15 mars 2021 1 15 /03 /mars /2021 13:19

 


Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

À la lueur des flambeaux

 

 

 

 

 

 

Thibault Jacquot-Paratte

 

 

 

Crédit photo : Vekoslav karas, "Young woman with à mandoline", domaine public, Wikimedia. 

 

​​​​​​

   

 

Celles qui m'ont

frayé un chemin

font signe de les suivre

Celia Sánchez, Rosa Luxembourg,

Alexandra Kollontai, Dolores La Passionaria

Celles qui m'ont mené à briser les stigmas

contre d'autres et moi-même

 

Car lorsque l'on est un jeune gars,

l'on ne « peut pas » admirer de femmes 

- Il faut admirer Rambo, 

Musclé, couvert de sueur,

marchant les pattes écartées pour prouver sa taille –
admirer une femme c'était
être un sous-homme,
un untermensch de notre héritage culturel
qui ne peut pas jouer aux saint-sacrés sports
ou être un meneur
l'on ne peut mystérieusement pas faire,

ce que

Capitaine Lakshmi Sahgal,

Aoua Keïta, Kang Keqing
Arlette Laguiller ou Monique Wittig

ont toutes fait.

 

Je lisais en secret
Marx (Eleanor)

Sylvia Pankhurst, Emma Goldman

Angela Davis

dont l'influence demeurait 

muette autant que majeure ;

je prétendais m'intéresser 

aux voitures, aux machines de guerre

à ce qui devait m'attirer

en tant que mâle

interdit

d'inviter des filles à se joindre au club

à croire aux jeux mixtes,

aux vêtements unisexes

de vouloir me tenir avec un groupe des filles

- elles ne savaient pas,
en me rembarrant
que me guidaient
Henriette Holst, Cai Chang
Claudia Jones, Silvia Federicci

que je souhaitais leur ressembler 

(non pas physiquement, mais
là où ça compte

oubliant toute distinction

d'entrejambes,

comme dirait Shulamith Firestone

de poitrines ne compte que ce qui bat dedans)

ce sont elles

qui annonçaient l'espoir du monde

qu'oser vouloir,

contre tout gré

ignorant les tendances

remplaçant les sentiments

inspiraient mes expressions.

 

Sous leurs pavillons

j'ai rompu avec l'obéissance

j'ai défié ceux qui me disaient que seules les femmes

peuvent s'inspirer de femmes

et qui me disaient

qu'aucun homme ne pouvait comprendre

et qu'aucun homme ne pouvait soutenir

les causes qu'il ne comprenait pas

me traitant comme un 

ennemi inconnu,

ou inconnu donc ennemi

tandis que les avis sensés

de Gisèle Halimi

Tamara Bunke, Xiang Yingyu,

Wangari Maathai

ponctuaient mon quotidien,

agréablement remettait en cause 

mes gestes, ma posture, 

les réflexes de mon langage.

 

Lorsque j'étais petit,

un garçon ne pouvait pas admirer une femme,

sans être la risée du coin,

sans faire de soi cible.

Est-ce encore le cas de nos jours ?

J'aimerais croire que non,

mais j'ai tendance à être trop optimiste.

J'ose espérer que 

pédé ne sert plus d'insultes,

que l'industrie pop n'a pas déconstruit les luttes,

en plaçant les mots rebelles

derrière des lèvres gonflées au botox

derrière des proues faites en usine

aussi inspirantes que dénudées

pour croire que l'on peut

respirer de l'air frais dans un nez refait,

confondre si

le féminisme est la libération de tous,

ou une marque de commerce ;

j'ose croire qu'à notre époque

tout individu est source d'inspiration,

que les hommes sont sortis de leurs cavernes ;

à l'heure qu'il est

que les femmes puissent guider

et les hommes suivre

sans que les uns ou les autres

aient des appréhensions à calculer.

 

J'aime citer les femmes

qui ont changé la politique

car nous ne parlons jamais d'elles,

car même par les standards de nos jours

beaucoup d'entre elles  sont considérées

de dangereuses radicales,

socialistes ;

néanmoins, ce sont elles qui 

légitimes, justes

ont frayé les chemins

fait signe de suivre ; 

je les suis.

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème féministe sur le désir

 

Thibault Jacquot-Paratte, «  À la lueur des flambeaux » poème féministe inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 15 mars  2021. Url :  

http://www.pandesmuses.fr/desir/tjp-lueurdesflambeaux

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • 2022 | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE UN BOUQUET POÉTIQUE POUR TOUTES À L'ÉCOLE & LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES ÉDITION 2022 QUI FÊTE LE 11 OCTOBRE 2022 LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES CET ÉVÉNEMENT...
  • No 12 | AUTOMNE 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | AUTOMNE 2022 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique". Tableau temporaire....
  • J'ai vu la larme
    N°12 | Une Poémusique des Femmes & Genre | Astres & Nature J'ai vu la larme Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « J'ai vu la larme », dessin. J’ai vu la larme sur l’eau Se poser tel un pigeon Attendu en regards et semences...
  • No 11 | ÉTÉ 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
  • N°11 | ÉTÉ 2022 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE N°11 | SOMMAIRE EN COURS D'ÉDITION... © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Titre...
  • Biographie de Charlène LYONNET
    Biographie & publications disponibles numériquement Charlène LYONNET Chasseuse d'élans poétiques Discrète, vagabonde. chasseuse d'élans poétiques et de rebondissements, mélangeuse d'encritures. Publications : Puissance Dix le Mag, n°4 été 2020, parution...
  • Le corbeau amoureux
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur| Florilège | Astres & animaux Le corbeau amoureux Charlène Lyonnet © Crédit photo : Bouquet de fleurs, image prise par DS. Ombre en peine apprivoise, timide, les mots doux à la lueur des fragrances du crépuscule....
  • William Klein, l’ami américain
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue culturelle des Amériques | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages William Klein, l’ami américain Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste © Crédit photo : William Kein & Mustapha Saha. Paris, 14 septembre...
  • Le cri des femmes du monde
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur| Florilège | Réflexions féministes sur l'actualité Le cri des femmes du monde Lydia Kowicz Loriot © Crédit photo : Schutterstock, Natalypaint, image fournie par l'autrice. Parce qu’il faut qu’un poète crie...
  • Les robes d'Ewa Bathelier
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Bémols artistiques Les robes d'Ewa Bathelier Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Peintures de Artiste peintre Ewa Bathelier © Crédit photo : Les robes de l'artiste Peinture Ewa Bathelier, Balticum...