31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 10:19

Lettre n°14 |Être féministe|Invitations|Poésie & Musique

 

 

 Le Matrouz de

 

Simon Elbaz. 

 

De la musique et de la

 

poésie en toute chose

 

 

 

Mustapha Saha

 

Sociologue, poète, artiste peintre

 

​​​​​

© Crédit photo :​ ​​​Simon Elbaz, image n°1.

 

​​​© Crédit photo :Simon Elbaz et Mustapha Saha, Paris, image n°2.

 

 

« La poésie est considérée par les juifs et les musulmans comme la plus haute expression de la création littéraire. Les sentiments nobles, les émotions esthétiques, la pureté mystique empruntent cette navette des muses, ce véhicule des archanges, ce tapis volant des saints, pour livrer leur message en gardant leur mystère. Autant la pensée juridique a besoin de sa rigueur conceptuelle pour rendre opérationnelles ses sentences temporelles, autant la poésie, comme l’art, détient le secret de pénétration des univers imaginaires, des espaces extraordinaires, des mondes surnaturels, où le rêve et la réalité, le visible et l’invisible, l’inconcevable et l’ineffable, fusionnent dans l’éblouissement des sens.

La poésie sublime les contingences, transcende les différences, réunit dans la même empathie les prospérités et les indigences. C’est dans cette cosmogonie partagée que la littérature populaire, juive et musulmane, a puisé ses contes merveilleux, ses légendes impérissables, ses mythologies intarissables, partagées dans le quotidien et les retrouvailles festives par tous les marocains. »

 

(Mustapha Saha, Haïm Zafrani, Penseur de la diversité, éditions Hémisphères/éditions Maisonneuve Larose, Paris, 2020).

Éloge de Simon Elbaz par Haïm Zafrani

 

« Dans cet univers socioculturel, poétique et musical, entre de plain-pied l’auteur compositeur Simon Elbaz pour témoigner de cette tradition multiséculaire, qui s’exprime dans le Matrouz encore présent dans quelques lieux privilégiés, contribuant remarquablement à sa réalisation scénique et musicale. Gardien fidèle d’un patrimoine millénaire, il s’en inspire pour le féconder et l’enrichir de compositions nouvelles et originales, empruntant aux auteurs anciens et contemporains, qui conjuguent le passé au présent avec lustre et talent » (Haïm Zafrani).

 

Photographies par Élisabeth Saha réalisées en janvier 2020.

© Crédit photo :​ ​​​Image n°3.

 

© Crédit photo :​ ​​​Image n°4.

 

© Crédit photo :​ ​​​Image n°5.

 

© Crédit photo :​ ​​​Image n°6.

***

 

Pour citer ce texte
 

Mustapha Saha, « Le Matrouz de Simon Elbaz.  De la musique et de la poésie en toute chose », Le Pan poétique des muses|Revue féministe,4 internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°14|Être féministe, mis en ligne le 31 janvier 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/lettreno14/matrouz

 

Page publiée par le rédacteur David Simon

© Tous droits réservés                                 Retour au sommaire ​​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...