23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 16:32

 

Critique & réception


 

Jeanne Guizard

 

Un homme au cœur. Un souvenir vif, d’une rencontre

 

inoubliable, dans les années 1968 : Christian Bobin

 

Thebookédition, 2016, 203 p., 6,63€

 

 

 

Maggy de Coster

Site personnel : www.maggydecoster.fr/

Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/

 

 

 

 

Après nous avoir livré sa bouleversante autofiction dans L’amour au fond du puits, Jeanne Guizard nous revient, avec ce livre de souvenirs, entre autres.

Il est des souvenirs qui persistent dans la mémoire jusqu’au dernier soupir. C’est d’autant plus vraisemblable que cela relève de l’affectif, du sentiment amoureux et plus particulièrement chez les femmes, non pas par sensiblerie, mais bien au contraire, tout simplement parce que la maturité affective est plus précoce chez la femme et de ce fait l’élan amoureux peut être plus percutant chez elle. Dans Un homme au cœur, Jeanne Guizard évoque dans les moindres détails ses souvenirs de jeunesse estudiantine dans les années 60 avec Christian Bobin dont elle était éperdument amoureuse alors que ce dernier semblait vouloir prendre le temps de grandir. C’est un témoignage d’affection à un homme qui jadis se cherchait.

 

Un livre empreint de générosité et de bienveillance. En nous faisant partager son vécu d’étudiante et de femme amoureuse, elle nous transporte dans l’univers de Christian Bobin qu’elle veut nous faire aimer aussi pour ce qu’il est, pour sa grandeur d’âme. Elle nous confesse sa passion charnelle inégalable pour lui, qui paradoxalement, lui paraissait si inaccessible : « Il était près de moi. Son corps me hantait. Jamais aucun corps n’avait ainsi pesé sur moi. Je rêvais que nous roulions dans un tourbillon d’étincelles, pris dans la ronde d’une fête éternelle. » La femme qui souffrait du manque d’amour de son père semblait se languir de l’amour concret de son camarade de Fac qui, ne voulant pas grandir, se réfugiait dans l’enfance, puis dans les livres.

« Il m’avait dit ''je t’aime bien'' », comme un enfant aime bien le chocolat. Lui, il a la famille comme rempart mais quant à elle, elle s’est émancipée très tôt et voulait conquérir l’Amour pour y puiser la force de vivre.

 

Deux êtres qui s’admiraient, qui avaient des atomes crochus « […] nous rapprochions nos solitudes, nos points de vue, nos regards croisés sur le monde[…] Il voulait toujours se réfugier dans la vie rêvée ».

« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction », nous enseigne Saint-Exupéry. Chacun d’eux regardait dans la même direction mais ne semblait pas voir les choses de la même manière, ils aimaient être ensemble parce que c’était plus fort qu’eux mais ils s’aiment tous les deux différemment.

Lui, c’est un homme loyal qui aime avec prudence peut-être pour ne pas se laisser déborder et surtout contrarier dans ses visées spirituelles. Elle, c’est une femme sensible dont le désamour du père portait à chercher ailleurs la pièce manquante.

« Tu n’as pas changé, tu es resté fidèle à toi même et tu me donnes toujours la même émotion joyeuse », concède l’auteure.*

 


 

* (Ndlr) : Jeanne Guizard est professeure d’arts plastiques après avoir été comédienne, professeure de philosophie et institutrice, elle est romancière et poète également.

 

***

Pour citer ce texte

 

Maggy de Coster, « Jeanne Guizard, Un homme au cœur. Un souvenir vif, d’une rencontre inoubliable, dans les années 1968 : Christian Bobin, Thebookédition, 2016, 203 p., 6,63€ », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°10, mis en ligne le 23 février 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/guizard.html

 

© Tous droits réservés                          Retour au sommaire

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Rechercher

À La Une

  • N°6|Sommaire
    N°6|Printemps 2017 Mise en ligne progressive avant sa parution en version imprimée en juin prochain © Crédit photo : Fanny , par l'artiste photographe Claude Menninger . Équipe de la version en ligne : Françoise Urban-Menninger (dir.). Couverture illustrée...
  • Jeanne Guizard, Des étoiles, TheBookEdition, 2014, coll. Pictures, 113 p., 16/46€
    N°6 | Critique & réception Jeanne Guizard , Des étoiles TheBookEdition, 2014, coll. Pictures, 113 p. Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ Quoi de plus beau que l’hommage d’une fille...
  • Rencontre avec Valérie Schott à Widensolen dans le café-épicerie de son arrière-grand-mère
    N°6 | Bémol artistique | Invitation à se passionner pour la Rencontre avec Valérie Schott à Widensolen dans le café-épicerie de son arrière-grand-mère Françoise Urban-Menninger Photographies de Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, "Image...
  • Hommage aux agents de police
    N°6 | S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Hommage aux agents de police Dina Sahyouni © Crédit photo : image du "Compte Twitter de la Police nationale" prise par LPpdm Ces êtres voués à l'invisibilité que l'on oublie depuis l'éternité nous...
  • Interview avec l'artiste peintre Martine Séchoy-Wolff
    N°6 | Entretien artistique Interview avec l'artiste peintre Martine Séchoy-Wolff Françoise Urban-Menninger Illustration de Martine Sechoy-Wolff © Crédit photo : Martine Séchoy-Wolff, La Fête des Morts au Mexique, 2015. Françoise Urban-Menninger – Pourriez-vous...
  • Marguerite d’automne
    Dossier majeur | Textes poétiques Marguerite d’automne Poème et illustration de l'artiste Anick Roschi Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions Stellamaris © Crédit photo : Henri Roschi, Vieille & oiseau Sur son...
  • Lettre à Assureur
    Dossier majeur | Textes poétiques Lettre à Assureur Claude Luezior Site officiel : www.claudeluezior.weebly.com/ Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions tituli Illustration de l'artiste Henri de Lescoët © Crédit...
  • « Ô temps contre lequel il n’est repaire ». La poésie de la vieillesse de Giovanna Bemporad
    Dossier majeur | Articles « Ô temps contre lequel il n’est repaire » La poésie de la vieillesse de Giovanna Bemporad Giovanna Bellati Università di Modena e Reggio Emilia Les poèmes de Giovanna Bemporad sont reproduits et traduits par Giovanna Bellati...
  • À regarder passer le temps & Partance
    Dossier mineur | Textes poétiques À regarder passer le temps & Partance Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ Le premier poème est un extrait reproduit avec l'aimable autorisation...
  • Lettre n°10
    Publication successive Lettre n°10 Nous fêtons dans cette Lettre Le Printemps des Poètes au féminin & le festival Megalesia 2017 jusqu'au 31 mars 2017 30 avril 2017 Mise en ligne jusqu'au 14 mai compris Crédit photo : Allegoria dell'Inclinazione 1615-1616...