11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 17:29

 

 

 

Conférence  


 

Quarante ans de recherche sur


 

les femmes, le sexe et le genre

 

         


Armelle Le Bras-Chopard 

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41XW3EH2CEL._SL500_AA300_.jpg   

©Crédit photo : Couverture de l'éditeur


L’Institut Émilie du Châtelet a le plaisir de vous inviter à la prochaine séance de son cycle de conférences :

 

Samedi 13 avril 2013

14h à 16h : Campus des Cordeliers, amphi Bilski-Pasquier, 21 rue de l’École de Médecine 75005 Paris. Métro : Odéon. Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Armelle Le Bras-Chopard


Politologue, professeure à l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines, retracera son parcours de recherche en l'éclairant d'analyses de son champ scientifique.


Armelle Le Bras-Chopard est la première femme à avoir été agrégée de science politique en 1986. Elle est professeure à l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines depuis la création de cette université. Elle y a été notamment élue vice-présidente pour les relations internationales.

De 1999 à 2009, elle fut chargée de mission au ministère de l'Éducation nationale pour l’égalité des chances femmes/hommes dans l'enseignement supérieur. Elle a également dirigé entre 2008 et 2012 le Séminaire Genre et Politique avec Mariette Sineau (AFSP/Science po) et,  depuis 2010, elle assure un cours de master sur le genre à la faculté de Tanger. Membre du jury des concours de recrutement de l’École nationale de la magistrature, de l’agrégation interne de science politique, elle a aussi été membre du jury du Prix de thèse sur le genre de la Ville de Paris.

Ses travaux ont fait l’objet de conférences dans de nombreuses villes étrangères à Pékin, Buenos-Aires, Montevideo, Casablanca, et aux États-Unis, au Liban, en Syrie, en Jordanie, au Danemark.

Ses principaux ouvrages illustrent ses champs de recherche de prédilection : la mise en évidence de la force des liens entre la puissance sexuelle et le pouvoir politique, un pouvoir politique construit en France sans les femmes sinon contre elles. Pour chaque époque Armelle Lebras Chopard dresse le tableau minutieux et savant de la manière dont les institutions masculines ont porté une attention constante à maintenir et, si besoin est, à chasser les femmes hors de « l’espace de la citoyenneté ». À cet effet, elle se saisit des  textes théologiques, scientifiques et philosophiques classiques mais aussi de bien d’autres souvent tombés dans l’oubli telle La Démonologie des sorciers de Jean Bodin ou les œuvres littéraires de Machiavel. S’y ajoute son analyse de l’œuvre longtemps mal comprise de Pierre Leroux, l’inventeur du mot socialisme, pour qui l'égalité ne peut se déployer que dans le respect de l'individualité et dans la lutte contre le « régime des castes », c’est-à-dire non seulement contre les inégalités économiques et politiques mais aussi contre les inégalités sociales issues du racisme et du sexisme.

 http://ecx.images-amazon.com/images/I/41PW93EYF4L._SL500_AA300_.jpg

©Crédit photo : Couverture de l'éditeur


 Quelques titres : De l’égalité dans la différence : le socialisme de Pierre Leroux (Presses de Sciences Po, 1986 ; La Guerre. Théories et idéologies (Montchrestien,1994) ; L’École, un enjeu républicain (dir., Creaphis, 1995) ;  Les Femmes et la politique (dir. avec J. Mossuz-Lavau, L’Harmattan, 1997) ; Le Zoo des philosophes. De la bestialisation à l’exclusion (Plon, 2000, Prix Médicis Essai) ; Le Masculin, le sexuel et le politique (Plon,2004) ; Les Putains du Diable. Le procès en sorcellerie des femmes (Plon,2006) ; Première dame, second rôle (Seuil, 2009).

Addendum : Armelle Le Bras Chopard a été élue au conseil municipal de Guyancourt en 2001 puis, en 2008, nommée adjointe à la culture. Elle a créée, à l’occasion du 8 mars, une série de manifestations intitulée « Le Temps des femmes ».


Prochaine conférence

18 mai 2013 : actualité éditoriale autour d’un ou plusieurs ouvrages sur le care, avec Pascale Molinier, psychologue (Univ. Paris 13 Nord) et Patricia Paperman, sociologue (Univ. Paris 8). Discutantes : Sandra Laugier, philosophe (Univ. Paris 1) et Marie Garrau, philosophe.

 

Programme sur www.mnhn.fr/iec

 

 

Pour citer ce texte 


« Armelle Le Bras-Chopard, ''Quarante ans de recherche sur les femmes, le sexe et le genre" » (conférence de l'IEC), in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°2 [En ligne], mis en ligne le 11 avril 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-quarante-ans-de-recherche-sur-les-femmes-le-sexe-et-le-genre-116851937.html/Url. http://0z.fr/mKQWH

 

Le Pan poétique des muses publie vos chroniques qui portent sur ce genre d'événements


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Un enfant n'est pas un partenaire sexuel !
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité Un enfant n'est pas un partenaire sexuel ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Fillette à l'orange par Louise Catherine Breslau (1856-1927), wikimedia, domaine public. Si...
  • perdre la mer
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques | S'ndigner, soutenir, Lettres ouvertes, Hommages, etc. | Poésie féministe pour lutter contre les violences faites aux femmes perdre la mer Houle Crédit photo : Édouard Debat-Ponsan (1847-...
  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...