9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 13:31

 

Megalesia 2020 | Chroniques de la pandémie de COVID-19 | Articles & témoignages 

 

 

 

À jamais confinés

 

Là-haut !* 

 

 

 

Maggy de Coster

Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

​​​​​​​​​​Crédit photo : "Ciel bleu parsemé de quelques nuages blancs", domaine public, image de Wikimedia.

 

 

Gagnés par le Covid-19, ils étaient isolés dans les chambres d’hôpitaux, luttant pour leur survie, affalés sur le ventre ou sur le dos des jours durant, ils furent plongés dans un coma artificiel pour supporter l’épreuve de l’intubation sans espoir de retour à l’état de veille pour décrire à leurs proches leurs instants oniriques. Aucune visite ne leur était admise dans le couloir de l’incertitude dans lequel leur état les avait soumis.

La malchance finit par prendre le dessus. Projetés dans la zone de turbulence cytokinique, leurs corps cédèrent au passage du déluge qui remplira le Styx vers lequel ils allaient naviguer seuls sans avoir eu l’heur de dire au-revoir à leurs êtres chers sur terre confinés dans la tristesse et la difficulté d’un deuil. Tandis qu’eux, tout là-haut, ils resteront à jamais confinés. 

Nous les déconfinés en devenir, jurons de ne pas les enterrer dans l’impasse de l’oubli.

 

MDC

07-05-2020


 

*Version "neutre" selon les règles grammaticales en vigueur.

 

Version féminisée du texte

 

À jamais confinées

Là-haut

 

 

 

Gagnées par le Covid-19, elles étaient isolées dans les chambres d’hôpitaux, luttant pour leur survie, affalées sur le ventre ou sur le dos des jours durant, elles furent plongées dans un coma artificiel pour supporter l’épreuve de l’intubation sans espoir de retour à l’état de veille pour décrire à leurs proches leurs instants oniriques. Aucune visite ne leur était admise dans le couloir de l’incertitude dans lequel leur état les avait soumis.

La malchance finit par prendre le dessus. Projetées dans la zone de turbulence cytokinique, leurs corps cédèrent au passage du déluge qui remplira le Styx vers lequel elles allaient naviguer seules sans avoir eu l’heur de dire au-revoir à leurs êtres chers sur terre confinés dans la tristesse et la difficulté d’un deuil. Tandis qu’elles, tout là-haut, elles resteront à jamais confinées. 

Nous les déconfinées en devenir, jurons de ne pas les enterrer dans l’impasse de l’oubli.

 

MDC

07-05-2020

 

***

 

Pour citer ce témoignage

 

Maggy de Coster, « À jamais confinés Là-haut ! », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesMegalesia 2020|V - Chroniques de la pandémie de COVID-19mis en ligne le 9 mai 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/la-haut

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

Retour à la table de Megalesia

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Ta nudité et Le désir
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Ta nudité & Le désir Paul Tojean © Crédit photo : Paul Tojean, Je vois la femme cachée dans la forêt" *. Ta nudité Lumineuse sous un lustre diamant Ta silhouette se propage...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Hommage en image à Jean-Paul Sartre
    Lettre n°15 | Eaux oniriques | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. Hommage en image à Jean-Paul Sartre Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Jean-Paul Sartre à la Sorbonne le 20 mai 1968. Photo avec Mustapha...
  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, une femme en désir, peinture. Festival numérique, international & multilingue des femmes & genre...
  • Désirance
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Désirance Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Désir de feu feu de braise braise étincelant dans l’âtre de mes nuits nuits matérialisées dans les rêves Connivence...
  • Le corps de l’Homme et Libidoll
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Le corps de l’Homme & Libidoll Luxy Dark © Crédit photo : Luxy Dark, "La Déchirure", tableau. Le corps de l’Homme Le corps de l'Homme est une toupie, Une toupie qui s'enroule...
  • Une nuit
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Une nuit Christine Fusarelli © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Désir", peinture. Et cette nuit qui vient Est-elle menace d’immobilité Ou promesse de recommencement...
  • tes mains
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie tes mains* Houle Crédit photo : Hands, domaine public, image de Commons, Wikimedia. je clos mes paupières dans les profondeurs du lit. immobile, comme le poème d'un mort....
  • J'ai jeté l'encre dans les ports
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie J'ai jeté l'encre dans les ports Olympia Alberti Crédit photo : Olympia Alberti en 2 016, image de Commons, Wikimédia. J'ai jeté l'encre dans les ports en pluie en amertume...