15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 14:34

   

Poème en prose (en anglais)

 

Waiting in silence

 

Tatjana Deblejački

  

 

I had no other choice because I loved him. I had no other future but to yearn for another phone call asking me on a date. I went out only when I really had to. Sometimes Ifelt that he might come. I hated dreams whose cruelty tore me apart. I rushed everywhere in fear of missing his phone call, but in vain. I stopped myself from turning on some music or a hair dryer, terrified of the noise butting the sound of the phone. When the phone rang, my soul was ready to pick it up – it wasn’t him! Oh God, why are you doing this to me ! Anticipation, endless, painful, obviously filled with jealousy. What am I really waiting for ? I was seized by the moment. I was in constant fear anticipating his steps, the sound of the door closing quietly. He left me for three, four days between his arrivals and departures. I didn’t want to think about anything else. I waited and repeated to myself: He’ll come, he’ll come, I know he will. I’d say these things solemnly as if to justify or comfort myself. Every time, something was added to our relationship but nothing changed, except the waiting, the waiting that took all the time, the time that passed through me. We accepted the risk of love. Think about it. You never lied to me, that’s what you said while I stood in front of the truth, disappointed. Don’t compare my love model to hers. While you sing here, she’s gone. Ask for this confession, you only have desire and nothing else. It is at your hand, it’s in your nature and you can’t escape it. Say my name, say it at least to yourself. Outside that bed, somebody else is dying of the same desire. Damn you. Give me the right to stand up to her in your head. Two weeks of phone calls, promises to come, I believed them a thousand times, but a thousand and first I cannot. How am I feeling now? Nothing can be changed not even by the reality of the voice. It’s a challenge of pleasure, the future pain. I wanted to learn your language, fly somewhere on the plane, choose some silk of your taste, enjoy the citruses, feel my body as a whole. Wake me up on the isle of love, take me back to dreams. Waiting is just the time that lasts, where it’s lost – it’s not lost. The time that lasted, the time I didn’t want to stop. The most beautiful time of my life which I didn’t want to end. I’m tired, tired – who cares ? I’ll wait again for you to come to my flat. How will you caress my morning, which of your kisses will wake me up? I’ll say: Honey, guess what happened to me? Somebody hit me on the head. Somebody wanted to chase you out. All broken, I still cannot pick up the pieces. I admit I’m confused. I lived with you in my imagination for so long while you were gone. All alone, now I have to invent you in order to bring you back to life. In as many ways as there are those of losing you. Let it not be long and sad, God! I need to invent. All these years, I might have been creating a false picture of you. You might have become a creature of imagination and not a man of flesh and blood who walks with people and celebrities. I still don’t have the courage to compare the truth with reality. I’m afraid, be patient, be gentle while I’m calling you between the two seasons. Be patient with a silly and stubborn woman. We should have met long ago, we should have done it while I was waiting and being silent. What I did was crawl into myself like a snail. Be patient, deep inside I feel that I need to wait for a turnover. I felt alive again when I heard you were coming, it makes me happy thinking that you still might want to do so. I’m so emotional, I simply cried because of my soul, cried with anger or was it panic? I thought I was able to forget your-my face in all of these years. Suddenly, the pressure is here again like an iron mask. Don’t be afraid, I’ll gather my courage again. Sooner or later, we’ll meet again and look each other in the eye. When ? I don’t know. I don’t know. *

 

 

* Publication programmée dans le numéro spécial 2016.

 

 

***

 

Pour citer ce texte

Tatjana Deblejački, « Waiting in silence »Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°8 [En ligne], mis en ligne le 15 septembre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/09/waiting.html

© Tous droits réservés   Retour au sommaire

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 14:03

 

 

Banque de données pour les archives de la bibliothèque Cybèle de la SIÉFÉGP n°1

 

Abécédaire de la SIÉFÉGP

 

 (tome I)

 

 

A

 

B

 

 

 

C

 

D

 

 

 

E

 

F

 

 

 

G

 

H

 

 

 

I

 

J

 

Nom : Martine L. Jacquot.
Année de naissance : 1955
Langue(s) de vos poèmes, langue(s) de vos publications : français
Note biographique : poète, romancière, nouvelliste, essayiste et auteure pour a jeunesse, elle est née en France et vit au Canada. Elle a publié une trentaine d'ouvrages et de nombreux textes en revues et anthologies. Elle a été invitée à lire dans plusieurs pays, de la Russie au Cameroun en passant pas l'Inde et le Maroc. Elle aborde autant le roman historique que la modernité, avec toujours une femme comme personnage central. Elle possède un doctorat en lettres modernes (thèse sur Marguerite Duras, publiée aux Presses du midi) de l'Université Dalhousie.
 Vous écrivez de la poésie depuis quelle année : depuis l'enfance
Mois et année de la première parution d'un de vos poèmes : 1982
Deux thématiques récurrentes dans vos poèmes : le temps qui fuit, la beauté comme baume
Pages en ligne :
 fr.wikipedia.org/wiki/Martine_L._Jacquot  et  https://www.facebook.com/MartineLJacquot/
Deux périodiques qui ont publié vos textes :  Éloizes, Ancrages
Deux maisons d'édition à compte d'éditeur qui ont publié vos recueils : Éditions du Vermillon, Éditions Humanitas
Deux titres de vos recueils :
Points de repère sur palimpseste usé (Le loup de gouttière) ;  Le silence de la neige (Humanitas)

 

K

 

L

 

 

M

 

N

 

 

O

 

P

 

 

Q

 

R

 

 

S

 

T

 

 

U

 

V

 

 

W

 

X

 

 

Y

 

Z

 

***

N'hésitez pas à y participer.

 

Banque de données pour les archives de la Bibliothèque Cybèle N°1

 

 

Pour citer cet abécédaire

 

SIEFEGP, « Abécédaire de la SIÉFÉGP (tome I) », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°8 [En ligne], mis en ligne le 15 septembre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/abecedaire-t-I.html

 

Page créée le 15 septembre 2016

© Tous droits réservés

   
   

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans SIEFEGP
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 13:56

 

Avant-première

 

Les éditions Pan des muses vous annoncent

la parution de leur périodique
 

 

 

© Crédit photo : D. Sahyouni, couverture d'Iris & Mêtis, 2016

© Crédit photo : D. Sahyouni, couverture d'Iris & Mêtis, 2016

Deuxième périodique paritaire en poésie

 

Parution le 19 septembre 2016

                  

***

Pour citer ce texte

LPpdm « Portrait de Frédérique Guétat-Liviani »Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°8 [En ligne], mis en ligne le 13 septembre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/09/iris.html

 

© Tous droits réservés   Retour au sommaire
Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 11:16

 

Annonce de parution

 

Vient de paraître une biographie de Jeanne Duval haïtienne, intitulée

 

Karine Yeno EDOWIZA (biographe et éditrice)

 

Jeanne Duval, l'Aimée de Charles Baudelaire

 

récit biographique, livret électronique, 2016

 

  

© Crédit photo : 1ère de couverture de Jeanne Duval, l'Aimée de Charles Baudelaire

 

Présentation de l'éditrice

 

Bien des mystères entourent cette femme à qui je donne une voix. Si les muses inspirent les poètes, que dit la muse du poète ? Cet opus est une biographie courte et poétique sous forme de récit de l'Aimée de Charles Baudelaire, Jeanne Duval, qui a vécu dans le Paris bohème du 19 ème siècle, au contexte politique mi républicain mi colonial. Elle a côtoyé La Sabatier, Emma Calvé, Edouard Manet, Félix Nadar et Gustave Courbet.

 

Résumé : mon récit poétique est une biographie de Jeanne Duval aimée du poète Charles Baudelaire. Leur amour est légendaire. Pourtant Jeanne Duval est enfermée dans un étau sexiste et raciste. Jeanne Duval était une femme libre, comédienne, lettrée et d'origine africaine (haïtienne). J'ai choisi de la replacer dans le contexte politique et artistique de l'époque pour témoigner de sa personnalité. Un contexte politique mi colonial-esclavagiste mi républicain, où le couple mixte qu'elle formait avec Charles Baudelaire avait du mal à s'épanouir. J'ai aussi voulu rendre hommage à la poésie de Charles Baudelaire. Jeanne Duval a fréquenté le photographe Félix Tournachon Nadar, les peintres Edouard Manet, Gustave Courbet, l'auteur Théodore de Banville, l'intellectuelle et muse Apollonie Sabatier. Une muse n'est jamais muette ou figée, sinon elle n'inspirerait pas. Découvrez au travers de mon récit qui était Jeanne Duval, qui se raconte à la première personne du singulier. 

 

Découvrez qui était cette femme amoureuse, muse du poète : https://www.amazon.fr/Jeanne-Duval-lAim%C3%A9e-Charles-Baudelaire-ebook/dp/B01IG3JD32/ref=asap_bc?ie=UTF8
 

 

Biographe

 

Karine Yeno EDOWIZA, née le 29 mai 1970 à Paris, est une auteure française et gabonaise.  Elle a grandi à Paris, Créteil et Libreville. Diplômée d'une Maîtrise d'Ethnologie, Karine yeno Edowiza écrit des récits, contes, poèmes, slam, pièce de théâtre et des récits-documentaires.

Autoportrait : artiste et auteure, je suis diplômée d'une Maîtrise d'ethnologie (2 spécialisations : rituels corporels et santé féminine, objets royaux et structures d'état de l'Afrique centrale). Je me produis sur scène comme comédienne et slameuse-chanteuse. J'ai mis en scène mon texte « Nzinga, reine et résistante » au théâtre. Je compte plusieurs stages et résidences cinématographiques à mon actif, notamment avec Sud écriture et la cinémathèque de Nice et le Grec. J'ai exposé mes travaux numériques dessins, peintures et photos autour de Jeanne Duval et Charles Baudelaire au Museeav de Nice. Je continue mes recherches sur Jeanne Duval.

Depuis des années, j'effectue des recherches sur Jeanne Duval et sur les femmes dites mystérieuses de l'Histoire de l'Humanité. J'utilise une démarche scientifique (archéologie, connaissances des objets et documents, sociologie esthétique, politique et historique).

 

Merci de soutenir l'auteure en achetant son ebook sur Jeanne Duval :

https://www.amazon.fr/dp/B01IG3JD32

 

Détails techniques

 

Titre : Jeanne Duval, l'Aimée de Charles Baudelaire, 2016

Auteure Karine Yeno EDOWIZA

Genre récit biographique

Collection : -------

Illustration : ---------

Langue : Français

Format : Format Kindle

Taille du fichier : 373 KB

Nombre de pages de l'édition imprimée : 25 p.

Éditrice : Karine yeno Edowiza

Date de parution : 1ère Édition, 13 juillet 2016

Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.

ASIN : B01IG3JD32

Prix : 3,61 euros

Lien vers le site d'Amazon : https://www.amazon.fr/Jeanne-Duval-lAim%C3%A9e-Charles-Baudelaire-ebook/dp/B01IG3JD32/ref=asap_bc?ie=UTF8
 

***

 

Pour citer ce texte

LPpdm, « Karine Yeno EDOWIZA (biographe et éditrice), Jeanne Duval, l'Aimée de Charles Baudelaire, récit biographique, livret électronique, 2016 »Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°8 [En ligne], mis en ligne le 11 septembre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/09/duval-baudelaire.html

© Tous droits réservés   Retour au sommaire

 

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • Je vous aime
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Je vous aime Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme...
  • La faim
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Pionnières en poésies féministes | Florilège de textes poétiques La faim Laureline Loyez Crédit photo : Portrait de "Louise Michèle", Wikimedia, domaine public. Ma sœur, je voudrais te parler de la faim. De celle...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • La Prêtresse des câlins qui parle d'Amma
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations poétiques La Prêtresse des câlins qui parle d'Amma Poème & peinture de Armelle Dupiat-Aellen Auteur-poète © Crédit photo : Armelle Dupiat-Aellen, "Souffle de vie", peinture. MATA AMRITANANDAMAYI DIT...
  • Le Prix International de Poésie pour l'ensemble de...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | 8 avril | Distinctions 2021 | Prix poétiques de la SIÉFÉGP Le Prix International de Poésie pour l'ensemble de son Œuvre de l'Académie Claudine de Tencin Ce prix international de poésie récompense l'ensemble des...
  • Le Prix International de Poésie Lyrique....
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | 8 avril | Distinctions 2021 | Prix poétiques de la SIÉFÉGP Le Prix International de Poésie lyrique de l'Académie Claudine de Tencin Le Prix International de Poésie Lyrique de l'Académie Claudine de Tencin récompense...
  • Le Prix International de Spécialiste de poésie...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | 8 avril | Distinctions 2021 | Prix poétiques de la SIÉFÉGP Le Prix International de S pécialiste de Poésie de l'Académie Claudine de Tencin Ce Prix International de Spécialiste de Poésie de l'Académie Claudine de...
  • Le Prix International des Éditions engagées en faveur des femmes...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | 8 avril | Distinctions 2021 | Prix poétiques de la SIÉFÉGP Le Prix International des Éditions Engagées en Faveur des Femmes & Genre en Poésie de l'Académie Claudine de Tencin Ce Prix International des Éditions engagées...