12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 18:33

 

Lettre n°14 | Être féministe | Megalesia 2020| Travestissements poétiques

 

 

Lettre de l’amoureux

&

Je le travesti du moi

 

 

Dina Sahyouni

 

Poèmes reproduits respectivement des recueils Murmures, et Lettres à Océan de savoir 2009-2010 avec l'aimable autorisation de l'autrice/auteure et de sa maison d'édition.

 

 

Lettre de l’amoureux

 

 

Le temps passe et un soupçon de vanité hante mes jours, rompt au fond, l’insolence de velours que je porte dans les yeux.

 

Je voudrais t’écrire, la plume se tait.

Les mots flottent dans la sphère des idées.

Je voudrais te dire, la parole se noue

Au fond de ma gorge, une truble floue

Mon regard amoureux de tout

Ce qui fait de toi

Mon âme sœur.

 

.........................que faire d’une passion dévorante qui pourchasse mon être quand ton ombre traverse mes rêves…

 

Je ne dors plus, je suis l’homme insomniaque qui rôde sur les supports,

 

Je me rends victime de ton amour, ultime voltige de mes sens…

 

Je ponce le regard pour veiller bien tard sur ta présence.

 

Les troubles envahissent mes contrées, je suis le mâle des souhaits de certaines mais point des tiens,

 

Je n’obtiens que le désordre et les frémissements du soi.. Guéris-moi.

 

Je meurs..

 

Je meurs..

 

Je meurs…

 

Ô

 

Eau d’amour,

 

Ode d’amour,

 

Ressuscite-moi…

 

Poème de Murmures.

 

​​​​​Crédit photo :​ Commons, domaine public, "CSD in Munich lila Drag Queen". 

 

 

Je le travesti du moi

 

Le je travestit mon identité, il me procure des modes de pratiques de soi* : des tas de processus d’assujettissement…

 

La loi Je me hèle, elle renferme mon être dans l’assujettissement discursif…

 

Je marche le long de mes ombres énonciatives et quête l’instant de Devenir…

 

« [...] Ne me demandez [plus] qui je suis »**, le je me clone…

 

Ne me redemandez plus qui je suis, ce Je ne me suffit guère…

 

Le je prostitue mon être, il m’étrangle en m’épousant…

 

S’il m’assujettit, il reste pourtant l’autre qui me façonne à son image.

 

Je passe par lui pour exister, je le revendique pour exister mais il est temps de dénoncer la supercherie, on ne devient pas Je par accoutumance mais presque toujours par sollicitude…

 

Je est le travesti du moi, il amuse la galerie en troublant toujours l’ordre linguistique…

 

Travestis-moi encore, il me reste toujours du temps pour retourner ma veste…

 

 

* et ** proviennent des écrits de Michel Foucault

 

Poème de Lettres à Océan de savoir.

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes

 

Dina Sahyouni, « Lettre de l’amoureux » & « Je le travesti du moi », poèmes reproduits de Murmures et Lettres à Océan de savoir, 2009-2010, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°14|Être féministe & Megalesia 2020, mis en ligne le 12 avril 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/lettreno14/megalesia20/dinah

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés                                 Retour au sommaire 

Retour à la table de Megalesia​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...