16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 13:57

 

 

Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel

 

 

 

 

« Reality Scares Me » ou

 

quand la réalité de la Terre

 

et celle de l'amour nous font peur

 

 

 

 

 

Dina Sahyouni

 

 

 

 

© Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, capture d'écran réalisée par LPPDM via le réseau social Twitter

 

 

 

L'auteur-compositeur-interprète MONSIEUR a annoncé le 3 septembre dernier la sortie d'une nouvelle chanson en anglais intitulée « Reality Scares Me » (que l'on peut traduire par « La réalité me fait peur »). Cette nouveauté RnB et Saoul est marquée de sonoritées de la guitare électronique.

Au premier degré et avant même d'écouter la chanson, on pense tout de suite à tout ce qui se passe sur la planète Terre, dans cette maison que le feu Président de la République Française Jacques Chirac déclarait déjà au début du XXIe siècle en danger imminent puisqu'elle « brûle, et nous regardons ailleurs », oui, « Notre maison brûle » et il y a de quoi avoir peur en lisant, regardant l'actualité et son lot quotidien de désastres...

 

Mais, cette chanson parle-t-elle vraiment de ceci ? ! Intriguée donc par ce titre parlant à plus d'un titre dans un monde dit-on en déroute (voire qui part à volo ou en etc.), j'ai suivi les conseils de mes collègues et ai écouté à plusieurs reprises le single en question. Et quelle fut ma surprise de découvrir que « Reality Scares Me » parle d'une crise amoureuse en laissant entrevoir les crises sanitaire et mondiale que nous traversons et leurs lots de catastrophes d'autres natures...

Sur un fond d'histoire d'amour qui tourne au fiasco, MONSIEUR nous parle de tout ce qui nous désoriente et nous déstabilise en cette année très particulière et dans un contexte mondial ultra crispé. Le single porte en effet sur une thématique récurrente en poésie lyrique et plus particulièrement dans les chansons contemporaines d'après mai 68 (et la liberté sexuelle...). Ainsi, chanter sa rupture amoureuse ou un échec amoureux (voire une déception passionnelle) n'est pas seulement un sujet classique mais il reste toutefois très en vogue puisqu'il concerne tout le monde ou presque... Or, ce thème bien habituel de la chanson s'entiche d'ambiguïtés dispersées ici et là et me renvoie à mes premières intuitions presque archaïques.. la réalité du monde nous fait peur comme celle de l'amour... Et cette peur n'est pas facile à endiguer. Elle est constante et ébranle l'être tout entier.

Hébété, l'artiste s'insurge en rythme saccadé et, en mélodies douces, lentes et romantiques, Monsieur scande son inquiétude et la nôtre...

L'être aimé en Muse est bien présent et c'est bien lui la source du bonheur, de l'attente, de la peur et de l'inspiration poétique. La déesse Gaïa en bien-aimée semble aussi là, une Muse inspirante et inquiétante... Ces représentations de l'être aimé sont assez traditionnelles où l'amertume côtoie la douleur et la douceur... Et Monsieur en joue pour libérer ses émois et états d'âme d'amoureux éperdu et déstabilisé par la conduite de l'être aimé.

En poète néoromantique, soucieux de la planète autant que de lui-même, en poète fragile, esseulé, inconsolable, en proie aux inquiétudes et aux tourments de la passion amoureuse, MONSIEUR vous livre sincèrement une part intime de lui-même et une part aussi de notre triste actualité face non seulement à un échec amoureux mais aussi au "Radeau de la Méduse" dans lequel on attend incessamment, on espère, désespère, et s'entremêle violemment...

Ne sachant que faire, MONSIEUR chante donc nos peines et espoirs presque désespérés... Si vous aimez par exemple la chanson du groupe Scorpion « Still Loving You », vous aimerez aussi « Reality Scares Me » de MONSIEUR.


 

Rappel utile  :

ce single est disponible en libre accès sur

SPOTIFY :

https://open.spotify.com/album/616czriDg84YlawKrhs5x3

APPLE :

https://music.apple.com/fr/album/reality-scares-me-single/1527450341
DEEZER, etc.

 

***

 

Pour citer ce texte

Dina Sahyouni, « "Reality Scares Me" ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur  », texte inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesMegalesia 2020mis en ligne le 16 septembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/ds-realityscaresme-monsieur

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

© Tous droits réservés 

Retour à la Table de Megalesia

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia
14 septembre 2020 1 14 /09 /septembre /2020 16:45

 

REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter

 

Page en construction...

 

 

 

 

 

Notre sélection féministe

 

de sites, blogues... à visiter

 

 

Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne.
Amaterasu est la déesse du soleil dans la mythologie japonaise, domaine public
, Wikimedia, Commons

 

Cette page regroupe au gré des jours des espaces numériques sélectionnés féministement par nous afin de leur apporter une visibilité supplémentaire. Nous vous les recommandons et vous invitons par ailleurs à les inviter.

Elle a été créée pour célébrer les dix du lancement de la revue LE PAN POÉTIQUE DES MUSES en proposant de donner de la visibilité aux femmes et personnes assimilées (organismes luttant pour les droits, égalité et libertés des femmes, queers,....)

 

 

 

1 — We Too Festival, c'est un festival inclusif, féministe, familial et s'adressant aussi aux personnes non binaires.

 

Page Facebook :

https://m.facebook.com/WetooFestival/

Page Twitter :

https://mobile.twitter.com/wetoofestival?lang=fr

Site : https://wetoofestival.fr

 

2 — Céline Petit est DRH Janssen France (@JanssenFRA).

Compte personnel sur Twitter : @celpeti

 

***

 

Pour citer ce texte

​​​​Le PAN POÉTIQUE DES MUSES, « Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Megalesia 2020, mis en ligne le 14 septembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/revuelppdm/invitationsavisiter 

 

 

Mise en page par David Simon

Page créée le 14 septembre 2020. 

 

 

© Tous droits réservés                                 Retour à la page d'Accueil

 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Revue LPpdm
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 09:39

 

Megalesia 2020 | Annonces diverses

 

 

 

 

L'artiste Catherine Gil Alcala

 

au festival "Les Balladines"

 

 

© Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. 

 

L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre à 11 heures dans le festival pluridisciplinaire de poésie LES BALLADINES DE PENNE sa Performance "Zoartoïste".

 

Qu'est-ce que ce festival :

 

‘Les Balladines de Penne’ est un festival de spectacles vivants qui met l’accent sur l’aspect poétique. La programmation est ouverte à toutes les expressions artistiques : poésies lues, contes, arts circassiens, musique, théâtre, danse, arts plastiques, vidéos, …

Tous les spectacles sont gratuits. Ils sont présentés sur une scène ou dans un espace extérieur public ou privé dans la cité historique.


BIENVENUE DANS LE COEUR DE PENNE !

 

PROGRAMME ‘LES BALLADINES de PENNE’

les 12 et 13 Septembre 2020 

 

'SuRréaLisMe' ou ...L'imaginaire par l'absurde

SAMEDI  12, Place de L'ÉGLISE, jardins privés et Château de Penne

14h, OUVERTURE DU FESTIVAL

- 14h30-17h00, DEAMBULL'IN dans 5 'géoformes du bourg' : performances poétiques, installations plastiques, musique, voix  

Départ toutes les 30 minutes de petits groupes, de la place de l'église vers le bourg huistorique et ses jardins avec une inscription à l'accueil  :

1.Pentagone d'Alain ‘Le Jardin des sus-pendus’ / installation et performance

2. Triangle du Café des Mesures  : Piano /  Chant

3. Rectangle des Mesures : Performance poétique dansée

4. Ellipse de Dame Odile : 'Le Pique-Nique des Ours' / rêverie / son

5. Trapèze des Daynes : Piano / Voix

PLACE DE L'EGLISE

- Marché des Éditeurs (dans l'église)

- Dédicaces d'auteurs et restitution de l'Atelier Poésie

-à partir de 19h30, un espace 'gourma avend'  est installé sur la place, proposition d'une 'Planche Gourmande complète' avec son cadeau surprise : 15€ (réservation recommandée en ligne dès maintenant ou à l'accueil sur place )

-21h30, Théâtre 'L'OBJET AIME ' d'Alfred Jarry

 

CHÂTEAU  de PENNE

- 17h30 : Des Histoires 'peu-ordinaires' de grandes figures penoles

-19h00, Déambulation patrimoniale masquée et retour sur la place de l'église...

- de 20h à 21h30 ...Pause gourmande avec une proposition de Gijs,

La planche surréaliste (Prix unique 15€)

- 21h30, Place de l'Eglise, Théâtre 'bouffe','L'Objet Aimé',  une pièce inédite d'Alfred  Jarry réadaptée par Harold Crouzet

 

DIMANCHE 13, PLACE DE L'EGLISE 

- 11h, ZOARTOÏSTE,  Spectacle vivant dans l'église : performance de Catherine Gil Alcala

PAUSE DÉJEUNER

- 15h, Le Banquet du Héron, Scène pennole théâtralisée. 

pendant les deux jours, exposition au MIRABILIA MUSEUM 

rez de chaussé : Collections privées de Pierre Malrieu (peintures Audrey Cruddas) et de François-Henri Soulié (Collages surréalistes de Georges Herment) , quelques oeuvres d' Alice Gagnaire et quelques collages choisis de Farine Gosset.

à l'étage : diffusion de vidéos surréalistes et diaporamas de Farine Gosset

RECOMMANDATION : Les spectacles étant à en grande partie à l'extérieur, en cas de soleil, pensez à prendre un chapeau et n'oubliez pas votre masque !!!

 

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES reproduit la présentation reçue du festival.

 

***

 

Pour citer ce texte

​​​​Le PAN POÉTIQUE DES MUSES, « L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"», Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Megalesia 2020, mis en ligne le 13 septembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/balladines-gil-alcala

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

© Tous droits réservés                                 Retour à la Table de Megalesia à venir

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 15:59

 

Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité

 

 

 

 

« Éviter les secrètes surprises

 

du diable » !

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. 

 

 


Cet article a été écrit suite à la polémique du musée d'Orsay, il contient des réflexions suscitées par "la polémique liée au décolleté d'une jeune femme jugé indécent lors de sa visite au musée d'Orsay". Des images reprises sur Wikipédia accompagnent le sujet.

 

 

 

 

 

Voilà un conseil prodigué par le capucin Alexis de Solo dans son ouvrage de 1627 intitulé Le chemin assuré du paradis.

 

À l'instar de cette formulation, de nombreux textes religieux ont recommandé de fuir la séduction de la beauté féminine. L'on songe inévitablement à Lilith, première femme d'Adam, jugée trop licencieuse puis à Ève incarnant la tentation suprême…

 

Trois vers célèbres tirés du Tartuffe de Molière témoignent de la faiblesse des hommes quant à leurs inclinations : « Couvrez ce sein que je ne saurais voir / Par de pareils objets des âmes sont blessées / Et cela fait naître de coupables pensées ».

 

Sont-ce de « coupables pensées » qui ont traversé subrepticement les esprits du personnel du musée d'Orsay jusqu'à les égarer dans une injonction faite à une jeune femme de cacher les appas d'un décolleté forcément jugé indécent ?

 

Doit-on annoncer le retour de dévots hypocrites dans le lieu même où l'on nous donne à voir L'origine du monde ou Le déjeuner sur l'herbe ?

Quelle peut en être la mécanique sans doute inconsciente de cet excès de pudibonderie au XXIe siècle ?

 

Il fut un temps où dans la Grèce antique, les hommes affichaient une préférence pour les poitrines plates alors qu'à la Renaissance, ils considéraient que les femmes aux formes généreuses étaient plus attrayantes.

Quant à certaines tribus africaines où les femmes évoluent torse nu, l'anthropologue Fran Mascia-Lee nous apprend qu'elles ne suscitent pas d'intérêt particulier auprès des hommes.

 

 

Crédit photo : Eugène Delacroix, "La liberté guidant le peuple", domaine public, Wikipédia, Commons. 

 

 

C'est au XXe siècle avec l'avènement de la « libération » de la femme jusqu'alors cantonnée dans son rôle de mère reproductrice et nourricière que le sein devient un lieu de pouvoir et de révolte. Du sein dévoilé de la Marianne à celui dénudé des Femen, la femme se projette hors d'elle-même. Le sein n'est plus un objet désirant, la femme se réapproprie son corps, mettant ainsi à mal les fantasmes autour de l'éternel féminin.

 

Dans le même temps, le sein soumis aux diktats des apparences et du paraître, devient pour certaines un accessoire érotique indispensable, d'où leur engouement pour la chirurgie esthétique qui devient alors une nouvelle forme d'aliénation….

 

L'on en oublie la fonction naturelle et première du sein qui n'est autre que l'allaitement pourtant recommandé par l'OMS. Nombre d'incidents ont été relatés dans la presse ces dernières années quant à l'interdiction faite aux femmes de donner le sein à son nourrisson en public, témoignant ainsi  d'un mal être de certains esprits incapables de se défaire d'images prégnantes liées sans doute à la pornographie, la publicité subliminale, voire aux apparitions inquiétantes pour eux des Femen…

 

Il aura fallu une loi pour mettre fin au désordre d'un imaginaire collectif  souvent perturbé c'est ainsi que l'Equality Act de 2010 permet dorénavant aux femmes britanniques d'allaiter en dehors de la maison en  toute légalité !

 

Mais si dans l'Écriture sainte, le prophète Jérémie parlait des femmes avec mépris en évoquant celles qui « montraient leur mamelle nue », on rappellera que le Vatican a revu sa position en 2008 en affirmant qu'il fallait mettre fin à quatre siècles de pudeur quant à la représentation de la Vierge Marie allaitant son enfant.

Dans l'Osservatore Romano, le père Enrico de Covolo préconisait même de revenir à des représentations plus charnelles et plus réalistes de cette scène emblématique de la maternité !

 

Le merveilleux tableau de Joovs van Cleve peint en 1525 nous permet d'admirer une Vierge au sein nu aussi rond et ferme que la pomme que son enfant tient dans l'une de ses mains. Voilà une œuvre emblématique qui devrait faire taire tous les Tartuffe qui ont offusqué la visiteuse du musée d'Orsay en estimant qu'elle avait un décolleté provocant, l'enjoignant à recouvrir une partie de son anatomie pour éviter à tout un chacun « les secrètes surprises du diable »…


 

 

***

 

Pour citer cet article féministe

​​​​Françoise Urban-Menninger, « "Éviter les secrètes surprises du diable"! », texte inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Megalesia 2020, mis en ligne le 12 septembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/fum-secretes-surprises

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

© Tous droits réservés                                 Retour à la Table de Megalesia à venir

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...