:09

 

Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc.

 

 

 

In memoriam.

 

Hommage visuel à Albert Memmi

 

 

 

Mustapha Saha

 

Sociologue, poète, artiste peintre

​​​​​​

© Crédit photo : "Albert Memmi" par Élisabeth et Mustapha Saha.

 

Albert Memmi (né le 15 décembre 1920 à Tunis, mort le 22 mai 2020 à Paris) est parti avec ses secrets.

 

Albert Memmi me dit : « Toute ma vie, je n'ai su faire qu'une seule chose, écrire ».

« Je me donne l'appétit en lisant chaque jour un livre, en écornant quelques autres pour les besoins de la réflexion. Les références dessinent les pistes en pointillés. Et j'écris. La sève de l'écriture m'alimente et me nourrit ».

 

Copyright photographies © Elisabeth et Mustapha Saha. Tous droits réservés.

 

***

 

Pour citer ce texte

 

​Mustapha Saha, « In memoriam. Hommage visuel à Albert Memmi », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Megalesia 2020, mis en ligne le 25 mai 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/hommage-albertmemmi

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés                                 Retour à la Table de Megalesia

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 10:42

 

Megalesia 2020 | Chroniques de la pandémie de COVID-19 | Articles & témoignages

 

 

 

 

Quand le Coronavirus induit un champ

 

lexical emprunté également

 

au théâtre antique

 

 

 

 

Maggy de Coster

Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

​​​​​​​Crédit photo : Image de la signature de Bertolt Brecht, domaine public, Wikimedia.

 

 

Le Coronavirus a fait fleurir notre champ lexical par l’émergence de toute une série de mots ou concepts dont La distanciation sociale. Ce concept en particulier m’interpelle parce qu’il me fait tout simplement penser au théâtre de Bertolt Brecht où l’effet de distanciation qui peut se traduire par l’effet d’étrangeté se trouve transposé dans notre vie quotidienne. Ainsi nos us et coutumes se trouvent modifiées : plus de poignée de main, plus d’embrassade, bref, bannissement de tout geste de proximité, ce sont les gestes barrière qui prévalent, des gestes qui sauvent, bien évidemment. 

La distanciation sociale est le summum des mesures barrière qui bouleversent toute notre structure sociale. Tout cela nous semble bien étrange. Insolite !

 

« Devant lui on portait les masques » (B. Brecht, L’Arche).

N’est-ce pas qu’aujourd’hui on porte le masque au contact des gens ? 

On n’est plus soi-même, on se dépouille de sa manière d’être, on adopte une nouvelle gestuelle, de nouveaux codes sociaux : on se tchèque avec les pieds, on se coudoie amicalement, on se prosterne devant l’autre, la main sur le cœur, c’est la symbolique de la cordialité. Peut-on parler ici d’une recherche d’esthétisme et de stylisation en comparaison au théâtre japonais dont s’inspire Brecht ? On déploie des trésors d’inventivité.  

 

Le théâtre est mis à mal depuis le confinement dû à la crise sanitaire mais un autre théâtre se joue au quotidien sur la scène nationale et internationale.  

Dans le théâtre de Brecht il y a bien sûr un jeu d’acteur. Avec la pandémie, les acteurs sont multiples : ils sont médicaux, sociaux, politiques et économiques. Chacun joue son propre rôle. Pour certains la médecine est même devenue une science prédictive. Si le théâtre avait pour but de divertir mais ce n’est point le cas ici. 

La moralité qui en découle ce sont les limites de la médecine et la mise au jour des failles de la gestion managériale de notre système de santé. Quel bel enseignement ! 

 

« […] une telle époque de confusion [sanglante]

De désordre institué, d’arbitraire planifié

D’humanité déshumanisée »

(Bertolt Brecht, L'exception et la règle)

 

Le virus se fait invisible mais inspire ceux qui sont encore debout. Le surréalisme et l’invraisemblance se côtoient et décoiffent la logique. La parole fausse fait autorité quand elle émane d’une personnalité éminente.

La télévision et les réseaux sociaux sont des espaces scéniques modernes qui révèlent les nouveaux acteurs sociaux en mal de notoriété. 

La scène est dématérialisée dans cette culture magique où les acteurs mesurent leur popularité par la montée exponentielle des « vues » et des « like ». Avec le phénomène de massification qu’induisent les réseaux sociaux la perméabilité des messages et l’adhésion des récepteurs (le public virtuel) sont un signe de satisfaction de leurs émetteurs (acteurs). Cela remplace bien les applaudissements dans les salles de spectacles classiques. 

Poserions-nous la question à l’instar de Bertolt Brecht dans La bonne âme du Se-Tchouan ?

 

« Faudrait-il d’autres hommes ? Un monde changé ?»

Ou dirions-nous encore ?

« La seule issue à ce problème qui irrite

Serait que vous réfléchissiez et tout de suite

À la manière de trouver la bonne personne

À trouver la fin qui soit bonne » (Bertolt Brecht, La bonne âme du Se-Tchouan).

 

MDC

 

***

 

Pour citer cet article

 

Maggy de Coster, « Quand le Coronavirus induit un champ lexical emprunté également au théâtre antique », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesMegalesia 2020|V - Chroniques de la pandémie de COVID-19mis en ligne le 25 mai 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/coronavirus-scènes

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

Retour à la table de Megalesia

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia
22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 17:30

 

Megalesia 2020 | Les figures des philosophes chez les écrivaines en Sciences humaines & sociales | Florilège de textes poétiques

 

 

 

En attendant Godot

 

 

 

 

Claudia Piccinno

 

 

 

 

Deux jaunes d'œuf dans un œuf

la vie et son double

Foscolo et Ortis

Dr Jekill et M. Hyde,

Je suis ici

en attendant Godot,

Est-ce que tu crois que l’Amour s’apprenne ?

Tais Toi, c’est évident que tu ne le sais pas.

Et moi ? J’ai appris à rendre les coup bas

après des amnisties inutiles répétées.

L’amour et la haine

vérité et mensonges

sentiment et calcul.

Deux jaunes d'œuf dans un œuf.

Sa coquille brisée

en fragments fous

en attendant Godot.

 

***

 

Pour citer ce poème


Claudia Piccinno, « En attendant Godot », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Megalesia 2020|III​​​​​​- Les figures des philosophes chez les écrivaines en Sciences humaines & sociales, mis en ligne le 22 mai 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/piccinno-poemes2

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés                                 Retour à la Table de Megalesia

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Hommage poéféministe au professeur Samuel Paty
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRIE DE PRENDRE PART À SON HOMMAGE POÉFÉMINISTE AU PROFESSEUR SAMUEL PATY Du 18 au 22 octobre 2020 Le Pan Poétique Des Muses, les périodiques et les membres de l' association Société Internationale d’Études des Femmes et...
  • Cieux en bleu-blanc-rouge
    Hommage poéféministe... | Textes poétiques Cieux en bleu-blanc-rouge (chanson patriotique ) Dina Sahyouni Crédit photo : "Drapeau de la France", domaine public, image Commons. Enfants des Lumières, soyez solidaires. enfants des Lumières, restez solaires...
  • Aujourd'hui j'ai mal à mon école
    Hommage poéféministe... | Textes poétiques Aujourd'hui j'ai mal à mon école Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème aujourd'hui j'ai mal à mon école un enseignant a payé de sa vie notre droit à la liberté d'expression garanti par nos...
  • Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉTIQUE & FÉMINISTE : UN PAN D E POÈMES POUR TOUTES À L'ÉCOLE ÉDITION 2020 pour fêter le 11 octobre 2020 la Journée Internationale des Droits d es Filles Cet événement est soutenu par l'association...
  • À une jeune fille
    Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020. À une jeune fille Désirée Pacault Poème choisi & transcrit pour cette revue par Dina Sahyouni © Crédit photo : Il s'agit probablement d'un portrait de l'auteure/autrice "Désirée Pacault",...
  • La fileuse et l'enfant, Ondine à l'école
    Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 La fileuse et l'enfant & Ondine à l'école Marceline Desbordes-Valmore Poèmes choisis & transcrits pour cette revue par Dina Sahyouni La fileuse et l'enfant J'appris à chanter en allant...
  • À une jeune orpheline
    Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 À une jeune orpheline Frédérique Jacques Poème choisi & transcrit pour cette revue par Dina Sahyouni Il est un doux flambeau, dont l'œil mélancolique, Ne réfléchit jamais les rayons amoureux......
  • Père me dit
    Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 |Poésie féministe & engagée Père me dit Ortoolski Crédit photo : "Deux écolières Chepang au Népal", image de Commons, domaine public. Mon père ne veut plus que j'aille à l'école il me...
  • Où sont les hommes ?
    N°8 | Réflexions féministes sur l'actualité Où sont les hommes ? Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : "Apollon du Belvédère", image de Commons, domaine public. Depuis toujours je suis étonnée que la pilule pour homme,...
  • Franck Delbarre, Je t’emmène voir les coquelicots, poèmes entremêlés d’histoires, Éditions Sajat, 2020, 12€.
    N°8 | Critique & réception Franck Delbarre Je t’emmène voir les coquelicots poèmes entremêlés d’histoires, Éditions Sajat, 2020, 12€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : "Première de couverture illustrée du recueil aux...