2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 12:35

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Réception  & critique d'autrefois | Presses, médias, femmes, genre & poésie

 ​​

​​

 

 

 

 

 ​​​​

 

 

Une folie d'amour racontant

 

 

 

l'histoire d'une colombe

 

 

 

 

 

 

 

 

Maria Delcambre

 

Texte choisi, transcrit & présenté différemment

par Dina Sahyouni

 

 

 

 

© Crédit photo : "Capture du périodique cité ci-dessous par DS. 

 

 

 

Le poème présent ci-dessous, a été rédigé par DELCAMBRE, Maria et se trouve dans la revue L'Abeille artistique et littéraire, Littérature, Poésie, Beaux arts, Industrie, Théâtres, 1854 pour le premier numéro, Avril 1854,  p. 6/ p. Livre en format PDF 30.

Cet ouvrage appartient au domaine public et se trouve sur le site de Gallica de la Bibliothèque nationale de France.

 

 

Commentaire de la revue

   

 

    Nous devons à l'obligeance de madame Maria Delcambre, dont nos lecteurs ont déjà pu apprécier le talent si gracieux, la communication de la pièce suivante. Elle est extraite d'un recueil de poésies inédites, qui doit paraître sous peu.

 



Le poème 

 

 

 

Une folie d'amour racontant

l'histoire d'une colombe

 

 

 

Les bois, comme mon âme, ont revêtu leur deuil ;

La feuille vient tomber toute triste à mon seuil ;

La pluie à mes vitraux met ses perles liquides ;

Le vent conte sa plainte aux couloirs du château ;

Et l'arbre sans feuillage aux mille gouttes d'eau

ouvre ses bras arides.

 

Voici déjà l'hiver : c'est la saison des pleurs.

Pauvres petits oiseaux, pauvres bois, pauvres fleurs,

Son haleine glacée a dissipé vos joies ;

Mais elles reviendront pour le printemps prochain !

Dormez en attendant, dormez, fleurs, dans le grain ; 

Insectes, dans vos soies.

 

L'espérance est à vous ! C'est un autre bonheur !

Si j'espérais aussi, je n'aurais pas un pleur...

Sans espoir !... Ah ! ces mots résument ma souffrance !...

Est-il vrai que l'amour emporta ma raison ?...

On dit que je suis folle ! …

On dit que je suis folle !... Écoutez ma chanson,

C'est une souvenance :

 

…..................................................................................

 

Il fut jadis, colombe au blanc plumage,

Aux pieds rosés,

Charmante et sage ;

C'est bien assez.

 

De tourtereaux elle avait un grand nombre ;

Ah ! mieux vaudrait

Un seul dans l'ombre

Et qui pleurait !

 

Mais la cruelle était surtout coquette ;

Elle riait,

Faisait toilette

Et point n'aimait.

 

Tout le bocage, étant dans la souffrance

D'un tel dédain,

Sans qu'elle y pense,

S'enfuit soudain.

 

Bientôt après le cœur de notre prude

Prit le galop ;

La solitude

Fait aimer trop.

 

Un jour qu'elle rêvait dans son nid de feuillage,

Laissant avec langueur ses ailes au repos,

Un aigle radieux, au ténébreux plumage,

Dans le bosquet touffu s'abattit à propos ;

 

L'œil du maître des airs à notre délaissée

Jette un amoureux dard,

Et voilà qu'aussitôt la colombe abusée

S'abîme en son regard.

 

Naïve, elle descend sur les branches fleuries,

Mirant son aile au jour,

Et puis, dans son bec rose, offre graines chéries

Pour un baiser d'amour.

 

Mais l'ingrat, dédaignant la facile conquête

D'un regard amoureux qui ne voit pas l'éclair,

Reprend son vol hardi, sans détourner la tête

Vers les beaux yeux en pleurs qui le suivent dans l'air.

D'amour et de douleur la pauvrette succombe,

Disant dans son cœur plein d'effroi :

« Ô mon bel aigle, emporte-moi,

Ou bien dans la serre, ô mon roi,

Déchire ta blanche colombe !... »

 

 

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème d'amour déçu

 

Maria Delcambre, « Une folie d'amour racontant l'histoire d'une colombe », texte sur un amour déçu dans L'Abeille artistique et littéraire, Littérature, Poésie, Beaux arts, Industrie, Théâtres (1854), a été choisi, transcrit & présenté différemment par Dina Sahyouni, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Megalesia 2021, mis en ligne le 2 juin 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/md-unefoliedamour

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés 

 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Amour en poésie Muses et féminins en poésie

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No1|MDV|Célébration
    PÉRIODIQUES | REVUE MDV | N°1 | CÉLÉBRATION Célébration © Crédit photo : Cristina Rap (illustration et photographie), Marceline Desbordes-Valmore, dessin inspiré de ses œuvres, été 2020. Succinct Do (Dossier) Jean-François Blavin, « Marceline Desbordes-Valmore...
  • Marceline-Desbordes Valmore témoin de son temps
    REVUE MDV | N°1 Célébration | Ré (Réceptions) Marceline Desbordes-Valmore témoin de son temps Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Capture de l'Image présente dans les œuvres complètes de Marceline Desbordes-Valmore de...
  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Similitude...
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Muses au masculin Similitude... Didier Colpin © Crédit photo : Composition artistique fournie par Didier Colpin. Les différentes peaux De l’homme de la bête Sont sur les mêmes os Que Thanatos rackette… ***...
  • J’ai vu
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Astres & animaux | Croyances, religions & mysticismes en poésie J’ai vu Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Crédit photo : Ménade,UTF-8NotreDameDeParis, image de Commons. J’ai vu brûler les...
  • Un vieillard cuvant son vin
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Un vieillard cuvant son vin Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Crédit photo : Ménade, Sommer Giorgio (1834-1914), image de Commons. Un vieillard cuvant son vin alors...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • Arabesque
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations poétiques Arabesque Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel Poème reproduit avec l'aimable autorisation de la poétesse et de sa maison d'édition...
  • Fausse ivresse
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Muses au masculin | Philosophies & sagesses en poésie Fausse ivresse Michel Orban Crédit photo : Sur les Ménades, image trouvée sur Wikimedia. L’homme recherche de superficiels plaisirs Pour fuir cette impression...
  • Les temps fauves (extraits)
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Les temps fauves (extraits) Martine L. Jacquot Crédit photo : "Ménade" ou Bacchante, image trouvée sur Wikimedia. Une certaine déchirure ouvre la terre et le cœur Des océans obscurs...