22 décembre 2021 3 22 /12 /décembre /2021 18:04


Numéro Spécial | Printemps 2022 | Critique & réception ​​​​| Réflexions féministes sur l'actualité 

 

 

 

 

 

 

 

Anne-Marie Claire,

 

L'âme à l'amour tranché.

 

Dénouer le destin d'inceste,

 

paru chez l'Harmattan

 

 

 

 

 

 

 

Texte par

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

© Crédit photo : Première de couverture illustrée de l'œuvre, image fournie par la critique. 

 

​​​​​

 

 

Auteure du recueil poétique « Entre Méduse et Miroir » paru chez Dédicaces, Anne-Marie Claire nous signifie d'emblée que son livre est « l'enfant d'un inceste », l'auteure en accouche en le dédiant à son père. Les premières lignes de cet ouvrage font frémir : « Papa, j'attends un enfant dont il faut que j'accouche. Ce livre est mon enfant. Je t'aime. »

 

 

Dans ce livre, Victoria, une petite fille parle du plus loin de sa douleur qui saille sous chaque mot. Victoria n'est autre que le prénom de la grand-mère schizophrène de l'auteure, elle lui prête sa voix, la fait parler à travers la sienne et Anne-Marie Claire de me préciser « Toutes les voix de ce livre sont les miennes ». Et d'écrire ces mots terribles : «  Comme je l'ai toujours fait, je garde dans mon sang l'angoisse maternelle »…

 

 

 

© Crédit photo : Quatrième de couverture illustrée de l'œuvre, image fournie par la critique. 

 

 

 

Rejetée par sa famille car trop différente, « trop intelligente », elle est professeure de philosophie à Mayotte, Anne-Marie Claire analyse avec lucidité : « C'est ma famille. Une part de moi pense comme eux »

L'horreur s'ajoute à l'horreur quand l'auteure apprend que sa fille a été violée et victime d'abus sexuels !

Dès lors, elle retourne sur les chemins honnis de son enfance pour appréhender la vérité occultée par ses « fantasmes oedipiens ».

Anne-Marie Claire parle alors de « sa folie privée » et écrit « Mais je sais depuis mon jeune âge que je suis folle à lier, à l'intérieur de moi ».

 

Même si les apparences lui confèrent l'image de la respectabilité, l'auteure a fini par s'offrir « le luxe d'une vraie dépression ». La psychanalyse n'est pas la panacée car « Nul n'a accès à l'intériorité d'autrui », analyse-t-elle et de témoigner avec sa voix bouleversante de petite fille de son amour indéfectible pour le père incestueux :  « J'ai aimé Papa de toute ma pureté. Avec mon sexe aussi. Mon sexe pur de petite fille énamourée. Je l'aime encore dans mon ventre, là où l'angoisse s'est installée ». Dans le même temps, sous la plume d'Anne-Marie Claire revient cette petite musique lancinante qui ouvre sous les mots une plaie jamais refermée : « Pourquoi avez-vous mis l'enfant dans sa tombe ? »

 

Nul doute, à la lecture de ce livre, que l'inceste traverse la mémoire, l'esprit et le corps de celles ou de ceux qui en sont les victimes.

 

L'âme n'est pas épargnée, « L'âme à l'amour tranché » pour laquelle l'inceste est cette « lame » qui tranche mais qui est aussi une lame de fond qui submerge la conscience pour noyer dans le silence ce drame absolu.

Car c'est le silence qui tue et qui rend fou.

 

Que peuvent la psychanalyse et la philosophie, sinon entretenir d'éternels questionnements !

Seule l'écriture permettra de dénouer les fils dans le labyrinthe de la mémoire hanté par la figure tutélaire du père incestueux

 

L'accouchement douloureux de ce livre renvoie à celui de la mère de l'auteure dont elle dit qu'elle est « soumise au sexe fort » mais aussi au sien et à la naissance de sa fille. Les corps prennent la parole tour à tour dans ce livre lumineux où Anne-Marie Claire transcende tous les tabous de sa plume acérée qui touche le lecteur au plus vif de l'âme. Car l'auteure de nous avertir : « Je vais écrire les mots de ceux qui se taisent », bien évidemment sous les mots, ce sont les maux qui hurlent !

 

Mais l'écriture, qui ébranle les murs de la raison et de son corps à la fois physique et social, est aussi la voie (voix) de la renaissance pour la petite fille devenue adulte qui « goûte enfin la joie de vivre, mystérieuse et incompréhensible ». Et Anne-Marie Claire de conclure, apaisée : « J'écris pour effacer ».

 

 

© F. Urban-Menninger

 

 

***

 

Pour citer ce texte inédit ​​​​​​

 

Françoise Urban-Menninger, « Anne-Marie Claire, "L'âme à l'amour tranché. Dénouer le destin d'inceste", paru chez l'Harmattan », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 22 décembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/fum-destindinceste 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 ​​​​​​​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | HIVER 2022-23
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* © Crédit photo : Delphin Enjolras (1865-1945), ce tableau représente des musiciennes...
  • No 12 | HIVER 2022-23 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* N°12 | SOMMAIRE Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique"....
  • Chaconne
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège Chaconne Irina Moga Site Web : http://www.irinamoga.com/ Crédit photo : Paul Schad-Rossa, "Irène Sanden-Greenberg dans Chaconne", peinture, domaine public, capture d'écran de Commons. I...
  • Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022...
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception | Dossier majeur | Articles & témoignages Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022, 68 pages, Format : 15 x 21,...
  • Ô châteaux, poèmes de Denise le Dantec. Recueil publié aux éditions Sans Escale
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Critique & réception Ô châteaux poèmes de Denise le Dantec Recueil publié aux éditions Sans Escale Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Première de...
  • De la finance à l'art
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens artistiques, poétiques & féministes | Dossier majeur | Articles & témoignages De la finance à l'art Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Entrevue avec & peintures de...
  • Douleur de Manfred
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Douleur de Manfred Pierre Zehnacker Poète & artiste peintre Crédit photo : Gauguin,...
  •  la chevelure du vent
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia la chevelure du vent Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit...
  • À Marlene Dumas, pour la peur abolie
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil À Marlene Dumas, pour la peur abolie Barbara Polla Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia. Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023),...
  • Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à bénévoles | Agenda poétique Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023 SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes et de Genre en Poésie Crédit photo : Conteuse,...