21 avril 2023 5 21 /04 /avril /2023 14:17

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2023 | III. Anthologie « Lyres printanières » | Astres & animaux

​​​​​​

​​​​​​

 

 

 

​​​​

​​​​

​​​​​​​​​​​​

​​​ Louanges & Rougeurs

 

 

 

 

​​

 

 

Anne-Marie Zucchelli

 

 

 

Crédit photo : Paul Cézanne, "Les quatre saisons", "Le printemps", Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris, capture d'écran via Commons.

 

 

 

Louanges


 


 

voici qu’éclosent      

les louanges

                         

jeunes jacinthes sauvages

 

blanches

oscillant dans l’air

 

alors                            

devenues violettes

                                                                                  

je m’obstine

à secouer le monde

 

pleine d’une ardeur

qui est un lever de soleil

 

et qui luit

et qui luit


 

*


 

sur l’ingénieuse toile

 

mon cœur

je crois

mon âme mise à nu

 

où l’air

s’éploie et les couleurs

fusent

 

mon cœur

 

déploie ses pattes  

hors du cocon                                                                              

 

le corps du monde se prépare à s’offrir

en sa sauvagerie


 

*


 

et je demeure en lui comme

touchant le noir, le gris

 

sous son sourire aussitôt

délicieux

 

mes fantômes, leurs âmes, oui

sous ses couleurs hautes

 

viennent, viendront, s’en iront d’eux-mêmes

sur l’écume, la blancheur, oui


 

*


 

en leur animalité

follement

fraîche

 

celle et celle encore qui

se coule

 

couleurs

en mes solitudes intimes

 

entièrement violettes dans la douceur

tout à fait pareilles

 

aux jacinthes, oui  

 

jusqu’à ce que

mon cœur qui sait

 

batte

en paix

 

 

*


 

alors à l’envers

du temps

qui ne pèse plus

 

tout au long

j’appuie fort sur les pieds      

 

et pousse

de cercles en cercles

vers

 

les aimées, ici bleues, ici ciels

haut enfantés

 

où l’amour s’allonge

en de vastes lieux et le ressac

 

 

*


 

du ressac

des terres, des bruns, au ressac

des champs

 

allant venant

au ressac

des eaux

 

des couleurs odorantes

jaunes

là là

 

la volatilité

paisible                                    

du cœur

 

partout où il quitte

l’effroi


 

*


 

la paix

éprouvée

je ressuscite

 

et m’élève

puis redescends dans la jarre du jour

 

matrice partagée

obscure infiltrée où les germinations

s’empressent

 

s’accroît une joie verte

 

répandue

sur mes silences  

                                                

 

en des couleurs

d’eau, de sueur et de sel

                              

répandues sur mes saisons


 

*

 

                                               

sur la gelée du ciel

or

 

je nais

de couleurs nues en cela

 

que leur animalité même

ô nudité des couleurs

 

se porte en moi

à travers moi

                                                     

 

commeune aube

pénétrant le monde

                                                                                                                  

 

                          

 

 

 

Rougeurs 

 

 


 

… est-ce loin ? … et atteignable ?

dans l’usage des lieux

d’où je suis

 

où je passe  

toute à l’espérance

 

toute

en vaisseaux, en artères

                             

loin

des lieux soustraits à l’ordinaire

 

quand je les touche

ils dérivent

                              

 

*


 

bien-sûr

le cri vert, la rosée ou le bleu et le soleil des fauves

les éclaircies

                                     

loin est si doux

ni funèbre non plus

                  

toujours enveloppé

de nuages

pour cacher mes rougeurs  


 

*


 

rouge affleure au loin

infiniment

 

aucun ciel n’y tremble sans usage

 

dons du loin,

lointains, champs lointains, petits troupeaux, vapeurs et sucs

 

m’ébahissent


 

*


 

dans un frémissement

la fraîcheur, ses flammes, mes rougeurs, les transparentes

 

toutes

en moi dedans

 

étendues, écloses

toutes

en rougeurs

 

et moi au loin


 

*

                                                              

 

en douceur, en douceur

l’élancement

 

en moi la rouge, l’élancée

                                                                                                    

depuis quand

ai-je laissé

 

le loin lui-même

affluer ?

 

 

 

© Anne-Marie Zucchelli, ces poèmes inédits paraîtront également dans le numéro PRINTEMPS-ÉTÉ de 2023 de la revue paritaire, féministe, multilingue & paritaire de poésie IRIS ET MÊTIS (parution uniquement imprimée).
 

 

Biographie

 

© Crédit photo : Christine Pezzana, portrait photographique de l'autrice Anne-Marie Zucchelli lors d'une lecture publique de ses textes.

 

 

 

Anne-Marie ZUCCHELLI publie régulièrement poèmes et textes en prose dans des revues (Dissonances, Revue alsacienne de littérature, Radicale...)

Son dernier recueil, La nuit finie, est édité par le Petit Véhicule (2022). Elle a créé le blog n(o)uages pour donner la parole aux poètes, à leurs lecteurs et aux artistes en dialogue (nouages.com). Docteur en littérature et historienne de l’art et de l’architecture, elle allie dans sa vie professionnelle, recherche, écriture, commissariat d’exposition et médiation.

                           

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes printaniers & inédits

 

Anne-Marie Zucchelli, «  Louanges » & « Rougeurs », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2023 « Étrangères », « Frontières du vivant », « Lyres printanières », mis en ligne le 21 avril 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia23/am-zucchelli-louangesetrougeurs

 

 

 

Mise en page par Aude

Dernière rectification de la page : 24 avril 2024.

 

 

© Tous droits réservés

  

Retour à la Table du festival Megalesia 2023

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Bienvenue !

 

LE SITE « PANDESMUSES.FR » DEVRA BASCULER EN HTTPS DÈS LA FIN DE SA MAINTENANCE ET LE COMPTAGE DE SES PAGES À ACTUALISER. CELA PRENDRA DES MOIS VOIRE UN AN. NOTRE SITE AURA AUSSI UN THÈME GRAPHIQUE UN PEU DIFFÉRENT DU THÈME ACTUEL. POUR UNE MAINTENANCE À COMPTER DU 20 OCTOBRE 2023. CETTE OPÉRATION POURRAIT PERTURBER VOIRE RALENTIR LA MISE EN PAGE DE NOUVEAUX DOCUMENTS. MERCI BIEN DE VOTRE COMPRÉHENSION ! 

Rechercher

Publications

Dernière nouveautés en date :

VOUS POUVEZ DÉSORMAIS SUIVRE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES  SUR INSTAGRAM

Info du 29 mars 2022.

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

À La Une

  • ÉTÉ 2024 | NO III | FLORAPOÉTIQUE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE ET MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES ET PRATIQUES N°III | ÉTÉ 2024 | FLORAPOÉTIQUE 1er VOLET Crédit photo : Anne Vallayer-Coster (1744-1818), « Vase of Flowers with a Bust of Flora »,...
  • je suis partie
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Dossier majeur | Florilège je suis partie Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Gustav Klimt (1862-1918), « Jardin de campagne »/« Bauerngarten », peinture tombée dans...
  • Patricio Sánchez-Rojas, « L’exil est une histoire aux nombreuses pages », Éditions de l’Aigrette, 2024, 126 p.,15€
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Critique & réception Patricio Sánchez-Rojas, « L’exil est une histoire aux nombreuses pages », Éditions de l’Aigrette, 2024, 126 p., 15 Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo...
  • Emma Filao, « Un crachat de givre », Éditions du Cygne, 2024, 70 p., 15€
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Critique & réception | Dossier mineur | Articles & témoignages Emma Filao, « Un crachat de givre », Éditions du Cygne, 2024, 70 p., 15€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo...
  • Coralie Akiyama, « Éternelle Yuki », Éditions du Cygne, 2024, 55 p., 12€
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Critique & réception | Dossier mineur | Articles & témoignages & REVUE ORIENTALES (O) | N° 4-1 | Critiques poétiques & artistiques Coralie Akiyama, « Éternelle Yuki », Éditions du Cygne, 2024, 55 p., 12€...
  • Des extraits de l'ouvrage primé « Femmes inspirantes »
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Revue Matrimoine Des extraits de l'ouvrage primé Femmes inspirantes Sarah Mostrel Site personnel Page officielle Facebook © Crédit photo : Première & quatrième de couverture de l'ouvrage de Sarah Mostrel...
  • Prix Littéraire Dina SAHYOUNI (4ème édition pour le 8 mars 2025) 
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Actions pour l'égalité des sexes [publication numérique uniquement du texte] & REVUE ORIENTALES (O) | N° 4-1 | Varia & Actualité Prix Littéraire Dina SAHYOUNI (4ème édition pour le 8 mars 2025) SIÉFÉGP ou...
  • Interview avec Emna LOUZYR
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Entretiens poétiques, artistiques & féministes & REVUE ORIENTALES (O) | N° 4-1 | Entretiens Interview avec Emna LOUZYR Propos recueillis en j uillet 2024 par Hanen Marouani Entrevue & photographies de Emna...
  • Biographie de Emna LOUZYR
    Biographie & publication disponible numériquement Emna LOUZYR Poète, communicatrice, productrice culturelle à RTCI & fut pendant plus de cinq ans Ambassadrice ONU Femmes © Crédit photo : Emna LOUZYR dans les bras de sa mère à Toulouse. Est poète, communicatrice...
  • Manon Godet, Dégaine, Éditions du Cygne 2024, 158 pages, 16€
    N° III | ÉTÉ 2024 | Florapoétique / 1er Volet | Critique & réception | Voix /Voies de la sororité Manon Godet, Dégaine, Éditions du Cygne 2024, 158 pages, 16€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Myria Première de couverture...