10 novembre 2021 3 10 /11 /novembre /2021 15:49

​​​

Événements poétiques | Justice pour elles ! | Poésies féministes & N° 10 | Célébrations | Réflexions féministes sur l'actualité | Actions en faveur des femmes & personnes LGBTQIA

 

 

 

 

​​​​​

 

 

Pour défaire les violences faites

 

 

aux femmes & personnes LGBT+ 

 

 

dans les milieux poétiques :

 

#MeTooPoetry*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : Pierre Jean Van der Ouderaa, "La tristesse", image Commons, domaine public. 

 ​​​​​

 

 

La poésie a toujours été du côté des femmes et même bien au-delà des espérances des hommes. La poésie a toujours dénoncé les souffrances des femmes (accouchements, viols, meurtres, enlèvements...) et les difficultés d'être l'autre. Même si des écrits poétiques violents et méprisants à l'égard des femmes existent depuis l'antiquité.

La poésie issue des élégies, éloges et hymnes des femmes pour des entités surnaturelles mais surtout symboliques est la plus ancienne création poétique connue des humains. Cependant, des injustices, des oublis, des disparités entre les situations et conditions des femmes, des hommes et autres genres en poésie et dans ses milieux existent encore et causent des torts aux femmes et personnes dites LGBTQIA en empêchant leurs créations et présences de compter à leur juste valeur culturelle et universelle.

 

Lucide sur le passé, lucide aussi sur la situation actuelle des femmes et personnes dites LGBTQIA dans les univers poétiques et littéraires (publics, privés et autres), lucide sur la nécessité de défaire constamment et sans relâche les préjugés, les idées incongrues ou irrationnelles, les stéréotypes sexistes et autres sur les femmes et les minorités déjà citées dans les différentes sphères poétiques privées, publiques et entre les deux (festivals, médias, maisons de poésie, sites Web, maisons d'édition, académies, sociétés, fondations, fédérations, musées, associations, maisons de poètes, marchés, salons, récitals, Prix de poésie, bibliothèques, librairies, laboratoires et/ou centres de recherche, centres culturels, etc.) pour continuer d'œuvrer à l'amélioration des conditions, situations et capacités d'agir des individus indépendamment de leurs appartenances et spécificités en poésie, la fondatrice de ce périodique ne souhaite pas fermer les yeux sur les travers et les déboires des univers poétiques faisant partie intégrante de nos sociétés et ne pouvant qu'être contaminés et perpétués (in)consciemment des violences et/ou discriminations dans leurs sillages.

Consciente également de la difficulté des femmes à se faire entendre et d'être réellement écoutées dans ces sphères feutrées qui sont censées se distinguer des autres par leurs forces de sublimation et de résilience éthique, la fondatrice de cette revue propose de questionner les milieux de la poésie qui ne sont absolument pas détachés des autres sphères culturelles de nos sociétés contemporaines touchées et troublées par la gravité et le poids des violences sexuelles & sexists faites aux femmes, aux minorités du genre et aux personnes dites en situation de handicap à travers le hashtag #MeTooPoetry.

D'emblée, Dina Sahyouni considère que les sphères poétiques (publiques, privées et autres) contiennent, elles-mêmes à leur échelle, des formes de violences (physiques, psychiques, sexuelles, économiques, etc.) envers des personnes pour leurs genres, aspects physiques, origines, handicaps… et elle nous prie donc de lancer le hashtag #MeTooPoetry / #MeTooPoésie ou #MoiAussiPoésie pour permettre aux personnes concernées par ces violences de s'exprimer, d'être visibles par les médias et les instances juridiques et surtout pour donner un élan public à leurs voix qui pourrait défaire ces violences et leurs conséquences.

Suivant la même démarche du numéro traitant des violences sexuelles faites aux femmes sous la direction de Camille Aubaude (Tant de Philomèles en ce monde !), le lancement de notre hashtag peut, nous l'espérons sincèrement, contribuer à diminuer, voire en stopper les formes les plus graves), les violences infligées aux femmes et minorités citées. L'association SIÉFÉGP et ses autres périodiques soutiennent cette initiative utile.

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES conseille cependant de témoigner dans le respect des lois en vigueur de son pays et remercie chaleureusement toute personne qui témoigne.

 

 

 

*#MeTooPoetry existe depuis peu de temps sur le Web. Nous l'avons remarqué. Certains témoignages reçus par messagerie confirment aussi des comportements sexistes & discriminatoires.

 

 

***

 

 

Pour citer ce texte féministe & militant ​​​​​​

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, « Pour défaire les violences faites aux femmes et personnes LGBT+ dans les milieux poétiques : #MeTooPoetry », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne 2021 « Célébrations » & Événements poétiques | Insurrection poétique 2021 « Justice pour elles ! », mis en ligne le 10 novembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/metoopoetry

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°10

Retour à la Table des poésies 

Repost0
9 novembre 2021 2 09 /11 /novembre /2021 10:07

​​​

Événements poétiques | Justice pour elles ! | Poésies féministes & N° 10 | Célébrations | Dossier Mineur | Florilège

 

 

 

 

​​​​​

Femme mutique

 

 

&

 

 

Déphasage*

 

 

 

 

 

 

 

Maggy De Coster

​​​​Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

 

 

Crédit photo : Pierre Jean Van der Ouderaa, "Femme noire assise de face", image Commons, domaine public. 

 ​​​​​

 

 

Femme mutique  

 

 

 

Elle est cette femme muette, étoile évanescente en mal de ciel

Minuscule tache d’ombre à peine perceptible

Dans la galaxie masculine

Où elle enfile des perles de silence

Ses mots se perdent dans le tréfonds de son être

Et mille maux l’assaillent au quotidien

Ils foisonnent tant dans sa vie qu’elle en a à revendre

 

 

Elle abreuve sa peine à pleine tasse 

Besogne à n’en plus finir 

Impossible de s’enfuir

Du foyer-linceul 

Plus de repère

Inconnue à elle-même elle s’envase 

Et son cœur vase de pleurs

Qui ne se transvase pas 

À ras bord rempli

Déborde

Viendra-t-il le jour où elle s’affranchira du mâle-être

Pour s’ébaudir sur des plages de liberté ?

 

 

​​​​​​

Crédit photo : "Young Afghan girls reading literature", image Commons, domaine public. 

 

 

Déphasage**

 

 

Voile-moi

De la tête aux pieds

Pied de nez à la République

 

 

 

Entoile-moi

Moi-objet

À tes yeux de mâle suprême

 

 

Empaquette-moi

Moi femme néantisée

Châtie-moi

Moi cette chose de toi

 

 

Emmure-moi

Comme folle-à-lier

Enrobe-moi de noir

Noir comme jais

Jet de pierres

Pierres de lapidation

 

 

Encage-moi

Fais-moi oiselle

De bon augure

Étripe-moi

Empaille-moi

Ensache-moi

En vitrine expose-moi

 

 

Efface-moi

Et réjouis-toi d’être né mâle

Mais moi d’être mal née

 

 

 

* Ces poèmes sont deux extraits de © Maggy DE COSTER, « Déclinaison du verbe », Éditions Unicité, 2018. Ce périodique les reproduit avec l'amiable autorisation de la poète et de sa maison d'édition.

**Cette revue republie exceptionnellement le poème paru dans le calendrier de 2021 pour lutter contre le féminicide.

 

 

****

 

 

Pour citer ces poèmes féministes & militants 

 

Maggy De Coster, « Femme mutique » & « Déphasage », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne 2021 « Célébrations » & Événements poétiques | Insurrection poétique 2021 « Justice pour elles ! », mis en ligne le 9 novembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/mdc-femmemutique

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°10

Retour à la Table des poésies 

Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 14:35

​​​

Événements poétiques | Justice pour elles ! | Poésies féministes & N° 10 | Célébrations | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages ​​​​​​

 

 

 

 

​​​​​

 

Les femmes cadenassées

 

 

 

 

 

 

Marie-Jeanne Langrognet

 

 

 

 

Crédit photo :  Femmes en Burqa en Afghanistan, image Commons, domaine public. 

 ​​​​​

 

Ce poème est un extrait du dernier recueil Lunes et Soleils, Éditions Jardin des Poètes François Villon, octobre 2020. Cet extrait est reproduit avec l'amiable autorisation de la poète et de sa maison d'édition.

 

 

 


 

       Une voile a surgi derrière l’horizon

       puis deux puis trois

         – Moi je regarde et n’ose y croire

 

De seconde en seconde pointe au-dessus des vagues

      leur tête sans regard

         – Suis-je la seule à les voir ?

 

        Ces voiles d’aube frissonnante

– Je sais déjà que ce sont Elles

      endeuillent l’Orient.

 

        Que souffle le grand vent du large

pour escorter jusqu’au rivage

cette escadrille folle et sage

     des femmes du Défi,

           des femmes aux yeux incarcérés 

       derrière les grillages, le cœur cadenassé.

 

Que souffle souffle le Droit Vent

sur cette escorte bouche béante

et que leur cri forcissant déchire

     les voiles noirs du Déni !

 

 

 

© M-J. Langrognet.

 

 

 

****

 

 

Pour citer ce poème féministe & politique

 

Marie-Jeanne Langrognet, « Les femmes cadenassées », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne 2021 « Célébrations » & Événements poétiques | Insurrection poétique 2021 « Justice pour elles ! », mis en ligne le 7 novembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/mjl-les femmescadenassees

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°10

Retour à la Table des poésies 

Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 14:18

​​​

Événements poétiques | Justice pour elles ! | Poésies féministes & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège

 

 

 

​​​​​

 

 

Les femmes afghanes

 

 

& les autres

 

 

 

 

​​​​

Marie-Jeanne Langrognet

 

 

 

 

Crédit photo :  Afghanisthan, "femmes nomades", commons, domaine public. 

 ​​​​​

Ce poème est un extrait du dernier recueil Lunes et Soleils, Éditions Jardin des Poètes François Villon, octobre 2020. Cet extrait est reproduit avec l'amiable autorisation de la poète et de sa maison d'édition.

 

 

 


 

           Traversent les déserts

s’avancent sur la mer

voiles noirs voiles bleus.


 

Des lointains océans

monte du fond des temps

leur appel supplicié :


 

« Au secours au secours

nos cris sont étouffés

dans nos gorges étranglées ! »


 

Elles crient elles meurent

les petits enfants pleurent

leur mère morte de peur :


 

« Au secours ! Au secours !

nos visages s’embrument

de sueurs d’amertume ! »


 

            Voguant dans leurs linceuls

cabrées dans leur suaire

elles s’agrippent à l’air




 

qui soulève leurs voiles

et laisse apercevoir

ce que nul ne veut voir :


 

Un regard sans iris un corps dilapidé

deux mains aux dix doigts découpés :

 

« Ô gens de l’Occident ! Au secours, regardez

nos infâmes blessures chaque jour aggravées.

 

Nous avons faim d’intelligence, nos yeux

veulent savoir le beau le vrai de Dieu,

notre esprit va sombrer des vérités absentes !

 

S’il vous plaît sauvez-nous de la pire ignorance

qui fait de nous des ventres à vêler,

de notre âme un abîme à force d’être niée !

 

Oh ! Gens de l’Occident ! Au secours ! Écoutez

l’imploration dans la voilure !

Pitié pour nous ! Pitié ! »

 

 

 

 

© M-J. Langrognet​​​​​​​

 

***

 

 

Pour citer ce poème féministe & politique​​​​​​

 

Marie-Jeanne Langrognet, « Les femmes afghanes et les autres », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne 2021 « Célébrations » & Événements poétiques | Insurrection poétique 2021 « Justice pour elles ! », mis en ligne le 7 novembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/mjl-lesfemmesafghanes

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°10

Retour à la Table des poésies 

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | HIVER 2022-23
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* © Crédit photo : Delphin Enjolras (1865-1945), ce tableau représente des musiciennes...
  • No 12 | HIVER 2022-23 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* N°12 | SOMMAIRE Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique"....
  • Chaconne
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège Chaconne Irina Moga Site Web : http://www.irinamoga.com/ Crédit photo : Paul Schad-Rossa, "Irène Sanden-Greenberg dans Chaconne", peinture, domaine public, capture d'écran de Commons. I...
  • Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022...
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception | Dossier majeur | Articles & témoignages Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022, 68 pages, Format : 15 x 21,...
  • Ô châteaux, poèmes de Denise le Dantec. Recueil publié aux éditions Sans Escale
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Critique & réception Ô châteaux poèmes de Denise le Dantec Recueil publié aux éditions Sans Escale Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Première de...
  • De la finance à l'art
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens artistiques, poétiques & féministes | Dossier majeur | Articles & témoignages De la finance à l'art Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Entrevue avec & peintures de...
  • Douleur de Manfred
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Douleur de Manfred Pierre Zehnacker Poète & artiste peintre Crédit photo : Gauguin,...
  •  la chevelure du vent
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia la chevelure du vent Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit...
  • À Marlene Dumas, pour la peur abolie
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil À Marlene Dumas, pour la peur abolie Barbara Polla Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia. Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023),...
  • Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à bénévoles | Agenda poétique Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023 SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes et de Genre en Poésie Crédit photo : Conteuse,...