9 février 2021 2 09 /02 /février /2021 11:35

 

Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

Extases discrètes

 

 

 

 

 

Texte de

 

Christine Bouchut

 

 

Illustration de

Mariem Garali Hadoussa

 

Artiste peintre & poète

Présidente de lassociation "Voix de femme nabeul"​​

 

 

 

© Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Désir", tableau. 

 

 

 

La peau à te griffer

mon Amour est avide

caresses lacunes

audace mesquine

serre

n'hésite pas mes poignets !


 

Tu viens 

tu viens et je veux craindre les assauts

tu auras peur

mes morsures

un peu de sang pour un pacte dur

mon cri 

à ce prix de blessures

et tes mensonges

sans quoi ce n'est que badinage.


 

Nos âmes de jouissance feront

pleurer nos joies

mortifiés nos mots 

tes larmes à la mesure de mes mes silences

n'en dis rien mon ange

du monde la rive s'éloigne.


 

Trace mes inquiétudes

le ciel ton désir

dans les affres du temps

tu te débats

à moins que ta chair

ne brûle plus bleue

nos corps se tordent 

sur un matelas nu.


 

Fille aux yeux clairs

crie encore

la brune

bouche sans rancune

donne l'extase

des plaisirs 

qui s'ignorent

trop.


 

Angle mort

un désert

je laisse couler l'amer

les fleurs restent en dehors.


 

 

 

***

 

Pour citer ce poème d'amour 

 

Christine Bouchut, « Extases discrètes » poème d'amour inédit, peinture inédite par Mariem Garali Hadoussa, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 9 février 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/desir/cb-extasesdiscretes

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans La Lettre de la revue LPpdm Amour en poésie
8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 14:41

 

Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Événements en faveur des femmes

 

 

 

 

 

 

 

Festival

 

 

Cri de femme 2021 

 

  

 

Cri de Femme

 

www.gritodemujer.com

www.cridefemme.com

www.womanscreamfestival.com

 

 

 

© Crédit photo : "Cri de femme", logo ou identité visuelle.

 

 

 

Cri de Femme 2021 (note de presse),

 

 

Le Festival Cri de Femme 2021 projettera des films en ligne sur la violence faites aux femmes

 

 

 

Présenté du 1er au 31 mars, avec plusieurs événements semi-présidentiels et virtuels (via les réseaux sociaux), le 11e Festival International de Poésie et d'Art "Cri de Femme / Grito de Mujer / Woman Scream" proposera des films de 18 pays, des œuvres provenant autant de réalisatrices que de réalisateurs bénévoles défendant la non-violence envers les femmes.

 

Le festival Cri de Femme 2021, projettera pour la 1ère fois, des documentaires, des œuvres médiatiques, des œuvres interactives et des vidéoclips de musique, poésie et d’art. De nombreux films auront pour sujets des femmes du monde entier, spécialement, ces femmes et jeunes filles qui sont victimes de violence ou qui vivent en quarantaine avec leurs agresseurs. Le thème retenu pour cette saison est : "Les Femmes Guerrières : la violence n'est pas en quarantaine !"

 

La parité chez les hommes et femmes, réalisateurs et coordinateurs du festival, c'est très important, confirme Jael Uribe, fondatrice et Présidente du mouvement international des femmes poètes (Mujeres Poetas Internacional MPI, Inc.) à la République Dominicaine.

 

Les pays participants au Cri de Femme Cinéma, sont : Espagne, France, Mali, Congo, Inde, El Salvador, Mexique, Argentine, Guatemala, Pérou Brésil, Portugal, les États-Unis, Iran, Afrique du sud, Royaume-Uni, Grèce et Israël.

 

Plusieurs propositions en vidéo d'hommes et femmes artistes seront également diffusées gratuitement en mars 2021 sur les réseaux sociaux du festival en diffèrent langues : portugais, français, anglais, espagnol et italien.

 

Les nouveautés de l'édition 2021 du Festival Cri de Femme sont des projections de Court-métrages, vidéo poèmes, micro-conférences, mini-ateliers, petit théâtre, performance, présentations musicales, danse et arts visuels, destinées aux familles.

 

Vous pouvez retrouver le programme complet du festival dès le 15 février 2021, sur la page www.cridefemme.com ou www.womanscreamfestival.com

 

 

 

® Cri de Femme

www.gritodemujer.com

www.cridefemme.com

www.womanscreamfestival.com

 

 

 

***

 

Pour citer cet avis féministe 

 

Cri de Femme, « Festival Cri de femme 2021 »,  annonce inédite pour lutter contre les violences faites aux femmes, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n° 15 « Eaux oniriques : mers/mères », mis en ligne le 8 février 2021. Url : http://www.pandesmuses.fr/lettre15/festivalcridefemme2021

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

 

© Tous droits réservés

 

 

Retour au sommaire de la Lettre n°15 

Repost0
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 18:09

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

Téléphone maudit

 

 

 

 

 

 

Mireille Podchlebnik

 

Blog officiel

 

 

 

 

Crédit photo : "Hello", wikimedia, domaine public.

 

 

 

Tu ne m’appelles pas

Et j’en crève

Mais que pourrais-je faire

Chanter, hurler, danser

Partir au loin

Loin des soucis du quotidien

 

 

Ne plus penser

Ne plus être

Ne plus vivre

 

 

Vas-tu sonner téléphone maudit

Pour qu’enfin je puisse sourire

 

Qui es-tu à l’autre bout du fil

Qui es-tu 

Toi qui m’obsèdes et qui m’attires 

comme un aimant

Comme un amant qui se dérobe

 

 

Vas-tu briser ce silence

Qui te drape comme un héros

Comme un prince des temps anciens

 

 

Parle-moi donc

Parle-moi de toi, de moi, de nous

Raconte-moi des histoires

 

 

Sur la nature, la vie, l’espoir

Dis-moi des mots banals

Des mots tendres, des mots doux

 

 

Emporte-moi sur la grève

Sur les sables du désert

Que le vent efface le néant

Et nous berce

Jusqu’à l’ivresse

 

 

***

 

Pour citer ce poème d'amour 

 

Mireille Podchlebnik, «  Téléphone maudit » poème d'amour inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 7 février 2021. Url : http://www.pandesmuses.fr/desir/mp-telephonemaudit

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Amour en poésie
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 17:55

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

Autour de la pièce d’eau

 

&

 

 

Une journée de femme ordinaire

 

 

 

 

 

 

Mireille Podchlebnik

 

Blog officiel

 

 

 

Crédit photo : "Grand-Étang Capesterre, Belle-Eau", wikimedia, domaine public.

 

 

 

Autour de la pièce d'eau 

 

 

 

Cristal d'aurore sur les parfums du jour

Dans la pièce aux mosaïques

Turquoises et opalines

Un arc-en-ciel de lumières 

se déploie dans l'espace

Aux reflets de soie

 

À portée de main 

dans la salle de bain

Les parfums exhalent leurs odeurs 

attirent et attisent les souvenirs

Inexorablement

 

La femme d'ici et de là-bas

À pas de velours

Pénètre les lieux et regarde et écoute

Le souffle du vent 

Une larme sur la digue

 

Elle écoute le goutte à goutte 

du robinet de l'ennui

Qui de flac et de floc 

donne le tempo à son désarroi

Sur son visage 

Apparaissent les sillons de l'âge

Eau monotone 

eau d'automne

Mais encore rythme de vie

Un cœur palpite

 

 

D'un geste vif 

elle met fin à ce bruit

Fermant ce robinet 

qui depuis quelque temps fuit

Elle oublie 

ce qui soudain avait guidé ses pas

Vers ce lieu-là

Alors qu'elle travaillait 

alors qu'elle écrivait

Vers ce lieu de refuge 

ce lieu de vasques 

ce lieu d'éclats 

Ce lieu où parfois 

son corps s'alanguit 

se délasse

Rose éclose dans la nuit

 

 

Elle se souvient 

des jours de joie 

de chansons et de cris

Des jours actifs 

des jours sans trêve

Lorsque ses enfants étaient petits

Enfants de mystères et de rêves

Prêts pour le bain et jouant avec l'eau 

magique

L’eau qui s'écoule entre les doigts

L’eau qui ébouriffe

L’eau de cascade qui éclate

Et s'éparpille 

pour mourir sur les murs 

les glaces et les tapis

Au fil des jeux et des batailles 

inlassables

L’eau de mousse parfois fruitée 

l'eau veloutée

L’eau qui enveloppe et qui berce

Pour s'allier à la tendresse

Elle revoit les bains de douceurs et caresse 

ces moments de bonheur

 

 

Elle songe aussi au mari parti

Aux disputes autour de l'eau 

qui s'écoule et dont il n’interrompt pas le flot

De la mousse à raser

Qui gicle 

sur la glace 

en laissant de sales traces

qu’il ne nettoie pas

 

 

Elle pense à ces rancunes futiles

À ces histoires qui reflètent  

l’absence et le vide 

Aux illusions et certitudes inutiles

Elle pense à toutes les unions 

qui se défont 

Pour de petits riens 

Ou pour de nobles et soi-disant justes raisons 

À ces décisions qui engagent la vie

Prises dans une pièce d'eau

Un matin limpide qui ne présageait pas 

l’inattendu

Un matin de routine

Elle soupire et ouvre à grand fracas 

les robinets de la baignoire

L’eau respire de vagues et de marées

Elle rêve de voyages

De chaleurs tropicales et de pluies torrentielles

Surgissant de façon imprévue 

de façon impromptue

Entre deux éclats de soleil

Lorsqu'elle vivait là-bas

Elle ressent la lourdeur 

L’humidité qui étouffe et essouffle

Les douches tièdes 

prises à tout instant 

du jour et de la nuit

Pour ôter les odeurs âcres de la sueur inévitable

Pour soulager les piqûres des insectes 

qui s'acharnent et blessent 

La peau pâle et fine 

des exilés de fraîche date

Sur les flots une brise apaise

 

 

En tourbillonnant l’eau aspire 

les gouttes de thym et de lavande

Qu'elle jette 

d'un geste ample et pourtant mesuré

 

 

Senteurs et bien-être

Odeurs d'espoir

Elle glisse 

dans un cocon bienfaisant et s'assoupit

Elle s’évade dans autre monde

Dans un autre espace

Pour oublier ses souvenirs

Elle sourit

 

 

 

Une journée de femme ordinaire

 

 

Une journée de femme

Aujourd’hui ou hier

 

 

Toujours les mêmes labeurs

Toujours les mêmes rêves

Tôt levée

Au petit jour du quotidien

À la hâte se préparer

 

 

Les habits, le café 

la toilette

Les enfants à réveiller

 

 

Et durant quelques instants

Être partout à la fois

Devoirs bouclés, cartables prêts

Coiffés, lavés, bien habillés

L’argent pour la kermesse

Les consignes à rappeler

Et puis ranger, ranger, ranger…

 

 

L’heure de l’école a sonné

 

Vite partir travailler et débuter la journée

La consultation, les gens à écouter

Leurs souffrances, leurs espoirs

Leur travail devenu insupportable

Les querelles avec le chef

Les soumis, les rebelles

les indifférents, les apathiques

 

 

Le téléphone sonne

Les impondérables

Réponses à donner ou à différer

Les urgences, visites à faire

entreprises à conseiller

 

 

Et toujours

La pensée en éveil, la pensée diffuse

La nourrice à payer, les courses à acheter

le repas à prévoir

Les enfants à aller chercher

les écouter, les consoler

Comprendre leurs besoins, leurs chagrins

 

 

Et trouver le temps

Le temps de lire 

le temps d’écrire

le temps d’apprendre

 

 

Courir le midi entre deux rendez-vous

Déjeuner de presque rien

ou s’esquiver en catimini

 

 

Fermer doucement la porte 

et ouvrir son jardin secret

Un instant

Au passant, au complice

Échanger un regard ou davantage

Avant de repartir

 

 

Achever la journée

La journée ordinaire 

et retrouver le soir

L’homme fatigué, l’homme qui a travaillé

qui a besoin de parler, d’être compris 

 

 

Tandis que moi

Moi je faisais quoi au juste….

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes féministes 

 

Mireille Podchlebnik, « Autour de la pièce d’eau » & « Une journée de femme ordinaire » poèmes féministes inédits, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 7 février 2021. Url : http://www.pandesmuses.fr/desir/mp-unejourneedefemmeordinaire

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Maternité en poésie Poésies féministes

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Le calendrier de l'avent 2021
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Annonces diverses [Uniquement en ligne] Le calendrier de l'avent 2021 Crédit photo : Cadeaux de Noël par DesktopNexus, image trouvée sur le site : https://www.maxiapple.com/2020/11/fond-ecran-mac-pc-wallpapers-fetes-noel.html LE...
  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • No 10 | Sommaire
    N°10|AUTOMNE 2021 N°10 | SOMMAIRE CÉLÉBRATIONS Page en construction... Fin de la mise en ligne du numéro le 10 décembre 2021 CÉLÉBRATIONS © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Les mains tisseuses de rêves", tableau. Équipe de la version en ligne :...
  • Biographie de Mustapha SAHA
    Biographies & publications disponibles numériquement Mustapha SAHA Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Mustapha Saha. Le travail sociologique, philosophique, poétique, artistique de Mustapha Saha reflète les paradoxalités complétives de...
  • Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam
    N°10 | Célébrations | Muses au masculin Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Mustapha Saha, portait de l'auteur, artiste et poète "Issa Samb alias Joe Ouakam", peinture...
  • Le rire au Paradis
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier | Florilège Le rire au Paradis Marie-Jeanne Langrognet-Delacroix... Crédit photo : Caroline Delestres, Woman Playing a Harp, domaine public, Wikimedia. Au temps du Paradis, elles dansaient nues les jeunes filles,...
  • Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque
    N° 10 | Célébrations | Actions en faveur des femmes & LGBTQ+ Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque © Crédit photo : Le visiuel de l'invitation de l’équipe de l’Alliance et des éditions des femmes. Nous avons...
  • Bande dessinée au Salon du livre de Colmar
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier | Poésie & Bande dessinée Bande dessinée au Salon du livre de Colmar Andecdotes & photographies de Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Planches par Sylvain Moizie Dans mes archives, j'ai trouvé...
  • Mots Offerts..., Elle, Absence et Aphorismes
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier mineur | Florilège Mots Offerts..., Elle, Absence & Aphorismes Frédéric Andreu Site : https://www.lulu.com/spotlight/fredericandreu Crédit photo : Un portrait de femme travaillant par l'artiste polonaise Anna Bilińska-kopciuszek,...
  • La plus rouge, Rêve de toi et Traversée
    N° 10 | Célébrations | Dossier Mineur | Florilège La plus rouge, Rêve de toi & Traversée Frédéric Andreu Site : https://www.lulu.com/spotlight/fredericandreu Crédit photo : Monet, "woman", painting, Commons, domaine public. La plus rouge À ton visage...